R

Accueil > Académie > Actualités > Palmarès > Le collège Raymond Gueux lauréat du concours "La flamme de l’égalité"

Rubrique Palmarès

vendredi 18 mai 2018

Le collège Raymond Gueux lauréat du concours "La flamme de l’égalité"

L’établissement de Gy remporte le prix national dans la catégorie "collège" !

Le collège Raymond Gueux lauréat du concours "La flamme de l'égalité" Pour cette troisième édition du concours "La Flamme de l’égalité", 109 projets ont été proposés dans 89 établissements répartis sur 26 académies. Au total, 2 700 élèves se sont intéressés à l’histoire de l’esclavage et se sont interrogés sur la nouvelle thématique "Abolitions et citoyenneté".

Le jury national s’est réuni le jeudi 5 avril pour désigner les lauréats des catégories "école élémentaire", "collège" et "lycée". Les membres du jury ont été sensibles à l’engagement des élèves et de leurs enseignants sur cette thématique qui demandait de croiser connaissances historiques et réflexion citoyenne.

"La révolte de la Pointe Coupée (1795)"

Deux classes de quatrième du collège ont participé : 48 élèves qui, en cours d’histoire-géographie, ont réalisé une histoire interactive mettant en scène un négociant français de coton, qui découvre la société esclavagiste de Louisiane tandis qu’une révolte d’esclaves gronde à Pointe Coupée (1795) : quels seront les choix moraux de ce personnage qui a vécu l’abolition pendant la Révolution française ? Codée en html et lisible sur un simple navigateur internet, l’histoire change au gré des choix du lecteur, comme dans les classiques "livres dont vous êtes le héros".

Le collège Raymond Gueux lauréat du concours "La flamme de l'égalité" Félicitations aux élèves qui ont remporté le 10 mai dernier à Paris le prix national catégorie "collège" pour cette histoire interactive ! Quatre des quarante-huit lauréats se sont rendus à Paris pour recevoir leurs diplômes des mains du ministre de l’Éducation nationale, accompagnés par le professeur d’histoire-géographie Yann Lefebvre et par le principal Bruno Saïsset. Ils se sont ensuite rendus au ministère des Outre-Mer pour terminer cette journée dévolue au devoir de mémoire.

Vendredi 15 juin 2018, le recteur Jean-François Chanet se rendra au collège de Gy et remettra officiellement les diplômes aux quarante-quatre autres co-auteurs de cette fiction.

En savoir plus - La flamme de l’Égalité
En savoir plus - site du collège

Contact

Yann Lefebvre, professeur d’histoire-géographie, référent du projet

70
Collège
Raymond Gueux - Gy
Informations complètes

 
mardi 15 mai 2018

Prix avenir métiers d’art - session 2017

Shona Taine, élève en BMA Horlogerie au lycée Edgar Faure de Morteau, a remporté le deuxième prix national grâce à un travail d’horlogerie original, inspiré par l’histoire du thé.

Le prix avenir métiers d’art est le seul concours récompensant les jeunes en formation dans les filières métiers d’art. Il distingue chaque année trois lauréats dans chacun des trois niveaux de formation : niveau V (CAP), niveau IV (BMA, BTM, Bac pro), niveau III (BTS, BTMS, DMA).

Prix Avenir métiers d'Art Véritable tremplin vers la vie active, le Prix avenir métiers d’art offre à la fois une reconnaissance des talents et des savoir-faire, une visibilité dans la presse et lors de manifestations, ainsi qu’une opportunité de construire un premier réseau professionnel.

Shona Taine a présenté le fruit de deux années de travail, incarnées dans sa montre à gousset "La route du thé" : un projet que le jury a récompensé en lui attribuant la deuxième place nationale ! Une histoire qui, en vérité, a commencé bien plus tôt, avec la découverte de l’horloge astronomique de la ville de Vienne, alors que la future horlogère n’a que 10 ans :

"Fille réservée mais déterminée, j’ai grandi aux frontières de plusieurs cultures européennes et asiatiques. Paradoxalement passionnée de philosophie, de mécanique et d’histoire, j’aime réunir réflexions et savoirs-faire ancestraux, dont l’association est, à mes yeux, trop souvent négligée. Étudiante en diplôme des métiers d’art au lycée Edgar Faure de Morteau depuis maintenant cinq ans (CAP, BMA, DMA), j’ai découvert le domaine de l’Horlogerie en vacances, à Prague, où, petite fille de 10 ans à peine, devant la magnifique horloge astronomique de la ville, je me suis promise de comprendre comment fonctionnait un tel mécanisme et pourquoi l’Homme était tant fasciné par la maîtrise du Temps... C’est ce qui a déterminé mon choix professionnel, celui d’apprendre le métier d’horlogère, ainsi, j’ai pu obtenir en 2015 le titre de "meilleurs apprentis de France" dans ce même domaine et présenter "La route du thé" pour le Prix avenir métiers d’art" indique Shona Taine.

"La route du thé"

Prix Avenir métiers d'Art Il s’agit d’une montre à gousset à triple affichage rétrograde pour les minutes, et heures semi-instantanées (la lecture des minutes est divisée en trois "moments" de 20 minutes chacun, c’est une "minute tri-rétrograde" et l’heure se lit sur le disque poli miroir disposé à six heure, en "heures semi-instantanées"). Un projet particulièrement original puisqu’aucun modèle existant ne répondait aux attentes de Shona : c’est grâce Yosuke Sekiguchi, horloger japonais résidant en Suisse, que l’élève a pu parvenir à la concrétisation de ce projet, en travaillant dans l’atelier de l’horloger pendant plus de six mois.
La réalisation de "La route du thé", montre gousset inspirée par une légende asiatique, aura nécessité plus de 300 heures de travail !

Prix avenir métiers d’art Bourgogne Franche-Comté 2017 : prouesses techniques et diversité

Contacts

Corinne Pontieux, IEN STI Arts appliqués et Métiers d’art
Catherine Kalisky

25
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'horlogerie, de la bijouterie et de la joaillerie
Edgar Faure - Morteau
Informations complètes

 
mercredi 9 mai 2018

Concours Médiatiks 2018 : palmarès académique

La remise des prix académiques s’est déroulée le 3 mai dernier, à la Salle Proudhon à Besançon, en présence des partenaires de l’évènement.

Médiatiks, c’est le concours des médias et productions médiatiques scolaires ! Il comporte deux phases : la première se déroule au niveau académique et la seconde, à l’échelle nationale.

Depuis cinq ans, ce concours est organisé par le CLEMI de l’académie. Cette année, l’Est Républicain, France Bleu Besançon, Topo Franche-Comté, Radio Campus, le Journal des enfants, Reporters sans Frontières et l’association Jets d’Encre ont accepté d’être partenaires de cette opération. L’académie et le CLEMI tiennent vivement à les en remercier.

26 médias inscrits, neuf lauréats académiques

Plus d’une centaine d’élèves, accompagnés de leurs professeurs et pour certains de leurs chefs d’établissement, étaient présents ce jeudi 3 mai pour découvrir le palmarès et participer à la remise des prix du concours académique.

Meilleur journal imprimé catégorie collèges

- 1er prix académique : "Le Petit Mozart" du collège Mozart de Danjoutin (90)
- 2e prix académique : "Le Petit Jean-Paul" du collège Jean-Paul Guyot de Mandeure (25)
- 3e prix académique : "Rouget Times" du collège Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier (39)

Concours Médiatiks 2018 : palmarès académique

Meilleur journal imprimé catégorie lycées

- 1er prix académique : "Hersalc Dinero" du lycée Charles Nodier de Dole (39)
- 2e prix académique : "La Gazette des Haberges" du lycée Les Haberges de Vesoul (70)
- 3e prix académique : "L’Illuminé"du lycée Condorcet de Belfort (90)

Meilleur média numérique

- 1er prix académique : "E-tincelle" du lycée Denis Diderot de Bavilliers (90)
- 2e prix académique : "Le Petit Mozart" du collège Mozart de Danjoutin (90)
- 3eprix académique : "L’Émile pour 21" du collège des Mille Étangs de Mélisey (70)

Quatre lauréats vont désormais concourir pour le Grand Prix Médiatiks. Le jury national, présidé par Élise Lucet de France Télévisions, se réunira le 16 mai prochain. Il est composé de journalistes professionnels, de personnalités du monde éducatif et des lauréats nationaux Médiatiks 2017.

Contact

CLEMI de l’académie de Besançon
Courriel

 
jeudi 3 mai 2018

7e finale académique des olympiades de sciences de l’ingénieur

Le 27 avril dernier, l’ENSMM accueillait 24 équipes issues de treize lycées de l’académie de Besançon, soit 87 élèves accompagnés de vingt professeurs.

Le concours national des "Olympiades de sciences de l’ingénieur", organisé par l’Union des professeurs de sciences et techniques industrielles, est ouvert aux lycéens de première et de terminale des lycées d’enseignement général et technologique S SI et STI2D, publics et privés sous contrat.

Un travail d’initiation aux compétences de l’ingénieur

Ces olympiades visent à apprécier et à récompenser des projets expérimentaux pluri-technologiques en sciences de l’ingénieur, menés pendant plusieurs mois par des équipes de lycéens motivés et accompagnés par des enseignants.

Le concours s’inscrit dans des actions éducatives visant notamment à :
- développer chez les élèves l’esprit d’initiative, d’innovation et le goût pour la recherche
- promouvoir les Sciences de l’ingénieur chez les jeunes
- créer des vocations d’ingénieurs et de techniciens.

Au-delà de ces actions, il est aussi question d’expériences, celle du travail en équipe, celle d’une gestion de contrainte de temps et celle de la valorisation d’un projet pour convaincre un jury.

Dossier de presse - 7e finale académique des olympiades de sciences de l’ingénieur
Liste des projets 2018

Une finale académique particulièrement relevée

1<sup>er</sup> prix - lycée Jules Haag de Besançon  - © <abbr|n=ENSMM>/P1br

Les lycéens sont venus défendre leurs créations devant un jury constitué d’enseignants et de professionnels. Ils ont présenté leurs maquettes ou prototypes dans des domaines aussi variés que ceux de la santé, du sport, de la mobilité, de l’environnement ou encore de la sécurité.

Évalués sur leurs capacités à proposer un projet pluridisciplinaire, innovant et fonctionnel, qui fasse appel à différentes technologies dans le cadre d’une démarche d’ingénieur, les candidats devaient également faire preuve de clarté et de dynamisme dans leur présentation de vingt minutes devant le jury.

Palmarès 2018

- 1er prix : le lycée Jules Haag de Besançon pour son "Patch de santé connecté"
Un appareil qui permet de mesurer les paramètres vitaux d’un individu pour transmission au service d’aide médicale urgente via une application Bluetooth.

- 2e prix et prix du public : le lycée Germaine Tillion de Montbéliard pour sa "Machine à cocktail"
Un système qui permet de conserver au froid, de doser les jus de fruits et de distribuer les verres automatiquement.

- 3e prix : le lycée Saint-Paul de Besançon pour sa "Pouss’élec"
Une poussette qui permet de se déplacer en ville, en toute sécurité et rapidement.

- Prix de l’innovation : le lycée Augustin Cournot de Gray pour son "Assistance saut en longueur"
Un système d’assistance pour le saut en longueur à destination de jeunes sportifs mal voyants.

- Prix coup de cœur : le lycée Victor Hugo de Besançon pour son projet d’appartement domotisé.
Un appartement adapté pour une personne à mobilité réduite

Les équipes arrivées sur les deux premières marches du podium représenteront l’académie de Besançon lors de la finale nationale, organisée le 17 mai prochain, au siège de l’entreprise Fanuc à Lisses (91), spécialiste des machines outils à commande numérique et robots industriels.

Contacts

Maryline Carrez, professeure de sciences industrielles pour l’ingénieur en classe préparatoire

Jean-Marc Tochon, IA-IPR sciences et techniques industrielles


Galerie

Olympiades de sciences de l'ingénieur 2018 Prix coup de coeur - Lycée Victor Hugo Prix de l'innovation - Lycée Augustin Cournot 1er prix - lycée Jules Haag de Besançon 2e prix et prix du public - lycée Germaine Tillion 3e prix - Lycée Saint-Paul

 
jeudi 12 avril 2018

Prix jeunesse pour l’égalité : quatorze finalistes dont une lauréate nationale au lycée Jean Michel !

Le 28 mars dernier, les élèves de 1re ES et de 2de du lycée Jean Michel de Lons-le-Saunier se sont rendus à Paris pour participer à la cérémonie de remise des prix nationaux du Concours "Jeunesse pour l’Égalité" 2018.

Organisé par l’Observatoire national des Inégalités, ce concours avait pour thème "Stop aux clichés". Comme les 1 800 participants de toute la France, les élèves du lycée Jean Michel avaient réalisé des affiches ou vidéos dénonçant les inégalités et les discriminations de tous ordres : genre, couleur de peau, âge, handicap, orientation sexuelle…

Les lycéens ont fait preuve de créativité pour dénoncer les clichés

Prix jeunesse pour l'égalité : quatorze finalistes et une lauréate au lycée Jean Michel ! Sur les six groupes finalistes du lycée, celui représenté par Rose Cretet (2de8) a brillamment remporté le 1er prix dans la catégorie "Affiche 16-18 ans" avec la production "Women’s lives". Les autres groupes ont été vivement félicités par la responsable du projet national, l’adjointe chargée à la mairie de Paris ainsi qu’un représentant du commissariat général à l’égalité des territoires pour leur participation et la qualité de leur réalisation.

Quatre groupes avaient été sélectionnés dans la catégorie "Communication visuelle" :
- "Qualifié mais pas embauché" de Valentin Jacques et Émilien Mégard 1reES1
- "Women’s lives" de Rose Cretet, Manon Meynet et Margaux Jouve de 2de8
- "Je suis qui je veux, mais jamais hors-jeu" de Colette Banderier et Cléa Hugon 1reES1
- "L’amour n’a pas de sexe" d’Émilie Duc, Justine Michaud et Lucie Veuillot.

Deux groupes avaient été retenus dans la catégorie "Vidéos" en 1reES1 :
- "L’apparence, pas une référence" de Mélinda Bourreau, Inès Boutter et Camille Clinquart
- "CV, qualifications au premier regard" de Paul Badot, Enzo Cerdan, Anne-Caroline Lodde et Quentin Robelin.

Accompagnés par leur professeure de SES, Céline Trani et une professeure documentaliste, Florence Girault, les élèves ont pu découvrir dans le prestigieux hémicycle de la salle des Conseils la présentation des 31 affiches et 29 vidéos finalistes, se confrontant ainsi à leurs concurrents.

Contact

39
Lycée général et technologique
Jean Michel - Lons-le-Saunier
Informations complètes


Galerie

"Women's Lives" "Je suis qui je veux, mais jamais hors jeu" "Je suis qui je veux, mais jamais hors jeu" "L'amour n'a pas de sexe" "Qualifié mais pas embauché"

 
mercredi 28 mars 2018

Concours "Bourgogne Franche-Comté reporter" : les lauréats à la Une !

Le 22 mars dernier s’est tenue au conseil régional, à Dijon, la finale de la 5e édition du concours "Bourgogne Franche-Comté reporter".

À cette occasion, les treize équipes sélectionnées, parmi les dix-sept lycées participants, ont présenté, de façon humoristique ou scénarisée, les conditions de réalisation de leur journal papier ou de leur webjournal devant un jury composé de professionnels des médias, d’élus du CAVL et de membres des rectorats de Dijon et Besançon.

Cette journée a également donné lieu à une table ronde sur le thème : "La place de la femme dans les médias", animée notamment par la marraine de cette 5e édition, Aurélie Bresson directrice de publication du magazine "Les Sportives".

Éducation aux médias et à l’information

"Bourgogne Franche Comté reporter" : les lauréats à la Une ! Ce concours qui s’adresse à tous les lycées de l’Éducation nationale et de l’agriculture est organisé par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté en partenariat avec les CLEMI des deux académies.

Il s’inscrit dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information et permet aux lycéens d’exercer leur citoyenneté en se confrontant à l’expérience de publication d’information, qui nécessite de respecter des règles telles que la vérification des sources, le choix d’une ligne éditoriale, le choix d’un angle…

Ce projet pédagogique leur a permis de développer leur esprit critique et de mener un travail collectif dans un temps contraint.

Le palmarès

Catégorie "journaux papier"

- 1er Homo du lycée Gabriel-Voisin de Tournus (Saône-et-Loire)
- 2e Nouveau lapin déchaîné du lycée Mathias de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
- 3e La Gazette des Haberges du lycée du même nom, à Vesoul (Haute-Saône)

Catégorie "journaux en ligne"

- 1er Le Redoutable du lycée Olivier-de-Serres de Quetigny (Côte-d’Or)
- 2e Le Petit Narval du lycée Pontus-de-Tyard de Chalon-sur-Saône,
- 2e ex-aequo Newspro du lycée Bonaparte à Autun (Saône-et-Loire)
- 3e Y fo se bouger, le webjournal du lycée Saint-Joseph de Belfort (Territoire de Belfort)

Les deux équipes arrivées en première position auront la chance de se rendre à Paris pour une visite de médias.

Contacts

CLEMI de l’académie de Besançon
CLEMI de l’académie de Dijon

 
mercredi 21 mars 2018

Près de 250 participants au championnat de France UNSS de ski nordique !

La neige était au rendez-vous lors de cette compétition organisée par l’UNSS du Doubs, du 12 au 16 mars derniers, sur le site de la coupe des Fourgs (25).

Près de 250 participants au championnat de France de ski nordique <abbr title="Union nationale du sport scolaire">UNSS</abbr> La manifestation a réuni des collégiens et lycéens venus de toute la France. Une trentaine de jurys, composés d’enseignants d’EPS et de bénévoles locaux (ski club et comités), étaient au cœur de l’évènement.

Les jeunes skieurs ont concouru dans deux sessions distinctes :
- équipes établissement (combiné de parcours nordique et de relais)
- équipes excellence (combiné de parcours nordique et de patrouille ramassage)

En France, 14 500 élèves sont licenciés UNSS en ski nordique. L’académie de Besançon en compte 3 800. Elle se classe en deuxième position, derrière l’académie de Grenoble.

Palmarès

Niveau collège

Résultats établissements
- 1er : collège Les Allobroges de La Roche-sur-Foron (74 - académie de Grenoble)
- 2e : collège Le Rochat des Rousses (39 - académie de Besançon)
- 3e : collège Les Barattes d’Annecy-le-Vieux (74 - académie de Grenoble)

Résultats excellence filles
- 1er : collège Joseph et Xavier de Maistre de Saint-Alban-Leysse (73 - académie de Grenoble)
- 2e : collège Jean Prévost de Villars-de-Lans (38 - académie de Grenoble)
- 3e : collège Jean-Marie Molliet de Boëge (74 - académie de Grenoble)

Résultats excellence garçons
- 1er : collège La Haie Griselle de Gérardmer (88 - académie de Nancy-Metz)
- 2e : collège Joseph et Xavier de Maistre de Saint-Alban-Leysse (73 - académie de Grenoble)
- 3e : collège André Malraux de Pontarlier (25 - académie de Besançon)

Niveau lycée

Résultats établissements
- 1er : lycée André Argouges de Grenoble (38 - académie de Grenoble)
- 2e : lycée polyvalent Roger Frison Roche de Chamonix-Mont-Blanc (74 - Académie de Grenoble)
- 3e : lycée Xavier Marmier de Pontarlier (25 - académie de Besançon)

Résultats excellence filles
- 1er : lycée Xavier Marmier de Pontarlier (25 - académie de Besançon)
- 2e : lycée du Mont-Blanc René Dayve de Passy (74 - académie de Grenoble)
- 3e : lycée Victor Bérard de Morez (39 - académie de Besançon)

Résultats excellence garçons
- 1er : lycée Xavier Marmier de Pontarlier (25 - académie de Besançon)
- 2e : lycée Toussaint Louverture de Pontarlier (25 - académie de Besançon)
- 3e : lycée du Mont-Blanc René Dayve de Passy (74 - académie de Grenoble)

Contacts

Jean-Marie Vernet, directeur régional de UNSS
Tél. : 03 81 65 74 34

Jérôme Broussier directeur départemental du Doubs

 
mardi 13 février 2018

Deux lycéens reçoivent la bourse de la Fondation Anny et Henri Marchetta !

Les deux jeunes hommes ont reçu leur premier chèque lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au lycée Victor Hugo de Besançon, le 9 février dernier.

La Fondation Anny et Henry Marchetta des Arts & Métiers propose des bourses pour permettre à de jeunes élèves motivés, issus de milieux modestes, de poursuivre leur formation dans la voie technologique.

Développer l’excellence de la filière technologique

Cette bourse est versée dès la terminale et s’accroît au fur et à mesure de l’avancée dans le niveau d’études, et ce, jusqu’à l’obtention du diplôme d’ingénieur. Elle n’exclut pas les éventuelles bourses d’État dont les élèves peuvent également être bénéficiaires.

Chaque élève boursier dispose également du soutien d’un tuteur, qui l’accompagne dans sa formation, et bénéficie de toutes les activités et opportunités offertes par la fondation en termes de loisirs et de culture.

Envisager l’avenir plus sereinement

Deux lycéens reçoivent la bourse de la Fondation Anny et Henri Marchetta ! Cette année, deux lycéens en classe de terminale STI2D ont été désignés récipiendaires : Jonathan Kabunda, scolarisé au lycée Jules Haag et David Siron, élève au lycée Victor Hugo.

Les deux jeunes hommes ont été honorés et fiers de recevoir cette récompense. Chacun a été retenu parmi trois nominés, identifiés par leurs professeurs. Tous ont présenté de sérieux dossiers, à savoir de bons résultats, un investissement et une motivation pour les sciences et techniques.

En ce qui concerne l’avenir, Jonathan envisage "une poursuite d’études en génie mécanique" et David souhaite poursuivre sa voie "dans le domaine de l’aéronautique". La réussite de ces élèves atteste de l’ouverture vers l’excellence de cette filière.

Contact

Alain Abry, DDFPT au lycée Victor Hugo de Besançon

 
mardi 6 février 2018

Les droits humains mis en lumière par le concours "Plumes Rebelles"

Cette année, 233 nouvelles ont été rédigées par des collégiens, lycéens et étudiants. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée le 2 février dernier, à la Faculté des lettres de Besançon.

La 13e édition des "Rencontres Plumes Rebelles" d’Amnesty International France a eu lieu, pour la 5e année consécutive, à Besançon les 2, 3 et 4 février derniers.

Porter haut et fort la défense des droits humains

Ces rencontres sont l’occasion de donner la parole à celles et ceux qui réfléchissent et nourrissent les débats liés à la défense des droits humains.

Durant trois jours, les échanges ont été facilités grâce à une journée "bande dessinée et droits humains", des expositions, des conférences et tables rondes, en présence d’auteurs et de spécialistes sur les thèmes suivants :
- post vérité : un danger pour la démocratie
- réfugiés, comment revivre ?
- peuples autochtones, de la domination à l’ethnocide
- les droits humains derrière les barreaux

Ces quatre thématiques ont inspiré près de 800 élèves de onze collèges et 25 lycées de l’académie, ainsi que des étudiants de l’Université de Franche-Comté qui ont participé au concours de nouvelles.

Les droits humains mis en lumière par le concours "Plumes Rebelles" Les prix ont été remis par Geneviève Garrigos, ancienne Présidente d’Amnesty International, et par Jean-François Chanet, recteur de l’académie et chancelier des universités. Lors de cette cérémonie, les textes récompensés ont été lus par des comédiens de la compagnie de théâtre Coloquinte. Les meilleures nouvelles seront éditées par les soins d’Amnesty International.

Dans son discours, le recteur a insisté sur la portée de la participation de ces jeunes gens en pleine construction à ce concours : "gageons que la force de l’écriture à l’œuvre dans ces nouvelles stimule la capacité de nos élèves à se remettre en question et à interroger le monde. Sublimant le cadre scolaire pour atteindre une dimension humaniste, l’écriture devient le support d’une quête de l’homme et d’un sens à la vie. Que leurs idées les nourrissent et les aident à se construire et à devenir des hommes et des femmes intelligents et libres, ouverts aux autres, curieux et tolérants."

Palmarès

Catégorie post-bac

- Kélian Sanz Pascual, étudiant en licence de Langues étrangères appliquées à l’Université de Franche-Comté pour "Le meilleur des mondes"

Six prix attribués dans la catégorie lycée

- Clémentine Vasquez, élève en terminale scientifique au lycée Jean-Michel de Lons-le-Saunier, pour "Oublié"
- Noam Arabi, Paul Balanche, Yann Bournez, Julian Chrétien, Numa Dodivers, Yanis Hakkar, Rebecca Lefebvre, Henri Machado, Gabin Martoia, Valentin Naviet, Marine Prêtre, Nadir Reine et Manon Renaud, classe de 2de bac professionnel géomètre topographe du lycée Pierre-Adrien Pâris de Besançon, pour "Le stylo de ma liberté"
- Elsa Agostini, élève de 2de au lycée Louis Davier de Joigny (Yonne), pour "Faire confiance au bonheur"
- Jade Boivin et Tanya Caire, élèves de 2de au lycée Pré Saint-Sauveur à Saint-Claude, pour "Derrière les barreaux"
- Marion Dehocq, élève en terminale scientifique au lycée Condorcet de Belfort, pour "Amitié fossilisée"
- Claire Roussier, élève de 2de au lycée Pré Saint-Sauveur à Saint-Claude, pour "Des rêves plein la tête"

Trois prix attribués dans la catégorie collège

Les droits humains mis en lumière par le concours "Plumes Rebelles"

- Gabin Boucard, Clémence Bouveret, Florian Caille, Romain Choukra-Allah, Clara Collette, Flavie Coppey, Enzo Dardas, Alexandre Didier, Thomas Francois, Maxence Garnier, Roma Geoffroy, Éva Goguey, Adèle Henry-Convercy, Quentin Jassey, Élena L’Hote, Élise L’Hote, Laura Masson, Hugo Maugras, Benjamin Oudot, Alicia Parisot, Dylan Sigoillot, Antoine Vallot, Arthur Vincent, Léa Wojtczak , élèves de 3e au collège Le Marteroy à Vesoul, pour "Fake et Mat"
- Jeanne Meslans, élève de 4e au collège Clairs Soleils à Besançon, pour "Pour toi"
- Camille Bucher, Aline-Ida Cevik, Rania El Bassir et Alicia Monfourny, élèves de 3e au collège Jean Bauhin d’Audincourt, pour "Une rencontre inoubliable"

Contacts

Jean-Luc Bertolin et Augustin Guillot, IA-IPR de lettres

Arnaud Gèze, Amnesty International France - Besançon

 
mardi 30 janvier 2018

Concours du barman junior européen

15 étudiants venus de Belgique, de France et encore du Luxembourg ont participé ce vendredi 26 janvier 2018 à la 34e édition du concours du meilleur barman junior européen à Spa.

Concours du barman junior européenFace à un jury de connaisseurs, les candidats ont soigné le geste pour servir le plus professionnellement possible un café, du champagne, un cocktail et une bière.
Agathe Mathieu, élève de la mention complémentaire "employé barman" accompagnée de son professeur Marc George, a remporté la première place à l’épreuve cocktail en se distinguant avec la meilleure technique de réalisation, elle a terminé deuxième à l’épreuve café et troisième au classement général sur les 15 candidats présents. Une très belle performance qui a permis au lycée Friant de Poligny de se distinguer à nouveau comme la meilleure école étrangère pour l’année 2018.

Contact

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon