Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Région académique > Actualités des services régionaux > Arts et culture > L’échappée littéraire et les lycées vésuliens

Rubrique Arts et culture

mardi 27 avril 2021

L’échappée littéraire et les lycées vésuliens

Deux classes de première, une classe de seconde des lycées Luxembourg, Belin et Les Haberges ont rencontré Nadia Nakhlé et Christine de Mazières.

Inscrits en juin 2020, les lycées ont été retenus pour participer à "L’échappée littéraire - Bourgogne Franche-Comté", un dispositif régional qui vise à favoriser la lecture et la découverte de la création littéraire et graphique contemporaine auprès des jeunes lycéens.

Huit ouvrages dans la sélection : quatre bandes-dessinées et quatre romans

 L'échappée littéraire et les lycées vésuliens
- "Dans les forêts de Sibérie" de Virgile Dureuil,
- "Les Zola" de Méliane Marcaggi,
- "Dans le même bateau" de Zelba,
- "Les oiseaux ne se retournent pas" de Nadia Nakhlé,
- "La route des Balkans" de Christine de Mazière,
- "Le sourire du scorpion" de Patrice Gain,
- "Pacifique" de Stéphane Hochet,
- "Cent millions d’années et un jour" de Jean-Baptiste Andrea.

Axes du volet culturel en lien avec Adage

- collaborer et coopérer collectivement à la réussite d’une réalisation
- cultiver sa sensibilité, sa curiosité et son plaisir à rencontrer des œuvres, des artistes, des professionnels
- mettre en œuvre un processus de création

Objectifs pédagogiques

- mobiliser ses savoirs et ses expériences au service de la compréhension de l’œuvre,
- échanger avec un artiste, un créateur, un scientifique ou un professionnel de l’art et de la culture,
- s’intégrer dans un processus collectif.

L’équipe

Professeurs documentalistes : Christine Cornument, Laure Geral, Catherine Grisard
Professeurs de français : Muriel Desmartin, Françoise Varisco, Jean-Luc Rosset
Céline Gauvin coordonnatrice du dispositif depuis Dijon.

"La route des Balkans", le roman de Christine de Mazières

Un roman polyphonique rempli de suspense qui nous fait vivre la traversée dangereuse des pays des Balkans aux côtés des réfugiés syriens, mais aussi l’histoire passée et présente de l’Allemagne.

- analyse du chapitrage (pourquoi, dans quel but telle ou telle composition en chapitre ? Cela sert-il le récit),
- l’idée, le récit, le contexte, l’intrigue, le rythme,
- les différents points de vue (interne, externe, zéro, la polyphonie),
- recherche sur l’auteur et comprendre le contexte (les drames des migrants, le rôle de l’Europe et la politique de l’accueil de l’Allemagne, les migrations de 1945...),
- travaux sur les personnages (des extraits du carnet rouge d’Asma, un récit historique sur Helga ont été lus à Christine de Mazières qui en a été très émue).

Au lycée Luxembourg

- lecture du parcours de Tamim, avec en fond musical la 7e symphonie de Beethoven, comme dans la scène finale du roman "La route des Balkans",
- réalisation d’affiches résumant les ouvrages à la matière d’une page "Sketchnote".

En savoir plus - Lycée Luxembourg

Au lycée Belin

- échanges sur la réalité des migrations, "nous sommes tous plus ou moins migrants"
- sélection des mots-clés qui retracent le parcours des protagonistes (personnages, lieux, événements à afficher sur les vitres de la salle),
- création à l’échelle de la salle d’une carte au sol représentant le parcours des protagonistes de la Syrie à l’Autriche avec identification des pays à l’aide de drapeaux (travail sur la notion de frontières et de murs à l’échelon international),
- mise en musique de la thématique (une élève musicienne joue au violon un morceau de musique symbolique du contexte),
- travail de lecture orale (outil d’apprentissage - lire à voix haute - se mettre en situation de communication / production d’enregistrements audio disponibles sur l’ENT de l’’établissement).
Yasmine


Joy


Ryad


Lucie


Christine de Mazières


"Les oiseaux ne se retournent pas" de Nadia Nakhlé

 L'échappée littéraire et les lycées vésuliens Un roman graphique sombre qui narre le parcours d’une jeune fille Amel, 12 ans orpheline dans un pays en guerre et son voyage migratoire jusqu’en France.

Au lycée Belin

- découverte des ouvrages,
- analyse des couvertures (que vous disent-elles ?),
- dénotation, connotation (décrire objectivement (ce que je vois) / Mise en contexte (ce que je sais) / Interprétation et critique (ce que j’en déduis),
- recherches sur l’auteur,
- création d’une chorégraphie sur le thème de la différence et de l’amour qui peut naître de nos différences.

Au lycée des Haberges

- sélection de planches vidées de leur contenu texte (analyse de la méthode d’écriture et de la mise en page avant une lecture intégrale),
- recherche sur le contexte historique de l’œuvre et sur architecture globale de la page (composition des planches, plans, cadrages, le trait du dessin / Analyse du récit : le message délivré / Expression du temps).

Au lycée Luxembourg

- intervention de Christian Maucler pour expliquer aux élèves les codes de la BD (importance du cadrage, du point de vue, de l’intention, des dialogues...) et du processus de travail pour passer d’un scénario sous forme de texte à une planche de bande-dessinée,
- nuages de mots de mots clés pour décrire visuellement la bande dessinée,
- rédaction d’avis de lecteurs sur le roman graphique,
- décoration de la salle (mobiles, découpages, affiches),
- cuisine (table de gâteaux orientaux offerts à tous avec leurs recettes).

 
vendredi 12 mars 2021

Rencontre avec les acteurs du CLEA à Autun

Les contrats locaux d’éducation artistique et culturelle (CLEA) constituent des leviers permettant de développer l’EAC sur un territoire en associant l’éducation nationale, la DRAC, ainsi qu’une ou des collectivités locales.

Ils sont parfois doublés aussi d’un contrat territoire lecture, équivalent d’un CLEA dans le domaine de la lecture. Afin de mieux connaître les actions menées par le CLEA du Grand Autunois Morvan, Jean-François Chanet, recteur de la région académique et Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon, sont allés vendredi 5 mars à la rencontre des acteurs du CLEA et ont pu assister à la présentation de plusieurs projets menés par les professeurs et artistes auprès des élèves. Le collège du Vallon à Autun avait été choisi, même si le CLEA mène chaque année des actions EAC à destination de l’ensemble des élèves du territoire, aussi bien dans le 1er que le 2nd degré).

Sabine Parmentier, principale du collège du Vallon, a mobilisé jusqu’au dernier moment toute son équipe pour permettre la pleine réussite de cette visite, ce dont les recteurs l’ont particulièrement remerciée. Ceux-ci ont retrouvé au collège tous les autres signataires du CLEA : Aymée Rogé, directrice régionale des affaires culturelles, Vincent Chauvet, maire d’Autun, Marie-Claude Barnay, présidente de la Communauté de communes du Grand Autunois Morvan et Annabelle Renoud, présidente d’Autun Destination Culture, association qui s’occupe notamment de la programmation de la saison culturelle du théâtre de la ville, dont le public scolaire est très nombreux. Frédéric Brochot, conseiller départemental et Fabien Ben sont également venus se joindre à la visite.

Véronique Lancien, directrice Culture et évènements à la ville d’Autun, en charge du CLEA, avait proposé aux recteurs d’assister à deux actions plus particulières soutenues par le CLEA : les élèves de la classe à horaires aménagés théâtre de 5e ont d’abord réalisé une présentation de leur travail mené sous la direction de Claude Gréco, professeure de lettres en charge de la classe théâtre et d’Alain Fabert, comédien. Les échanges qui ont suivi ont été particulièrement riches et appréciés de tous, les élèves ne manquant pas d’exprimer ce que cet enseignement artistique pouvait apporter à chacun d’eux personnellement. Ensuite, les recteurs ont pu écouter une batucada dirigée de main de maître par Pierre Frantz, directeur artistique de "L’école du spectateur", avec un groupe associant les élèves de 6e bilangue allemand de Deyanira Desplace, professeure d’anglais et les 4e SEGPA de Karine Desplace, professeure des écoles. Les élèves n’en sont encore qu’aux premières séances de travail avec l’artiste, mais ils ont déjà su brillamment montrer leur investissement dans cet ensemble de percussions et leur maîtrise du rythme. Les quelques minutes de représentation dans la cour du collège ont su toucher un public plus large encore, avec d’autres élèves qui, depuis les fenêtres du collège, ont pu ainsi profiter de cette batucada.

La visite s’est poursuivie ensuite à l’ancienne prison panoptique d’Autun, jouxtant l’ancien tribunal et le musée Rolin. Prison et tribunal vont en effet être intégrés au musée dans un ensemble muséal nouveau dont le chantier très conséquent débute. La présentation de ce futur musée, qui ne manquera pas de constituer sur le territoire un lieu culturel de première importance pour les enseignants qu’ils ne manqueront de faire découvrir à leurs élèves, en a été réalisée par Agathe Legros, directrice des musées et du patrimoine de la ville. À cette occasion, la vidéo d’un autre projet EAC mené par le batucada, avec les élèves de 4e de l’association sportive danse du collège de La Chataigneraie encadrées par Alexandra Martin, professeure d’EPS, a été projetée : les élèves ont réalisé une chorégraphie remplie d’émotion avec pour scène l’espace central de la prison désaffectée. Des textes, écrits par une classe de 4e en cours de français, ont été rajoutés. Ce projet illustre tout à fait ce qu’il est possible de faire dans le cadre d’un projet EAC permettant aux élèves de s’approprier un patrimoine tout en exprimant leurs talents artistiques.

Ainsi, au-delà de ces trois projets plus particuliers, la visite a permis d’apporter un éclairage sur les actions d’un travail partenarial de qualité qui, entre les représentations de spectacles et les projets proprement dits, concernent chaque année plusieurs milliers d’élèves grâce au CLEA et qui permettent à l’ensemble des acteurs d’un même territoire de travailler en commun à l’objectif du 100 % EAC.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon