Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Campagnes nationales > Parcoursup : ouverture de la phase d’admission

Rubrique Campagnes nationales

mercredi 26 mai 2021

Parcoursup : ouverture de la phase d’admission

La phase d’admission Parcoursup débutera le jeudi 27 mai 2021 à 19 h : les candidats pourront consulter les réponses des formations à leurs vœux.

Afin qu’ils puissent tous consulter simultanément leur dossier à 19 h le 27 mai, la plateforme sera dans un premier temps en mode "consultation", puis au cours de la soirée, les candidats pourront commencer à répondre aux propositions qui leur ont été faites.

Une procédure progressive et continue

Chaque matin, les dossiers sont mis à jour : les candidats sont alertés dès qu’ils reçoivent une ou plusieurs propositions d’admission. Les propositions d’admission seront envoyées sans interruption, du 27 mai jusqu’au 14 juillet 2021.

Un principe de solidarité

Ce sont les candidats qui libèrent des places au fur et à mesure qu’ils acceptent ou refusent certaines propositions, ce qui permet de faire immédiatement de nouvelles propositions à d’autres. Les listes d’attente évoluent tous les jours.

À partir du 27 mai et tout au long de la procédure, le nombre de propositions faites aux candidats augmentera donc progressivement.

Les équipes Parcoursup pleinement mobilisées

- numéro vert 0 800 400 070 qui sera exceptionnellement ouvert samedi 29 et dimanche 30 mai,
- messagerie "contact", accessible depuis le dossier Parcoursup du candidat,
- sessions de tchats avec les équipes de Parcoursup,
- campagnes d’appels téléphoniques dédiées, à des moments clés de la phase d’admission, pour nouer un contact direct avec les candidats (ou leur famille),
- réseaux sociaux #Parcoursup.

Un accompagnement spécifique

Un accompagnement spécifique est prévu pour les candidats qui ont exclusivement demandé des formations sélectives et dont les candidatures n’auraient pas été retenues le 27 mai. Les équipes Parcoursup prendront rapidement contact avec eux pour leur présenter les solutions possibles. Ils pourront notamment revoir leur projet avec les équipes de leur lycée ou un service d’orientation pour se préparer au mieux à la phase complémentaire qui débutera le 16 juin 2021. Ils pourront à compter de cette date faire de nouveaux vœux pour des formations qui ont encore des places disponibles.

Ressources utiles

vidéos tutorielles qui résument ce qu’il faut savoir sur la phase d’admission,
conseils utiles - Parcoursup pour se préparer à cette dernière étape et des ressources pratiques pour faire le point sur les dates clés, les délais de réponse aux propositions d’admission et le fonctionnement des listes d’attente.

 
mardi 25 mai 2021

"Grand oral" : les réponses a vos questions

Pour tenir compte de l’impact de la crise sanitaire sur votre préparation à l’épreuve du Grand oral, des adaptations ont été décidées.

 
vendredi 21 mai 2021

Inscription en sixième

L’inscription en ligne : une démarche simplifiée.

 
vendredi 21 mai 2021

#Rejoinsleservicepublic

Vous pensez que dans l’État, on n’innove pas, que les journées se ressemblent, qu’il faut forcément un bac+5 et que les possibilités d’évolution sont inexistantes ? Stop aux idées reçues ! Travailler pour l’État, ce n’est pas ce que vous croyez.

 
mardi 13 avril 2021

Ressources "Grand oral"

Toutes les ressources disponibles pour les enseignants et les élèves.

Ressources "Grand oral" enseignants

Plusieurs séminaires dédiés au Grand oral ont été organisés dans le cadre du plan national de formation :
- en 2018-2019 : "la prise en compte de l’oral au lycée, travailler les compétences orales avec les élèves", colloque disponible sur Éduscol.
- en 2019-2020 : "formation à la préparation et à l’évaluation du Grand oral", formation à distance sur m@gistère.
- un nouveau séminaire est prévu en 2020-2021 : "Développer les compétences orales et l’éloquence des élèves du collège au lycée".

Parcours national d’autoformation

Formation transversale de quatre heures organisée autour de quatre axes :
- 1. Définition et fonctionnement de l’épreuve
- 2. L’élève acteur et auteur de sa parole
- 3. Préparer les élèves au Grand oral, faut-il tout réinventer ?
- 4. Être jury du Grand oral

Plan de formation Grand oral et le parcours d’autoformation des professeurs

Éduscol : présentation du Grand oral

Foire aux questions qui a pour finalité de répondre aux questions les plus communément posées sur le Grand oral. Elle présente les modalités de préparation de cette épreuve, précise la façon dont elle se déroule et en explicite les attendus.

Document élaboré par l’Igésr qui regroupe des ressources pour chaque discipline dans la perspective de la préparation du Grand oral.

Ressources proposées sur les sites et portails des académies

Ressources académiques

Ressources pour les élèves

FAQ grand public destinée aux élèves et aux familles sur Quand je passe le bac
Vidéo animée "Le grand oral : ce qui vous attend"
"Les petits tutos du Grand oral" réalisés par Lumni
Dossier "Bac : préparer son oral" de Lumni avec des conseils pour organiser son propos, avoir confiance en soi, gérer son temps, sa gestuelle…)
Vidéo Les conseils des professeurs

 
vendredi 12 mars 2021

Lancement de la plateforme nationale d’accompagnement psychologique des étudiants

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation lance ce mercredi 10 mars 2021, en partenariat avec la Fédération française des psychologues et de psychologie, une plateforme nationale d’accompagnement psychologique pour les étudiants : santepsy.etudiant.gouv.fr.

Avec près de 1 300 psychologues volontaires déjà recensés, cette plateforme permettra d’accélérer une prise en charge psychologique des étudiants qui en ressentent le besoin, partout sur le territoire.

 Lancement de la plateforme nationale d'accompagnement psychologique des étudiants S’ajoutant au renforcement des services de santé universitaire à travers le recrutement de 80 psychologues, le dispositif "santé psy" permet à tout étudiant en ressentant le besoin de disposer d’un soutien psychologique sans avance de frais et entièrement gratuit. Afin d’inscrire les étudiants dans un parcours de soin, les étudiants seront orientés vers un psychologue après une consultation réalisée auprès d’un service de santé universitaire ou d’un médecin généraliste.

La plateforme santepsy.etudiant.gouv.fr est ouverte à tout étudiant souhaitant prendre contact avec un psychologue, au plus près de son domicile ou de son lieu d’enseignement.

Chaque consultation est déclarée sur la plateforme pour permettre la rétribution du psychologue par les services financiers de l’université, avec un strict respect du secret médical. L’État financera les universités à hauteur des consultations réalisées.
Ainsi, ce dispositif, résolument inclusif est ouvert à tous les étudiants, y compris ceux qui suivent des enseignements dans des établissements hors de la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et va continuer d’évoluer en y intégrant chaque jour de nouveaux psychologues volontaires et de nouvelles fonctionnalités.

En savoir plus - MESRI

 
mercredi 3 mars 2021

Bâtir l’École ensemble

Pour mieux apprendre, dessinons une École plus sûre, plus verte, plus ouverte, favorisant l’inclusion et le bien-être de tous.

 
vendredi 5 février 2021

Soutenir les élèves pour pallier l’absence de stages en entreprise

En partenariat avec le (CLEMI), France Télévisions mobilise son réseau de journalistes et de professionnels pour une semaine de l’éducation exceptionnelle, du 4 au 12 février 2021, à la découverte des métiers de l’audiovisuel.

France Télévisions et ses partenaires s’engagent pour accompagner collégiens et lycéens dans la découverte des métiers et des coulisses de l’audiovisuel en cette période d’absence de stages en entreprise pour cause de situation sanitaire.

C’est le point de départ d’une plus grande mobilisation devenant annuelle en cette période de crise sanitaire qui ne permet pas aux élèves d’effectuer leurs stages de troisième et de seconde.

Rejoints par l’Onisep, France Télévisions avec le CLEMI poursuivront cette initiative tout au long de cette année 2021.

La semaine de l’éducation du 4 au 12 février 2021

 France Télévisions et ses partenaires s'engagent pour soutenir les élèves pour pallier l'absence de stages en entreprise Destinées aux classes de 3e, des rencontres-métiers avec des professionnels sont proposées aux élèves afin de découvrir les coulisses des médias et les métiers de l’audiovisuel et d’échanger avec eux sur leur parcours et leur métier. C’est une occasion unique de leur donner des clés pour leur choix d’orientation. C’est également l’occasion pour nombre de jeunes de découvrir les coulisses d’une entreprise d’envergure nationale.

Ces rencontres s’adressent aux élèves de la France entière avec une attention particulière pour les classes de collèges labellisés "Cités éducatives".

Chaque rencontre d’une heure sur le thème d’un métier est animée par un journaliste de Lumni ou du réseau citoyen des journalistes de France Télévisions. Elle s’accompagne d’une présentation virtuelle de France Télévisions et de visites virtuelles des coulisses et de plateaux afin d’offrir une réalité concrète et de montrer l’envers du décor.

"Ton stage pas comme les autres"

Dès début mars, prolongement de l’opération tout au long de l’année 2021 avec l’ONISEP, venues rejoindre France Télévisions et le CLEMI pour accompagner les élèves de la France métropolitaine et d’Outre-mer.

Lors de cette seconde période, en distanciel comme en présentiel, les dispositifs seront enrichis et notamment des rencontres par binômes de professionnels de France Télévisions mises en place avec la collaboration de l’ONISEP dans le cadre de son opération "Ton stage pas comme les autres".

Ces rencontres s’adresseront à un public d’élèves plus large : les classes de 3e, de seconde générale et technologique mais aussi de seconde professionnelle, sur tout le territoire français et tout au long de l’année 2021.
Une attention particulière sera portée sur deux types d’établissements jugés prioritaires par le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports :
- les collèges labellisés "Cité éducative", collèges REP+ situés dans les quartiers prioritaires de la politique de la Ville,
- les collèges et lycées relevant des territoires ruraux qui éprouvent des difficultés en matière d’accès au monde l’entreprise.

 
jeudi 4 février 2021

"30 minutes d’activité physique par jour"

Être en bonne santé et à l’aise dans son corps aide à bien apprendre, à développer sa confiance en soi et à développer le goût de la pratique sportive.

 "30 minutes d'activité physique par jour" C’est le sens de l’appel à manifestation d’intérêt lancé par le MENJS en collaboration avec Paris 2024 à destination des écoles élémentaires.

Dans le cadre du programme Génération 2024 et de la démarche "école promotrice de santé", ce projet vise à faire bouger plus les jeunes et à favoriser le développement des capacités motrices et des aptitudes physiques des enfants.

L’appel à manifestation d’intérêt - Génération 2024
"Plus de sport à l’école, une grande priorité pour le sport"
En savoir plus - Éduscol

 
mercredi 3 février 2021

Soutien aux étudiants

Toutes les aides déployées ou renforcées pendant la crise sanitaire.

Doublement du fonds des aides d’urgence CROUS

Ces aides bénéficient à tous les étudiants, boursiers ou non :
- 45 000 jeunes supplémentaires pourront bénéficier d’une aide pour se loger et se nourrir.

Repas à 1 € pour tous les étudiants

- depuis le 31 août 2020, le ticket de restauration universitaire est à 1 € pour les 750 000 boursiers,
- depuis le 25 janvier 2021, tous les étudiants, boursiers ou non, nationaux et internationaux pourront bénéficier de deux repas par jour au tarif de 1 € dans
les CROUS (vente à emporter, points de retrait de restauration, food trucks…).

Création de 20 000 tuteurs supplémentaires dans les universités

Étudiants en année supérieure, les tuteurs aident à la lutter contre le décrochage :
- ils accompagnent leurs pairs de première et deuxième années dans leurs
études (aide à la recherche documentaire, à la réalisation des TD...),
- ils jouent un rôle d’interface avec les enseignants et l’ensemble des services à la disposition des étudiants (sociaux, santé, numérique, scolarité...),
- ils perçoivent une rémunération pour pallier à leur perte de job étudiant.

Création de 1 600 emplois de référents étudiants

Dans les 794 résidences universitaires des CROUS, jusqu’à la fin de l’année universitaire.

Un dispositif d’accompagnement humain pour :
- lutter contre l’isolement des étudiants,
- détecter les situations de mal-être et les orienter, le cas échéant, vers les services compétents,
- maintenir une vie étudiante adaptée aux règles sanitaires.

Reprise progressive des enseignements en présentiel

D’ici le 8 février, chaque étudiant, sans distinction de cycle, pourra retourner une fois par semaine dans son université.

Depuis le 4 janvier :
- accueil en présentiel, par groupe de dix, pour les étudiants en première année, les plus fragiles ou ceux en décrochage,
- une attention particulière portée aux étudiants internationaux, ceux en situation de
handicap ou en situation de précarité numérique.

Depuis le 25 janvier :
- tous les établissements peuvent accueillir des étudiants dans la limite de 20 % de leur capacité d’accueil globale et dans le respect des consignes sanitaires.

Création d’un chèque-accompagnement psychologique

Tous les étudiants, boursiers ou non, pourront bénéficier de ce chèque pour consulter, en cas de besoin, sans avoir à avancer de frais.

Un dispositif simple :
- l’étudiant passe par un service de santé universitaire (SSU) et s’inscrit dans un parcours de soin,
- jusqu’à trois consultations de psychologue prises en charge.

En savoir plus - etudiant.gouv.fr


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon