Prix Avenir métiers d’art - sélections régionales 2020-2021

prix avenir métier d'art

Depuis plus d’un demi-siècle, le prix Avenir métiers d’art met en lumière de jeunes talents en formation et leur offre l’opportunité de démontrer leur créativité, leur regard et leur intelligence face à la matière

Organisé nationalement par l’Institut national des métiers d’art (INMA), en partenariat avec la Fondation Michelle et Antoine Riboud, ce prix s’adresse à des jeunes de moins de 26 ans terminant un niveau de formation (CAP, Bac/BMA ou DNMade).

En savoir plus - INMA

La sélection régionale Prix Avenir métiers d'art - 2020-2021

Prix avenir métiers d'art

La région académique Bourgogne-Franche-Comté est chargée d’organiser les épreuves régionales. Ce prix, qui se tient d’ordinaire chaque année en octobre en alternance à Besançon ou à Dijon, a dû cette fois s’adapter au contexte sanitaire. En effet, les élèves préparent le plus souvent leurs productions au dernier trimestre de l’année en cours en profitant dans le cadre de leur formation du plateau technique des ateliers de leur lycée, et, surtout, des conseils de leurs professeurs, ce que le confinement du printemps 2020 aura moins permis cette année. Le nombre de candidatures reçues en septembre a ainsi été divisé par trois, comme dans la plupart des académies, malgré un délai supplémentaire laissé aux candidats. Le second confinement a empêché la tenue des épreuves prévues en décembre. Avec le couvre-feu et la difficulté accrue pour les candidats de se déplacer (un certain nombre d’entre eux ont trouvé un emploi dans d’autres régions), la solution de la tenue de présentations en ligne s’est imposée. Au final, cinq candidats ont pu être validés et ont accepté de présenter leurs productions à distance. Le jury est composé de représentants du monde professionnel, d’inspecteurs des deux académies, de représentants du Campus des métiers d’art et de la maroquinerie et de la Délégation régionale académique à l’éducation artistique et à l’action culturelle. Jean-François Chanet, recteur de région académique, qui attache une grande importance aux métiers d’art et à leur valorisation, a tenu à honorer de sa présence le jury. Au final, tous les candidats ont pu bénéficier de conditions similaires de présentation : dix minutes d’exposé à partir d’un diaporama et dix minutes de questions par le jury.

Charlotte Vernier, lauréate régionale Sculpture "Élévation"

Sculpture "Élévation" - Charlotte Vernier

Cette année, le jury a tenu, tout en félicitant l’ensemble des candidats, à distinguer l’œuvre présentée par Charlotte Vernier, élève de la cité scolaire Le Mont-Chatelet à Varzy dans la Nièvre, pour sa sculpture, "Élévation", qui remporte un chèque de 250 € de la part de l’INMA. La lauréate sera invitée en mars prochain à Paris pour participer aux épreuves nationales. Sa pièce de ferronnerie, élaborée de manière très originale, témoigne d’une grande finesse et d’une dimension créative forte. La candidate a su se jouer des genres et prouver que la ferronnerie d’art est pleinement accessible à tous, aux hommes comme aux femmes. Le jury régional lui souhaite bonne chance et ne doute pas qu’elle représente dignement la région académique Bourgogne-Franche-Comté.