Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Semaine de la presse et des médias dans l’École 2021

Rubrique Vie de l'académie

vendredi 19 mars 2021

Semaine de la presse et des médias dans l’École 2021

La 32e édition a lieu du 22 au 27 mars 2021 sur le thème "S’informer pour comprendre le monde".

Ce nouveau thème permet de revenir aux fondamentaux de l’éducation aux médias et à l’information : distinguer les différentes sources, comprendre les contextes de fabrication et de diffusion de l’information, connaître les usages et les effets des images, savoir déconstruire les stéréotypes. Dans un contexte de crise sanitaire, il apparaît aussi nécessaire de leur apprendre à se saisir de l’information à caractère scientifique. En articulation avec le thème 2021 "S’informer pour comprendre le monde", trois grands axes seront mis à l’honneur :
- liberté d’expression et dessin de presse,
- médias scolaires,
- usages responsables des réseaux sociaux.

Exemples d’activités d’éducation aux médias et à l’information proposées durant la semaine de la presse et des médias dans l’École 2021

Lundi 22 mars
- Intervention de Yannis Drapier, journaliste AFP, à l’école "Sur le puits" à Morez (participation de la classe au concours de Unes)
- 14 h / 15 h : émission en direct du collège des Rousses (accompagnement Radio Campus)
- 14h / 17 h : Formation à destination des enseignants "La démarche d’investigation en EMI"
- intervention de Thibault Quartier, journaliste, au lycée Denis Diderot à Bavilliers

Mardi 23 mars
- intervention de Guillaume Minaux, journaliste à l’Est Républicain, au collège Sainte-Anne à Lure (concours de Unes)
- Concours de Unes au lycée Ledoux à Besançon (mais aussi dans d’autres établissements)

Mercredi 24 mars
- 14 h / 16 h : formation des Jeunes reporters UNSS

Jeudi 25 mars
- 9 h / 17 h : Hackaton Média au lycée agricole Edgar Faure à Montmorot
- Intervention de Guillaume Minaux, journaliste à l’Est Républicain, au collège Jacques Brel à Vesoul
- Intervention de Yannis Drapier, journaliste AFP, à l’école "Sur le puits" à Morez

Vendredi 26 mars
- Matin : visite du recteur à l’école d’Étalans (travail d’éducation aux médias dans le cadre d’un dispositif "Résidences de journalistes" avec Radio Campus)

Contact

Marie Adam-Normand, coordonnatrice CLEMI académique
Courriel

 
mercredi 10 mars 2021

Webinaires de sensibilisation au handicap au travail

Dans le cadre du réseau Prévention, aide et suivi (PAS), en partenariat avec la MGEN, deux webinaires de sensibilisation au handicap au travail sont proposés aux personnels de l’académie.

- "Le b.a.-ba du handicap" : mercredi 24 mars 2021 de 14 h à 15 h.
- "Préserver sa santé : connaître les acteurs et les outils de maintien dans l’emploi" : mercredi 7 avril 2021 de 14 h à 15 h.

Webinaires en ligne sans inscription préalable : les 300 premiers connectés pourront y accéder.

Modalités pratiques

Lors de votre connexion, il est important de préciser votre nom et prénom.
1) Le jour de la classe virtuelle, merci de lancer votre connexion 5 mn avant le début de la session afin de bien débuter à l’heure prévue.
2) Vous êtes invité à cliquer sur le lien de connexion ci-dessus. Laissez cocher "je suis invité" pour suivre la procédure.
3) Option de connexion : choisissez, de préférence, la version Web (par internet) qui permet une utilisation temporaire de l’application (sans téléchargement -usage unique)

Trois fiches pratiques seront téléchargeables à l’issue des webinaires.

Contact

Rachel Mehenni, correspondante handicap académique
Tél. : 03 81 65 73 95
Courriel

 
lundi 8 mars 2021

Journée internationale des droits des femmes

Le 8 mars est une journée de sensibilisation et de mobilisation des élèves des écoles, collèges et lycées pour les droits des femmes et l’égalité entre les filles et les garçons.

La Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est en 1975, lors de l’Année internationale de la femme, que l’Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars.

Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes.

Le code de l’éducation rappelle que la transmission de la valeur d’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l’école primaire. Cette politique publique est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s’estompent et que d’autres modèles de comportement se construisent sans discrimination sexiste ni violence. Elle a pour finalité la constitution d’une culture de l’égalité et du respect mutuel.

Des actions en académie pour la journée du 8 mars 2021

Pour cette journée internationale des droits des femmes, l’académie de Besançon conduit trois actions phares :

- en partenariat avec l’institut Femto-ST de Besançon, l’ENSMM, le Campus des métiers Microtechniques et systèmes intelligents et la DDFE 25, une journée de présentation de parcours de femmes dans les sciences et les microtechniques à destination des élèves du lycée Claude-Nicolas Ledoux de Besançon, du lycée Germaine Tillion de Montbéliard, du collège Jean Bouhin d’Audincourt et du collège Lou Blazer de Montbéliard,

- la remise des prix du concours d’affiches pour la prévention des violences sexistes et sexuelles organisé par le Tribunal administratif de Besançon et soutenu par l’académie, au collège Proudhon de Besançon,

- au lycée Jules Haag de Besançon dans le cadre d’un projet Erasmus+ sur la prévention des violences sexistes et sexuelles, une conférence du CIDFF.

Mobilisé pour promouvoir l’égalité filles-garçons

Au-delà des actions conduites pour la journée du 8 mars, l’égalité filles-garçons est une des priorités de l’académie de Besançon :

Espace égalité filles-garçons
Manifestations
Ressources pédagogiques

En savoir plus - MENJS

 
jeudi 4 mars 2021

La semaine des cordées de la réussite

2020-2021  : les cordées évoluent  ! Les cordées de la réussite et les parcours d’excellence sont fusionnés sous l’appellation cordées de la réussite, renforçant ainsi la portée du dispositif.

Les cordées "nouvelle génération"

Cordées de la réussite - France RelanceLe but des Cordées de la réussite est de lutter contre l’autocensure des élèves par un accompagnement continu dès la classe de 4e, jusqu’au baccalauréat et au-delà.

Un établissement encordé et des établissements têtes de cordée mettent en place des actions pour donner à chaque élève les moyens de sa réussite dans l’élaboration de son projet d’orientation, quel que soit le parcours envisagé, poursuite d’études dans l’enseignement supérieur ou insertion professionnelle.
En savoir plus - Les cordées dans l’académie
En savoir plus - MENJS
En savoir plus - MESRI
En savoir plus - ENSMM
En savoir plus - Les cordées de la réussite

Dans chaque académie, une semaine pour promouvoir les cordées

Durant la semaine des cordées de la réussite, de nombreuses actions sont proposées dans toute l’académie afin de mettre en lumière ce dispositif.

Vous pouvez suivre en direct le lancement de la semaine par Jean-François Chanet, recteur de l’académie en direct depuis l’ENSMM.

Les actions dans l’académie

Les actions dans l’académie

Un exemple au collège Vauban

Retrouvez également l’émission de radio du collège sur le même thème


Galerie


 
mardi 2 mars 2021

Bilan des laboratoires de la persévérance scolaire

Vendredi 26 février, la salle du conseil du rectorat a accueilli en comité restreint Gilles Ferréol, directeur du laboratoire C3S pour la remise du bilan des laboratoires de la persévérance scolaire au recteur.

Après une expérimentation menée pendant deux ans, ce moment de restitution fut l’occasion de revenir sur le lien qui s’est construit entre les différents acteurs.
Les laboratoires de la persévérance sont nés au sein de l’académie de Besançon sur l’initiative du collège des IEN-ET-EG-IO en 2016. Cette expérimentation a bénéficié du soutien du FSE de 2018 à 2020, permettant ainsi le recours au laboratoire de sociologie C3S afin d’accompagner et d’évaluer la démarche.

 Bilan des laboratoires de la persévérance scolaire Les chercheurs sont venus sur site, et parfois au-delà - comme par exemple lors d’un stage commando à Luxeuil-les-Bains pour les entretiens. Deux colloques, avec des temps d’échanges, ont nourri les questionnements. Les actes du colloque, deux publications, sont les premières pierres d’un corpus sur la persévérance scolaire au sein de l’académie et un appui pour tout un chacun à ses réflexions personnelles.

Autant de rencontre qui ont permis au fil du temps, aux acteurs dits "de terrain" et à ceux de la "recherche" d’apprendre à se connaître et de se découvrir des objectifs communs : le souci de l’autre et la réussite de tous les élèves. La persévérance scolaire n’est pas nécessairement celle des élèves mais aussi celle des adultes qui les entourent et le point de jonction entre les chercheurs et le terrain s’est fait sur cette volonté commune de trouver des leviers permettant aux élèves de persévérer.

La présentation synthétique du bilan par et les nombreuses pistes évoquées illustrent la nécessité de multiplier ce type d’expérimentation pour permettre une articulation théorie et pratique.
La persévérance scolaire : regards croisés
La persévérance scolaire : expérimentations et dynamiques éducatives

"Persévérance scolaire : regards croisés et études de cas"

 
lundi 8 février 2021

Quelles priorités pour le mandat des élus lycéens au CAVL et CNVL ?

Les 28 et 29 janvier 2021, le CNVL s’est réuni en visioconférence pour l’installation de ses nouveaux élus. Huit élus du CAVL se sont pour l’occasion réunis au rectorat, à Besançon, pour participer à distance.

Depuis leur élection le 26 novembre 2020, en raison du contexte sanitaire, les élus au CAVL ne s’étaient vus que par écrans interposés lors de l’installation du CAVL les 8 et 9 décembre, où les vingt-quatre titulaires avaient fait connaissance et reçu leur première formation en visioconférence.

Un premier CNVL consacré au développement durable

 Quelles priorités pour le mandat des élu(e)s lycéen(ne)s au CAVL et CNVL ? Le binôme des représentants des lycéennes et lycéens de l’académie au CNVL et leurs suppléants et le binôme d’éco-délégués au CAVL et leurs suppléants ont donc pu se rencontrer en présentiel, pour la première fois, pendant deux jours et également faire connaissance en visioconférence avec leurs homologues des autres académies.

Au programme :
- installation des nouveaux élus,
- lancement de cinq groupes de travail pour le premier trimestre de l’année 2021 (le sport scolaire, l’égalité filles-garçons et les violences à l’école, la laïcité et les valeurs de la République, la reconnaissance de l’engagement)
- temps d’échange.
- visio-conférences suivies d’échanges ("Fondation mers et océans Maud Fontenoy", avec Florentine Leloup et "Fresque de la renaissance écologique" avec Julien Dossier),
- élection du binôme des éco-délégués au CNVL.
- travail sur le positionnement des élus au conseil national de la vie lycéenne et les éco-délégués académiques sur les dix-sept objectifs de l’organisation des nations unies, sur leur vision et leurs attentes en termes d’éducation au développement durable, par groupes d’académies,
- restitution des travaux, réflexions et propositions à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Contribuer au développement des labellisations E3D : une volonté des élus du CAVL

 Quelles priorités pour le mandat des élu(e)s lycéen(ne)s au CAVl et CNVL ? À l’issue du séminaire de décembre, un groupe CAVL-EDD s’est constitué et s’est mobilisé, accompagné par les inspecteurs référents académiques pour l’éducation au développement durable (EDD), la déléguée académique à la vie lycéenne et collégienne et leurs chargés de mission.
Plusieurs rencontres en visioconférence ont permis aux élus CAVL de définir un projet cohérent sur le thème du développement durable pour le mandat 2020-2022.

Les élus souhaitent "lever un mouvement par les élèves en établissements" pour dynamiser l’éducation et les actions en faveur du développement durable. L’idée est de créer un maillage des éco-délégués, d’organiser des échanges, des partages d’idées et d’actions, de l’entraide et des parrainages entre les éco-délégués des établissements déjà labellisés à différents niveaux et les éco-délégués des établissements qui ne sont pas encore engagés dans cette démarche. Il s’agit également de prévoir des temps de formation permettant notamment de développer une culture commune de l’EDD à travers les objectifs de développement durable et pourquoi pas, l’organisation d’un événement phare avant la fin du mandat pour faire un bilan des actions, avec les partenaires engagés à leurs côtés.

Cinq membres du groupe ont présenté ce projet à Brune Poirson, députée chargée d’une mission sur l’éducation au développement durable, en présence de Jean-François Chanet, recteur de la Région académique Bourgogne Franche-Comté et recteur de l’académie de Besançon, lors d’une visioconférence le 4 février.

Lutter contre les discriminations et les inégalités, une priorité qui s’inscrit dans les dix-sept objectifs de développement durable

Lors de l’installation du CAVL en distanciel les 8 et 9 décembre 2020, qui avait été consacré en grande partie à des formations sur le numérique, l’information, la communication et les outils mis à disposition des élus (adresse mail académique, messagerie instantanée, espace CAVL sur Éclat BFC), les thématiques sur la lutte contre les discriminations, la lutte contre les inégalités, la laïcité, la santé avaient émergé comme thématiques à travailler pendant le mandat.

Les vice-présidents des conseils des délégués pour la vie lycéenne (CVL) impliqués aux côtés des élus CAVL

Des temps d’échanges en visioconférence, animés par Nicolas Magnin et Laurent Bertrand, doyens des inspecteurs, ont permis aux vice-présidents CVL et élus CAVL de s’exprimer sur l’organisation des formations hybrides, de partager leurs réflexions et faire des propositions pour lutter contre les inégalités dans le contexte de la crise sanitaire.

Compte-rendu - 20 janvier 2021

Restez School : un espace d’entraide entre élèves

Cet espace d’entraide, initié par les élus du conseil inter-académique de la vie lycéenne en avril 2020, avec le soutien de la Délégation régionale du numérique pour l’éducation et les doyens des inspecteurs, devrait être accessible dans chaque lycée depuis l’espace numérique de travail Éclat-BFC.

Un groupe de travail constitué par des nouveaux élus s’est engagé à mettre à jour et mieux faire connaître cet outil.

Productions d’élus réalisées en ateliers lors du premier séminaire de formation

Dessin sur le thème du développement durable réalisé par Jeanne
Dessin sur le thème de la lutte contre les discriminations réalisé par Jeanne
Article sur le thème des discriminations rédigé par Roman, Arthur, Hannah, Melynda, Olivier, Evan et My Lê

Contacts

Christine Monnin, déléguée académique à la vie lycéenne et collégienne pour l’académie de Besançon.
Karen Delarbre et Paul-Luc Estavoyer, référents académiques pour l’éducation au développement durable.

 
mercredi 3 février 2021

Cités éducatives : une ambition d’excellence pour chacun des élèves des quartiers

Après les 80 cités éducatives labellisées en 2019, 46 nouveaux sites répartis sur 24 académies et 37 départements ont été sélectionnés : Belfort fait partie des nouvelles cités éducatives !

Les Cités éducatives, un label d'excellence Ces 126 cités éducatives bénéficieront à plus de 700 000 enfants et jeunes âgés de 0 à 24 ans, soit un tiers des jeunes qui vivent dans les quartiers concernés. Les cités éducatives représentent un investissement inédit de l’État de 230 M€ sur la période 2019-2022.

En savoir plus - académie de Besançon
En savoir plus - MENJS

 
lundi 1er février 2021

Semaine olympique et paralympique 2021

Du 1er au 6 février, c’est l’occasion de travailler des thématiques telles que le fair-play, les valeurs du sport, de l’olympisme et du paralympisme ou encore l’égalité, la santé et l’inclusion des élèves en situation de handicap.

 Semaine olympique et paralympique 2021 Dans le prolongement de la Journée nationale du sport scolaire et de la Journée olympique, la Semaine olympique et paralympique est un moment clé pour promouvoir l’éducation par le sport et mettre les valeurs citoyennes et sportives au cœur des enseignements. Cette semaine dédiée à la promotion de la pratique sportive chez les jeunes et à la mobilisation de la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives permet

- d’utiliser le sport comme outil pédagogique dans les enseignements (mathématiques, SVT, arts pla par exemple),
- de sensibiliser aux valeurs de l’olympisme en mobilisant les outils éducatifs et ludiques mis à disposition,
- de faire découvrir les disciplines olympiques et paralympiques aux élèves en collaboration avec le mouvement sportif, organisation d’ateliers de pratique sportive,
- de changer le regard des plus jeunes sur le handicap en s’appuyant sur la découverte des para-sports et en intégrant des rencontres sportives de para-sports ou partagées,
- d’éveiller les jeunes à l’engagement bénévole.

En savoir plus - Éduscol

Dans l’académie

Les services UNSS de l’académie ont proposé aux associations sportives des établissement un outil permettant :
- des challenges sportifs autour de 2024 quantités (km, répétitions ...)
- des escape games (virtuels) sur le thème de la santé
- la promotion de l’exposition réalisée en 2020.

UNSS - Semaine olympique et paralympique 2021

 
mardi 26 janvier 2021

Découverte du lycée professionnel

Chaque année, l’INSPE en partenariat avec le rectorat, organise une journée de découverte du lycée professionnel : les stagiaires second degré, toutes disciplines confondues, sont habituellement accueillis dans les lycées pour des rencontres avec les personnels de direction, avec les enseignants, pour visiter les plateformes techniques, espaces pédagogiques spécifiques à l’enseignement professionnel.

Près de 180 professeurs stagiaires M2 du second degré ont pu suivre en direct cet événement

Cette année, la visite a été remplacée par une conférence en streaming le jeudi 21 janvier 2021. Jean-François Chanet, recteur de l’académie a introduit la conférence, puis des chefs d’établissements, des enseignants ont pris la parole pour présenter les filières, la pédagogie et les objectifs du lycée professionnel.

En savoir plus (liste des intervenants) - Découverte du lycée professionnel 2021

 
vendredi 22 janvier 2021

"Chansons qui résistent"

Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l’académie, a assisté à la dernière séance musicale de "Chansons qui résistent", vendredi 22 janvier 2021 à la salle des Pas perdus du Centre Diocésain à Besançon.

 "Chansons qui résistent" "Chansons qui résistent" est un événement proposé par le rectorat et l’ensemble Cristofori à des classes de collèges et lycées de l’académie. Il s’inscrit dans le cadre de la seconde édition de "Recréations en musique". Initialement programmée du 7 au 11 décembre 2020, la deuxième édition a été reportée pour des raisons sanitaires et se déroule désormais du 18 au 22 janvier, sous forme de séances musicales au lieu de concerts.

Ce projet, soutenu par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, permet à une vingtaine de classes issues de collèges et lycées de l’académie de travailler en classe autour des thématiques proposées et d’assister ensuite aux séances musicales.

Le recteur a donc partagé, avec une classe de troisième du collège Lumière de Besançon, un moment musical et pédagogique proposé par l’ensemble Cristofori, sur la période de la Seconde Guerre mondiale et la Résistance.

Au programme : musique bien sûr, avec George Gershwin, Gideon Klein, Kurt Weill ou Francis Poulenc, mais également histoire, patrimoine et arts plastiques, grâce à un travail réalisé en amont dans les classes par les élèves et leurs enseignants.

Récréations en musique

 "Chansons qui résistent" Quatre axes croisés
- Patrimoine : ouvrir aux publics scolaires les lieux exceptionnels de Besançon.
- Musique : proposer une expérience musicale inédite, qui place les
élèves au cœur de l’action, proches des musiciens, afin de créer une relation
plus individualisée aux œuvres, à l’art et aux artistes dans le vrai esprit de
la musique de chambre.
- Histoire : par le choix d’œuvres emblématiques d’époques et
contextes dramatiques, proposer une réflexion thématique historique aux
multiples implications interdisciplinaires et civiques
- Arts plastiques : découvrir des œuvres contemporaines plastiques
qui donnent à prendre conscience de la dimension tragique des événements
historiques.

Le format et financement
- deux séances par jour, pendant une semaine, permettront à une vingtaine
de classes issues des collèges et lycées de l’académie de bénéficier du dispositif.
- le projet est soutenu par la DRAC Bourgogne Franche-Comté et par
le DRAEAAC.

Les œuvres

Un choix d’œuvres musicales sur la période de la Seconde Guerre mondiale avec des compositeurs comme George Gershwin, Gideon Klein, Kurt Weill, Francis Poulenc, Richard Strauss, Erwin Schulhoff, Michael Jary, Victor Ullmann…

L’ensemble Cristofori

- Adèle Lorenzi-Favart, chant,
- Gilles de Talhouët, flûte,
- Maï ngô, violon,
- François Michel, violoncelle,
- Arthur Schoonderwoerd, piano et direction.

Dossier pédagogique


Galerie



services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon