R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative en visite à (...)

Rubrique Vie de l'académie

mercredi 2 octobre 2013

George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative en visite à Belfort

Au programme : rencontre et échanges avec des lycéens du comité académique de la vie lycéenne (C.A.V.L.) de Besançon et Strasbourg et la visite de deux écoles

Après une visite à l’école maternelle Victor Hugo puis au groupe scolaire René Rucklin pour observer les ateliers "pause méridienne" et l’organisation du "temps sieste" des nouveaux rythmes scolaires, George Pau-Langevin s’est rendue au lycée Raoul Follereau pour échanger avec les lycéens sur "l’acte II de la vie lycéenne" suite à la remise, le 26 septembre, du rapport d’Anne-Lise Dufour sur l’engagement et la démocratie lycéenne.

Réunion inter C.A.V.L.

38 élèves des académies de Strasbourg et de Besançon ont été réunis le 30 septembre au lycée Follereau de Belfort afin d’échanger sur l’acte 2 de la vie lycéenne qui doit permettre de redéfinir les contours de l’engagement des lycéens au sein de leur établissement.

Le matin, les élèves des académies de Strasbourg et Besançon ont échangé sur la place de la vie lycéenne au sein des établissements.

L’atelier préparatoire à l’inter-C.A.V.L. de l’après-midi a permis aux lycéens de proposer des témoignages, de réfléchir à des propositions et de faire émerger des questions pour Madame Pau-Langevin.

Les élèves ont débattu sur les thèmes suivants :

- Les compétences des C.V.L.
- La composition des C.V.L.
- Les liens C.A. – C.V.L.
- Amélioration du fonctionnement des C.V.L.
- Les fonds de vie lycéenne
- La maison des lycéens
- La vie lycéenne comme composante du projet d’établissement
- Statut de l’élu lycéen (reconnaissance et promotion de l’engagement)
- organisation des scrutins de vie lycéenne

Ils ont pu faire part directement de leur propositions et interroger George Pau-Langevin, ministre déléguée à la réussite éducative présente à la réunion inter-C.A.V.L. de l’après-midi.

L’intervention introductive faite par Joachim, lycéen de l’académie de Besançon, et Marion, lycéenne de l’académie de Strasbourg, a permis aux lycéens de faire part de manière solennelle à Mme Pau-Langevin de leur volonté de jouer un vrai rôle dans le processus de réflexion sur la vie lycéenne et leur envie de jouer un vrai rôle au sein de leur établissement.
Les échanges se sont poursuivis par des propositions faites à la ministre par les lycéens représentant les académies de Besançon et Strasbourg :

- Gaétan, Strasbourg : prévoir une collaboration administration/C.V.L. pour l’élaboration des emplois du temps des classes
- Romain, Strasbourg : le Président de la Maison des lycéens (M.D.L.) pourrait être membre invité des réunions du conseil de la vie lycéenne pour permettre un meilleur lien.
- Hamid, Besançon : adapter les emplois du temps pour favoriser les réunions des groupes de travail des C.V.L.
- Romain, Tamara, Besançon : répartir les fonds de vie lycéenne en prenant en compte pour une part des projets des C.V.L. afin de valoriser l’engagement des élèves.
- Hamid, Besançon : mettre en place un tutorat pour les élèves participant au bureau des maisons des lycéens, tutorat qui pourrait être assuré par un ancien élève du bureau ou un adulte référent.
- Gauthier, Strasbourg : permettre aux C.V.L. et M.D.L. d’être présents par des espaces dédiés dans les nouveaux environnements numériques de travail.
- Margaux, Strasbourg : lettre de recommandation pour les élèves élus et engagés afin de favoriser leurs poursuites d’études
- Gauthier, Strasbourg : le motif vie lycéenne faisant partie intégrante de la nomenclature des motifs d’absences reconnus par les applications de vie scolaire.
- Caroline, Besançon : le souci de la parité filles/garçons ne semble pas légitime et pénalisante pour les scrutins locaux des C.V.L., surtout qu’elle est difficile à garantir à hauteur d’un établissement. Par contre, cette parité semble importante pour les scrutins académiques et nationaux.
- Gaétan, ac Strasbourg : favoriser le scrutin direct, les professions de fois et les campagnes électorales de la part des candidats.


Galerie


 
mardi 1er octobre 2013

Jean-Marie Renault, nouveau directeur académique des services départementaux de l’académie du Doubs

Ce 1er octobre 2013, Jean-Marie Renault succède à Élisabeth Bisot qui poursuit sa carrière dans l’académie de Paris

Directeur des services départementaux de l’éducation nationale en Charente pour l’académie de Poitiers depuis 2010, Jean-Marie Renault avait auparavant exercé les fonctions d’inspecteur d’académie adjoint de la Loire-Atlantique pour l’académie de Nantes.
En intégrant l’académie de Besançon, il continue à exprimer sa volonté de participer au pilotage du système éducatif à une échelle territoriale.

Jean-Marie Renault Il débute sa carrière comme professeur agrégé de sciences naturelles en collège et en lycée, en zone d’éducation prioritaire pour l’académie de Lille et en zone rurale ; semi-rurale et urbaine pour l’académie de Rennes.

En parallèle de cette activité professionnelle, il choisit de suivre la formation initiale des personnels de direction et d’éducation. Entre 1996 et 2003, il devient membre de l’équipe académique restreinte des formateurs et intervenant à l’I.U.F.M. de Rennes dans le cadre de la préparation au concours de conseiller principal d’éducation.

Il est respectivement proviseur adjoint au lycée Vauban de Brest en 1989 ; proviseur des lycée Jean Brito de Bain-de-Bretagne en 1992 et Yves Thépot de Quimper en 1996, puis au lycée Montaigne de Paris en 2003. Jean-Marie Renault fait ainsi le choix d’apporter sa contribution à des établissements aux grandes diversités de situations professionnelles, qu’il s’agisse de l’ouverture d’un lycée en milieu semi-rural (lycée Jean Brito), du développement de l’enseignement technologique et professionnel (lycée Vauban et lycée Yves Thépot) ou de la direction d’une grande cité scolaire parisienne (lycée Montaigne), ainsi que de la formation continue des adultes (président et chef d’établissement du GRETA de Quimper-Cornouaille).
La variété des missions qu’il exerce tout au long de sa carrière dans les domaines de la formation initiale et continue des personnels d’éducation et des personnels de direction lui donnent une solide connaissance du système éducatif et du fonctionnement des établissements scolaires.
Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’académie de Besançon et dans le département du Doubs.

 
vendredi 27 septembre 2013

"Semaine de l’engagement lycéen"

Les premières "Semaines de l’engagement lycéen" auront lieu du 30 septembre au 18 octobre 2013

"Semaine de l'engagement lycéen"Ce rendez-vous a été créé pour dynamiser la participation des élèves à la vie de leur établissement.

Durant ces trois semaines, chaque lycéen de France bénéficiera d’une séance de formation sur l’engagement citoyen, des forums, des débats et des rencontres associatives seront aussi organisés dans les établissements, afin que les élèves s’approprient leur lycée comme lieu de vie citoyenne.

Ces Semaines de l’engagement lycéen s’achèveront par l’élection des délégués au conseil de la vie lycéenne qui se déroulera entre le 14 et le 18 octobre 2013.

En savoir plus

 
mardi 24 septembre 2013

Conférence : la dyslexie est-ce une mode ?

Journée nationale des "Dys" : samedi 5 octobre à la Bouloie, Besançon

Cette matinée sera un carrefour de rencontres entre le monde enseignant, le monde médical et les parents d’enfant "Dys".

Conférence : la dyslexie est-ce une mode ?Entièrement gratuite, elle se destine à informer, sensibiliser le grand public, accompagner les familles dans leurs recherches d’informations sur le dépistage et les aides possibles, échanger sur les troubles "Dys" et sur la manière de soutenir les personnes concernées, se mettre à la place des "Dys" à l’occasion d’ateliers ludiques qui auront lieu en continu, savoir ce que fait un orthophoniste, un neuro-psy et un psychomotricien pour aider les "Dys".

Détails de la matinée

De 9 h à 11 h : conférence/débat sur les "Dys", par le Docteur Éloi Magnin, neurologue au Centre mémoire ressources et recherche de Franche Comté au Centre universitaire hospitalier (C.H.U.) de Besançon, Lise Bouillet, orthophoniste et Audrey Tavernier, neuropsychologue.
Le neurologue expliquera l’origine des "Dys", les dysfonctionnements du cerveau et les difficultés constatées, l’orthophoniste et le neuropsychologue expliqueront leur travail quotidien et les moyens de compensations.

De 11 h à 13 h : forum des associations en lien avec les "Dys".
L’association Apedys Franche-Comté et leurs partenaires tiendront des stands.

Des rééducateurs (orthophoniste, neuropsychologue et psychomotricienne) seront à la disposition du public pour répondre individuellement à toutes leurs questions.
Pendant toute la matinée un animateur jouera avec les enfants (à partir de 6 ans) et jeunes, dans une salle prévue à cet effet.

Programme de la journée

Contact

Apedys Franche-Comté

 
lundi 23 septembre 2013

18 septembre : le sport sous toutes ses formes

L’union nationale du sport scolaire (U.N.S.S.) a organisé une grande randonnée académique, terminée par un rassemblement à Arc-et-Senans

La journée nationale du sport scolaire était fixée le mercredi 18 septembre 2013 sous le thème de la santé. Cette journée, intégrée à la semaine de promotion du sport pour tous "Sentez-vous sport" avait pour objectifs de faire connaître et de promouvoir les activités des associations sportives d’école ou d’établissement et des fédérations sportives scolaires contribuant ainsi au développement du sport scolaire.

18 septembre : le sport sous toutes ses formesLe thème de la santé retenu au niveau national devait permettre à chaque association sportive, dans le cadre du projet d’école ou d’établissement, d’organiser, à son initiative, des actions à la fois sportives et interdisciplinaires, ouvertes à tous ou de s’impliquer dans les actions coordonnées par les services U.N.S.S. de l’académie.
Parmi les quatre actions "phares" coordonnées par l’U.N.S.S., trois n’auront pas pu être mises en place en raison du mauvais temps. La plupart des établissements se sont donc repliées, dans un temps record, vers des actions intra-muros "multi activités" afin de promouvoir le projet de leur association sportive.

Randonnée sur les vélo-routes de Franche-Comté : les grands chiffres de cette manifestation

- 1021 participants dont 34 jeunes organisateurs
- 33 établissements
- quatre parcours sportifs
- quatre visites culturelles
- deux expositions sur le thème du sport et de la santé
- 15 ateliers d’animation
- deux concerts
- un goûter en relation avec l’équilibre alimentaire

Des parcours pour tous les goûts sportifs

Avec l’U.N.S.S., les inspecteurs pédagogiques régionaux et les enseignants d’E.P.S. ont organisé cette grande randonnée pour les collégiens et les lycéens, avec une arrivée commune à la Saline royale d’Arc-et-Senans. Par une météo très capricieuse, tous les participants ont franchi la ligne d’arrivée, en milieu d’après-midi. Départs de Besançon, Arc-et-Senans (Doubs) et Dole (Jura), à pied, à bicyclette ou au moyen d’une grande variété d’objets roulants : tandems, rollers, ou voitures à pédales pour une arrivée en beauté sur le site des Salines d’Arc-et-Senans en présence du recteur.
Ainsi, pour une journée, la Saline royale a été investie par les nombreux scolaires et accompagnateurs, partageant ce lieu patrimonial magnifique avec les visiteurs. De nombreuses animations étaient prévues :
- activités sportives : tennis de table sous différentes formes, fléchettes, sarbacane, carabine laser, ergo aviron.
- expositions pédagogiques sur le thème sport-santé
- culturelles (visite des musées du sel et Ledoux, visite de l’exposition : théâtres en Utopie, visite du festival des jardins)

Agrémentés, après l’effort, d’un goûter pour tous, ces ateliers ont clôturé cette journée 3ème édition de l’Écrin Vélo route.

Journée du sport scolaire 2013 dans les établissements

18 septembre : le sport sous toutes ses formesL’annulation en raison du mauvais temps du run and bike à Labergement-Sainte-Marie (500 inscrits), de l’écrin V.R. coulée verte à Montbéliard - Belfort (550 inscrits), de l’action "La Planche des Belles Filles" pour les élèves Haut-Saônois (1000 inscrits), de l’écrin V.R. Dolois (300 inscrits) ainsi que de nombreuses actions extérieures a forcément perturbé un bilan jusqu’ici jamais égalé pour cette 4ème journée nationale du sport scolaire.

Plusieurs associations sportives avaient fait le choix d’organiser une action "intra-muros" dans leur l’établissement scolaire !

Actions innovantes, conviviales, promotionnelles, l’ensemble des participants a pu goûter au plaisir de la rencontre, de l’échange, de l’émotion partagée.

- Collège Charles Peggy de Vauvillers Multi-activité : hand-ball, foot en salle, basket-ball et tennis de table
- Collège Leroi Gourhan de Champlitte : mise en place de 4 ateliers "découvertes" : tir à la sarbacann, parcours type ’trial’ en fauteuil roulant, basket en fauteuil, tirs de précision en handball.(Prêt matériel F.F.H.)
- Lycée Cournot Gray : rencontres de badminton entre élèves et professeurs toutes disciplines de l’établissement.
- Multiactivités l’après-midi pour le L.P. Bartholdi, L.G. Colomb, collège Jacquard et Ste Anne (escalade, TT, gym, volley, bad, futsal , danse, matinée sports nature avec deux classes sport de Sainte Anne)
- Collège Jean-jacques Rousseau de Voujeaucourt : organisation de "jeux olympiques" pour toutes les classes de 6ème par la mise en place de cinq ateliers permettant aux élèves de se rencontrer par classe (football, ultimate, tennis de table, basket, course de demi-fond). L’objectif est d’amener les élèves à participer aux différentes manifestations proposées par l’association sportive (clubs, interclasses, championnats U.N.S.S.)
- Lycée professionnel des Huisselets de Montbéliard : multi-activités intra-muros et randonnée pédestre.
- Collège Jean-Paul Guyot de Mandeure : promotion, initiation aux différentes activités de l’association sportive. Demi-journée ouverte à tous les élèves de l’établissement, information faite par les professeurs d’E.P.S.
- Collège Pierre Vernier : la valorisation du patrimoine naturel d’Ornans oriente l’activité de l’association sportive. Les activités saisonnières suivantes : escalade, spéléo, V.T.T., via ferrata et canoë-kayak sont proposées en initiation/découverte.
- Lycée Armand Peugeot de Valentigney : trois ateliers tournants à 8 h 20, 9 h 20, 10 h 20 (tests physiques, conférence sur la diététique et sport collectif : tournoi de volley-ball)
- Collège Bichat d’Arinthod : olympiades internes au collège sous forme d’équipes mixtes.
- Collège Bastié de Dole : jeux olympiques (10 épreuves sportives effectuées par classe. 460 élèves)
- Collège Le Rochet Les Rousses : tournoi de rugby pour l’ensemble des 6ème le mercredi matin + zumba géante avec tous les élèves à 11 h 40 dans la cour
- Lycée Victor Bérard de Morez : une randonnée de deux heures autour de Morez. Les 1ères : un tournoi de volley et foot dans l’établissement. Les terminales : une randonnée de 4heures au Noirmont et aux rousses. 450 élèves.
- Collège château Rance de Scey-sur-Saône : une semaine de découverte de l’association sportive. Une sortie vélo à la journée le aller -retour de Scey sur Saône au Lac de Vaivre par les rives de Saône et le chemin vert principalement.

De nombreux autres établissements ont permis à cette journée du sport scolaire de rassembler un très grand nombre de collégiens et lycéens.

 
mercredi 18 septembre 2013

50 ans du lycée Édouard Belin

Samedi 14 septembre 2013, le lycée vésulien a célébré le cinquantenaire de sa naissance dans le cadre des Journées européennes du patrimoine avec le concours de l’Office de tourisme de Vesoul

De nombreuses personnalités présentes

50 ans du lycée Édouard BelinYves Krattinger, sénateur, ancien professeur et surtout ancien élève (rentrée 64) qui participa à l’installation des ateliers s’est attaché à évoquer les personnels de ces premières années pour en manifester le souvenir ému.
Alain Chrétien, maire de Vesoul ancien élève lui aussi, membre du Conseil d’administration dans ses années lycée, a exprimé son souhait "d’être là pour le 100e".

Éric Martin, recteur de l’académie, après un rappel historique de l’évolution des lycées depuis le lycée impérial de Napoléon 1er (1802), a évoqué la croissante augmentation du pourcentage d’élèves diplômés, les enjeux de l’orientation. Il a salué l’aventure humaine et la belle réussite du lycée en matière d’innovation technologique de par la labellisation de la plateforme technologique à grande vitesse (U.G.V.) et pointera plus particulièrement l’importance de la liaison lycée - I.U.T./B.T.S.

Centenaire de la mort d’Édouard Belin

Dominique Balon a offert aux personnalités présentes une sculpture en laiton d’Édouard Belin inventeur du bélinographe dont on célébrait dans le même temps le centenaire de la mort. La sculpture, réalisée au lycée par les élèves de l’enseignement technologique - s’associait au timbre édité par le Cercle philatélique vésulien, au livre écrit par Maurice Coussement "Édouard Belin un inventeur méconnu" et au buste en plâtre offert au lycée par la municipalité de Vesoul à l’occasion de cette célébration.

L’après-midi, le lycée ouvert au public, a fait la démonstration de la richesse de ses enseignements : expositions (voyages en Angleterre, en Allemagne, en Espagne, aux USA, en Chine), conférence, diaporama, ateliers dans les matières scientifiques et technologiques, spectacles (danse, musique, théâtre, improvisation), ventes d’ouvrages, de gâteaux, de boissons au profit de la Maison des lycées.

Contact

Dominique Balon, proviseur
Tél. 03 84 75 53 23
Lycée polyvalent Édouard Belin - Vesoul

 
mercredi 18 septembre 2013

Les webconf’ du C.R.D.P.

Les webconf’ du Centre régional de documentation pédagogique (C.R.D.P.) : conférences diffusées sur le web et projetées dans nos Espaces éducation numérique

Le C.R.D.P. de l’académie de Besançon diffusera dans ses Espaces éducation numérique de Belfort, Besançon, Lons-le-Saunier et Vesoul des conférences organisées et diffusées par la M.A.I.F. et le C.R.D.P. de Lorraine.

Deux auront pour thème les élèves et le numérique et une sera dédiée à l’école maternelle.

- mercredi 18 septembre 2013 à 19 h (durée 2 h)
Enfants mut@nts ? Révolution numérique et variations de l’enfance
Table ronde animée par Robert Voyazopoulos, avec Lise Haddouk, Serge Tisseron et Patrice Huerre.
Lieux : C.R.D.P. Besançon / C.D.D.P. Vesoul

- jeudi 17 octobre 2013 à 18 h 40 (durée 2 h)
Les mutations internet, impacts sur l’apprentissage
La famille face à la révolution numérique par Serge Soudoplatoff et Serge Tisseron.
Lieux : C.R.D.P. Besançon / C.D.D.P. Vesoul

- mercredi 27 novembre 2013 à 9 h (durée 3 h)
La maternelle : première école, premiers apprentissages par Christine Passerieux.
Lieux : C.D.D.P. Belfort / C.R.D.P. Besançon / C.D.D.P. Lons-le-Saunier / C.D.D.P. Vesoul

Les enseignants mais également les parents et tous les acteurs de l’éducation sont attendus pour ces trois rendez-vous. Des moments conviviaux permettront d’échanger et de débattre autour de thèmes, importants pour notre école et notre société.

En savoir plus

 
mardi 17 septembre 2013

Formations et stages en entreprise

Dans le cadre du plan académique de formation (P.A.F.) 2013-2014, la mission école-entreprise de la délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue (D.A.F.P.I.C.) propose des formations et des stages en entreprise

Ces dispositifs s’adressent aux enseignants de la voie professionnelle, aux professeurs principaux, aux professeurs de 3ème préparatoire professionnelle, aux enseignants en charge du P.D.M.F. et aux chefs de travaux, dans certains cas aux personnels de direction.

Les dispositifs sont également ouverts aux enseignants des voies générale et technologique.
Les dispositifs portent sur :
- un stage individuel de découverte de l’entreprise
- des stages collectifs en entreprise (S.N.C.F., S.Y.B.E.R.T., S.K.F. Aérospace, bâtiment)
- la réglementation applicable aux élèves de la voie professionnelle
- l’accompagnement à l’insertion professionnelle des élèves
- le site internet "mon stage en ligne"
- les entreprises franc-comtoises : identité et impact.

Il est possible de s’inscrire à un ou plusieurs de ces modules sur G.A.I.A. jusqu’au 30 septembre 2013.
(puis taper REI dans "recherche par mots clés").

Contacts

- Élisabeth Priqueler
Tél. : 03 81 65 73 74
Courriel

- Isabelle Maire-Linac
Tél. : 03 81 65 74 27
Courriel

 
mardi 17 septembre 2013

Les Hugoliens du collège Camus

Les élèves de l’unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (U.P.E.2A.) du collège Camus de Besançon figuraient parmi les tout premiers visiteurs de la maison natale de Victor Hugo le 13 septembre 2013

Les Hugoliens du Collège CamusEn s’inscrivant dans le "parcours républicain autour de Victor Hugo" organisé toute l’année dernière par la ligue de l’enseignement, les élèves du collège Camus ont multiplié les rencontres à travers la ville : conservateurs des bibliothèques, animateurs du site Migrations à Besançon, concepteurs du projet, cinéastes qui leur ont proposés de participer au film réalisé à cette occasion, "La liberté commence où finit l’ignorance".

Ils l’ont traduite dans leurs différentes langues : Arabe, Arménien, Bambara, Lingala, Portugais et Rwandais.

Dans le cadre d’un film réalisé pour l’ouverture proche de la maison natale de Victor Hugo, les élèves ont été filmés dans un studio mobile installé à la Rodia, lu cette phrase dans leur langue d’origine et ont eu à réagir sur ce thème en français.
Le film a été utilisé lors de l’inauguration de la maison natale et sera diffusé de manière permanente durant les jours d’ouverture au public dans la salle Gavroche.

Projet de l’U.P.E.2A

 
vendredi 13 septembre 2013

Le numérique à l’école

L’académie de Besançon conduit une politique numérique en lien avec les collectivités territoriales

Feuille de route académique, pour faire entrer l’école dans l’ère du numérique

Présenté par le recteur lors des réunions de rentrée des cadres, la feuille de route fixe les objectifs et préfigure les plans d’action pour le développement du numérique dans l’académie de Besançon pour 2013-2014.

Mise en œuvre de la stratégie ministérielle, elle décline les enjeux en prenant en compte les paramètres du territoire de l’académie et s’intègre donc dans le projet d’académie. Elle pourra faire l’objet d’ajustements en cours de trajectoire.

Faire entrer l’école dans l’ère du numérique

Le numérique à l'écoleNotre monde connaît aujourd’hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que le fut, au XVe siècle, l’invention de l’imprimerie. La transformation radicale des modes de production et de diffusion des connaissances et des rapports sociaux emporte, partout et pour tous, de nouvelles façons de vivre, de raisonner, de communiquer, de travailler.
Transmettre des savoirs à des enfants qui évoluent depuis leur naissance dans une société irriguée par le numérique et donner à chacun les clés pour réussir dans sa vie personnelle, sociale et professionnelle future nécessitent de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements.

Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : tout savoir
Faire entrer l’École dans l’ère du numérique : conseil des ministres du 20 février 2013

La politique numérique menée par l’académie de Besançon

Des conventions pour le déploiement des espaces numériques de travail (E.N.T.) ont été signées avec le Territoire de Belfort en 2010 et avec le Jura et la Haute-Saône en 2012. Elles ont permis entre autre, de déployer des serveurs pédagogiques (S.C.R.I.B.E.) au sein des collèges et progressivement un E.N.T.
En décembre 2012, plus de 64 000 comptes ont été créés, permettant à 21 153 élèves et 38 476 parents d’accéder à l’E.N.T. de leur établissement.

Les espaces numériques de travail (E.N.T.)

Le numérique à l'école Les E.N.T. permettent notamment :
- de développer des pratiques pédagogiques plus adaptées aux rythmes et aux besoins de l’élève
- de renforcer l’interactivité des cours en rendant les élèves acteurs de leurs propres apprentissages
- d’encourager la collaboration entre les élèves et le travail en autonomie.

L’E.N.T. offre des possibilités nouvelles pour les élèves en situation de handicap. Il s’agit avant tout, avec le numérique, de donner à chacun le goût d’apprendre.
Véritables espaces d’échange en ligne, ces E.N.T. offrent des services supplémentaires en prolongement de la classe :
- disposer de contenus pour réviser leurs cours
- échanger avec les parents sur la vie scolaire
- faciliter la gestion des tâches administratives, accéder au cahier de texte et aux bulletins de notes en temps réel
- accéder à des ressources pédagogiques en ligne
- disposer de services de soutien scolaire en ligne

Le collège Diderot, collège pilote "connexion très haut débit"

Le collège Denis Diderot de Besançon va dès la rentrée 2013 devenir précurseur en tant que collège pilote et bénéficier d’une connexion très haut débit mis à disposition par le département du Doubs, pour utiliser pleinement les ressources en ligne qui sont proposées.

Qu’est-ce que le très haut débit (T.H.D.) ?

La connexion T.H.D. est indispensable pour pouvoir développer le travail collaboratif et pour accéder à de nouvelles formes de ressources 3D.
Cité des sciences : le très haut débit à la maison
Cité des sciences : le très haut débit au bureau


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon