Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr

Rubrique Vie de l'administration

lundi 15 janvier 2018

Bienvenue à Michel Mainguenaud !

Depuis le 15 janvier 2018, Michel Mainguenaud, professeur des universités, occupe le poste de coordonnateur interacadémique pour les CMQ-FTLV et de conseiller académique à la formation continue dans l’enseignement supérieur pour l’académie de Besançon.

À travers ses différentes expériences, Michel Mainguenaud a pu s’ouvrir à des domaines d’activités élargis tels que la gestion de projets et l’animation de structures dans leurs dimensions à la fois stratégique et opérationnelle. Des qualités qui seront essentielles dans l’exercice de ses nouvelles fonctions.

Un interlocuteur privilégié à l’échelle de la région académique

Les campus des métiers et des qualifications regroupent des établissements d’enseignement secondaire et d’enseignement supérieur, de formation initiale ou continue et associent étroitement recherche et entreprises. Ils sont construits autour d’un secteur d’activité d’excellence correspondant à un enjeu économique national ou régional soutenu par le conseil régional Bourgogne Franche-Comté et les entreprises.

La région académique Bourgogne Franche-Comté comporte six CMQ : trois campus portés par l’académie de Besançon et trois par l’académie de Dijon.

Sous l’autorité hiérarchique du recteur de la région académique de Bourgogne Franche-Comté, recteur de Besançon, le coordonnateur régional contribuera, avec les DAFPIC des académies de Besançon et de Dijon et le président de la COMUE UBFC, à la mise en application de la politique conduite par les recteurs intégrant les orientations stratégiques partagées avec le conseil régional et les autres services de l’État en région : DIRECCTE, DRRT.

Un poste clé dans l’enseignement supérieur

Dans le cadre de ses missions de coordonnateur de formation continue dans l’enseignement supérieur, Michel Mainguenaud sera amené à organiser et à animer la coordination des actions de formation continue des établissements d’enseignement supérieur. Il participera à l’élaboration des politiques académiques de formation continue au niveau de l’enseignement supérieur.

Son rôle consistera aussi à promouvoir, en liaison avec les DAFPIC, des actions concrètes de collaboration entre les établissements d’enseignement secondaire et les établissements d’enseignement supérieur.

Dans le cadre de ses deux missions, Michel Mainguenaud est appelé à travailler avec les services académiques, les représentants du conseil régional Bourgogne Franche-Comté et des autres collectivités territoriales, les chefs d’établissement de l’enseignement supérieur, les partenaires industriels et économiques, les fédérations professionnelles, les structures de formation continue et les plateformes technologiques.

Une carrière entre enseignement et recherche

Michel Mainguenaud Après des études d’ingénieur à l’Institut d’informatique d’entreprise (École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise) en 1985, Michel Mainguenaud obtient un doctorat à l’Université Pierre et Marie Curie, Paris-VI en 1989. Responsable d’une équipe de recherche, il obtient en 1995 une habilitation à diriger des recherches.
En tant que professeur des universités, il travaille sur les systèmes d’informations géographiques, les bases de données et les systèmes de transports intelligents de 1999 à 2016.

Parallèlement à son activité de professeur des universités, Michel Mainguenaud a été :
- directeur du département architecture des systèmes d’information à
l’INSA Rouen de janvier 2002 à décembre 2003.
- directeur de la formation de l’INSA Rouen, de janvier 2004 à décembre 2005
- directeur du CNRS / groupement de recherche 2340 système d’information
géographique : méthodologies et applications, de janvier 2005 à décembre
2008
- directeur de l’Unité de recherche pédagogie par les projets certifiée IS09001 de
l’INSA Rouen, entre septembre 2006 et septembre 2015".

 
vendredi 24 novembre 2017

Retour sur le CORÉA du 15 novembre 2017

Les recteurs des académies de Besançon et de Dijon et les membres du CORÉA ont étudié plusieurs dossiers structurants pour la région académique Bourgogne-Franche-Comté

Le recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté, recteur de l’académie de Besançon, la rectrice de l’académie de Dijon et le directeur régional des affaires culturelles Bourgogne-Franche-Comté ont d’abord présenté aux membres du CORÉA leurs engagements communs pour le développement de l’éducation artistique et culturelle à travers la signature d’une convention.

La feuille de route des délégués académiques au numérique éducatif (DANE) des académies de Besançon et de Dijon a été également présentée : les DANE des deux académies ont établi une feuille de route commune en s’appuyant sur les préconisations de la mission numérique qui a analysé les pratiques de l’ensemble des acteurs du numérique éducatif au cours du 1er semestre de l’année 2017.

Déploiement d’un nouvel ENT en Bourgogne-Franche-Comté

Les académies de Besançon et de Dijon et le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté souhaitent harmoniser les ENT sur l’ensemble de la région pour la rentrée 2019.
Il a été décidé :
- de lancer un nouveau projet éducatif sur les ENT
- d’associer les départements volontaires à la démarche afin de favoriser notamment la continuité des usages entre le collège et le lycée
- de recourir à une assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’accompagnement et l’aide à la décision.

Suivi de l’expérimentation inter-académique de l’accueil des bacheliers professionnels en STS

Un comité de pilotage a été constitué dans chaque académie. Il est composé du chef du SAIO et d’inspecteurs. Il fait appel selon les besoins à des chefs d’établissement notamment pour réfléchir aux orientations à prendre et aux stratégie à mettre en place afin d’améliorer la liaison bac pro-STS.

Composition définitive du CRAEE

La réunion d’installation du CRAEE a eu lieu le mardi 21 novembre dernier au Lycée des métiers du Bois de Mouchard (39), lors de la semaine École-Entreprise.

De par sa composition quadripartite (Région, État, partenaires sociaux et acteurs locaux) et la représentation des usagers (élèves et parents, entreprises), le CRAEE de Bourgogne-Franche-Comté vise à renforcer la synergie entre les acteurs impliqués, en vue :
- d’aider les jeunes et les adultes à s’engager dans des filières porteuses d’emploi
- de mieux faire connaître et comprendre la diversité des métiers,
- d’encourager la mobilité.

Le prochain CORÉA se déroulera le 19 décembre, au rectorat de Dijon.

Contact

Service aux affaires régionales
Courriel

 
vendredi 24 novembre 2017

Handicap : journée d’échanges sur la scolarisation et l’insertion professionnelle en Bourgogne-Franche-Comté

Le 15 novembre dernier à Dijon, différentes tables rondes ont réuni des professionnels sur des thématiques ciblées en faveur de l’inclusion

Journée démarche inclusive Dans le cadre d’un partenariat entre les acteurs des champs de l’accompagnement médico-social, de la scolarisation et de l’insertion professionnelle des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de handicap de la région Bourgogne-Franche-Comté, l’Agence régionale de santé (ARS), l’Éducation nationale et la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, ont souhaité organiser une journée d’échanges autour de deux enjeux majeurs : d’une part la continuité des parcours de la scolarisation jusqu’à l’insertion professionnelle, d’autre part le partenariat des acteurs dans la démarche inclusive.


Regards croisés d’acteurs

Les tables rondes ont permis d’illustrer les bonnes pratiques à l’appui de témoignages d’acteurs du territoire et d’évoquer ainsi les grands enjeux :
- favoriser l’apprentissage comme levier d’insertion pour les jeunes en situation de handicap
- aborder l’ensemble des dispositifs d’insertion professionnelle
- la scolarisation des élèves handicapés, un mouvement inclusif impliquant le partenariat des acteurs
- la continuité des parcours, anticipation et évolution.

Journée démarche inclusive Tout en jouant le rôle de grand témoin, David Rodrigues, conseiller national de l’éducation inclusive, membre du centre de recherche en éducation de l’université de Lisbonne, rédacteur en chef de la revue "Éducation inclusive" et membre du conseil de la société portugaise des sciences de l’Éducation, consultant de l’OCDE, a permis d’apporter un éclairage international sur ces questions.

Les débats, qui se sont notamment appuyés sur les études réalisées par le Crdi / Gefca et le CREAI Bourgogne-Franche-Comté : "Scolarisation en milieu ordinaire des enfants handicapés" et "Formation et insertion professionnelle des jeunes de 16 ans et plus à la sortie des ESMS" ont permis d’illustrer les bonnes pratiques en la matière à l’appui de témoignages d’acteurs du territoire.


En savoir plus sur la scolarisation des enfants en situation de handicap

 
lundi 16 octobre 2017

Bilan d’activité 2016-2017 de la région académique

Depuis, le 1er janvier 2016, la région académique Bourgogne – Franche-Comté regroupe les académies de Besançon et de Dijon.

Dans le cadre de la réforme, les deux académies ont cultivé leurs nombreux points communs. L’engagement au service de tous les personnels, des élèves et des familles se poursuit ainsi pour améliorer la réussite de tous les jeunes de la région académique Bourgogne – Franche-Comté dans un cadre nouveau et valoriser les meilleures pratiques.

Bilan d’activité 2016-2017 de la région académique

 
jeudi 5 octobre 2017

Siège du futur CROUS de Bourgogne-Franche-Comté : officialisation de la décision

Par lettre datée du 26 janvier 2016, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a confié aux directeurs des CROUS de Besançon et de Dijon la mission de préparer leur fusion pour 2018.

En novembre 2016, il a été décidé de ne pas dissocier les cas de la Normandie et de la Bourgogne-Franche-Comté, de décaler la date d’effet des deux fusions au 1er janvier 2019 et de reporter le choix du siège.

La ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation vient de décider que, dans les deux cas, le siège serait fixé au chef-lieu de la région académique, Besançon pour la Bourgogne-Franche-Comté, Caen pour la Normandie.

Le recteur de l’académie de Besançon et la rectrice de l’académie de Dijon tiennent à saluer l’action du directeur du CROUS de Dijon, Hervé Bronner, dans la première phase de la fusion. Ils seront aux côtés de la directrice pré-figuratrice, Dominique Froment, pour aider au succès d’une fusion qui permettra d’améliorer la qualité des services offerts et de mieux répondre aux attentes des étudiants, contribuera à la cohérence de la politique de site de l’Université Bourgogne-Franche-Comté et renforcera l’attractivité du territoire régional.

 
lundi 2 octobre 2017

Séminaire interacadémique de formation des personnels d’encadrement pédagogique

Mercredi 27 septembre, un séminaire interacadémique de la formation des chefs d’établissements d’accueil, des référents de formation et des tuteurs s’est déroulé au lycée Jacques Duhamel de Dole.

Cette journée de formation inter-académique était destinée aux accompagnateurs de la formation. Elle traduit l’importance de cette fonction d’accompagnement pour l’institution.

Le matin, deux axes ont été abordés :
- "Présentation de la formation statutaire et d’adaptation à l’emploi des personnels d’encadrement pédagogique : l’apprenant au centre de son parcours de formation"
- "Les enjeux de l’accompagnement des chefs d’établissements d’accueil, référents et tuteurs"

Séminaire inter-académique du 27 septembre à Dole

L’après-midi était dédié à des travaux en ateliers :
- pour les inspecteurs, "Les situations professionnelles de référence de l’inspecteur en lien avec les pôles de professionnalisation"
- pour les personnels de direction, "les situations professionnelles de référence et les niveaux de complexité ; le rôle du chefs d’établissements d’accueil, du référent / sur quel lieu de formation ? "

L’ESENESR s’est associé au pilotage académique dans cette démarche de professionnalisation des accompagnateurs.

La formation des personnels d’encadrement

Séminaire inter-académique du 27 septembre à Dole Annuellement, les recteurs arrêtent un plan de formation académique en cohérence avec le cahier des charges national fixé par l’ESENESR.

Chaque académie pilote son plan de formation académique établi en intégrant les priorités des recteurs. Ce pilotage vise à favoriser l’acquisition d’une culture commune de l’encadrement pédagogique en lien avec les évolutions des métiers ainsi qu’une déontologie professionnelle nécessaires à l’exercice des missions confiées aux personnels de direction et inspecteurs.

L’enjeu de la formation est important car celle-ci vise une professionnalisation centrée sur le pilotage pédagogique et éducatif des établissements et des écoles au service de la réussite de tous les élèves.

Contact

Roseline Lamy Au Rousseau, IA-IPR établissements et vie scolaire, déléguée académique à la formation des personnels d’encadrement

 
lundi 2 octobre 2017

Séminaire interacadémique des inspecteurs : le climat scolaire à l’ordre du jour

Ce premier séminaire interacadémique et inter-collèges des inspecteurs des académies de Besançon et Dijon s’est tenu le 25 septembre, à l’atelier Canopé Dijon.

Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, recteur de la région académique Bourgogne-Franche Comté et Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, ont ouvert ce séminaire placé sous le thème "Climat de classe, climat scolaire : quel accompagnement par les inspecteurs à l’aune du protocole parcours professionnels, carrières et rémunérations" ?

Mettre en synergie les actions de tous les acteurs

Les conférences et ateliers de cette journée ont permis d’interroger les pratiques des inspecteurs autour de thématiques clefs dans la notion de climat scolaire et inhérentes à leurs missions :
- la lutte contre les discriminations et les stéréotypes
- la coopération entre acteurs et entre pairs à tous les niveaux
- l’accompagnement des équipes au regard des objectifs à atteindre en termes de climat scolaire
- la centration sur la classe comme le lieu d’action privilégié pour un climat scolaire serein dans tout l’établissement
- le développement de la confiance, de la bienveillance et de l’exigence par, et entre, différents acteurs (élèves, professeurs, inspecteurs)
- l’innovation au service de l’amélioration du climat scolaire.

Programme de la journée

Vers l’inspecteur-accompagnateur collectif des acteurs sur les plans individuel et collectif

Au cours de la matinée, quatre intervenants ont pu apporter leur expertise. Dans leur allocution, Pascale Costa, IGEN du groupe sciences et techniques industrielles, correspondante académique de l’académie de Besançon et Christophe Marsollier, IGEN du groupe éducation et vie scolaire ont exposé le PPCR et l’évolution du métier d’inspecteur. Ils ont notamment insisté sur le fait de ne pas séparer les missions pédagogiques des missions éducatives.

Jean Heutte, maître de conférences en Sciences de l’éducation au Laboratoire Trigone - du centre interuniversitaire de recherche en éducation de Lille I – Sciences et technologies, a proposé une conférence intitulée : "Construire un environnement optimal d’apprentissage et de travail : contributions scientifique, éthique et pragmatique des Sciences de l’éducation au pilotage de l’innovation dans le service public d’éducation".

Séminaire interacadémique des inspecteurs : le climat scolaire à l'ordre du jour Pour conclure cette matinée de séminaire, Pierre Pilard, IA-IPR de lettres dans l’académie de Nantes, membre de la mission ministérielle de prévention et de lutte contre les violences en milieu scolaire, est, quant à lui, intervenu sur la thématique "Améliorer le climat scolaire dans les établissements : ce que peuvent apporter les inspecteurs". Il a cherché à apporter des réponses à deux questions : "Pourquoi et comment articuler climat scolaire et apprentissages ? Quels rôles possibles pour les inspecteurs, dans le cadre de l’évaluation des pratiques individuelles (PPCR), dans celui de l’accompagnement des établissements, dans celui de l’offre de formation ?"

L’après-midi, huit ateliers, co-animés par des experts et des inspecteurs des deux académies, ont permis d’approfondir la réflexion sur le climat scolaire :
- Quels observables/indicateurs pour évaluer le climat de classe ?
- Comment prévenir les discriminations ?
- Quelle dynamique d’équipe pour un meilleur climat scolaire ?
- Confiance, bienveillance et exigence : comment les conjuguer ?
- Quelles coopérations entre les acteurs ?
- Comment innover dans le domaine du climat scolaire ?
- Le parcours citoyen, levier pour refonder une école sereine et citoyenne
- S’intéresser au climat scolaire : nécessité ou trompe l’œil ?

 
mercredi 6 septembre 2017

Séminaire de rentrée des personnels d’encadrement stagiaires de la région académique

Jeudi 31 août, les personnels d’encadrement stagiaires des deux académies étaient réunis au lycée Prieur de la Côte d’Or (21) à Auxonne.

La rectrice de l’académie de Dijon, Frédérique Alexandre-Bailly et le recteur de l’académie de Besançon, recteur de région académique, Jean-François Chanet, ont accueilli les personnels d’encadrement pédagogique, lauréats de concours ou nommés sur poste par liste d’aptitude ou détachement des promotions 2016 et 2017, lors de l’ouverture officielle de la formation statutaire.

Séminaire de rentrée des personnels d'encadrement stagiaires Après l’introduction des deux recteurs, Christophe Marsollier, inspecteur général de l’éducation nationale établissements et vie scolaire correspondant pour l’académie de Dijon, est intervenu sur la question de "l’École et les valeurs de la République : quels défis ?".

L’après-midi, des ateliers et tables-rondes ont été proposés aux personnels d’encadrement stagiaires. Elles ont permis aux participants des deux académies d’échanger sur leurs pratiques professionnelles.

Le travail engagé au sein de la région académique se poursuit en termes de mutualisation et de partage de savoir-faire et compétences notamment dans le domaine de la formation des personnels, et des cadres en particulier.

La formation des personnels d’encadrement pédagogique, qu’ils soient inspecteurs ou personnels de direction revêt un enjeu important dans la mise en œuvre des politiques de l’Éducation nationale.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon