R

Accueil > DSDEN > Actualités > Moisson de récompenses pour les élèves du collège Vauban

Rubrique Actualités

vendredi 24 juin 2016

Moisson de récompenses pour les élèves du collège Vauban

Une fin d’année en beauté pour le collège belfortain, récompensé à deux concours prestigieux. Félicitations aux élèves et enseignants investis dans ces projets citoyens !

Remise du prix Jean Zay avec mention spéciale du jury pour le projet "Place de la République"

Le collège Vauban s’est vu décerner le prix "Laïcité" 2016 de l’association des Amis de Jean Zay, avec mention spéciale du jury. Ce prix, remis par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale a distingué le projet "Place de la République" mis en œuvre dans l’établissement.

Remise du prix de l’association des amis de Jean Zay en Sorbonne
Tout savoir sur le concours

Ce projet prévu de 2013 à 2017 a suscité l’adhésion des personnels de l’établissement. Il repose sur l’organisation suivante :

Un travail thématique tout au long de l’année

Moisson de récompenses pour les élèves du collège Vauban !Chaque année, l’ensemble des travaux pédagogiques et des activités artistiques du collège prennent pour thème d’étude ou d’expression artistique l’un des quatre principes de la devise républicaine : la liberté (2013-2014) - l’égalité (2014-2015) - la fraternité (2015-2016) et la laïcité (2016-2017) et sont réalisés par l’ensemble des élèves du collège. Toutes les disciplines sont concernées et en priorité : arts plastiques, anglais, EPS, français, histoire et éducation civique, musique, SVT.

Pour la mise en œuvre des ateliers artistiques danse et théâtre, Le collège est accompagné par le Centre chorégraphique national de Franche-Comté et le théâtre "Le Pilier" de Belfort. Divers autres ateliers (atelier architecture et patrimoine, photo, atelier Street Art, l’atelier philosophie) mobilisent d’autres partenaires. Le collège Vauban attache une grande importance à ce que les structures culturelles locales nous accompagnent dans nos projets.

Un temps fort partagé par tous les acteurs du collège : parents, élèves, équipes éducatives, élus et partenaires

La première semaine d’avril de chaque année est organisée une manifestation donnant lieu à la présentation par les élèves des travaux réalisés en classe ou en ateliers artistiques. Cette manifestation commémorative rassemble l’ensemble des élèves et leurs parents, les élus ainsi que les partenaires culturels et institutionnels.
À cette occasion, un arbre, symbole du principe républicain ayant servi de thème de l’année, est planté autour de la "Place de la République", qui s’aménage ainsi graduellement. Les arbres symboles sont offerts par les parents d’élèves.

Ce projet bénéficie du soutien de la DSDENdu Territoire de Belfort et de la Direction régionale des affaires culturelles. Il est également pleinement soutenu par le Conseil départemental du Territoire de Belfort en vue du financement et de la conduite des travaux d’aménagement des espaces extérieurs ou encore pour le financement des partenaires culturels grâce au programme "Culture collège". Il est aussi soutenu par la Préfecture du Territoire de Belfort dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale.

"Les écrits de la fraternité"

Moisson de récompenses pour les élèves du collège VaubanCréé en 1991 par la Ligue des droits de l’Homme, le concours "Poèmes et lettres pour la fraternité", renommé en 2005 "Écrits pour la fraternité", s’adresse aux classes de grande section de maternelle, de primaire, de collège, de lycée et d’institut médico-éducatif (IME), ainsi qu’aux individuels.

Cette année, avec la thématique "On ne naît pas citoyen ou citoyenne, on le devient", les membres du jury ont primé 46 œuvres (16 individuelles et 30 collectives) parmi 200 œuvres présélectionnées au niveau local.

Les élèves de la 6e section internationale américaine du collège Vauban ont obtenu le 1er prix national collège.

Juliette Prieur, professeure de lettres, Maria Fidalgo, professeure d’anglais et les élèves de 6e de la section internationale américaine du collège Vauban se sont rendus le 18 juin, à Paris, dans la grande salle du siège social de la MGEN pour recevoir leur prix.

Journal des 66 - spécial Ligue des droits de l’Homme
Palmarès et informations complémentaires

Contact

90
Collège
Vauban - Belfort
Informations complètes

 
jeudi 16 juin 2016

Partenariat avec un collège tunisien : accueil d’élèves au collège de Giromagny

Du 27 avril au 4 mai 2016, un groupe de quatorze élèves et deux professeurs de Tunisie ont été accueillis au collège Val de Rosemont de Giromagny.

Les élèves du collège El Karmia de Grombalia ont pu assister tout au long de la semaine à différents cours dans les classes du collège de Giromagny (leur plus grand étonnement porte sur la qualité des équipements), travailler avec des élèves de France sur un conte, contribuer à des réalisations pour un projet de web radio, participer à des rencontres sportives, partager des échanges musicaux par l’écoute et la pratique. Les tunisiens ont également assisté à un spectacle au Granit : Holloway Jones, en même temps que les élèves de 3e du collège.

Partenariat avec un collège tunisien : accueil d'élèves au collège de GiromagnyUne des spécialités de Nabeul est la poterie, la céramique devenant celle du collège de Giromagny, c’est tout naturellement qu’un projet s’est monté : en mélangeant de la terre de Nabeul et de la terre du pays sous-vosgiens, les élèves ont réalisé ensemble des morceaux de mosaïque, utilisant leurs empreintes digitales et des objets symboles de leur identité pour laisser une trace. La calligraphie arabe a ajouté une touche à ces productions qui prendront place dans un projet plus vaste, sorte de puzzle réalisé à partir de différentes rencontres.

Hébergés dans les familles d’élèves de 5e du collège, les jeunes de Tunisie ont découvert nos façons de vivre, les habitudes alimentaires. C’était pour beaucoup d’entre eux la première sortie non seulement de leur pays, mais aussi de leur ville.

La délégation a été reçue en mairie de Giromagny, par Jacques Colin, maire, en présence d’Eugène Krantz, DASEN du Territoire de Belfort.

Le tourisme était également au programme : Visite de Besançon, la boucle avec pour point d’orgue la maison natale de Victor Hugo, puis une visite guidée des Salines Royales d’Arc-et-Senans, visite libre de Belfort avec l’incontournable lion.

Partenariat avec un collège tunisien : accueil d'élèves au collège de GiromagnyCette rencontre officialise le jumelage entre le collège El Karmia de Grombalia (région de Nabeul, Tunisie) et le collège Val de Rosemont. Organisé dans le cadre d’un partenariat entre le rectorat de l’académie de Besançon et le Comité régional à l’éducation de Nabeul, le déplacement a été possible grâce au soutien financier de l’association Solidarité laïque, du collège Val de Rosemont sur ses fonds propres et à l’engagement des familles qui acceptent d’héberger gratuitement les tunisiens.

L’origine du projet à Giromagny remonte à septembre 2014. Deux enseignants du collège, Catherine Geiger et Olivier Rebrab, tout deux professeurs de français, sont partis quelques jours à l’automne 2014 en Tunisie, à Nabeul, dans le cadre d’une délégation académique. Ils ont pu sur place nouer des contacts, construire un projet, qui s’est traduit par quelques échanges de courriers d’élèves entre les classes, le tournage d’une vidéo présentant notre collège et son environnement. À l’automne 2015 (13-18 décembre), ce sont les deux enseignants de Tunisie, Najet Grira et Jamaleddine Naceur Amri, professeurs de Français qui sont venus au collège de Giromagny. Le voyage des tunisiens a été préparé à la suite de ces échanges.

Les quelques jours passés ensemble ont permis de se découvrir, de renforcer des liens pour continuer un partenariat sur des projets concrets : à suivre... !

En savoir plus

Contact

Laurent Sirantoine, principal du collège

90
Collège
Val de Rosemont - Giromagny
Informations complètes

 
vendredi 10 juin 2016

Remise des prix du Concours national de la Résistance et de la déportation

Les 123 élèves du Territoire de Belfort lauréats de l’édition 2016 du CNRD ont été récompensés par le recteur et les partenaires de l’opération pour leurs travaux sur le thème "résister par l’art et la littérature".

Remise des prix du Concours national de la Résistance et de la déportation Le 2 juin 2016, dans la continuité des commémorations de la Journée nationale de la résistance du 27 mai, s’est tenue à Belfort la cérémonie de remise des prix du Concours national de la Résistance et de la déportation 2015-2016 pour les participants du Territoire de Belfort. L’événement, organisé à la Chambre de commerce et d’industrie, s’est déroulé en présence du recteur Jean-François Chanet, du directeur académique Eugène Krantz et de la directrice de cabinet du préfet Sabine Oppilliart, ainsi que de nombreux élus et représentants du monde combattant.

191 travaux avaient été réalisés cette année par 156 élèves du second degré (102 élèves de collège, 50 élèves de lycée, deux de lycée professionnel et deux de l’EPIDE) issus de seize établissements. Les élèves concouraient dans des épreuves individuelles ou collectives (35 ont participé dans les deux catégories) autour du thème de l’édition 2016 du concours : "résister par l’art et la littérature".

Remise des prix du Concours national de la Résistance et de la déportation Dans leurs travaux, les élèves ont été encadrés par dix-sept enseignants ainsi que par les membres du Collectif Résistance et déportation 90, présidé par Marie-Antoinette Vacelet, responsable notamment de la commission départementale de correction des épreuves. Dans le cadre de leur préparation, les élèves avaient notamment pu assister à des manifestations organisées par le collectif, telle, par exemple, une représentation théâtrale, en février 2016, de l’œuvre "Une opérette à Ravensbrück" de Germaine Tillion.

Ce sont en tout 123 élèves (68 collégiens, 53 lycéens et 2 élèves de l’EPIDE) qui ont été récompensés par des prix offerts par la préfecture du Territoire de Belfort, le Collectif Résistance et déportation ainsi que les collectivités partenaires du concours.

 
mardi 26 avril 2016

Le collège René Goscinny de Valdoie participe au concours Odysseus

Le projet "Odysseus II – Youth for Space Challenge" (Le défi spatial des jeunes), organisé par la Cité des sciences, a pour but d’inciter les jeunes de toute l’Europe à s’engager dans l’exploration spatiale par une série d’activités éducatives qui associeront l’enseignement scientifique et les expériences pratiques.

Le collège René Goscinny de Valdoie participe au concours OdysseusUne équipe de trois élèves de quatrième du collège a participé au concours dans la catégorie "pioneers". L’objectif du concours pour cette catégorie est d’inviter les jeunes, de 14 à 18 ans à s’inspirer de l’espace et à s’amuser en préparant un projet sur les sciences et technologies spatiales : une opportunité unique de découvrir le monde de l’excellence scientifique et d’utiliser des méthodes expérimentales.

Le projet a pour but d’encourager la vocation de futurs scientifiques, ingénieurs et techniciens qualifiés dans les domaines liés aux priorités de la politique spatiale européenne.

Cette année, plus de 200 dossiers ont été déposés à travers l’Europe dans la catégorie "pioneers".

Après une première sélection en ligne en février, huit dossiers ont été retenus pour la finale francophone. Ces huit équipes ont été invitées deux jours à Toulouse pour se départager et découvrir la Cité de l’espace.

Les trois élèves de l’établissement, Eva, Léa et Elena ont brillé à l’oral et ont surpris le jury par le travail accompli durant ces deux dernières années : en effet, leur classe travaille depuis deux ans en technologie sur le projet d’aménager une maison sur la lune. En 5e ils ont investigué sur les contraintes de construction, la forme du module et son agencement. En 4e ils se sont intéressés à la viabilité du module en cherchant des solutions pour produire et renouveler l’oxygène et produire de l’énergie. Ils ont fait appel à plusieurs partenaires : un professeur d’université spécialiste des rayonnements, un astrophysicien et leurs professeurs de sciences et technologie.

Un projet très apprécié par les élèves et les professeurs participants

Les élèves se sont investis pleinement dans ce projet. Ils ont apprécié travailler avec des intervenants extérieurs car d’après les élèves : "ce n’est pas pareil, ils ne parlent pas comme les professeurs !". De nombreuses séances ont été réalisées en dehors des heures de technologie notamment les expériences en sciences physiques sur la production d’oxygène.

Les élèves ont appris à travailler en équipe, à utiliser judicieusement les outils numériques, à s’exprimer à l’oral, à échanger avec des professionnels…
Un projet tellement enthousiasmant que les élèves ont déjà des idées pour la session 2017 !

Vidéo de la présélection
Odysseus II - Youth for Space Challenge - Pioneers

Contact

90
Collège
René Goscinny - Valdoie
Informations complètes

 
vendredi 18 mars 2016

Concours "Dessine-moi un artisan !"

À l’occasion de la Semaine nationale de l’artisanat, la Chambre des métiers et de l’artisanat du Territoire de Belfort a organisé un concours intitulé "Dessine-moi un artisan !" dont la remise des prix a eu lieu mercredi 16 mars 2016

La Semaine nationale de l’artisanat, organisée conjointement par l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA) et l’Union professionnelle artisanale (UPA) a pour objectif de faire découvrir les différentes facettes du monde de l’artisanat. Cette manifestation, qui s’est tenue du 11 au 18 mars 2016, a été l’occasion d’un concours à destination des élèves, initié avec l’appui du Conseil départemental et la DSDEN du Territoire de Belfort.

Concours "Dessine-moi un artisan !"À travers le sujet "Dessine-moi un artisan !", la Chambre de métiers et de l’artisanat a voulu connaître l’image que se font les enfants sur les métiers de l’artisanat.

Les élèves de huit classes de CM1- CM2 de l’école élémentaire de Froidefontaine, de CM2 de l’école élémentaire de Petitefontaine et de 6e du collège Jules Ferry de Delle ont présenté en tout 138 dessins sur 32 métiers différents. Avec un total de 28 productions, le boulanger obtient la place du métier le plus représenté par les élèves, suivi par le pâtissier (17 dessins) et le couturier (16 dessins).

Le premier prix, qui a récompensé un travail illustrant un souffleur de verre, a été décerné à une élève du collège Jules Ferry, en présence du directeur académique des services de l’Éducation nationale.

 
vendredi 18 mars 2016

Semaine des mathématiques dans les écoles du Territoire de Belfort

À l’occasion de la Semaine des mathématiques, du 14 au 20 mars, le groupe "mathématiques" départemental du Territoire de Belfort a proposé différentes actions à destination des élèves

Semaine des mathématiques dans les écoles du Territoire de BelfortL’objectif de l’initiative "la Semaine des mathématiques", dont le ministère organisait la cinquième édition, est de pratiquer les mathématiques autrement et de développer chez les enfants l’envie de chercher. Du cycle 1 au cycle 3, les classes se sont vu proposer des défis journaliers associant mathématiques et sport.

Une autre action phare a été proposée en partenariat avec l’atelier Canopé Nord Franche-Comté. Du 14 au 17 mars 2016, des classes de CM1-CM2 ont été accueillis autour de cinq ateliers associant les nouvelles technologies et des défis sur table : calculs et logiques ont été privilégiés. Le groupe départemental "mathématiques" et l’équipe de Canopé a pu apprécier l’implication des enseignants et la satisfaction des élèves.

Les épreuves du défi proposées pendant cette semaine des mathématiques 2016 peuvent être exploitées à d’autres périodes de l’année et sont accessibles en ligne.

 
jeudi 25 février 2016

Un nouveau contrat local d’éducation artistique (CLEA) à Beaucourt !

La maison pour tous, à qui a été confiée cette tâche propose un projet d’éducation artistique et culturelle par le biais d’un travail d’ateliers d’écriture et d’interprétation animés cette année par le chanteur Tony Melvil.

Après Michèle Bernard, Christian Ferrari et Alain Schneider, Tony Melvil est intervenu auprès de deux classes de CM2 de Beaucourt.

Initiation à la pratique artistique

Chaque classe a écrit une chanson à partir des illustrations du spectacle qui a pour thème l’âge, les étapes de la vie. Ce spectacle interroge les spectateurs sur les adultes qu’ils sont devenus, sur les enfants qu’ils étaient et leur permet de faire le point sur les promesses qu’ils s’étaient faites à eux-mêmes. Les élèves ont également appris une chanson du répertoire des artistes.

Ces ateliers animés par Tony Melvil ont été suivis de séances assurées par Raphaël Habersetzer, intervenant musical chargé de l’harmonisation et de l’apprentissage des chants écrits.

Ces chansons ont été interprétées lors des spectacles présentés les 02 et 03 février 2016.

Atelier d’écriture de chansons (Tony Melvil & Usmar)


Méthode  : à partir des thèmes explorés dans l’écriture du spectacle et des illustrations du spectacle, l’écriture d’un texte de chanson est lancée, de manière collective d’abord (brainstorming, définition d’une forme et d’un canevas), puis individuelle ou par petits groupes (écriture des différents couplets et refrain, recherche de rimes, etc.). Les artistes mettent en musique le texte écrit, en impliquant les enfants dans les choix musicaux (tonalité, tempo, couleur d’arrangement). Les ateliers d’écriture se terminent par une restitution publique ou par l’enregistrement des chansons écrites.

- Insertion du projet dans une approche pédagogique permettant aux enseignantes et au musicien intervenant de préparer la venue de l’artiste et d’aborder ainsi des thèmes divers.
- mobilisation de l’équipe pédagogique autour du projet : création de passerelles entre structures scolaires et structures culturelles.

Objectifs de l’action


- inciter aux pratiques artistiques amateurs, écrire un texte musical.
- ouvrir et structurer le réseau d’acteurs culturels et éducatifs.
- permettre à chaque élève au cours de sa scolarité de rencontrer un artiste et de participer à des ateliers et à un spectacle.
- sensibiliser le jeune public à une esthétique culturelle et faire découvrir l’univers d’un artiste.
- démocratiser l’accès aux salles de spectacles pour les publics les plus éloignés des pratiques culturelles.
- inciter à la découverte culturelle et à la fréquentation de La maison pour tous.

Ce projet d’ateliers d’écriture s’est réalisé dans le cadre d’un contrat local d’éducation artistique en partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles, La maison pour tous et la ville de Beaucourt.

Extrait vidéo 1
Extrait vidéo 2

Contacts

Luc Renaud, président de La maison pour tous
Laetitia Joly, coordonnatrice artistique
Foyer Georges Brassens
Place Roger Salengro
F-90500 Beaucourt
Tél. : 03 84 56 96 94
Site

Site - Tony Melvil et Usmar

 
mardi 26 janvier 2016

Talents d’avenir au lycée professionnel Denis Diderot de Bavilliers

Lundi 25 janvier, Jean-François Chanet, recteur de l’académie a assisté aux ateliers proposés à 42 élèves de première

Le dispositif Talents d’avenir, lancé en janvier 2015, sous l’égide de Talent Campus, met en relation le monde de l’entreprise et de l’enseignement. L’objectif est de permettre aux lycéens de la voie professionnelle de découvrir leurs compétences, acquises durant leur parcours scolaire et personnel, à travers des mises en situation, puis de les valoriser dans le cadre d’entretiens avec des professionnels. L’animation de ces sessions est portée par des professeurs externes à l’établissement organisateur.

Talents d'avenir au lycée professionnel Denis Diderot de BavilliersLes 25, 26 et 27 janvier 2016, le lycée professionnel Denis Diderot organise une session Talents d’avenir à destination de 42 élèves de premières bac professionnel Technicien d’usinage et Électronique énergie équipements communicants.

Lundi 25 janvier, lors de la première matinée intitulée Talents et découverte, le recteur a assisté aux ateliers organisés dans le cadre d’un serious game. Les élèves, chargés de créer une compagnie aérienne écologique de luxe, ont identifié les compétences sociales mobilisées : chacun a ensuite attribué à ses camarades de groupe les compétences identifiées pendant l’activité. La session se terminera mercredi par des jurys d’entretiens de recrutement intégrant la participation de professionnels en relation avec les filières de l’établissement.

Cette session s’inscrit dans le déploiement réalisé depuis le printemps 2015 dans les lycées professionnels de l’académie ; fin juin, une quinzaine d’établissements auront accueilli une session Talents d’avenir.

Tout savoir sur le dispositif Talents d’avenir
Talent d’avenir au lycée Pontarcher de Vesoul

Contact

90
Lycée professionnel
Lycée des métiers de l'électricité, des technologies numériques et de la productique
Denis Diderot - Bavilliers
Informations complètes

 
vendredi 22 janvier 2016

Journée franco-allemande à l’école Rucklin de Belfort

Vendredi 22 janvier 2016, Jean-François Chanet, recteur de l’académie, a effectué une visite à l’école élémentaire René Rucklin de Belfort, dans le cadre de la Journée franco-allemande

Signé le 22 janvier 1963, le Traité de l’Élysée portait l’ambition d’ancrer la réconciliation franco-allemande au sein de la société, en particulier par le biais de la culture et des échanges de jeunes. C’est en 2003, à l’occasion du 40e anniversaire de ce document fondateur, que les deux pays ont fait de cette date symbolique la Journée franco-allemande.

En France, cette journée permet chaque année de présenter aux élèves et leurs familles les avantages que représente le choix de l’allemand comme première ou deuxième langue vivante dans un parcours scolaire et, plus largement, tout l’intérêt du multilinguisme en Europe et dans le monde aujourd’hui.

Découvrir l’allemand dès le primaire

Journée franco-allemande à l'école Rucklin de Belfort Pour cet événement, les enfants de l’école Rucklin à Belfort ont accueilli Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, avec une chanson sur le thème du petit-déjeuner. Les 17 élèves germanistes concernés sont issus de trois niveaux de classe différents (CE2, CM1 et CM2). Avec l’aide de leur enseignant, Bruno Spagnul, professeur des écoles itinérant en allemand,ils ont présenté un sketch mettant en scène des serveurs et des clients dans un restaurant. La séance s’est terminée par une invitation à partager un petit-déjeuner typiquement allemand au cours duquel les convives demandaient dans la langue de Goethe ce qu’ils désiraient. À la suite de cette interaction avec les élèves, le recteur a pu échanger avec l’équipe de l’école et les inspectrices en charge des langues vivantes autour d’une table ronde.

L’apprentissage de l’allemand dans le premier degré est particulièrement développé dans le Territoire-de-Belfort, où 700 élèves apprennent cette langue dans 41 écoles. Les élèves de l’école élémentaire René Rucklin bénéficient de cours d’allemand depuis la classe de CE1.

En savoir plus sur la journée franco-allemande

Galerie


 
mercredi 13 janvier 2016

Des dessins plus forts que des mots

Le dessin de Leny, écolier à Beaucourt (90), a été retenu pour illustrer la couverture d’un album hommage à Charlie Hebdo, paru le 7 janvier dernier. Au lendemain des attentats du 7 janvier 2015, la rédaction du journal satirique a été submergée par une vague de dessins venant de toute la France.

#je dessine, La jeunesse dessine pour Charlie Hebdo après les attentats du 7 janvier 2015, tel est le nom de l’ouvrage réalisé à partir des milliers de dessins reçus.

De la maternelle à l’enseignement supérieur, l’engouement a été vif puisque 10 000 dessins ont été récoltés. 145 ont été retenus par la rédaction de Charlie Hebdo et SOS Racisme pour constituer l’ouvrage final. Ces dessins sont accompagnés de textes de Boris Cyrulnik, psychiatre et psychanalyste.

Saisir son crayon, une façon de s’exprimer

Leny et son dessin en une de l'ouvrage Dans l’académie, Justine Jacquot et ses élèves de CM2, de l’école Centre A de Beaucourt, ont choisi de dessiner pour exprimer leur soutien à Charlie Hebdo, leur chagrin, leur colère et surtout leur attachement à la liberté d’expression.

Parmi les milliers de dessins reçus, la rédaction de Charlie Hebdo en a sélectionné deux de la classe de CM2 de Beaucourt, ceux de Cloé et de Leny. Celui de Leny a ainsi été retenu pour illustrer la couverture de l’ouvrage, une fierté pour le jeune garçon.

En amont, l’enseignante a travaillé avec ses élèves autour des caricatures, de la liberté d’expression, de la presse et des principes de la République.
Un travail important qui a permis aux élèves de s’exprimer, dialoguer et réagir face à cette actualité.

#JeDessine : des ressources pour comprendre la liberté d’expression et les valeurs de la République


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon