R

Accueil > DSDEN > Actualités > L’atelier médias du collège Charles Péguy remporte le 1er prix Médiatiks (...)

Rubrique Actualités

mardi 9 mai 2017

L’atelier médias du collège Charles Péguy remporte le 1er prix Médiatiks !

Les élèves du collège Charles Péguy de Vauvillers ont été primés au niveau académique pour la qualité de leur publication. Ils sont désormais en lice pour le concours national.

21 élèves volontaires de 4e et 3e du collège Charles Péguy s’investissent dans un atelier médias depuis le début de l’année scolaire 2016-2017. Ils sont encadrés par Marielle Pichetti, CPE et ont également bénéficié du dispositif "Journalistes en résidence" porté par la DRAC de Franche-Comté et de la disponibilité d’un personnel de Canopé Vesoul.

L'atelier médias du collège Charles Péguy remporte le 1er prix Médiatiks !Marielle Pichetti et les élèves ont édité deux numéros de leur journal "Taluça ?", le premier sur la laïcité et le second sur la liberté d’expression. Le 3e numéro portera sur le développement durable.

Les élèves sont devenus dessinateurs de presse, journalistes de terrain, intervieweurs. Pour le numéro sur la laïcité, ils sont ainsi allés au devant des habitants de Vauvillers en les interrogeant sur la place de la laïcité dans leur vie quotidienne et la définition de cette notion. L’aide de Karine Frelin, journaliste à l’Est républicain, a été précieuse.

Chaque numéro, préparé en amont par Marielle Pichetti, est illustré par des dessins de presse réalisés par un nombre de plus en plus important d’élèves de la rédaction. Les conseils avisés de Rodho, dessinateur de presse bisontin ont libéré le trait et l’esprit acéré des collégiens. Un comité de rédaction final rythmé par Karine Frelin, Anne Petit et Rodho a permis de boucler chaque numéro lors de journées marathons, dignes du rythme des grands quotidiens nationaux !

L'atelier médias du collège Charles Péguy remporte le 1er prix Médiatiks ! Jeudi 4 mai 2017, les journalistes en herbe et Marielle Pichetti ont reçu le prix académique Médiatiks des mains Jean-François Chanet, recteur de l’académie, et de Marie Adam-Normand, coordinatrice du CLEMI et soutien sans faille du projet tout au long de l’année scolaire. Ils ont ensuite visité les locaux de France Bleu Besançon lors du journal de midi et discuté avec le rédacteur en chef. Leur journal porte dorénavant les couleurs de l’académie de Besançon à Paris pour le concours Médiatiks national. Verdict le 12 mai 2017 !

Contact

70
Collège
Charles Péguy - Vauvillers
Informations complètes

 
mercredi 3 mai 2017

Voix d’enfants / espace scénique

Dans le cadre du PREAC, quatre classe de collèges de l’académie participent depuis le début de l’année à un projet de créations de chansons avec l’artiste Joyce Tape.

Voix d'enfants / espace scénique L’association "Benkadi-Joie production" est à l’origine du projet "Dongri-Niman" qui a pour objectif la promotion de la musique blues africaine et la création de ponts musicaux et culturels entre Afrique et Europe.
Un concert de restitution aura lieu le jeudi 4 mai à 20 h 30 au théatre Edwige Feuillère de Vesoul dans le cadre du mois "Voix d’enfants/espace scénique".

Classes participantes :
- troisième F du collège Entre-Deux Velles de Saône
- troisième 2 du collège René Cassin de Noidans-les-Vesoul
- quatrième 3 du collège Victor Hugo de Besançon
- quatrième Schweitzer du collège des Clairs-Soleils de Besançon.

Voix d’enfants / espace scénique

Retrouvez, entre le 4 et le 31 mai, plus de 1 000 choristes investis dans de nombreuses actions : concerts, spectacles, rencontres, théatre dans et hors les murs.

En savoir plus

 
jeudi 13 avril 2017

Premier prix aux Olympes de la parole pour le lycée Pontarcher

Félicitations aux 23 élèves de la classe de seconde bac pro restauration du lycée vésulien qui a obtenu le premier prix ex-aequo des Olympes de la paroles au ministère de l’Éducation nationale à Paris ce mercredi 29 mars 2017 !

Premier prix aux Olympiades de la parole pour le lycée PontarcherCe prix, organisé par l’Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU), a pour vocation de promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons par l’organisation d’un concours annuel auprès du public scolaire de l’école élémentaire au lycée.

Le thème de cette édition proposait d’étudier la répartition femmes/hommes dans les différents métiers du numérique et de suggérer des solutions pour parvenir à l’égalité. Pour aborder ce thème, les élèves ont réalisé dans l’établissement une enquête auprès de leurs camarades, une table ronde, ainsi qu’un dossier et un clip vidéo sonorisé de trois minutes.

Témoignages d’élèves

- "Ce projet, c’était du concret !"
- "Nous avons tous pu échanger sur le thème de la discrimination filles/garçons par l’intermédiaire des jeux vidéo : les exemples que nous trouvions nous renvoyaient à notre réalité".
- "Nous avons essayé d’écouter les avis des uns et des autres, même si ce n’était pas toujours facile. Mais nous sommes tous tombés d’accord pour dire qu’un long chemin reste à parcourir dans le monde du jeu vidéo, même si les choses bougent avec les youtubeuses et les gameuses qui sont de plus en plus nombreuses sur la toile."
- "Nous avons cependant été surpris de la relative passivité de certaines filles qui ne sont pas choquées par les images dégradantes à l’encontre des femmes"

Premier prix aux Olympiades de la parole pour le lycée PontarcherLes élèves n’ont pu se rendre au ministère pour présenter leur production, mais l’équipe enseignante impliquée, menée par Catherine Laurent et Sandrine Jacquinot, soutenue par Delphine Patton (par son concours technique), peut être fière de ce projet de longue haleine mené brillamment à son terme !

L’AFFDU, ONG à statut consultatif auprès de l’ONU, association loi 1901, reconnue d’utilité publique, fondée au lendemain de la Première guerre mondiale, en 1920, par des femmes universitaires porteuses d’une grande ambition pour les femmes et convaincues que l’éducation des filles est à la fois un facteur de paix et la clef de la promotion des femmes.

En savoir plus - AFFDU
En savoir plus - Lycée Pontarcher

Contacts

Sandrine Jacquinot, enseignante référente égalité filles/garçons

70
Lycée professionnel
Pontarcher - Vesoul
Informations complètes

 
jeudi 13 avril 2017

Soirée solidaire au profit des Restos du cœur

Le vendredi 7 avril, s’est tenu un dîner gastronomique au pôle hôtelier du lycée Pontarcher au profit des Restos du cœur. 125 personnes ont répondu présent et participé à cette action de soutien à l’association fondée par Coluche, alliant générosité et gourmandise !

Soirée solidaire au profit des Restos du cœurL’association des Restos du cœur de Vesoul, qui a géré les réservations, a du refuser du monde : pour 60 € par personne, les heureux participants ont pu déguster un repas digne des grands chefs !

Le menu, à la fois copieux et raffiné, a été entièrement confectionné par les élèves et enseignants du lycée Pontarcher. Pour un bénéfice optimal, des partenaires et fournisseurs ont été sollicités et ont offert un grand nombre de denrées, délicieusement préparées par environ 37 élèves en cuisine, et agréablement présentées aux clients par les 37 élèves serveurs.

Ce dîner, inauguré par un triptyque de foie gras (en macaron, bonbon et opéra), s’est achevé en apothéose sur une assiette "pur chocolat" !

Le menu en détail

- foie gras - variation en trois temps (Cube d’opéra, macaron, bonbon)
- nage de Saint-Jacques et langoustine accompagnée de son bouillon léger vanille et lime et tuile de dentelle noire
- sorbet de nos sous-bois
- suprême de volaille basse température, croûte de pain d’épices, mille-feuilles de légumes, mini tartelette curry oignons
- assiette du fromager
- assiette pur chocolat
- café et mignardises

Pour cette manifestation solidaire d’envergure, tous les enseignants d’hôtellerie et restauration se sont mobilisés en amont ou pour la soirée. Les élèves de premières et terminales bac pro restauration (service et cuisine) se sont impliqués avec professionnalisme, dans un bel esprit d’équipe. La soirée s’étant achevée autour d’une heure du matin, les élèves ont pu être hébergé gratuitement à l’internat ouvert exceptionnellement un vendredi soir pour l’occasion. Ils ont pu défiler et être applaudis en fin de soirée par les convives enchantés.

En savoir plus - France 3
En savoir plus - Lycée Pontarcher

Contact

Jacqueline Pètrement, Directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques Hôtellerie

70
Lycée professionnel
Pontarcher - Vesoul
Informations complètes

 
mercredi 12 avril 2017

Concert à Écho-system avec le groupe Iltika

Le mardi 28 mars, les élèves de première Gestion administration du lycée professionnel Pontarcher ont participé au concert du groupe dijonnais Iltika, à la salle de concert Écho system, à Scey-sur-Saône.

Concert à Écho-system avec le groupe IltikaCe projet, proposé par les Jeunesses Musicales de France, en partenariat avec la DAAC, la Région et la DRAC Bourgogne Franche-Comté, a été préparée en amont dans le cadre des cours de français et au CDI en étudiant des morceaux du dernier album, "Hybride" d’Iltika (qui signifie "rencontre" en arabe). Au cours de cette préparation, l’attention des élèves s’est portée autant sur la composition musicale (présence d’un quatuor à corde, couleur orientale grâce à l’oud, influences hip-hop, rap, jazz-funk rock !) qu’aux textes, à la fois engagés, humanistes, poétiques et optimistes.

Anne-Cécile Chazal, intervenante de l’association Au coin de l’oreille, représentante d’Écho-system est venue à la rencontre des élèves au lycée la semaine précédente, pour présenter sa structure culturelle ainsi que pour présenter le groupe Iltika. L’occasion pour les élèves d’évoquer aussi leurs goûts musicaux personnels...

Le jour du concert, des élèves de plusieurs lycées haut-saônois ont été réunis pour se plonger dans cette musique généreuse, donnée à entendre dans une salle de grande qualité acoustique, dans un spectacle scénarisé et empli de poésie, porté par un chanteur-conteur charismatique.

Concert à Écho-system avec le groupe IltikaAprès ce beau moment, un temps d’échange avec les membres du groupe (six sur scène ce jour-là) a été animé par Nina Léger, chargée de l’action culturelle des Jeunesses musicales de France. Les élèves ont pu ainsi poser leurs questions et réagir face à quelques garçons du public qui auraient aimé voir le groupe réaliser des clips avec de belles filles dénudées !

Mais cette idée répugne à l’esprit qui anime ce groupe, loin de tout communautarisme malgré des textes parfois exprimés en langue marocaine. En effet, Sidi et ses musiciens prônent plutôt le respect de l’être humain, dans sa dimension unique, et rejettent le système de la musique commerciale considérée comme un produit marchand plus qu’une œuvre artistique.
Les élèves, qui pour certains vivaient-là leur première expérience de concert live, sont revenus enchantés !

En savoir plus - lycée Pontarcher

Contacts

Nina Léger
Chargée d’action culturelle et de communication
Jeunesses musicales de France Bourgogne-Franche-Comté
15 rue de l’industrie - 25000 Besançon
Tél. : 03 81 53 17 15
Site national
Site régional

Isabelle Racine, professeur de Lettres histoire
Anne-Marie Dupré, documentaliste

70
Lycée professionnel
Pontarcher - Vesoul
Informations complètes

 
mardi 11 avril 2017

Défi inter-établissements autour des mangas

Ce mardi 4 avril s’est tenue à Saint-Loup sur Semouse, au CDI du collège André Masson, la troisième édition d’un défi inter-établissements autour de la lecture de mangas.

Défi inter-établissements autour des mangas44 élèves se sont portés volontaires pour participer à l’événement. Les collèges de Noidans, Vauvillers, Saint-Loup et les deux lycées professionnels de Vesoul étaient représentés, au sein de neuf équipes qui se sont affrontées dans un bel esprit de compétition ! Pour éviter l’inégalité due à l’âge (mais les plus grands seraient-ils forcément les plus forts ?), les élèves ont été mixés au sein des équipes, composées alors de quatre à cinq élèves de la sixième à la terminale. Pour souder le groupe, chacun a du d’abord se donner une identité et un nom.

Ensuite, les équipes ont du répondre par écrit à diverses questions en lien avec les cinq livres de la sélection Manga Sensei qu’ils avaient tous lu préalablement dans leurs CDI respectifs. Entre les deux premières manches, un goûter a été généreusement offert par le collège d’accueil, histoire de reprendre des forces !

Un moment privilégié pour admirer l’exposition sur les mangas prévue par Magalie Beaudoin, documentaliste à Saint-Loup. L’occasion aussi de participer à deux autres petits jeux-concours parallèles pour gagner des prix de manière individuelle !

Défi inter-établissements autour des mangasLes trois équipes finalistes des premières manches (Otaku, Lapinrozu et Dakami) se sont ensuite affrontées dans des épreuves de rapidité devant l’ensemble des participants, dans une ambiance surchauffée.

Avant la remise des prix et le classement final, la météo a permis de partager un moment de convivialité autour d’un pique-nique en plein air, dans le parc du château de Saint-Loup.

Si l’équipe finaliste a été particulièrement gâtée (place de cinéma, manga, sucette géante, marque-page pour chacun…), tous les élèves sont repartis avec des lots (manga, mug, carnets, stylos, magnets…) et l’envie affichée de participer à l’édition 2018 ! À cette occasion, les documentalistes réfléchissent à ajouter une nouvelle dimension au concours : le prix du meilleur cosplay (déguisement).

En savoir plus

Contacts

Laure Henry, documentaliste au LP Luxembourg de Vesoul

Anne-Marie Dupré, documentaliste au LP Pontarcher de Vesoul

 
mercredi 5 avril 2017

Médiatiks 2017, 4e édition

Dernière ligne droite pour s’inscrire au concours d’éducation aux médias !

Médiatiks 2017, 4e éditionOrganisé par le CLEMI de l’académie de Besançon, en partenariat avec l’Est républicain, le Journal des enfants, Reporters sans Frontière, le Département du Doubs, le concours Médiatiks est ouvert à tous les journaux imprimés et aux médias en ligne réalisés dans le courant de l’année scolaire 2016-2017 par des élèves de la maternelle au post-bac des établissements publics ou privés sous contrat relevant du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’agriculture.

10 avril 2017 : date limite d’envoi des médias papiers joints à la fiche d’inscription

Que faut-il produire et comment ? Comment participer ? Documents à télécharger pour participer ? Où envoyer les productions ? Qui contacter ? Retrouvez toutes les informations utiles sur le site du CLEMI de l’académie de Besançon.

 
mardi 14 mars 2017

Les petits champions de la lecture

Les jeunes lecteurs de Haute-Saône se sont retrouvés pour la finale départementale, à l’amphithéâtre Espace 70 de Vesoul.

Les petits champions de la lecture

L’association "Les petits champions de la lecture", a été fondée en 2012 à l’initiative du Syndicat national de l’édition. Elle est présidée par Antoine Gallimard. Son objet est la promotion des livres et de la lecture. Ses membres sont des représentants de toute la chaîne du livre : éditeurs, bibliothécaires, libraires, élus locaux en charge de la culture.

De quoi s’agit-il ?

Les enfants des classes de CM2 sont invités à lire en public un court texte de leur choix pendant trois minutes maximum, extrait d’une œuvre de fiction. Le message que porte ce jeu est simple : encourager la lecture chez les plus jeunes en rappelant avant toute chose, que lire est un plaisir, et parfois même un jeu !

Les petits champions de la lecture Cette action placée sous le haut patronage de la Ministre de l’Éducation nationale, est présidée par Antoine Gallimard et parrainée par la comédienne Dominique Blanc, pensionnaire de la Comédie française et par l’écrivain Timothée de Fombelle. Le jeu est organisé en quatre étapes : le meilleur lecteur d’un groupe participe à une seconde étape à l’échelle locale, puis à une demi-finale régionale sur internet et, pour les vainqueurs, à une grande finale nationale à la Comédie française.

Au cycle 3, la progression dans la maîtrise du langage oral se poursuit en continuité et en interaction avec le développement de la lecture et de l’écriture. Il convient d’inviter les élèves à pratiquer régulièrement la lecture à voix haute dans le cadre d’un apprentissage la langue orale dont les enjeux doivent être explicites. Participer à l’action des petits champions de la lecture place les élèves dans une situation soutenue de pratique de l’oral tout en leur permettant de développer leur culture littéraire conformément aux attentes des programmes scolaires.

La finale départementale

Les petits champions de la lecture Elle s’est déroulée avec le soutien de partenaires issus du monde du livre, de l’atelier Canopé, et du Conseil départemental. Liliane Ménissier, IA-DASEN, a rappelé les enjeux pédagogiques pour les petits champions de la lecture. Elle a remercié les enseignants et les organisateurs qui se sont investis pour la mise en place de cette action. Le jury, composé de plusieurs IEN, de parents d’élèves et de professionnels du monde du livre, de l’édition et de la presse a écouté attentivement chacun des candidats.
À l’issue des délibérations, tous les participants ont été vivement félicités et les trois meilleurs lecteurs se sont vus remettre une récompense.

La manifestation départementale a aussi été l’occasion pour les classes présentes de partager des productions orales variées (lectures, poèmes, chants, scénettes…), pour le plus grand plaisir de tous les auditeurs.


Galerie


 
mardi 7 mars 2017

Devenez ou aidez à devenir DDEN

2017, année du renouvellement des Délégués départementaux de l’Éducation nationale.

Le DDEN est un ami de l’école publique, nommé officiellement pour veiller aux bonnes conditions de la vie des enfants, à l’école et autour de l’école. Il s’inscrit dans la défense de la laïcité.

Devenez ou aidez à devenir DDENChaque délégué exerce sa fonction à titre individuel, dans la ou les écoles dont il a la charge, et collectivement, dans le cadre de sa délégation. Le délégué est membre de droit du conseil d’école. Il s’efforce de faciliter les relations entre tous les partenaires de l’École publique pour le bien-être des élèves.

Les délégués sont désignés par la directrice académique des services de l’éducation nationale pour quatre ans, après avis du Conseil départemental de l’Éducation nationale.

Vous allez être en retraite de l’Éducation nationale, cette fonction est susceptible de vous intéresser. Vous connaissez un ancien parent d’élève de votre conseil d’école ou toute autre personne attachée au bon fonctionnement de votre école qui partage les valeurs de l’école de la République et qui souhaiterait pouvoir poursuivre ou revenir dans votre école, invitez ce parent ou cette personne à prendre contact avec le Président départemental des DDEN.

Contact

Jean-Paul Chariot, Président départemental
163, rue du Chevanny 70170 Grattery
Tél. : 03 84 91 63 92 ou 06 73 88 66 79
Courriel

 
mardi 14 février 2017

Dépasser les stéréotypes de genres sur les métiers

Dans le cadre du Parcours avenir mis en œuvre par les établissements, des actions pour sensibiliser les élèves du second degré aux stéréotypes de genres sur les métiers ont été organisées dans le département durant la 6e édition de la semaine "Sciences et techniques en tous genres".

Impulsée par la DSDEN, la délégation aux droits des femmes, l’action "Sciences et techniques en tous genres", co-pilotée par Isabelle Poyard, IEN-IO et Mélanie Geoffroy, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité, en lien fort avec les établissements, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Elle vise en particulier à promouvoir l’orientation des filles vers des études et des carrières scientifiques et techniques.

Visites d’entreprises abordées sous l’angle de la mixité

Dépasser les stéréotypes de genres sur les métiersLa visite de l’entreprise Imasonic à Voray-sur-l’Ognon, entreprise de microtechniques, signataire d’un accord sur l’égalité professionnelle, a constitué un temps fort de cette semaine. Marie-Françoise Lecaillon, préfète de la Haute-Saône et Liliane Ménissier, IA-DASEN du département ont visité l’entreprise, accompagnées d’un groupe de jeunes filles, élèves du lycée Belin, issues du dispositif des cordées de la réussite. L’objectif était d’offrir à ces jeunes filles une occasion d’affiner leur représentation des métiers et de la filière industrielle et scientifique, tout en découvrant, à travers les échanges avec les salariés, différents aménagements des postes de travail permettant de concilier la vie personnelle et familiale avec la vie professionnelle.

Une façon concrète d’encourager les lycéennes à s’engager dans des filières traditionnellement masculines et à se donner des perspectives ambitieuses en termes de choix d’orientation et de carrière.

D’autres visites ont complété ce programme :
- entreprise Javey à Gy par le collège Jules Jeanneney de Rioz
- entreprise Soprofen à Froideconche par le lycée Lumière
- entreprise Hermes à Héricourt par le lycée Aragon
- entreprise Dcm à Voray-sur-l’Ognon par le lycée Belin

Visite du pavillon des sciences de Montbéliard

Treize élèves de 1re S du lycée Lumière et leurs professeurs ont profité des ressources pédagogiques mises à leur disposition et ont pu conforter leur vocation scientifique.

Des expositions

"Le mur des préjugés" au lycée Colomb de Lure
"Le mur des inégalités" au collège Charles Péguy de Vauvillers puis au collège Delaunay de Gray.
"Femmes dans la société" au lycée Pontarcher puis au lycée Les Haberges de Vesoul.

Une conférence au collège Jean Macé

Une chercheuse de l’institut de recherche bisontin Femto s’est adressée à deux classes de 4e du collège de Scey-sur-Saône et aux élèves de 3e du collège Jean Macé (Vesoul)

Du théâtre

Le Théâtre Forum : "Oriente express" a permis une réflexion sur les choix d’orientation des filles et des garçons pour les élèves de 3e des collèges de Luxeuil-les-Bains, de Fougerolles et pour les élèves de 3e
prépa-pro du lycée Lumière.
La même représentation a eu lieu à Vesoul au lycée Luxembourg où ont été accueillis les élèves du collège Jean Macé et du lycée Pontarcher.
La représentation théâtrale "Les femmes de génie sont rares" par la Compagnie des Ondes, au lycée Colomb de Lure a suscité de nombreux questionnements et échanges avec les comédiens.

Une semaine dédiée à la thématique de l’égalité filles-garçons au lycée Lumière

Orchestrée par Christophe Grandgirard, proviseur adjoint, au bénéfice des collégiens du secteur et des lycéens. On notera tout particulièrement, en plus des actions déjà citées :
- l’action des 40 ambassadrices du lycée Lumière qui ont accueilli les élèves de 4e du secteur et leur ont proposé la visite des laboratoires et des ateliers du lycée.
- la table ronde qui a rassemblé 123 élèves de seconde générale et technologique et qui a clôturé la semaine.
- le film réalisé par les élèves de la section cinéma-audiovisuel du lycée autour des actions proposées. Cette production est visible sur le site de l’établissement.


Galerie



services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon