Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’administration > Métiers en tension dans le Nord Franche-Comte

Rubrique Vie de l'administration

mardi 9 mars 2021

Métiers en tension dans le Nord Franche-Comte

Un webinaire proposé par le comité local école entreprise (CLEE) du Nord Franche-Comté pour faire connaître les métiers en tension aux acteurs en charge de l’accompagnement des projets d’orientation.

Le mardi 2 mars, une soixantaine de participants (personnels de direction, enseignants, psychologues) ont pu bénéficier en visioconférence d’une information actualisée et locale sur les métiers qui connaissent des difficultés de recrutement.

Emfor, la cellule emploi formation du Conseil régional, a présenté une synthèse d’une large étude menée sur le sujet. Ces données ont été ensuite illustrées dans le détail, grâce à l’intervention de spécialistes des différents secteurs :
- métiers de l’industrie (UIMM)
- métiers du bâtiment (FFB)
- métiers de l’agriculture (DRAAF)
- métiers de la santé (ARS)
- métiers des travaux publics, du transport et de la logistique (CRIT Interim).

Maurice Dvorsak, délégué régional académique à l’information et à l’orientation, a replacé cette formation dans la politique plus large du parcours avenir.
Entre complément d’information ou démenti d’idées reçues, chacun a pu ainsi s’outiller de données pertinentes pour accompagner les élèves dans leurs projections et leur choix.
Les comités locaux école-entreprise

Contact

CLEE Nord Franche Comté
Sabine Ruyer, animatrice
Pierre Filet et Bernard Gaulier, copilotes
Courriel

 
jeudi 11 février 2021

Services Publics +

Neuf engagements pour un service public proche, simple et efficace.

Depuis plusieurs années, les services de l’État travaillent à améliorer l’accueil de leurs usagers, qu’il s’agisse d’un accueil physique ou en ligne, par téléphone ou par courrier, grâce aux engagements Marianne.

Services Publics +Créés en 2005, ces engagements ont déjà été déployés par plus de 4 500 organismes publics volontaires. De profonds changements dans l’organisation des services concernés sont déjà visibles !

C’est pour faire progresser encore davantage la qualité du service rendu et développer la confiance entre l’administration et les usagers que le Gouvernement a décidé de généraliser ces engagements à l’ensemble des services publics en relation avec les usagers à compter de 2020, dans le cadre d’un programme intégré appelé Services Publics +.

Testés auprès d’usagers, ces engagements mettent l’accent sur une relation plus personnalisée entre les services et les usagers, une plus grande bienveillance dans l’accompagnement proposé. Ils promeuvent également une orientation facilitée, la proactivité des services publics, leur joignabilité et le respect des délais annoncés. La prise en compte de l’avis de l’usager franchit aussi une nouvelle étape avec la possibilité de raconter son expérience avec le service public et de formuler des propositions d’amélioration.

Les nouveaux engagements Services Publics +

Un service public proche :
- dans le respect mutuel, vous êtes accueillis avec courtoisie et bienveillance et dans les conditions prévues par la loi, vous avez le droit à l’erreur,
- nous sommes joignables par téléphone ou sur place et nous facilitons vos démarches en ligne,
- vous bénéficiez d’un accompagnement adapté à votre situation personnelle.

Un service public efficace :
- nous vous orientons vers la personne compétente pour traiter votre demande,
- vous recevez une réponse à vos demandes dans les délais annoncés et vous êtes informés sur l’avancement de votre dossier,
- vous avez accès à nos résultats de qualité de service.

Un service public simple :
- vos avis sont pris en compte pour améliorer et simplifier nos démarches,
- afin de vous offrir un service de qualité, nous développons en permanence nos compétences,
- nous sommes éco-responsables.

Comment les nouveaux engagements ont-ils été élaborés ?

Les nouveaux engagements ont été élaborés en commun par la Direction interministérielle de la transformation publique et un échantillon d’agents représentant les administrations en relation avec le public dans le cadre de deux groupes de travail qui se sont réunis dans trois ateliers entre septembre et novembre 2019.
Les agents mobilisés, issus de services membres du réseau Marianne ou non, ont identifié les irritants en se mettant à la place des usagers des services publics et se sont projetés sur les engagements concrets sur lesquels les administrations pourraient se positionner.

En octobre 2019, ces engagements ont été testés auprès de deux groupes d’usagers. L’enjeu était de proposer des engagements communs et réalisables par chacune des administrations concernées.

En savoir plus - Services Publics +


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon