"Bien-être" : Notre école faisons-la ensemble

Dans le cadre du Conseil national de la refondation, "Notre école, faisons-la ensemble", de nombreux projets naissent dans les structures scolaires, financés par le fonds d’innovation pédagogique, visant à améliorer la réussite et le bien-être des élèves et à réduire les inégalités scolaires.

Exemples de quatre projets développés autour du bien-être des élèves: mieux-être et mieux apprendre, une école pour tous et une école d’avenir : 

Doubs

"Pour une école adaptée à tous et tournée vers l'avenir" | École primaire de Labergement Sainte Marie

Ce projet s’inscrit dans une démarche collective autour de l’amélioration de l’accueil des élèves, d’un point de vue psychologique et physiologique. Il interroge les modalités pédagogiques au sein de la classe et permet d’élargir la réflexion autour la prise en compte de la globalité de l’élève et de ses besoins. Le contexte choisi pour développer les différentes actions menées est celui du développement durable et de l’ouverture vers les ressources du territoire proche. Il s’agit ainsi de développer des interactions bienveillantes et positives au sein de l’ensemble de la communauté éducative avec les partenaires locaux et d’installer un climat favorable à la mise en confiance et à l’épanouissement de l’enfant qui favorisera l’engagement dans les apprentissages de l’élève. Des effets sont déjà visibles :

  • esprit coopératif entre les élèves,
  • liens avec les familles améliorés,
  • "raccrochage" de certains élèves
  • meilleurs résultats aux évaluations nationales d’entrée en sixième.

Les élèves réalisent des actions concrètes par des projets qui permettent à la fois d’appréhender les enjeux du respect de l’environnement et de la biodiversité, de se questionner sur leur santé, leur alimentation et aussi de structurer les apprentissages en leur donnant du sens tout en accédant à une ouverture sur l’extérieur et vers d’autres écoles. 

Jura

"Bulle de bien-être" | Collège Saint Exupéry de Lons-le-Saunier (39)

Ce projet se propose de mettre en place au sein de l’établissement une section d’activité physique adaptée aux élèves à besoins particuliers, qu’ils soient en situation d’obésité (en lien avec des besoins diagnostiqués sur le terrain) ou en en difficulté dans la coordination motrice. L’objectif est ainsi d’ouvrir un espace de sociabilisation, d’inclusion, d’équité, de non-discrimination favorisant le développement d’un sentiment d’appartenance à un projet commun, lorsqu’un grand nombre de ces élèves n’ont que peu ou pas d’opportunités de pratiquer une activité physique complète adaptée au collège et/ou à l’extérieur. Le projet s’appuie sur un diagnostic étayé et un certain nombre de principes déclinés dans de récentes études et recherches :

  • lien entre bien-être et réussite scolaire,
  • développement des compétences psycho-sociales comme facteur essentiel de lutte contre les inégalités sociales et territoriales
  • articulation entre activité physique et développement cognitif.

Le projet propose un cycle d’activités évoluant sur l’année avec un groupe d’élèves volontaires (pour la première année), sur des créneaux horaires positionnés dans les emplois du temps des élèves et répartis sur l’ensemble de l’année scolaire. Trois grands thèmes seront abordés par l’équipe pédagogique et éducative en complémentarité avec des interventions extérieures. Il s’agira dans un premier de travailler sur les compétences psychosociales : être habile dans les relations interpersonnelles et avoir de l’empathie avec les autres. Les séances animées par les intervenants extérieurs porteront davantage la médiation animale et la question du bien-être au travers des activités nautiques. 

Haute-Saône

"Mieux être, mieux apprendre" | Collège Charles Peguy de Vauvillers (70)

Ce projet vise à redonner confiance aux élèves, en portant une attention particulière à leur santé et à leur bien-être, et à développer le plaisir d’écrire.  Il propose aux élèves volontaires de sixième et de cinquième des séances de médiation par l’animal, dont chacune est suivie d’un temps de rédaction d’un journal de bord. Les élèves sont ainsi invités à évoquer les comportements qu’ils ont observés chez les animaux et les leurs, et à décrire les émotions qu’ils y associent. Des séances de "mise au calme des esprits" viennent compléter cet accompagnement. Le projet s’inscrit dans le parcours santé et s’appuie sur un diagnostic concerté, établi par l'équipe éducative (médico-sociale, enseignante et de vie scolaire). Il permet de renforcer le lien avec les familles et de travailler dans une dynamique inter-cycle. Les élèves, notamment ceux en situation de décrochage ou connaissant des situations personnelles difficiles, peuvent ainsi développer une autonomie face à l’écrit et rédiger des écrits variés, en cohérence et en continuité avec les objectifs du plan français. C’est dans un cadre sécurisant qu’ils gagnent en confiance quant à leurs compétences, réinvesties dans le cadre des enseignements ordinaires. Des temps forts (visites, spectacles, etc.) en lien avec le monde animal, œuvrant à l’ouverture culturelle, sont également programmés en collaboration avec les élèves et leurs familles.

Territoire de Belfort

"Aménageons notre environnement proche pour faire l’école dehors" | École maternelle Saint-Exupéry de Belfort (90)

Ce projet porte sur la création d’un espace pédagogique et ludique qui participe au développement de nouvelles compétences chez les élèves de toutes petites et petites sections. Il s’agit d’investir la grande cour de récréation de l’école (avec mini-forêt, carrés potagers, coin d’herbe sous les arbres) afin de permettre aux élèves d’être dans l’environnement qu’ils connaissent et de le découvrir autrement. La cour d’école est alors pensée comme un espace favorisant la multiplication des apprentissages et des langages. Un des objectifs du projet est aussi de sensibiliser les parents à la nature en les associant aux journées d’école dehors proposées pour réfléchir avec eux et leur montrer l’intérêt de faire avec leur enfant des activités extérieures ludiques propices à son développement. Un travail sur le bien-être des élèves sera mené en favorisant la détente au profit d’une meilleure gestion des émotions et davantage de coopération. Un axe sera travaillé autour de la découverte et du déploiement d’activités ludiques et sensorielles en lien avec la nature. Ces activités pourront être source de motivation et permettront de développer l’attention des élèves pour les apprentissages. Il est aussi prévu la création d’un blog de l’école alimenté chaque semaine afin de permettre à tous les parents, même ceux qui ne peuvent pas participer aux matinées d’école dehors, de connaître les activités réalisées et de les reproduire s’ils le souhaitent. Ce projet s’inscrit également dans la continuité d’une dynamique engagée depuis quelques années autour d’une démarche de développement durable.

Mise à jour : février 2024