Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > Partenariats - conventions > Convention entre le rectorat de l’académie de Besançon et l’Union des métiers (...)

Rubrique Partenariats - conventions

mercredi 17 juin 2015

Convention entre le rectorat de l’académie de Besançon et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (U.M.I.H.)

Le jeudi 13 juin 2015 s’est tenue au restaurant d’application du lycée des métiers des services à la personne et de l’hôtellerie-restauration Condé à Besançon la cérémonie de signature de la convention de partenariat académique entre le rectorat de l’académie de Besançon et l’U.M.I.H. région Franche-Comté.

Cette convention de partenariat est définie en cohérence avec l’accord-cadre de coopération signé en 2012 entre le ministère de l’Éducation nationale et les représentants des organisations professionnelles de l’hôtellerie-restauration.

Elle s’inscrit aussi dans le cadre de "la grande mobilisation pour l’école sur les valeurs de la République" présentée par Najat Vallaud Belkacem, qui souhaite une étendue de la coopération avec les entreprises et le monde économique.

Cette convention est la transcription des liens étroits que le rectorat, au travers d’un certain nombre de lycées hôteliers de l’académie a établi avec les U.M.I.H. départementales, et, depuis un an, avec l’U.M.I.H. région Franche-Comté. :
- lycée Friant de Poligny
- lycée Louverture de Pontarlier
- lycée Condé de Besançon
- lycée Mandela d’Audincourt
- lycée Pontarcher de Vesoul
- lycée Lumière de Luxeuil-les-Bains

Après avoir souhaité la bienvenue aux invités, le proviseur du lycée Condé, Jean-Pierre Koeppel, a laissé la parole à Chantal Rosier, inspecteur en charge de la filière hôtelière, à l’origine de ce partenariat. Elle a exposé les cinq axes de ce dernier portant notamment sur l’évolution des métiers, la formation initiale, la formation tout au long de la vie (lien vers la convention), et exprimé sa grande satisfaction d’avoir vu se concrétiser des années de coopération.

Convention entre le rectorat de l'académie de Besançon et l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (U.M.I.H.)Le délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue (D.A.F.P.I.C.), Olivier Chevillard, représentant le recteur, n’a d’ailleurs pas manqué de remercier chaleureusement Chantal Rosier : ce partenariat n’aurait en effet pas vu le jour sans sa grande implication, et les relations privilégiées qu’elle a su établir et développer avec les professionnels du domaine de l’hôtellerie et de la restauration.

Lors de son intervention, le président de l’U.M.I.H. région Franche-Comté, Bernard Champreux, a souligné l’intérêt et la nécessité du rapprochement école/entreprise en vue de former du personnel qualifié que le secteur recherche (plus de 40 métiers existent dans ce domaine). Les actions engagées le sont en direction des apprenants (élèves, apprentis, stagiaires de la formation continue) comme des professeurs. L’an prochain d’ailleurs, deux groupes d’enseignants toutes disciplines confondues pourront découvrir, au travers de deux journées en immersion, l’hôtellerie/restauration de chaîne ("Ibis Style" à Besançon) et l’hôtellerie/restauration indépendante ("Au Mastroquet" à Gray). Ces moments de rencontres avec les professionnels s’adressent à des professeurs volontaires dans le cadre du plan académique de formation.

Olivier Chevillard a confirmé l’importance de ce rapprochement notamment pour l’établissement de la carte des formations. Plus que jamais, dans le contexte actuel, il convient de fédérer des actions et de s’engager dans de nouveaux défis dans un souci d’insertion professionnelle des jeunes.

Ce travail partenarial contribue à répondre aux besoins des entreprises en ressources humaines tout en donnant accès aux jeunes à un emploi. Les deux acteurs les accompagnent dans le métier pour leur permettre de s’épanouir pleinement au plan personnel et professionnel.

 
vendredi 22 mai 2015

Les acteurs engagés pour le développement de l’apprentissage en Franche-Comté

Lundi 18 mai, un protocole d’accord pour le développement de l’apprentissage en Franche-Comté a été signé par les représentants de l’État et par la Région dans les locaux de l’entreprise R.Bourgeois à Besançon.

En 2014, un plan de relance de l’apprentissage a été impulsé par le gouvernement. À travers une mobilisation collective des acteurs, l’objectif est d’atteindre 500 000 apprentis en formation, au niveau national, à l’horizon 2017. Cette volonté est appuyée par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Elle permet notamment un accès facilité à la formation professionnelle, assure la sécurisation des parcours et garantie une meilleure répartition de la taxe d’apprentissage.

Les acteurs engagés pour le développement de l'apprentissage en Franche-Comté - © Service communication de la Direccte Franche-ComtéPour les jeunes, l’apprentissage est l’un des vecteurs permettant d’accéder à une qualification et à un emploi durable. À l’issue de leur formation, 65 % des apprentis trouvent un emploi. En ce sens, l’apprentissage apparaît comme un excellent moyen d’insertion professionnelle.

Depuis de nombreuses années, la région Franche-Comté œuvre dans le domaine de l’apprentissage en matière de prévention des ruptures, de préparation à l’emploi des jeunes et de suivi des parcours. Les effectifs d’apprentis ont augmenté de 15 % entre 2005 et 2011. Aujourd’hui, ils sont 8 000 à être accueillis en apprentissage dans les dix-sept centres de formation académiques (C.F.A.) que compte la région.

Agir collectivement pour mieux accompagner les jeunes en apprentissage

La Région et le rectorat partagent l’objectif d’offrir à chaque jeune la voie de formation la plus adaptée à son profil, à son projet, à sa motivation (scolaire ou apprentissage) et de valoriser plus encore les formations professionnelles.

Le protocole d’accord signé par Stéphane Fratacci, préfet de la région Franche-Comté, préfet du Doubs, Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Franche-Comté, Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, Jean-Luc Linard, directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt et Fabienne Deguilhem, directrice régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale vise à afficher cette ambition commune et à définir les objectifs qui permettront d’y concourir.

Ce protocole s’appuie sur les trois piliers de l’apprentissage :
- les entreprises
- les C.F.A.
- les apprentis.

Il sera décliné au sein du comité régional de l’emploi, de la formation et de
l’orientation professionnelle (C.R.E.F.O.P.), par un plan d’actions structuré autour
des trois orientations :

- la sensibilisation des familles et des jeunes
- la formation
- l’incitation des acteurs économiques à recourir à l’apprentissage.

Assurer la continuité d’une dynamique déjà engagée dans l’académie

Dans le cadre de ce protocole, l’engagement de l’académie apparaît comme un levier d’accompagnement des jeunes vers la qualification et l’insertion professionnelles. Cet engagement vient en complément de nombreuses initiatives déjà conduites :
Les acteurs engagés pour le développement de l'apprentissage en Franche-Comté - © Service communication de la Direccte Franche-Comté
- parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel (P.I.I.O.D.E.M.E.P.)
- actions de lutte contre le décrochage scolaire menées par la mission lutte contre le décrochage scolaire (M.L.D.S.)
- mise en œuvre des plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs avec les partenaires Éducation nationale
- mise en œuvre prochaine du dispositif de droit au retour en formation initiale
- promotion des parcours favorisent la mixité scolaire / apprentissage.

Le service académique d’inspection de l’apprentissage (S.A.I.A.) est chargé du contrôle pédagogique et du contrôle administratif et financier des centres de formation d’apprentis par les corps d’inspection (inspecteurs de l’Éducation nationale enseignement général et enseignement technique, et inspecteurs pédagogiques régionaux).

L’apprentissage dans l’académie de Besançon

Contacts

Olivier Chevillard, délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue
Tél. 03 81 65 74 48

S.A.I.A. service académique d’inspection de l’apprentissage
Tél. 03 81 65 74 50

 
mercredi 20 mai 2015

Renouvellement de la convention de partenariat entre la Maison de l’Europe et le rectorat de Besançon

Mercredi 13 mai, le président de la Maison de l’Europe Noël Gauthier et le recteur Jean-François Chanet ont renouvelé la convention de partenariat existant entre les deux structures, au Conseil régional de Franche-Comté.

En 2008, la Maison de l’Europe en Franche-Comté et le rectorat ont signé une convention de partenariat fixant des objectifs communs dans la mise à disposition de ressources pédagogiques. Les diverses actions auxquelles a donné lieu ce partenariat ont fait l’objet d’une évaluation favorable à son renouvellement et à sa consolidation, de la part des deux institutions signataires.

Des actions pédagogiques pour développer l’ouverture sur l’Europe

Dans le cadre de cette collaboration, chaque année, un enseignant a pu travailler en lien avec l’équipe de la Maison de l’Europe en Franche-Comté. Ce dernier est mis à disposition en heures supplémentaires, sur une demi-journée par semaine. Son rôle consiste à mettre en forme des ressources pédagogiques destinées à encourager et à accompagner les équipes pédagogiques dans la conduite d’actions propices à une meilleure compréhension de l’identité et des enjeux européens par les élèves.

Pour le recteur : "ce nouvel engagement collaboratif témoigne de la croissance et de la vitalité de la coopération qui existe désormais, depuis une dizaine d’années, entre les établissements d’enseignement de l’académie de Besançon et la représentation de l’Europe dans notre région".

Signature du renouvellement de convention

La Maison de l’Europe en Franche-Comté réalise des outils pédagogiques afin de proposer des interventions sur l’Union européenne, dans les établissements scolaires volontaires de l’académie. En Franche-Comté ce sont près de 6 000 élèves qui bénéficient chaque année gratuitement des présentations, mallettes pédagogiques, formations et conférences sur l’Union européenne.

Le recteur a tenu à souligner le fait que "l’académie de Besançon est résolument engagée, dans son projet académique et sur le terrain, dans l’éducation à la citoyenneté européenne, par les enseignements mais également par les partenariats scolaires et les mobilités vers les principaux pays européens qui concernent chaque année plus de 10 % des lycéens et collégiens".

En novembre 2014, le ministère de l’Éducation nationale a donné un agrément national au titre des agréments donnés aux associations complémentaires de l’enseignement public, à la fédération nationale des Maisons de l’Europe.
Agrément étendu aux 35 Maisons de l’Europe en région.

Contact

Jean-Paul Tarby, délégué académique aux relations européennes, internationales et à la coopération (D.A.R.E.I.C.)


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon