R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Les Victoires de l’école 2018

Rubrique Vie de l'académie

vendredi 13 juillet 2018

Les Victoires de l’école 2018

Lundi 2 juillet dernier, 282 élèves ont été récompensés lors de cette 4e édition : 211 élèves pour trois victoires et 71 pour les prix et concours nationaux. Le rendez-vous était donné au Kursaal de Besançon avec, comme invitée d’honneur, Ecco.

Les victoires de l'école 2018Les Victoires de l’école sont devenues un évènement incontournable de la fin d’année scolaire dans l’académie. Le temps d’une demi-journée, ce moment festif met à l’honneur les élèves pour leur investissement remarquable et des initiatives singulières.

Cette cérémonie, qui a pour objet de valoriser d’autres réussites que l’excellence scolaire, met en lumière le comportement d’élèves méritants qui rejaillissent sur la vie collective de l’établissement. Il s’agit de distinguer, l’ensemble des compétences transversales que l’école doit repérer, cultiver et valoriser chez les élèves.
Les Victoires de l’école permettent aussi d’inculquer aux élèves les valeurs républicaines.

Trois catégories de Victoires

- victoires du dépassement de soi et de la persévérance : récompensent les élèves surmontant des difficultés de vie (93 élèves)
- victoires de l’égalité, de l’engagement et de la citoyenneté : récompensent les élèves dont l’engagement au sein de l’établissement peut servir de modèle comportemental positif (58 élèves)
- victoires de la fraternité et de la solidarité : récompensent les élèves impliqués dans la défense d’une cause ou ayant mené des actions dans un esprit fraternel (60 élèves).

Les lauréats des prix et concours honorés

- olympiades de mathématiques
- olympiades de physique-chimie
- olympiades de géosciences
- olympiades de sciences de l’ingénieur
- prix de l’éducation
- concours "Les Savanturiers"
- dictée francophone
- concours santé et sécurité au travail : de l’école au travail, à vos vidéos !

La cérémonie a été rythmée en alternant récompenses aux élèves et temps festifs :
- intervention de la chorale du collège Pierre et Marie Curie d’Héricourt et des danseurs du lycée Belin sous la direction de Caroline Gatto, enseignante dans ce même établissement
- vidéo du défilé de mode organisé tous les deux ans par le lycée Prévert de Dole
- Ecco, élève au lycée Louis Pasteur de Besançon et aussi révélation de l’émission The Voice, a fait l’honneur de sa présence en tant que marraine de l’évènement ! La jeune artiste a interprété deux chansons de son répertoire.

Mot du recteur de l’académie de Besançon

"Les Victoires de l’École ont pour objet de récompenser dans leur diversité les formes de réussite de nos élèves. C’est pourquoi, à côté des prix et concours, d’initiative nationale, qui visent à distinguer l’excellence, j’ai souhaité que d’autres réussites soient mises à l’honneur parce qu’elles illustrent à plusieurs titres les principes et les vertus de notre pacte républicain.

La réussite scolaire, c’est l’objectif premier de l’éducation nationale. Il lui revient aussi de valoriser des comportements exemplaires qui rejaillissent sur la vie collective des établissements et préparent nos élèves à être des citoyens responsables et solidaires.

Ma gratitude va aux équipes éducatives qui ont accompagné, encouragé, soutenu ces élèves et aux parents dont il faut souligner le rôle, la place et la collaboration harmonieuse. La famille et l’école ont la commune mission d’élever les nouvelles générations dans la connaissance de ce qui a fondé notre unité, des règles fondamentales qui la préservent, et de contribuer ainsi à la rendre désirable.

J’adresse mes chaleureux remerciements aux nombreux partenaires qui ont permis de donner vie aux Victoires de l’École : les collectivités territoriales mais aussi les partenaires fidèles de l’éducation nationale. Je vois dans leur engagement le témoignage de leur intérêt pour l’école et le devenir de notre jeunesse.

Que chacune et chacun des lauréats des Victoires de l’École 2018 soient encore chaleureusement félicités."
Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon.

Palmarès

Contact

Cabinet de Monsieur le recteur
Courriel
Tél. : 03 81 65 49 29


Galerie


 
mercredi 11 juillet 2018

Cérémonie de remise de diplômes Abibac

Marie-Christine Clerc-Gevrey, (IA-IPR) d’allemand, a remis leur double diplôme aux lauréats, le lundi 9 juillet au lycée Claude-Nicolas Ledoux de Besançon.

Cérémonie de remise de diplômes Abibac Le double diplôme Abibac est préparé dans les sections binationales. Il offre la délivrance simultanée du baccalauréat français et de l’Abitur allemand. Dans l’académie, deux établissements accueillent des sections Abibac :
- le lycée Condorcet de Belfort, depuis la rentrée 2006
- le lycée Claude Nicolas Ledoux de Besançon, depuis la rentrée 2009.

100 % de réussite à l’Abibac dans l’académie !

Les 44 lycéens inscrits cette année en terminale Abibac dans l’académie ont tous obtenu leur diplôme. Herzlichen Glückwunsch an alle diese Studenten !

À noter : l’an prochain, la première promotion préparant le Bachibac dans l’académie au lycée Germaine Tillon de Montbéliard passera les épreuves du double diplôme franco-espagnol !

En savoir plus

Section Abibac - Lycée Condorcet - Belfort
Section Abibac - Lycée Claude Nicolas Ledoux - Besançon
Abibac - Ministère de l’Éducation nationale
Bachibac - Ministère de l’Éducation nationale

 
mercredi 11 juillet 2018

"Microlycées" : 100% de réussite au bac 2018 !

Félicitations à ces bacheliers et bachelières particulièrement méritants, remerciements aux équipes du rectorat et des deux micro-lycées pour les avoir accompagnés tout au long de cette année !

Le dispositif "microlycées" permet à des jeunes gens dont la scolarité a parfois été compliquée, interrompue pour des raisons multiples, de renouer avec l’école, de préparer le baccalauréat, de définir un projet professionnel et ainsi de déterminer une orientation post-bac.

39 candidats dans l’académie

Les coordinateurs et les enseignants ont su par leur grande disponibilité, écouter et s’adapter aux problématiques spécifiques de ces jeunes adultes en rupture avec la scolarité classique, en faisant preuve de souplesse et d’initiative et en adaptant leurs méthodes d’enseignement. La mise en œuvre et la réussite de ce dispositif repose sur la prise en considération de manière accrue de la particularité et de la spécificité de chacun des jeunes, à la fois dans la construction et la compréhension des itinéraires pédagogiques, mais également dans l’accompagnement lors d’une reprise de scolarité. Cette personnalisation du parcours de formation est d’autant plus nécessaire que certains élèves cumulent leur formation avec une activité professionnelle et/ou une charge de famille.

Cela contribue également à donner du sens à cette année de scolarité, à aborder de façon plus éclairée les différentes étapes et à mieux préparer l’orientation, réduisant par là les risques de rupture ou de mise en échec du projet de formation.

L’organisation pédagogique s’organise avec :
- un emploi du temps adapté aux besoins particuliers de chaque élève, confirmé par un contrat signé par l’élève prenant appui sur la charte des micro-lycées, et fixant les engagements réciproques entre l’établissement et les élèves,
- des séquences de formation en classe micro-lycée et également au sein des autres classes de l’établissement,
- une approche par décloisonnement disciplinaire
- des entretiens individuels hebdomadaires avec le coordinateur du dispositif,
- un travail sur le projet d’orientation à l’issue du baccalauréat conduit en fonction des objectifs de l’élève.

Lycée Louis Pergaud

"Micro-lycée" : session 2018Le lycée a accueilli cette année sa quatrième promotion au sein du micro-lycée. Sur 40 jeunes gens ayant pris contact avec le micro-lycée, 19 candidats ont intégré le dispositif du microlycée et 15 se sont présentés aux épreuves de juin. 15 ont obtenu leur baccalauréat.
- 9 en série sciences et technologies du management et de la gestion
- 4 en série économique et sociale
- 1 en série scientifique
- 1 en série littéraire

Lycée Armand Peugeot

"Micro-lycée" : session 2018Sur une trentaine de jeunes gens ayant pris contact avec le micro-lycée pour cette cinquième promotion, 20 jeunes ont intégré le dispositif, 15 ont fini l’année scolaire et se sont présentés à l’examen en juin. 15 ont été reçus :
- 7 en série sciences et technologies du management et de la gestion
- 3 en série économique et sociale
- 4 en série scientifique dont un jeune qui suivait une formation en BTS parallèlement.
- 1 en série littéraire

Le témoignage de Geneviève, mère de Benoît scolarisé au microlycée de Pergaud

"Je tiens à vous remercier pour la chance que vous avez offerte à Benoît en lui proposant, il y a tout juste un an, d’intégrer le microlycée de Pergaud.
Ce n’était pas gagné d’avance mais vous lui aviez tout de même donné sa chance pour un trimestre, préparant une éventuelle réorientation en cours d’année.

Ce fut néanmoins le bon choix, qui a permis à Benoît, par votre soutien permanent, de tenir et dépasser ce premier cap du trimestre à l’essai. Au fil de l’année, malgré les hauts et les bas de son moral, de sa motivation et de ses présences, il a pu s’accrocher et a réussi à progresser dans tout ce qui paraissait une véritable gageure : écriture manuscrite, expressions écrite et orale, communication interpersonnelle, présence et interactions au sein d’un groupe (en bref, une revalorisation de l’image de soi qui était en piteux état après quelques années d’échec et de décrochage scolaire)...

Au terme d’une année (qu’il n’a pas vue passer m’a-t-il dit !) il s’est enfin présenté à toutes les épreuves du bac, de plus en plus confiant malgré quelques ratés présumés. Aujourd’hui, il a obtenu son bac en première session et il peut maintenant envisager sereinement son entrée en fac de langues étrangères appliquées, qu’il a obtenue rapidement en première phase de Parcoursup. Une belle victoire grâce à l’équipe enseignante qui a su encourager et mobiliser Benoît avec beaucoup de bienveillance...

Nous savons que Benoît aura encore à dépasser son manque de goût pour l’effort, mais une très haute marche a déjà été négociée cette année !

Je souhaite que les résultats au bac des étudiants du micro-lycée de Pergaud soient largement positifs, pour eux-mêmes d’abord, mais aussi pour confirmer le bien-fondé de l’existence de cette belle structure et assurer sa pérennité.
Avec tous mes remerciements..
."

Microlycée - Louis Pergaud - Besançon
Microlycée - Armand Peugeot - Valentigney
Éduscol

 
lundi 9 juillet 2018

Meilleur recruteur d’apprentis

Le CFA sup France-Comté, en lien avec l’université de Franche-Comté et le CNAM, a remis au rectorat le prix du meilleur recruteur d’apprentis de la fonction publique.

En effet depuis 2015, le rectorat a accueilli une cinquantaine d’étudiants apprentis provenant d’une grande diversité de formations du supérieur.

Meilleur recruteur d'apprentis Cette diversité témoigne de la variété des métiers proposés au sein de l’éducation nationale, qu’il s’agisse des établissements scolaires ou des services académiques ou rectoraux.

Le rectorat se félicite des retours très positifs, tant des apprentis que des maîtres d’apprentissage, sachant que les apprentis qui découvrent souvent des facettes insoupçonnées de nos missions deviennent les ambassadeurs de nos offres d’emploi au sein de leur formation.

Le rectorat, dans la mesure où il en aura les moyens financiers souhaite poursuivre et développer cette politique d’accueil d’apprentis de l’enseignement supérieur.

En savoir plus - CFA sup de Franche-Comté

 
mardi 3 juillet 2018

Prévention et gestion de crise : l’académie de Besançon pionnière

En avril dernier, dix-neuf cadres de l’académie, soit quinze personnels de direction et quatre inspecteurs stagiaires ont participé à un stage immersif de quatre jours à la caserne Friedrich à Belfort.

Ce stage académique a été "riche et très utile" pour l’ensemble des participants qui se sont montrés impliqués et particulièrement actifs tout au long de la semaine !

L’académie de Besançon a été très réactive en organisant ce module obligatoire de quatre jours concernant la prévention et la gestion de la crise en milieu scolaire, rendu obligatoire par la circulaire d’août 2017 sur la formation statutaire des personnels d’encadrement.

Des situations fictives pour envisager tous les scénarios

Prévention et gestion de crise : l'académie de Besançon pionnière Pour les dix-neuf stagiaires, le programme de ces quatre journées était riche :
- exercice de confinement lors d’une intrusion terroriste fictive
- simulation d’agression par un homme ivre
- scénario d’agression d’un élève par ses camarades
L’une des journées de ce séminaire était dédiée à la communication de crise et plus particulièrement à la gestion des réseaux sociaux.

Une journaliste de l’Est Républicain, la chargée communication du rectorat, la préfecture, les gendarmes, des commissaires et avocats réservistes citoyens sont intervenus aux côtés du Colonel Frédéric Sabia, délégué militaire départemental du Territoire-de-Belfort pour permettre aux stagiaires de faire face aux différentes types de situations qui peuvent se produire en milieu scolaire en agissant de manière efficiente.

L’an prochain, ce type de formation sera également proposé aux chefs d’établissement titulaires.

En décembre dernier, un exercice académique "alerte attentat" avait été réalisé dans 1 154 écoles et établissements de l’académie en simultané, là encore une première en France.

Contact

DAFPE

 
vendredi 29 juin 2018

Retour sur une édition exceptionnelle des JIJ en chiffres et en images !

Du 12 au 16 juin, 55 équipes en provenance de 26 pays ont participé aux Jeux internationaux de la Jeunesse (JIJ), en Haute-Saône, principalement à Vesoul et dans la région des Mille Étangs !

Les JIJ en chiffres !!

Plus de 300 jeunes de 26 pays se sont donc donnés rendez-vous du 12 au 16 juin 2018 pour la 8e édition des Jeux internationaux de la jeunesse.
Les JIJ 2018 en chiffres et en images !
50 enseignants et 324 élèves, collégiens et lycéens de l’académie de Besançon, ont œuvré pour que cette expérience soit une belle réussite :
- 70 jeunes ont participé au concours de la flamme
- 80 jeunes ont participé à la cérémonie d’ouverture
- 80 jeunes officiels ont contribué à l’organisation des épreuves sportives
- 20 jeunes ont aidé pour la restauration
- 34 lycéens, en formation bac pro métiers de la sécurité au lycée professionnel les Huisselets à Montbéliard, ont participé à la sécurisation de ces JIJ
- 40 jeunes reporters ont été formé et encadré par le CLEMI.

Le trophée et la vasque accueillant la flamme ont été réalisé par des lycéens des filières "chaudronnerie industrielle" et "métiers de l’électricité et de ses environnements connectés" du lycée professionnel Luxembourg.

Les organisateurs tiennent à vivement remercier l’ensemble des parties prenantes de cet événement, sans qui rien ne serait possible : élus, partenaires, équipes éducatives et bien sûr les élèves qui se sont investis dans cette belle aventure !

Et les jeunes vous donnent rendez-vous en 2019 pour une édition libanaise !

Les JIJ en vidéos !

Vidéo officielle

Vidéos réalisées par des établissements
Lycée Sada de Mayotte
Lycée du Bahrein
Lycée de Casablanca
Lycée de Colombes
Lycée de Tunisie
Lycée professionnel de Pau
Lycée Luxembourg Vesoul - Cérémonie d’ouverture
Lycée Luxembourg Vesoul

Les JIJ en photos !

Reportage photographique de Philippe Charpentier, référent m@gistère - DSDEN de la Haute-Saône
Jeudi 14 juin
Vendredi 15 juin (journée)
Vendredi 15 juin (cérémonie de clotûre)

Reportages UNSS
Jardin des JIJ à Vaivre et montoille
VTT à Mélisey
Activités nautiques
Montgolfière
Ludolac
Jungle Run
Escalade Faucogney et la Mer
Photos du mardi 12 juin 2018
Photos du lundi 11 juin 2018
Photos DSDEN et défilé en ville
Photos des équipes
Cérémonie d’ouverture
Course d’orientation à Faucogney et la Mer
La Praille à Mélisey
Apéritif des régions
Cérémonie de clôture

Reporters JIJ

Les JIJ 2018 en chiffres et en images !
40 jeunes reporters venus des quatre coins de la Haute-Saône étaient chargés de couvrir l’événement sous l’égide du CLEMI de l’académie de Besançon.
Reporters JIJ - CLEMI
Jeunes reporters

En savoir plus

Les Jeux internationaux de la jeunesse 2018 en Haute-Saône : J-20 ! - académie de Besançon
Liliane Menissier : "Une éducation sportive et citoyenne"
En savoir plus - JIJ
En savoir plus - AEFE
En savoir plus - UNSS


Galerie

Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin Cérémonie d'ouverture JIJ 2018 - mardi 12 juin

 
mercredi 27 juin 2018

École élémentaire de Vercel : le numérique au service de la réussite des élèves

 
mardi 26 juin 2018

L’académie de Besançon pleinement mobilisée autour de Parcoursup

Du 26 juin au 21 septembre inclus, la phase complémentaire vous permet de formuler de nouveaux vœux dans des formations qui ont des places disponibles.

Phase complémentaire

La phase complémentaire est ouverte depuis le 26 juin et les places disponibles seront mises à jour tous les matins à partir du 27 juin.

Cette nouvelle phase vient compléter la phase principale de Parcoursup, vous pouvez donc participer aux deux phases à la fois.

En savoir plus

Phase d’admission

Une nouvelle étape pour les lycéens et les candidats en réorientation a débuté à partir du 22 mai : les admissions dans l’enseignement supérieur sur Parcoursup.

Le 22 mai a ainsi marqué le début d’une nouvelle façon d’appréhender la construction de son projet d’études : les candidats auront une réponse à chacun de leurs vœux, et pour la première fois cette année, ils ne devront plus attendre pour recevoir des propositions d’admission. Parcoursup fonctionne de manière individualisée et progressive. Chaque fois qu’un candidat fera son choix, il libèrera des places qui sont immédiatement proposées à d’autres candidats. Chaque jour, de nouveaux candidats auront donc de nouvelles propositions.

Pour que les candidats qui, comme chaque année, n’ont demandé que des filières sélectives et essuient des refus, une commission placée sous l’autorité du recteur est ouverte depuis le 22 mai. Elle accompagne les candidats pour leur faire de nouvelles propositions au plus proche de leurs vœux initiaux.

Dès le lendemain des résultats du baccalauréat, la commission pourra également prendre en charge les candidats qui n’ont pas de propositions d’admission et qui souhaitent accéder à l’enseignement supérieur. Cette commission permet également aux candidats, qui justifient d’une situation exceptionnelle (situation de handicap, charge de famille, sportif de haut niveau) de solliciter le réexamen de leur candidature.

Retrouvez toute l’information et des conseils sur la phase principale d’admission qui se déroule du 22 mai au 5 septembre inclus.

La commission d’accès à l’enseignement supérieur CAES

Pour les lycéens n’ayant formulé que des vœux pour des formations sélectives et n’ayant obtenu que des réponses négatives à leurs vœux, la CAES leur proposera des solutions d’inscription dans l’enseignement supérieur, au plus près de leurs choix initiaux. Ils doivent pour cela en faire la demande sur Parcoursup.

En savoir plus

Contacts

SAIO
Tél. : 03 81 65 74 96

Délégation régionale de l’ONISEP

SIESR

 
jeudi 21 juin 2018

"Pendulette Éole" : convention de partenariat signée !

Le 20 juin, Jean-François Chanet, recteur de l’académie, Stéphane Olivaux, président de la Caisse locale de Besançon, membre du Conseil d’administration du Crédit Agricole Franche-Comté et Didier Chausset, directeur de secteur commercial Besançon ont signé la convention au rectorat.

Le rectorat de l’académie de Besançon a mis en place un projet ambitieux sur 10 ans se nommant le "Projet Éole", qui consiste à créer une pendulette qui s’articule autour de deux axes majeurs, une partie horlogerie et un axe énergie renouvelable (éolien). C’est un produit microtechnique, les choix de conception ont été réalisés afin de balayer un maximum de solutions, de techniques usinables.

"Pendulette Éole" : convention de partenariat entre le rectorat et le Crédit agricole de Franche-Comté La pendulette Éole engage quatorze lycées professionnels et sections d’enseignement professionnel ainsi que le centre de formation d’apprentis (CFA) académique et le centre de formation des apprentis de l’industrie (CFAI) sud Franche-Comté. Des professeurs, formateurs, élèves et apprentis des filières des sciences et techniques industrielles (STI), des métiers d’art ainsi que du domaine tertiaire, en formation initiale et par apprentissage, se mobilisent pour la réalisation des pièces, l’assemblage, le conditionnement, la logistique, le suivi comptable et la communication visuelle de cet ambitieux projet.

Un partenariat constructif

Le Crédit agricole de Franche-Comté, soucieux de soutenir le territoire et la jeunesse, a décidé d’apporter son concours et souhaite soutenir les établissements bénéficiaires dans leur projet. Outre une aide financière de 7 000 € et l’engagement d’acquérir 50 pendulettes par an, la convention vise également à valoriser le rapprochement école-entreprise engagé dans le cadre de ce projet et de communiquer sur les engagements du Crédit agricole de Franche-Comté sur le volet de la responsabilité sociale de l’entreprise.

"Pendulette Éole" : convention de partenariat entre le rectorat et le Crédit agricole de Franche-ComtéUn concours à destination des collégiens devrait même voir le jour l’an prochain.

Le recteur Jean-François Chanet s’est "félicité de cette convention de partenariat" autour d’un projet "porteur et innovant" et a remercié chaleureusement toutes les personnes qui y contribuent ou y ont contribué, "groupe de pilotage, toutes les équipes, chefs d’établissements, gestionnaires et agents-comptables, particulièrement ceux du lycée professionnel Montciel (établissement support du projet) et Isabelle Lemasson-Saïd, coordinatrice du projet."

Le Crédit agricole de Franche-Comté et le rectorat de l’académie de Besançon souhaitent, avec cette convention, nouer un partenariat constructif.

Les 23 et 24 juin prochains, un stand du projet Éole sera présent, pour la 3e année consécutive, lors de la 5e édition des "24 h du Temps", au Palais Granvelle de Besançon.

Contact

Isabelle Lemasson-Saïd, inspectrice STI / Arts appliqués & métiers d’art, coordinatrice du projet
Courriel

 
mercredi 20 juin 2018

Une scolarisation inclusive et réussie des élèves en situation de handicap dans l’académie

Lundi 18 juin, le recteur et le directeur général de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté ont rencontré les élèves et les encadrants de la classe externalisée de l’IME l’Essor à l’école Tristan Bernard de Besançon

À cette occasion, Jean-François Chanet et Pierre Pribile ont tenu à préciser les modalités d’inclusion des élèves en situation de handicap et les orientations médico-sociales du PRS, lors d’un point presse en présence d’Erwan Becquemie, directeur général de l’Association d’hygiène sociale de Franche-Comté.

DP 09 - Scolarisation et inclusion des élèves en situation de handicap - 18 juin 2018

La scolarisation et l’inclusion des élèves en situation de handicap, une priorité nationale

Une scolarisation inclusive et réussie des élèves en situation de handicap À la rentrée 2017, l’académie de Besançon comptait 45 dispositifs externalisés d’établissements médico-sociaux, soit dix de plus qu’à la rentrée précédente. À ce jour, 23 % des élèves orientés par la CDAPH dans les unités d’enseignement de ces établissements bénéficient d’une scolarisation au sein d’un dispositif externalisé en école, collège ou lycée.

L’académie poursuit le travail engagé avec pour objectif, à l’horizon 2022, de porter à 80 % le taux d’enfants scolarisés à l’école parmi ceux qui sont accompagnés en établissement spécialisé. Pour atteindre cet objectif national ambitieux, plusieurs axes de travail sont investis.

Un dispositif de scolarisation inclusif, adapté et collaboratif

Une scolarisation inclusive et réussie des élèves en situation de handicap La classe externalisée de l’IME l’Essor illustre les éléments indispensables de prendre en compte pour permettre une scolarisation inclusive et réussie des élèves en situation de handicap.

Elle apporte une réponse aux besoins de chaque enfant, dans le cadre de leur projet individualisé d’accompagnement associant soins, apports éducatifs et objectifs pédagogiques du projet personnalisé de scolarisation. L’évaluation collective de ces besoins se traduit par la mise en œuvre du mode et du temps de scolarisation les plus adaptés, de l’accompagnement le plus favorable aux progrès et apprentissages de l’enfant.

À l’école élémentaire Tristan Bernard, ce sont ainsi quatorze élèves de l’unité d’enseignement de l’IME, dont dix à temps plein, qui bénéficient du dispositif externalisé de l’IME.

En savoir plus

ARS Bourgogne Franche-Comté

Ministère de l’Éducation nationale

Contact

Philippe Marlier, conseiller technique du recteur pour l’adaptation scolaire et la scolarisation des élèves en situation de handicap


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon