Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Coronavirus > Continuité pédagogique pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

Rubrique Coronavirus

vendredi 19 juin 2020

Continuité pédagogique pour les élèves à besoins éducatifs particuliers

En cette période de fermeture des établissements scolaires, il est essentiel de maintenir la continuité pédagogique, pour maintenir le niveau général des élèves et afin d’éviter tout retard ou décrochage.

Comment maintenir le lien avec les familles ?

Le maintien du lien entre les professeurs et leur famille est essentiel dès lors qu’il permet d’évaluer pour chaque élève leurs possibilités d’accès aux ressources numériques, aux classes virtuelles, aux ressources papier et de proposer un accompagnement régulier pour briser l’isolement :
- prise de contact préalable réalisée par messagerie électronique ou téléphone avec chaque famille pour définir les conditions d’accès aux ressources, identifier les contraintes techniques et matérielles,
- maintien d’un contact régulier et pérenne avec chaque famille pour rassurer, mesurer les difficultés, évaluer la quantité de travail réalisé, accompagner dans l’organisation du travail,
- lien téléphonique direct avec chaque famille (deux appels par semaine).
- élaborer des stratégies d’équipes coordonnées pour assurer le suivi des familles les plus éloignées (contribution active des AESH).

Comment maintenir le lien avec les élèves ?

Au-delà du travail envoyé aux élèves à besoins éducatifs particuliers, l’enjeu principal réside dans le fait qu’ils ne s’isolent pas, qu’ils puissent conserver un statut et un rôle d’élève. Pour les élèves les plus éloignés de l’École, cela passe par la préservation des liens affectifs avec les enseignants et leurs camarades :

- prévoir des moments d’échange direct et individualisés avec les élèves,
- encourager les échanges à distance entre pairs,
- assurer une "permanence numérique" sur des créneaux horaires fixes afin de garder le contact dans le cadre d’un suivi collectif, d’expliciter les attentes et de structurer le rythme des apprentissages de la semaine.
- inviter les élèves les plus éloignés à participer à trois temps de regroupements collectifs (début, milieu et fin de semaine) inscrits dans un cadre horaire fixe et précis.

L’objectif est de permettre une ritualisation et une structuration du rythme des apprentissages devant être réalisés de manière plus autonome sur le reste de la semaine mais surtout de maintenir/renforcer le sentiment d’appartenance au groupe-classe en préservant le statut d’élève. Cette démarche est fondamentale car elle vise à préparer les retours et réinvestissements des statuts d’élèves (et d’enseignants) au sein des établissements à l’issue de cette période d’éloignement grâce à des relations pédagogiques préservées.

Comment accompagner les enseignants spécialisés et les équipes ?

L’ambition va être d’organiser et valoriser les ressources, et d’assurer la continuité des apprentissages au travers d’un accompagnement des services académiques et des Dsden :

- engager les personnels (enseignants spécialisés, AESH) vers la diffusion de ressources sur tout support numérique en privilégiant les smartphones,
- organisation de la continuité administrative (opérations de mouvement ASH, préparation de rentrée 2020, aménagement des certifications CAPPEI, encouragement et soutien des initiatives locales pour une continuité pédagogique auprès des plus éloignés de l’École, communication interdépartementale accrue…).
- organisation de l’accueil des enfants en situation de handicap des personnels soignants (mobilisation d’AESH volontaires).
- organisation de la diffusion des ressources pédagogiques pour les élèves à besoins éducatifs particuliers (en lien avec l’académie de Dijon).
- accompagnement numérique individuel des personnels (lien DIFOR - DRNE - ASH).
- valorisation du travail et diffusion des initiatives pertinentes des équipes pédagogiques.

 
mardi 9 juin 2020

Déconfinement inclusif

Une attention particulière est portée aux élèves à besoins éducatifs particuliers afin de s’assurer de leur bien-être et de leur respect des mesures barrières.

Dès l’ouverture de l’établissement

- les élèves à besoins éducatifs particuliers scolarisés reprennent leur scolarité comme les autres élèves,
- la présence à l’école ou l’enseignement à distance repose sur le libre choix des familles, l’instruction restant obligatoire,
- les méthodes pédagogiques sont adaptées au contexte particulier, dans le respect du protocole sanitaire.

Élèves atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période

- la plupart peuvent reprendre en appliquant les consignes habituelles,
- dans certains cas très particuliers, les médecins de l’Éducation nationale apporteront leur conseil sur les modalités de mise en œuvre des mesures et gestes barrières dans l’école, si besoin après avis médical du médecin qui suit l’enfant. Aucun certificat médical n’est exigible pour la reprise.

Reprise de la scolarité

Comme pour les autres enfants, elle se déroulera par des temps d’échange qui permettront :
- de sécuriser les élèves en expliquant la situation, notamment pour les plus jeunes,
- d’écouter ce qu’ils ont vécu et d’identifier d’éventuelles situations traumatisantes de confinement et de les signaler au personnel compétent,
- d’expliquer aux élèves les nouvelles règles de la vie commune dans l’école et l’établissement, en particulier les mesures barrières, les principes de distanciation physique et les objectifs d’apprentissage jusqu’à la fin de l’année et d’écouter ce qu’ils proposent eux-mêmes pour appliquer ces mesures et gestes barrières.

Vous êtes parents d’un élève à besoins éducatifs particuliers ?

Les réponses à vos questions - MENJ

 
lundi 8 juin 2020

L’Éducation nationale et La Poste mobilisées pour maintenir le lien avec les élèves et leurs familles

Un partenariat fort pour renforcer la continuité pédagogique.

Dans le contexte d’urgence sanitaire lié au coronavirus et alors que toutes les écoles et l’ensemble des collèges et lycées sont fermés depuis le 16 mars, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et La Poste resserrent un peu plus les liens qui unissent ces deux services publics aux familles, afin de garantir à tous les élèves et sur tous les territoires, la continuité du service public de l’éducation, en France métropolitaine et en Outre-mer.

Distribution sécurisée de matériels informatiques

Le premier projet est destiné à organiser une distribution sécurisée de matériels informatiques qui seraient disponibles dans les écoles et les établissements scolaires (tablettes et ordinateurs portables), en accord avec les communes, départements et régions, à partir de l’établissement scolaire qui gère l’inventaire de son stock attribuable et la liste des élèves bénéficiaires. Afin d’éviter tout déplacement des parents, les services de La Poste sont ainsi chargés de distribuer aux familles identifiées comme éloignées des dispositifs numériques, les colis contenant le matériel informatique préparés dans les établissements, en respectant les mesures de protection du dernier mètre, sans contact ni signature.

Devoirs à la maison

En complémentarité, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et La Poste accompagnée par sa filiale numérique "Docaposte" lancent une seconde opération permettant aux élèves en situation de déconnexion numérique de recevoir des devoirs par courrier postal grâce au dispositif "Devoirs à la maison".

Le dispositif "Devoirs à la maison" poursuit trois objectifs :
- assurer une transmission hebdomadaire des devoirs préparés par les professeurs aux parents d’élèves des écoles, collèges et lycées qui n’ont pas d’accès aux outils numériques,
- proposer la gratuité du retour postal des devoirs réalisés par les élèves,
- numériser les devoirs réalisés afin de permettre leur diffusion dématérialisée et leur consultation par les professeurs concernés.

À partir de la fin de la semaine, chaque établissement scolaire primaire et secondaire accrédité, pourra se connecter à la plateforme développée par Docaposte et ainsi déposer les devoirs qui seront imprimés, mis sous plis et adressés, par courrier postal, aux élèves en situation de déconnexion numérique.

Dans chaque département, le DASEN est le correspondant de l’équipe projets "E-éducation" de La Poste, en charge de déployer rapidement ces deux dispositifs.

Contact

Numéro d’appel unique de l’académie : 03 81 65 47 47

 
lundi 25 mai 2020

Continuité pédagogique : faciliter le travail à distance avec apps.education.fr

Face aux adaptations rendues nécessaires par la crise sanitaire Covid-19, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a accéléré le développement d’une plateforme sécurisée de services utiles à l’ensemble de ses personnels.

Plateforme de services d’échange et de collaboration du ministère de l’Éducation nationale, Apps.education.fr regroupe en un seul point d’accès un ensemble de services gratuits et en open source pour faciliter le travail à distance.

Une première version de la platefome Apps.education.fr est désormais accessible à tous les personnels, dont les enseignants. Elle permet d’accompagner les professeurs en matière de continuité pédagogique, mais également de répondre aux enjeux de continuité administrative.

La plateforme Apps.education.fr comprend ainsi des applications libres de :
 Continuité pédagogique : faciliter le travail à distance avec apps.education.fr
- diffusion de vidéos- Peertube
- partage de documents- Nextcloud
- édition de texte en mode collaboratif - Etherpad et Codi-Md
- forum - Discourse
- blog - solution propre développée par les services académiques de l’Éducation nationale
- webconférence - Jitsi

Les conditions imposées par le confinement ont ainsi mis en évidence des attentes en matière de service d’échange ou de mise à disposition de documents avec les élèves et leurs familles, notamment lorsque les établissements scolaires ne disposaient pas d’environnement numérique de travail, plus particulièrement dans le premier degré.

Les mêmes besoins ont été identifiés pour faciliter les échanges entre les personnels administratifs et faciliter le fonctionnement en télétravail.

Fruit d’une mise en synergie de savoir-faire des agents de l’Éducation nationale, la réalisation de cette version bêta, dans des délais imposés par l’urgence de la crise, s’est appuyée sur la mobilisation d’un réseau de contributeurs académiques (informaticiens et enseignants).

Pour répondre rapidement à la nécessité de mettre à disposition une offre riche, simple et sécurisée, le ministère a par ailleurs opté pour un hébergement temporaire externalisé sur des infrastructures cloud auprès d’industriels français OVH et Scaleway. Cette collaboration est le fruit de l’appel aux entreprises du numérique lancé par le secrétaire d’État au Numérique le 10 mars dernier afin qu’elles puissent aider les initiatives institutionnelles.

Les équipes du projet Apps, de la direction du numérique et des académies impliquées, continuent de travailler à la pérennisation technique et organisationnelle de cette offre de service au travers du projet "Services numériques partagés". Ce projet vise à proposer à l’échelle nationale des services "communs numériques" en répartissant l’effort et en s’appuyant sur les compétences des équipes en académies.

La mise à disposition accélérées de ces premiers services offre l’opportunité d’éprouver les usages réels à grande échelle dans le cadre de cette crise sanitaire, et d’un déconfinement progressif qui continuera à générer des pratiques à distance.

Pour accéder à la plateforme, un lien : apps.education.fr

 
lundi 25 mai 2020

Calendrier des concours enseignants

La crise sanitaire exceptionnelle que traverse le pays a nécessité d’interrompre l’organisation des concours du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, comme cela a été précisé dans un communiqué du 15 avril dernier et dans le courrier adressé à cette même date à chacun des candidats inscrits à ces concours.

Ces concours vont être reprogrammés à partir du 16 juin prochain et jusqu’à la mi-juillet. Le calendrier donne toutes précisions sur les dates des épreuves écrites.

Le calendrier des épreuves orales sera diffusé dans les prochains jours ; elles seront également organisées à partir du 16 juin.

En savoir plus

 
jeudi 14 mai 2020

Covid-19 - Transports scolaires

Dans le cadre de la rentrée dans les écoles primaires et maternelles, à partir du 14 mai 2020 pour les élèves de l’académie, la Région et les opérateurs de transport ont décidé d’accompagner les familles.

 Covid-19 - Transports scolaires La Région et les opérateurs de transport ont décidé d’accompagner les familles pour que cette rentrée se passe au mieux en adoptant comme priorité la sécurité sanitaire des enfants et des personnels de conduite.

La Région Bourgogne-Franche-Comté est en capacité d’assurer plus de 98 % de l’ensemble des transports scolaires de Bourgogne-Franche-Comté avec une capacité réduite des cars.

Cette information a été transmise via le rectorat aux directrices et directeurs d’école. Toute évolution de cette situation sera communiquée via le rectorat à ces mêmes directrices ou directeurs d’écoles pour en informer le cas échéant les familles concernées. Ce sont en effet les directrices et directeurs d’école qui ont seuls la connaissance nominative des élèves fréquentant l’école jour par jour.

En savoir plus - Conseil régional de BFC

 
mercredi 13 mai 2020

Reprise de l’école : message du recteur aux élèves et parents d’élèves des écoles maternelles et élémentaires

Dans l’académie de Besançon, le retour des élèves dans leurs écoles se fera à partir du jeudi 14 mai.

Pour accompagner les élèves et leurs parents dans cette reprise, le recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, a souhaité leur adresser un message vidéo.

"La lutte contre les inégalités a toujours été l’une des premières missions de l’École dans notre République. C’est la fidélité à ce combat de toujours pour le droit à l’instruction de chaque enfant qui a justifié cette décision. Si grands qu’aient été les efforts pour assurer à distance la continuité de l’enseignement - et ces efforts ont été justement salués par beaucoup de parents -, maintenant que les conditions sont réunies pour que le confinement ne soit plus aussi strict, il importe que les plus fragiles, en particulier les élèves en situation de handicap et les élèves décrocheurs ou en risque de décrochage retrouvent le chemin de l’école. Il faut aussi consolider les acquis pour celles et ceux qui se trouvent à un moment charnière de leur scolarité, en grande section de maternelle, en CP et en CM2. Ce sont donc en priorité ces élèves qui reprendront le chemin de l’école à partir du 14 mai dans l’académie de Besançon.

Les élèves vont retrouver leurs professeurs et leurs camarades. Cette rentrée sera toutefois un peu particulière. La circulation du virus est toujours active. Nous nous devons donc de rester vigilants et de prendre toutes les précautions nécessaires. La santé des élèves comme de tous les adultes qui les accueillent dans les écoles est et restera notre première priorité.

Progressive, cette reprise le sera aussi pour l’enseignement. Avant de continuer, jusqu’à l’été, les leçons et les exercices, les professeurs prendront le temps de dialoguer avec les élèves pour expliquer la situation, les nouvelles règles de vie à l’école, écouter ce que chacun a à dire de sa vie pendant ces deux mois. Les professeurs feront aussi le point sur le travail qu’ils ont fait avec les élèves à distance, afin de consolider les acquis et d’aider surtout celles et ceux pour qui il n’a pas toujours été possible de continuer à travailler.

Cette rentrée ne sera pas la même pour tous. La liberté est laissée à chaque école d’organiser les emplois du temps jusqu’aux vacances. Les apprentissages se poursuivront soit en classe, soit à distance, comme pendant le confinement, soit encore dans le cadre d’activités sportives et culturelles qui vont être organisées en partenariat avec les collectivités. Ces façons d’apprendre seront complémentaires. Pour en connaître l’organisation de détail, les parents sont invités à se rapprocher de l’école de leur enfant.

Le retour des élèves dans les écoles à partir du 14 mai repose sur le libre choix laissé à chaque famille. Cependant, il ne doit y avoir aucune exception à l’obligation d’assurer à chaque enfant, en classe ou à la maison. Si l’enfant n’est pas dans sa classe, il doit donc rester en lien avec son école et suivre un enseignement à distance obligatoire."

 
mardi 12 mai 2020

Un parcours de formation au protocole sanitaire pour accompagner les enseignants du premier degré

Les personnels de santé de l’académie de Besançon, avec l’appui de la DRNE, se sont mobilisés pour construire un parcours de formation m@gistère pour les enseignants du premier degré afin de les former au protocole sanitaire.

 Un parcours de formation au protocole sanitaire pour accompagner les enseignants du premier degré Le parcours "Protocole sanitaire dans les écoles" a quatre objectifs :
- rappeler ce qu’est le coronavirus, comment il se propage et les principaux symptômes,
- apprendre et maîtriser les gestes barrières, la distanciation sociale et le bon usage des masques,
- s’approprier la procédure académique relative aux modalités de gestion des cas symptomatiques chez les élèves et les personnels,
- partager des ressources pédagogiques.

Ce parcours est complété par un focus spécifique pour l’accueil des élèves en situation de handicap dans le cadre de l’école inclusive. Ce focus doit permettre d’alimenter les réflexions individuelles et collectives des équipes afin de mettre en lumière certains points de vigilance concernant le retour, au sein des établissements, des élèves à besoins éducatifs particuliers.

Parcours M@gistère "Protocole sanitaire dans les écoles"
À l’issue de ce parcours, les enseignants ont accès à une permanence téléphonique "Coronagir" assurée par les personnels infirmiers de l’académie pour répondre à toutes leurs questions sanitaires.

 
lundi 11 mai 2020

Réouverture progressive des écoles, collèges et lycées

Nous réussirons ensemble. Dans le cadre de la stratégie de déconfinement, il a été décidé d’ouvrir les écoles et établissements scolaires, progressivement, à partir du 11 mai 2020 et dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

Des protocoles sanitaires précisent les modalités pratiques de réouverture et de fonctionnement..

Parents, élèves, personnels : consultez les informations et les recommandations concernant le coronavirus Covid-19
Bac, brevet 2020 : les réponses à vos questions sur les aménagements des épreuves des examens nationaux

Dans l’académie

Rentrée à partir du 14 mai pour les écoles maternelles et élémentaires
Étant donné la classification en zone rouge de la région, le gouvernement fera un point fin mai pour la réouverture du second degré.
Plateforme téléphonique de réponse aux questions des familles et des personnels de l’académie

 
mercredi 6 mai 2020

Quel accompagnement pour le projet d’orientation après la 3e pendant la fermeture du collège ?

Qui assure le suivi du projet d’orientation des élèves ? Quel calendrier compte tenu de la fermeture du collège ? Les réponses à vos questions sur l’accompagnement mis en place pour le projet d’orientation après la 3e.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon