Le recteur inaugure une classe P-Tech au lycée Nelson Mandela d'Audincourt

P-Tech 2021

Dès janvier 2022, une classe de seconde baccalauréat professionnel "Plastique et composite" du lycée rejoindra les cinq classes P-Tech déjà mises en œuvre en France.

 La première classe P-Tech (Pathway in TECHnology early college high school) a vu le jour en 2011 à Brooklyn, sous l’impulsion d’IBM et du gouvernement Obama. L’objectif est de préparer les jeunes aux compétences académiques, techniques et professionnelles requises pour les emplois du 21e siècle. Grâce à un partenariat entre l'Éducation nationale et les entreprises, les élèves bénéficient de mentorat avec des professionnels, d’ateliers délivrés par des experts et de mentorat de projet sous forme d’activités d’immersion au monde professionnel.

Un modèle déployé mondialement, dans 24 pays et 300 écoles.
Plus de
600 partenaires industriels sont engagés
et
150 000 étudiants ont déjà bénéficié de ce soutien.

En savoir plus | P-Tech.org

Encourager l'égalité des chances et élever le niveau de qualification

Jean-François Chanet, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté et de l’académie de Besançon, Mikaël Colombo, chargé d’études et d’évaluation "Transformation de la voie professionnelle" à la DGESCO, Isabelle Biadatti d’IBM France, Emmanuel Foltête, directeur du Campus des métiers et de qualifications d’excellence Microtechniques et systèmes intelligents, Gérald Streit, directeur de l’entreprise Delfingen, Jean-François Frete, directeur de l’entreprise Flex’N gate, Florence Richard et Thierry Hugonet, directeurs de l’entreprise Bourbon, ont inauguré, vendredi 19 novembre 2021, le projet P-Tech au lycée Mandela d’Audincourt qui va permettre de concilier élévation du niveau de qualification des élèves et promotion sociale.

Dès janvier 2022, une classe de seconde baccalauréat professionnel "Plastique et composite" du lycée Nelson Mandela à Audincourt rejoindra les cinq classes P-Tech mises en œuvre en France. Son objectif est d’encourager l’égalité des chances, en permettant aux jeunes de tous milieux de développer les compétences requises pour les métiers de la plasturgie. Avec le concours du Campus des métiers et des qualifications d’excellence "Microtechniques et systèmes intelligents" et en partenariat cette année avec les entreprises Delfingen, Flex’Ngate et Bourbon Automotive, P-Tech fournira un accompagnement de cinq ans aux élèves, de la seconde jusqu’à l’obtention de leur BTS.

Au programme :

  • simulations d’entretiens,
  • visites d’entreprise,
  • ateliers de formation,
  • stages, avec proposition d’embauche à la clé.

Chaque année, une classe supplémentaire sera créée avec des partenaires privés différents.