Convention entre la région académique et la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME)

convention CPME

La convention de partenariat dont l'objectif est de rapprocher les jeunes du monde de l’entreprise a été signée le jeudi 25 novembre 2021 dans les locaux de la CPME de Côte-d’Or à Dijon.

Cette convention régionale vise notamment à :

  • valoriser auprès des élèves l’entreprise pour leur faire découvrir les métiers au travers d’actions d’information et d’orientation et leur donner l’envie d’entreprendre,
  • favoriser l’accueil et l’immersion des jeunes en formation et des personnels de l’Éducation nationale dans les entreprises et la synergie des voies de formation professionnelle,
  • faciliter l’insertion professionnelle des jeunes.

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence de :

  • Louis Deroin, président de la CPME Bourgogne-Franche-Comté et président de la CPME du Territoire de Belfort,
  • Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l’académie de Besançon, chancelier des universités,
  • Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon,
  • de représentants de la CPME et de la région académique.
"Grâce à cette convention, nous allons proposer des actions pédagogiques pour les collégiens, lycéens et étudiants sur l’ensemble des huit départements. Ce raisonnement dans un périmètre régional vise à offrir les mêmes opportunités aux jeunes. Ce partenariat est également une véritable opportunité de valoriser les voies professionnelles et technologiques – ces voies scolaires qui répondent aux besoins de main d’œuvre qualifiée et qui manquent toujours d’attractivité auprès des jeunes. Depuis quelques années, l’Éducation nationale s’est engagée dans la valorisation de ces deux voies. Aussi, ce partenariat trouve-t-il tout son sens dans ces démarches qui ne peuvent se faire sans l’appui des entreprises."
Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l’académie de Besançon, chancelier des universités

Les publics visés par la convention

Les élèves et les étudiants

L’accompagnement des élèves dans leur projet d’orientation ou d’insertion professionnelle nécessite la mise en place d’actions partenariales avec les régions et les représentants des mondes économique, professionnel et associatif.

  • Au collège, sur l’ensemble des niveaux, et particulièrement en classe de troisième, l’élève construit son projet d’orientation en vue d’une poursuite d’études soit vers la voie professionnelle, sous statut scolaire ou en apprentissage, soit vers la voie générale et technologique.
  • Les lycéens de la voie générale et technologique s’engagent dès la classe de seconde dans une démarche exploratoire du monde professionnel et des domaines de formation et construisent progressivement leur projet d’orientation afin de mieux préparer leur entrée dans l’enseignement supérieur.
  • Les lycéens de la voie professionnelle s’engagent dans la préparation d’un métier bien identifié en classe de CAP ou dans celle d’une grande famille de métiers, en classe de seconde du baccalauréat professionnel, avant d’affiner leur choix en classe de première. En classe de terminale, ils se préparent soit à intégrer rapidement le monde du travail, soit à poursuivre leurs études.
  • Les étudiants de BTS, notamment inscrits en filière gestion de la petite et moyenne entreprise (GPME) en vue de l’insertion professionnelle.

Les entreprises et les personnels de l’ Éducation nationale

L’accompagnement à l’orientation est renforcé à tous les niveaux pour aider l’élève à élaborer progressivement son projet d’avenir. Il s’appuie sur une information des métiers tout au long du parcours de formation, accompagné d’un dialogue avec les élèves, les parents, les membres des équipes éducatives, les tuteurs et personnels d’entreprises. Pour favoriser ces échanges entre les collaborateurs des entreprises, les équipes pédagogiques et les familles,des actions communes seront mises en place afin de favoriser le rapprochement du monde de l’entreprise et des personnels de l’Éducation nationale.

Fiches actions

  • Intervention d’un responsable d’entreprise/dirigeant, au sein d’une classe de collège ou de lycée.
  • De nombreux concours à visée pédagogique valorisant le lien école-entreprise sont organisés et adaptés aux filières tertiaires (Entreprise à la Une, Challenge Innov’, Deviens YouTuber, …). La CPME s’engage à appuyer l’action du service relation école-entreprise dans le cadre de ces concours.
  • Un chef d’entreprise invite un personnel de l’Éducation nationale à partager un temps d’échanges convivial et informel sur leurs activités respectives (autour d’un déjeuner, d’un salon…)
  • Les jeunes sont accueillis quelques jours au sein d’une entreprise répondant à leurs souhaits de découverte en termes de métier, secteur, activité.
  • Deux types d’actions visées : participer à la promotion de la filière via un volet communication et favoriser l’accueil d’étudiants en stage de BTS
  • La monographie prévue au programme de terminale technologique doit servir de support à l’apprentissage de plusieurs éléments du référentiel du BAC STMG. Les enseignants de terminale STMG prennent appui sur l’exemple de monographies pour permettre une approche globale de l’organisation des entreprises. Ainsi, cette action vise, d’une part, à permettre aux élèves d’avoir accès à un volume suffisant d’informations de terrain sur une même entreprise en vue d’enrichir les documents ressources, et d’autre part, à améliorer leur connaissance du milieu professionnel.