• Région académique Bourgogne Franche-Comté

Rubrique Actualités

mercredi 4 septembre 2019

Inauguration du CROUS Bourgogne-Franche-Comté

L’inauguration du siège du CROUS à Besançon, dont l’implantation a été décidée en 2016 à la suite de la fusion des régions, a eu lieu en présence de tous les partenaires le vendredi 30 août 2019.

Inauguré par Dominique Marchand, présidente nationale du CNOUS, en présence de Jean-François Chanet, recteur de région académique Bourgogne-Franche-Comté, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, de Jean-Louis Fousseret, président de Grand Besançon Métropole, maire de Besançon, de Florence Rogeboz, vice-présidente du conseil départemental et de Patrick Ayache, vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté, le nouveau bâtiment, labellisé Haute qualité environnementale est situé dans les anciens locaux du CNRS à la Bouloie, au cœur du campus universitaire.

En dehors du siège bisontin, le CROUS Bourgogne Franche-Comté est présent sur quatre autres sites : Belfort, Dijon, le Creusot et Nevers. Des antennes proposant des offres de restauration et/ou hébergement sont également disponibles à Auxerre, Montbéliard, Sévenans et Vesoul.

Un événement d’une portée universitaire régionale considérable

Inauguration du CROUS Bourgogne-Franche-Comté Le recteur d’académie a insisté sur "l’exemplarité" de cette construction, orchestrée par l’atelier d’architecture La Fabrike, et sur "la volonté des institutions et collectivités qui se sont donné ensemble les moyens de la réaliser en un temps record, dans la continuité de l’organisation de la vie étudiante". Il a rappelé "le sens et l’importance de ce que ce bâtiment accueille et permet : un événement d’une portée universitaire régionale considérable".

Le recteur a souhaité que cette inauguration "soit l’annonciatrice des succès que l’unité de nos deux belles universités de Bourgogne et de Franche-Comté peut seule faire espérer, des succès qu’elles méritent et qu’elles sont capables de remporter, comme l’a prouvé l’obtention de l’Isite-BFC qui a suivi de près la naissance de la COMUE UBFC."

Il a également remercié le travail des équipes investies dans ce projet, et en particulier Dominique Froment, directrice générale du CROUS Bourgogne-Franche-Comté et l’ensemble des personnels des deux CROUS de Dijon et de Besançon, Annie Vinter et Nicolas Chaillet de l’Université de Bourgogne-Franche-Comté et Luc Johann, administrateur de la COMUE UBFC à titre provisoire.