Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil  >  Académie  >  Grands dossiers  >  Un cap et des mesures concrètes pour la transformation RH > Les douze engagements issus du Grenelle de l’éducation

Rubrique Un cap et des mesures concrètes pour la transformation RH

Les douze engagements issus du Grenelle de l’éducation

Mercredi 26 mai 2021, Jean-Michel Blanquer a conclu le Grenelle de l’Éducation et annoncé douze engagements pour renforcer le service public de l’éducation au bénéfice des personnels, des élèves et de leurs familles.

Trois axes fondamentaux de changement pour douze engagements au service des personnels et des élèves

Il ressort du Grenelle de l’Éducation, trois axes fondamentaux de transformation de l’Éducation nationale : la personnalisation des parcours professionnels, le développement de l’esprit d’équipe et l’amélioration du service public de l’éducation.
Ces trois axes sont déclinés en douze engagements concrets qui engagent l’ensemble du ministère vers des évolutions profondes.
Ces douze engagements seront tous lancés entre aujourd’hui et les premiers mois de 2022.

Quelques mesures fortes

La revalorisation des personnels

Sur la période 2021-2022, c’est une augmentation de 1,1 milliard d’euros qui seront directement affectés à la revalorisation des personnels.

Pour l’année 2022, c’est donc une enveloppe de 700 millions d’euros supplémentaires.

Une protection sociale accrue

L’amélioration de la protection sociale complémentaire, avec le financement de 15€ par mois de la mutuelle de chaque personnel du ministère, AED ou AESH à partir de 2022.

De nouveaux avantages sociaux

Des avantages sociaux nouveaux à partir du mois de juin avec la création de la structure d’action sociale "Préau" pour faciliter les accès au logement, apporter des aides à la parentalité mais aussi favoriser l’accès à la vie culturelle, sportive ou encore aux résidences de vacances.

La permanence pédagogique - le remplacement

Le remplacement reste une question cruciale pour tous mais en particulier pour les familles. L’objectif est désormais de permettre aux écoles et établissement d’assurer la permanence pédagogique des élèves sur l’ensemble de leur temps scolaire en cas d’absence d’un professeur.

La création d’un carré régalien

Dans chaque rectorat (équipes valeurs de la république, radicalisation, violences, harcèlement) et pour que chaque membre de la communauté éducative se sente soutenu et protégé.En cas d’amorce de conflit, l’Éducation nationale se met en situation d’apporter une réponse immédiate avec :
- un soutien face aux tensions avec les familles, notamment au primaire,
- la protection fonctionnelle systématisée,
- un dépôt de plainte accompagné par l’institution si un agent est atteint.

Les feuilles de route ressources humaines académiques

Tous les personnels ont reçu une feuille de route des ressources humaines de leur académie. Travaillée en cohérence avec les engagements du ministre, elle vient concrétiser cette importante réforme des ressources et des relations humaines de la maison Éducation nationale.

Le Grenelle de l’Éducation, une volonté de transformation des ressources humaines

Ces douze engagements au service des personnels, des élèves et de leurs familles doivent permettre :
- une meilleure reconnaissance du rôle des professeurs dans la société
- de donner capacité d’agir et d’innover au plus près du terrain
- de soutenir concrètement et constamment les personnels de l’Éducation nationale dans l’exercice de leurs missions et dans la réalisation de leurs projets d’avenir.

Personnalisation, esprit d’équipe, amélioration du service public de l’éducation, Les engagements annoncés visent à améliorer concrètement le quotidien de tous les personnels et parachever la transformation de notre École.

Douze engagements au service des personnels et des élèves

Axe 1 - Personnaliser davantage les parcours de chaque membre du personnel

Engagement 1 : mieux reconnaître financièrement l’engagement des personnels

Un constat : un manque d’attractivité dans les métiers de l’Éducation nationale.
Un objectif : réduire l’écart avec la moyenne de l’OCDE des rémunérations des professeurs particulièrement en début de carrière.

Concrètement : sur la période 2021-2022, c’est une augmentation de 1,1 milliard d’euros qui seront directement affectés à l’augmentation des personnels. C’est une enveloppe de 700 millions d’euros pour l’année 2022 avec :
- 100 M€ pour la montée en puissance des mesures de 2021,
- 400 M€ pour mettre en œuvre des nouveaux engagements,
- 200M€ pour l’action sociale. Ce sera par exemple quinze euros par mois à partir de 2022 pour tous les agents du ministère, les AED et les AESH pour le financement de leur mutuelle.

Engagement 2 : donner à chacun la possibilité de faire connaitre ses compétences et ses souhaits

- avec la généralisation des missions académiques de l’encadrement.
- avec une attention particulière portée pour un égal accès aux postes et aux responsabilités pour les femmes.

Engagement 3 : permettre à chacun d’être l’acteur de son parcours professionnel

Accélérer les promotions de grade et faciliter l’accès à des fonctions d’encadrement :
- augmentation du taux de promotion à la hors classe,
- réforme des conditions d’accès à la classe exceptionnelle afin de l’élargir.

Faciliter les mobilités :
- entrantes avec la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle passée pour une plus grande diversité de profil,
- internes avec des mobilités facilitées entre le lycée professionnel et le lycée général et technologique,
- internationales afin de constitution un vivier de candidats qui seront accompagnés pour préparer et valoriser ensuite leur mobilité.

Engagement 4 : personnaliser l’accompagnement de chaque professeur

- refonte des missions des corps d’inspection en cours pour les recentrer sur l’accompagnement des professeurs.
- création de chargés de mission auprès des inspecteurs du second degré (collège et lycée) pour alléger les tâches administratives.
- création d’un "carré régalien" en septembre 2021 dans chaque rectorat (équipes valeurs de la république, radicalisation, violences, harcèlement) afin que chaque membre de la communauté éducative se sente soutenu et protégé. En cas d’amorce de conflit, apporter une réponse immédiate avec :
- un soutien face aux tensions avec les familles, notamment au primaire,
- la protection fonctionnelle systématisée,
- un dépôt de plainte accompagné par l’institution si un agent est atteint.

Axe 2 - Développer la coopération et l’esprit d’équipe

Engagement 5 : bénéficier d’avantage sociaux nouveaux

Permettre aux personnels du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports de bénéficier des avantages sociaux et culturels semblables à ceux des grandes organisations publiques et privées : pour cela, les agents bénéficieront d’avantages sociaux nouveaux à partir du mois de juin avec la création de la structure d’action sociale "Préau". Le budget de l’action sociale est augmenté.

Engagement 6 : construire un lien direct entre les personnels et les services administratifs

Veiller à l’épanouissement professionnel de tous les agents à travers une plus grande proximité avec eux. C’est notamment une application numérique rénovée (Colibris) qui permettra de faciliter plus d’une centaine de démarches telles que déclaration de congé parental, la demande de formation, l’allègement de service.

Engagement 7 : donner le pouvoir d’agir aux équipes éducatives grâce à un direction d’école consolidée

Beaucoup a déjà été fait sur la reconnaissance du métier de directeur d’école avec plusieurs mesures qui sont déjà mises en œuvre pour alléger leur travail et les charges administratives. De nouvelles mesures sont à venir pour aller plus loin :
- traduire sur le plan réglementaire la reconnaissance des conditions d’exercice des directeurs d’école,
- améliorer la rémunération avec une nouvelle augmentation en 2022 de la prime pérennisée pour tous les directeurs d’école de 450€ bruts (2021),
- nouvelle augmentation en 2022 pour renforcer cette année encore les décharges.

Engagement 8 : donner plus d’autonomie aux équipes des collèges et lycées pour développer leurs projets

Donner plus de marges de manœuvre aux équipes pour porter un projet d’établissement adapté aux enjeux de leurs territoires et aux besoins spécifiques des élèves. Le rôle d’animation des collectifs des chefs d’établissement sera renforcé avec une charte de pilotage refondée avec les partenaires sociaux. Cela pourra aussi se traduire par :
- donner aux professeurs qui le souhaitent la possibilité d’exercer des fonctions mixtes (professeur/inspecteur),
- donner aux professeurs qui le souhaitent la possibilité d’exercer des fonctions de coordination (en partageant leurs temps entre enseignement en classe).

Axe 3 - Proposer un meilleur service public de l’éducation nationale

Engagement 9 : partager avec tous les évolutions du pouvoir d’achat et du bien-être au travail

Avec l’installation officielle de l’observatoire des rémunérations et du bien-être au travail en juillet 2021 pour éclairer la décision politique et objectiver le débat public.

Engagement 10 : gérer les ressources humaines au plus près des territoires

Il s’agit de passer d’une gestion quantitative à une gestion humaine plus qualitative. Cela se traduira par :
- la modernisation des ressources humaines et la montée en compétence des agents dans les académies.
- une feuille de route ressources humaines dans chaque académie (voir ci-dessous)

Engagement 11 : se donner les moyens d’assurer une continuité pédagogique efficace

Le remplacement reste une question cruciale pour tous, personnels, familles et bien sûr élèves. L’objectif est désormais de permettre aux écoles et établissement d’assurer la permanence pédagogique des élèves sur l’ensemble de leur temps scolaire en cas d’absence d’un professeur.

Pour le premier degré :
- en facilitant la gestion du remplacement grâce à une application numérique, généralisée à la rentrée 2021.
Pour le second degré :
- mise en place d’un plan de continuité pédagogique dans chaque établissement, avec le recours au distanciel si nécessaire. Pour cela : des cours en ligne ou travail en autonomie encadré par un AED et des heures supplémentaires allouées aux AED dès la rentrée 2021.

Engagement 12 : faciliter l’accès à une formation continue des personnels qui soit davantage diplômante

Il s’agit d’être davantage à l’écoute des besoins des personnels et des priorités. Pour y répondre, des actions de formation avec la création des écoles académiques de la formation continue avec un lieu identifié et un directeur pour la formation continue :
- En 2021 : création des premières écoles
- En 2022 : généralisation de ces écoles

En parallèle, mise en place d’un mentorat par les pairs pour les néo-titulaires pour les accompagner dans leurs trois premières années de prises de fonction.

Dossier de presse - MENJS

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon