Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil  >  Région académique  >  Présentation de la région académique > Communauté d’universités et d’établissements (COMUE) Bourgogne Franche-Comté

Rubrique Présentation de la région académique

Communauté d’universités et d’établissements (COMUE) Bourgogne Franche-Comté

Créée officiellement le 1er avril 2015, la COMUE dont le siège est à Besançon regroupe sept établissements :

- l’Université de Franche-Comté,
- l’Université de Bourgogne,
- l’École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques de Besançon,
- l’École nationale supérieure de commerce,
- l’Université de technologie Belfort-Montbéliard
- l’Institut national des sciences agronomiques Dijon
- l’École nationale supérieure d’Arts et métiers - Cluny

Au total la COMUE compte 52 000 étudiants (70 % des étudiants) dont 2 300 masters et doctorants et 60 laboratoires dont dix-sept Centre national de la recherche scientifique, quatre Institut national de la recherche agronomique , trois Institut national de la santé et de la recherche médicale.

Son rôle consiste à

- mettre en cohérence les formations sur l’ensemble du territoire Bourgogne-Franche-Comté.
- coordonner les activités de recherche en favorisant le maintien de la pluridisciplinarité et le renforcement de l’excellence de la recherche.
- coordonner les différentes politiques des établissements qui en sont membres notamment sur le numérique, l’internationalisation, la communication.
- coordonner les actions transversales (vie étudiante, situations de handicap, entrepreneuriat étudiant).

La feuille de route stratégique de la COMUE pour son volet recherche s’articule autour de six thématiques, qui sont en lien avec le projet I-site. :
- territoire, environnement, aliment ;
- matériaux avancés, microtechnologies, systèmes intelligents intégrés ;
- transport, véhicule, énergie ;
- santé, ingénierie moléculaire, ingénierie cellulaire ;
- apprentissage, santé, vulnérabilité ;
- patrimoine, sociétés et dynamiques territoriales.

Dès 2015, un doctorat unique Bourgogne-Franche-Comté sera délivré.

"Initiatives sciences, innovation, territoires, économie Bourgogne Franche-Comté" (I-site BFC), projet moteur de la COMUE

Suite à l’appel à projets pour une reconnaissance I-site, le dossier porté par l’Université de Bourgogne Franche-Comté a été présélectionné parmi treize projets. La remise des dossiers de sélection aura lieu en septembre 2015 et la sélection finale, en janvier 2016.

Encourager une dynamique de l’excellence scientifique

Coordonné par la COMUE, le projet I-Site BFC, compte dix partenaires : universités, écoles d’ingénieurs et de management, organismes de recherche nationaux et hôpitaux universitaires. Son objectif consiste à rapprocher les acteurs de l’Enseignement supérieur et de la Recherche afin de rassembler au sein d’une entité commune, les forces scientifiques souvent trop dispersées et manquant par conséquent de visibilité au niveau international.

En cohérence avec les projets programme d’investissements d’avenir et France 2020, les ambitions scientifiques veulent porter l’UBFC au plus haut niveau international et créer un environnement attrayant pour les étudiants et chercheurs internationaux grâce notamment à un budget important dédié aux bourses individuelles.

Un des enjeux d’I-site est de développer la coopération avec le monde économique local. En ce sens, le projet propose des masters et des diplômes d’ingénieurs certifiés par l’industrie ; un master en intelligence économique ; des doubles cursus master business of administration /doctorat-ingénieur ; des projets conjoints avec l’industrie.

Dans ce cadre, tous les membres de l’I-site adopteront la signature scientifique UBFC et transféreront la gestion de leurs écoles doctorales à l’UBFC, organisée en pôles assurant un haut degré d’intégration pour mener des actions dépassant les compétences transférées. Des moyens seront alloués à la vie de campus à l’échelle UBFC : carte multi-services inter-sites ; réseau datacom ; portail internet UBFC unique.

Des atouts spécifiques

Les indicateurs montrent que le consortium remplit les standards d’excellence en physique, chimie, micro/nanotechnologies, robotique, biologie appliquée, sciences agroalimentaires et environnementales, médecine, psychologie cognitive et sciences du mouvement, avec des contributions notables des sciences humaines et sociales. Ils définissent les domaines prioritaires suivants :
- matériaux avancés, ondes et systèmes intelligents ;
- territoires, environnement, aliments ;
- soins individuels intégrés.

Les actions liées à l’enseignement visent à :

- développer la formation continue par des innovations pédagogiques, des actions connectant la formation tout au long de la vie à la formation initiale, des modules favorisant la créativité aux niveaux licence/master ;
- contrôler la qualité de l’enseignement ;
- améliorer l’attractivité de l’offre de formation.

D’ici dix ans, l’UBFC délivrera 70 % des masters recherche en anglais, rendant possibles des partenariats internationaux : doubles diplômes favorisant la mobilité des étudiants ; alliances d’écoles doctorales ; bourses pour étudiants talentueux, etc.

Communiqué de presse Projet I-Site

Le site de la COMUE

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon