Contours et principes de fonctionnement de la région académique

Bourgogne Franche-Comté

La région académique Bourgogne-Franche-Comté est constituée des académies de Besançon (Doubs, Jura, Haute-Saône et Territoire de Belfort), et Dijon (Côte d’Or, de la Nièvre, de Saône-et-Loire et de l’Yonne).

Diversité

La diversité des territoires (de montagne, ruraux, métropolitains…) présents en région Bourgogne-Franche-Comté constitue un enjeu majeur dans la mise en œuvre des politiques éducatives dans la région académique.

Cohérence

Le premier objectif de la région académique Bourgogne-Franche-Comté est d’organiser l’action commune des recteurs et de coordonner les politiques académiques, afin de garantir l’unité de la parole de l’Éducation nationale sur tous les sujets impliquant une compétence partagée avec la région ou les autres services régionaux de l’État.

Trois grands principes

Le maintien des académies existantes avec à leur tête des recteurs en charge de l’enseignement scolaire procède d’une double logique de proximité et de subsidiarité avec l’échelle régionale et garantit l’incarnation de la présence de l’État sur tous les territoires.

Le pilotage des missions stratégiques est assuré dans un cadre régional (carte des formations, enseignement supérieur, recherche, innovation, orientation, numérique éducatif...) et une plus grande mutualisation des fonctions "de soutien" (concours, immobilier, fonctions juridiques et statistiques, systèmes d’information, achats...) est recherchée.

La compétence "enseignement supérieur, recherche et innovation" est renforcée, notamment à travers un dialogue stratégique et de gestion rénové avec les opérateurs.

Recherchez par mot-clés