R 402

Accueil  >  Formation  >  Formation professionnelle initiale et continue  >  Formation professionnelle initiale  >  Les plateformes technologiques > Plateforme "Développement et intégration de solutions optiques" (...)

Rubrique Les plateformes technologiques

Plateforme "Développement et intégration de solutions optiques" (DISO)

Le développement de solutions optiques est un savoir-faire spécifique que l’on trouve peu dans le monde industriel. La plateforme technologique DISO a pour but de répondre à ce manque en offrant des solutions techniques performantes et innovantes.

Objectifs

Ces prestations sont toujours assurées dans le double objectif d’apporter de la compétitivité aux entreprises et de rendre l’enseignement prodigué par les lycées concernés le plus proche des préoccupations industrielles actuelles afin d’assurer une meilleure insertion professionnelle des étudiants.

Ce savoir-faire permet également à la plateforme DISO d’apporter une aide technique à des laboratoires de recherche tel que Femto-St pour les assister, entre autres, dans leurs opérations de transfert de technologies.
La plateforme technologique DISO a su s’appuyer sur des lycées historiquement proches du milieu industriel, elle est notamment hébergée au sein du lycée polyvalent Victor Bérard situé aux Hauts-de-Bienne (39). Cela leur a permis, par exemple, de répondre à des besoins multiples en développement, en mesures photoniques, ou encore de concevoir des composants optiques au niveau régional comme national. Elle se présente comme un atout pour la région et ses entreprises.
Depuis sa création en 2007, elle a réalisé de nombreux projets (plus de 100) sur l’ensemble du territoire (régional et national) ainsi qu’à l’international (Suisse). Grâce à son intervention, de nombreuses entreprises ont réussi à gagner en productivité et en efficacité en plus d’avoir accès à de nouveaux marchés.

La plateforme DISO étant basée au lycée des Hauts-de-Bienne, elle s’appuie sur les compétences des enseignants techniques (optique, photoniques, informatique, mécanique et électronique) du lycée et des élèves en BTS Systèmes photoniques et en BTS Conception et industrialisation des microtechniques.

Activités

Secteurs d’activités

- électronique et télécommunication
- informatique, TIC
- santé, pharmacie, bio industrie
- sécurité défense
- industrie en général : lunetterie - horlogerie - vision - éclairage
- autres secteurs d’activité possibles : art, patrimoines, …

Prestations proposées

La plateforme technologique DISO est capable de réaliser de nombreuses prestations et activités grâce à son équipements et au savoir-faire de ses prestataires.

- réalisation d’étude optique et photonique
- mesures optiques et photomètriques
- réalisation de bancs de mesures
- contôle de qualité d’appareils et d’éléments optiques
- réalisation de banc de contrôles optiques et photoniques
- conseils en optique et photoniques
- caractérisation de systèmes et de composants optiques (lentilles, miroirs, …)
- maintenance de composants et d’instruments d’optique
- conceptions optomécaniques, optoéléctroniques pour la réalisation de prototypes de système optiques et photoniques
- formations à destination des industriels

Équipements

Afin de proposer des prestations variées et innovantes, la plateforme technologique DISO investit régulièrement dans du matériel performant grâce à l’aide de la Région, de l’État et de l’Union européenne (liste non exhaustive) :
- équipements de mesures optiques (analyseur de front d’onde, caméras - hautes-sensibilité, ultra-rapide- sectrophotomètre, vélocimètre, station de mesure OptiSpheric - mesures de distances focales, de rayon de courbure, etc - interféromètre de Fizeau (Zygo), sphère intégrante, gogniomètre, colorimètre, ellipsomètre, puissancemètre, … )
- composants optiques (miroirs, lentille, éclairage), mécaniques et optoélectroniques
- nombreux lasers : monochromatiques, supercontinuums, etc
- machine à dépôt sous vide
- imprimante 3D
- machine de découpe/gravure laser
- licence de logiciel (Zemax OpticsStudio, Solidwork, Labview, TFCalc)

Service

L’équipe de la plateforme technologique DISO est à votre écoute pour vous proposer les meilleures solutions correspondant à votre besoin.

Contacts

Léa Lhopital, chargée de projet
Tél : 06 72 00 16 08
Courriel

Jean-Claude Boivin, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques
Courriel

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'optique et des microtechniques
Victor Bérard - Hauts de Bienne
Informations complètes

Prestations réalisées

La plateforme technologique DISO a réalisé depuis sa création de nombreux projets industriels et de recherche, quelques exemples récents de ses actions sont présentés dans cette section.

Activités liées aux entreprises et associations

Projet 1

Un des principaux domaines d’activité de la plateforme technologique DISO est le biomédical. Par exemple, en 2018, elle a répondu à une demande de l’entreprise Fluoptics qui développe des systèmes imageurs par fluorescence pour la chirurgie. L’objectif était de créer une boite à lumière contenant deux sources de lumière différentes pour un de leurs systèmes tout en respectant les normes médicales et les exigences de prix et d’encombrement. La plateforme DISO a su développer ce dispositif et le livrer à l’entreprise. Les compétences de l’équipe de la PFT DISO permettent de réaliser des projets ayant de nombreuses contraintes et de les satisfaire pleinement.

Projet 2

La manufacture Jean-Rousseau (25) est venue solliciter la plateforme technologique DISO afin de trouver une solution optique pour mesurer la surface exploitable de peau de crocodile. Elle a pu développer un prototype de mesures automatisé permettant ainsi de connaître la surface exploitable des peaux. Cet outil permettra à l’entreprise d’augmenter son efficacité mais également de réduire les morceaux de peaux inexploitées et de les optimiser. Le désir éthique de l’entreprise d’éviter le gaspillage de cette matière première a pu être satisfait grâce à l’intervention de la PFT DISO.

Projet 3

Les spécialistes oto-rhino-laryngologistes utilisent des outils appelés endoscopes à fibres (ou fibroscope) pour réaliser leur examen. L’un de ses médecins souhaitait pouvoir apposer son smartphone sur cet outil afin de prendre en photo les images transmises par le système et avoir ainsi un meilleur suivi du patient. Cependant, en posant juste le smartphone au bout de l’outil, les images obtenues ne sont pas exploitables car les caractéristiques de l’appareil photo ne sont pas adaptés à celles de l’outil. Pour donner suite à cette demande, la plateforme a développé un adaptateur permettant de faire cette prise de photo qui a complètement répondu aux besoins du demandeur. Aujourd’hui, grâce à ce projet, une Start-Up d’application a été créée au lycée Victor Bérard des Hauts-de-Bienne donnant ainsi aux élèves en BTS Systèmes photoniques la possibilité de s’exercer à l’entreprenariat et se rapprocher encore plus des exigences du monde de l’entreprise.

Projet 4

L’entreprise Julbo, fabricant de verres de lunettes de protection solaires pour sportifs, avait besoin d’un système performant et précis de détection de direction de polarisation d’un verre solaire. Les constructeurs des systèmes déjà existants ne les garantissent qu’à seulement 3° de précision au maximum tandis que l’entreprise avait besoin d’une précision de 0,5°. La plateforme technologique DISO et les élèves de BTS Systèmes photoniques ont su répondre au besoin de cette entreprise en concevant un système capable d’atteindre cette précision, permettant ainsi de répondre aux exigences de l’entreprise.

Projet 5

L’Institut national de la police scientifique de Lille a sollicité les services de la plateforme DISO pour la conception d’un instrument d’aide à l’identification d’armes. L’objectif était de créer un système permettant d’enregistrer les profils des stries (propres au canon des armes) laissées sur les balles. En comparant ainsi chaque profil à une base de données, il est possible de connaître quelle arme a été utilisée pour tirer ces balles. La plateforme DISO a donc conçu un système adéquat pour mesurer le profil des balles grâce à une méthode optique, les enregistrer puis les comparer.

Projet 6

Les élèves en section BTS agricole du lycée de Montmorot (39) utilisent habituellement un disque de Secchi pour mesurer la profondeur dans un milieux aqueux pour laquelle il n’y a plus de photosynthèse possible. Ce disque est découpé en quatre parties, deux blanches et deux noires. La distance de Secchi est déterminée lorsque l’on ne plus distinguer les parties blanches et noires du disque plongé dans l’eau. Cette méthode est très arbitraire car elle dépend de la luminosité et de l’utilisateur. Les élèves de BTS Systèmes photoniques ont donc su réaliser un prototype optique s’affranchissant de ces incertitudes.

Activités liées à la recherche scientifique

Projet 1

Le laboratoire Femto-St situé en Franche-Comté, partenaire de la plateforme technologique DISO, lui a demandé la réalisation d’un système automatique de détection de bulle sur perfusion. La perfusion est un moyen d’injecter de façon lente des médicaments dans le corps du patient. Cependant, des micros-bulles d’air sont présentes dans les perfusions, et en s’agglutinant, elles peuvent atteindre un volume dangereux pour la santé du patient. Il donc important d’avoir un système de détection des bulles d’air dépassant un certain volume. De plus, dans le cas présent, le système de détection est prévu pour être utilisé lors d’imagerie par résonance magnétique, il doit donc être amagnétique afin de ne pas interférer avec celle-ci, en plus de respecter les normes médicales. La plateforme DISO a donc développé avec les élèves de BTS un système correspondant au cahier des charges.

Projet 2

À l’occasion de l’année internationale de la lumière, la plateforme technologiques et les élèves des BTS du lycée ont réalisés plusieurs projets. L’un d’eux était la création d’une maquette de démonstration de génération de supercontinuum optique en collaboration avec le laboratoire Femto-St. Un supercontinuum peut être créé avec un laser monochromatique (donc générant une seule couleur) et une fibre optique. Grâce à divers phénomènes non-linéaires à l’intérieur de cette fibre, la lumière va être capable de changer de propriété et de "changer" de couleur, on obtient ainsi un éventail de couleur continu, d’où le nom de supercontinuum. La plateforme technologique a donc été capable de créer un tel dispositif afin de présenter ce phénomène au public lors de l’exposition "À vue d’œil" organisée par la PFT DISO, le lycée Victor Bérard, le musée de la lunette des Hauts-de-Bienne, le laboratoire Femto-St, et le comité "Lux !".

Autres prestations

Projet 1

Le collectif lillois Amalgamix a demandé à la plateforme technologique DISO de participer à son projet artistique : "L’œil d’Argos". Ils souhaitaient créer un objet d’art représentant un œil géant où le spectateur pourrait observer ce que l’œil voit. L’œil était composé d’une une bulle gonflable de deux mètres de diamètre avec un système de projection à l’intérieur, développé par la PFT DISO et les élèves de BTS afin de projeter une vidéo sur une petite portion de la surface de l’œil géant correspondant à la pupille. Par la suite, des éléments optiques ont été ajoutés afin de donner une iris à cet œil. Ces éléments optiques ont également été installés de façon à changer la taille de la pupille de l’œil afin de montrer les émotions ressenties et qui changent au fil de la vidéo.

La photonique, science du photon : vidéo réalisée par Photonics France illustrant les compétences et les applications liées à la photonique.

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon