Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Grands dossiers > Les valeurs de la République à l’École > Actualités > Un collège très impliqué dans l’élaboration du parcours citoyen

Rubrique Actualités

dimanche 11 octobre 2015

Un collège très impliqué dans l’élaboration du parcours citoyen

Jean-François Chanet, recteur d’académie, a tenu à se rendre au collège Les Villanelles de Rougemont afin de participer activement à différents aspects du parcours citoyen mis en place au sein de l’établissement.

Le parcours citoyen est l’une des onze mesures pour une grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République. Il vise à construire une éducation à la citoyenneté à travers des prises de conscience, des réflexions et des actions concrètes, ainsi que des débats, notamment dans le cadre de l’enseignement moral et civique (EMC).

Le parcours citoyen au cœur du projet d’établissement

Accompagné de Jean-Marie Renault, IA-DASEN du Doubs, et de Gilles Bulabois, IA-IPR d’histoire-géographie, le recteur a assisté à une séance d’EMC menée par Rachel Mehenni, professeur d’histoire-géographie. Au cours de cette séquence pédagogique, les thèmes de l’égalité filles-garçons et des droits des femmes ont été abordés.

Parcours citoyen au collège Les Villanelles de RougemontLe recteur a ensuite échangé avec les élèves de 3e, avant de participer à un atelier consacré à l’illustration de la charte de la laïcité. En effet, depuis plusieurs semaines, les élèves de CM2 de l’école primaire de Rougemont travaillent avec une classe de 5e sur les articles 3-6 et 9 de la charte de la laïcité, afin notamment de s’en approprier le sens et d’en comprendre les enjeux. Ce travail s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet proposé par les élus lycées du CAVL : "Illustrons la charte de la laïcité". L’ensemble des travaux seront soumis à un jury académique au mois d’avril.

Puis, Jean-François Chanet a ouvert la séance du tout nouveau Conseil de la vie collégienne (CVC) qui s’est constitué au sein de l’établissement. Ce conseil se veut avant tout être un lieu de travail et d’échanges où les élèves pourront proposer des améliorations à apporter au quotidien de leur établissement. Les élèves, membres du CVC, ont lu au recteur les textes qu’ils déposeront ensuite dans une capsule qui aura vocation à n’être ouverte que dans 50 ans. Ces textes ou dessins ont pour objectif d’adresser un message de fraternité aux générations futures.

Pour finir la matinée, le recteur a assisté aux travaux du comité de pilotage de la démarche soutien au comportement positif (SCP), initiée au collège "Les Villanelles" et à l’école primaire de Cuse. Le comité de pilotage a ainsi réfléchi aux valeurs qui seront déclinées au sein du collège et que chacun pourra s’approprier.

Enfin, le recteur a également clôturé le mois de la citoyenneté et ouvert le mois de la lutte contre les préjugés. Il a tenu à remercier les élèves et l’équipe pédagogique pour la richesse de cette matinée consacrée au parcours citoyen.

Parcours citoyen - calendrier 2016 - collège Les Villanelles de Rougemont

Le rôle essentiel de l’École dans la transmission des valeurs républicaines

Tout au long de sa visite, le recteur d’académie a ainsi pu constater que les établissements scolaires ont immédiatement réagi aux drames que la France a vécu en 2015, en faisant participer, réfléchir et dialoguer élèves et adultes.

La construction du parcours citoyen est un rempart contre toute haine et rejet de l’autre, que l’École combat avec fermeté et détermination. C’est en alliant différentes formes (débat, réflexion, actions éducatives, projets pédagogiques) et en veillant à associer chacune et chacun des membres de la communauté éducative que l’École formera des citoyens responsables et conscients de leurs droits et de leurs devoirs.

Grâce à cette construction, les élèves sauront mieux comprendre la société d’"aujourd’hui" pour pouvoir construire un "demain" où chacun pourra vivre dans le respect de l’autre et de ses différences.

Contact

25
Collège
Les Villanelles - Rougemont
Informations complètes

 
vendredi 11 septembre 2015

Conférence du philosophe Abdennour Bidar

Une intervention qui a eu lieu le 21 septembre dans le cadre des actions menées par l’académie autour de la mobilisation des valeurs de la République.

Le philosophe, normalien, docteur en philosophie, membre de l’observatoire de la laïcité et chargé de mission sur la pédagogie de la laïcité au ministère de l’Éducation nationale et au Haut conseil à l’intégration, est intervenu sur le thème de la pédagogie des valeurs de la République.

Une intervention essentiellement centrée sur les questions de laïcité qui a permis de rappeler quelques principes forts concernant les valeurs de la République et la transmission de ces valeurs :

"La première condition de la transmission, de la pédagogie, c’est la mémoire. Non pas la mémoire sacralisée, mais celle qui permet de retrouver le sens et l’intelligibilité. Nous allons aussi y puiser de la justice, de la justification qui fonde en justice. Nous en aurons besoin car en tant que pédagogues, il nous faut expliquer ce sur quoi repose les valeurs que nous souhaitons transmettre et mettre en avant."

"Les valeurs de la République s’enracinent sur les valeurs des droits de l’Homme. Si l’Homme a des droits c’est parce qu’il y a une dignité de la personne humaine.
La dignité humaine consiste à s’élever d’une conception primitive de la liberté vers une conception plus humaniste, plus éclairée de la liberté prenant en compte autrui
".

Introduction de Jean-François Chanet

Conférence d’Abdennour Bidar, philosophe et écrivain, chargé de mission "Pédagogie de la laïcité"

Deuxième acte de la formation des formateurs

Cette intervention a été le deuxième acte de la formation des formateurs qui seront chargés de décliner les formations sur les valeurs de la République dans tous les établissements de l’académie.

Au mois de novembre et décembre, 33 formations concerneront tous les collèges et écoles de l’académie au travers de regroupements rassemblant des représentants de ces établissements. À chaque session, ce seront 40 personnes, à part égale entre collèges et écoles, qui seront concernées.
À partir du mois de janvier, un programme de formation concernera les lycées généraux, technologiques et professionnels. Dix sessions sont prévues.

Public concerné

- le groupe académique de pilotage "valeurs de la République"
- l’équipe du secrétariat général
- les formateurs de formateurs des deux sessions, celle d’avril et celle de septembre 2015.
- tous les inspecteurs (premier et second degrés)
- tous les personnels de direction stagiaires
- des chefs d’EPLE et adjoints volontaires ayant manifesté leur intérêt
- la présidente du Conseil régional, les présidents des Conseils départementaux et les parlementaires de Franche-Comté
- les correspondants de bassin
- les délégués du préfet à la politique de la ville

 
mercredi 9 septembre 2015

Journée du 9 décembre : les mots du recteur

Dans le cadre de la journée de la laïcité du 9 décembre, le recteur Jean-François Chanet communique

Lettre aux personnels sur la laïcité à l’occasion de la journée du 9 décembre

Mesdames, Messieurs,

Après les attentats de janvier 2015, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a souhaité que la journée du 9 décembre, qui marquera le 110e anniversaire de la promulgation de la loi de séparation des Églises et de l’État, soit l’occasion de rappeler dans tous nos établissements scolaires avec une solennité particulière que la laïcité est, dans notre pays, indissociable des trois termes de la devise républicaine, liberté, égalité, fraternité, et qu’il appartient à l’École de donner sens et vie à ces principes fondateurs.

Les attentats du 13 novembre et leurs suites sont venus ajouter à ce besoin d’explication du lien essentiel entre éducation, laïcité et démocratie, et au sentiment d’urgence que fait naître cette grande cause nationale.

Des menaces ont été formulées contre l’Éducation nationale parce qu’il lui revient d’incarner plus que jamais le respect de la liberté de conscience et l’égalité des droits entre tous les hommes. Notre ministre conseille de maintenir toutes les manifestations prévues pour cette journée de la laïcité. Je souhaite rassurer toutes celles et tous ceux – enseignants, chefs d’établissement, parents d’élèves – que ces manifestations pourraient inquiéter et leur dire pourquoi il est important qu’elles aient lieu. Nous ne devons pas avoir peur d’expliquer inlassablement ce qui est au fondement même de notre vivre-ensemble. Nous ne pouvons pas dénoncer l’obscurantisme si nous ne faisons pas nous-mêmes le nécessaire pour instruire et éclairer tous les enfants scolarisés dans notre pays. Nous n’avons pas à craindre la contagion du bon exemple, la libération de la parole, la démonstration de ce que les croyances de chacun sont respectées, dès lors qu’elles ne portent pas atteinte à celles d’autrui.

Cet effort d’explication est indissociable d’un effort plus global pour convaincre que, comme l’affirmait au temps de la séparation des Églises et de l’État l’homme de paix qu’était Jean Jaurès, "dans l’ordre politique et social d’aujourd’hui, il n’y a pas d’excommuniés, il n’y a pas de réprouvés". Plus cette conviction parmi nous sera forte, plus nous serons forts aussi pour la faire partager à nos élèves et à leurs familles.

Afin d’accompagner dans cet effort tous les personnels de l’Éducation nationale, j’ai souhaité que leur soient rendues accessibles sur le site de notre académie des ressources de divers types sur la laïcité.
Ils y trouveront notamment le Livret laïcité édité par la DGESCO.
J’attire également votre attention sur l’application "Questions de laïcité", issue des travaux du groupe académique "Laïcité et valeurs de la République", qui met à votre disposition un ensemble de questions et leurs réponses.

Je vous remercie de votre persévérance dans un effort qui doit s’inscrire dans la durée et dont je souhaite qu’il soit poursuivi avec détermination. La journée du 9 décembre est un temps fort que nous devons marquer avec la dignité et le discernement dont chacune et chacun de vous, j’en ai la conviction, sauront faire preuve.

Le recteur de l’académie de Besançon,
Jean-François Chanet

Lettre du recteur "journée de la la laïcité" aux personnels

La laïcité à l’école : le clip

Faire vivre la laïcité avec les élèves à l’occasion du 9 décembre

110e anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État : texte de référence paru au BO du 5 novembre

Outils pédagogiques pour le 9 décembre 2015

Plateforme thématique proposée par Canopé


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon