Logo Rectorat de l'académie de Besançon
Accueil > DSDEN > Actualités > Intervention d’un réserviste citoyen sur les médias et les réseaux (...)

Rubrique Actualités

mardi 29 mars 2016

Intervention d’un réserviste citoyen sur les médias et les réseaux sociaux

Dans le cadre de la Semaine de la presse et des médias dans l’École®, du 21 au 26 mars 2016, un réserviste citoyen est intervenu auprès des élèves de 3e du collège Charles Masson à Blamont.

Intervention d'un réserviste citoyen sur les médias et les réseaux sociaux La Semaine de la presse et des médias dans l’École®, dont la thématique de cette 27e session était "La liberté d’expression, ça s’apprend", est une opération visant à développer chez les élèves une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information.

Dans la continuité du travail effectué l’an passé, Isabelle Guyon, documentaliste, et Daniel Midez, professeur d’histoire-géographie au collège Charles Masson à Blamont, ont permis aux élèves de 3e d’approfondir leur réflexion en échangeant avec un membre de la réserve citoyenne de l’Éducation nationale.

Yves Beurrier, cadre d’entreprise et réserviste du Territoire de Belfort, est intervenu auprès de deux classes le mardi 22 et le vendredi 25 mars pour parler du bon usage d’internet, de l’identité numérique, de la liberté d’expression, ainsi que de l’utilisation des réseaux sociaux professionnels. Ces interventions se sont déroulées en présence de journalistes de France Bleu et de l’Est républicain auxquels les élèves ont pu également adresser leurs questions.

Intervention d'un réserviste citoyen sur les médias et les réseaux sociaux La réserve citoyenne de l’Éducation nationale, dispositif créé en mai 2015 pour valoriser l’engagement citoyen au service de la promotion des valeurs républicaines à l’école, compte aujourd’hui plus d’une centaine de membres dans l’académie de Besançon. De nombreux projets entre réservistes et équipes des établissements sont engagés afin de permettre aux élèves d’aborder des thématiques diverses telles que la laïcité, le droit, les médias ou encore l’histoire et la mémoire.

Tout savoir sur la réserve citoyenne

Contact

Alex Bortolan, référent académique pour la réserve citoyenne

25
Collège
Charles Masson - Blamont
Informations complètes

 
mardi 22 mars 2016

Les tout-petits sur les bancs de l’école !

Ils ont moins de trois ans et sont déjà scolarisés. L’école maternelle des Chênes située dans le REP de Sochaux, qui accueille ces très jeunes écoliers, a reçu le recteur

Lundi 14 mars, le recteur Jean-François Chanet, accompagné de Jean-Marie Renault IA-DASEN du Doubs, a visité la classe de très petite section et petite section d’Hamama Hadjar à Sochaux, en présence d’élus locaux.

Une pédagogie ajustée aux besoins spécifiques du jeune enfant

Dans un premier temps, le recteur, accompagné de personnalités, s’est rendu au sein de la classe qui compte quatorze élèves de très petite section et six de petite section. Il a pu y observer à la fois un travail en ateliers et échanger avec quelques écoliers.

Visite du recteur à l'école des Chênes Il a ensuite assisté à une séance musicale organisée dans la salle polyvalente de l’école avec les élèves de la classe et des enfants du centre multi accueil "la ronde des Lionceaux". Cet échange est réalisé dans le cadre du projet "passerelle" entre l’école et le centre multi accueil sous la conduite d’une intervenante musicale. Le recteur a pu apprécier la qualité de la prestation de ces tout jeunes élèves.

Enfin, un échange sur le projet et le fonctionnement de la classe de très petite section a eu lieu dans la salle des maîtres, en présence des représentants de parents d’élèves. Le recteur a ainsi pu se rendre compte du travail effectué notamment dans le domaine du partenariat.

Un contexte spécifique à l’accueil et la scolarisation des moins de trois ans

La loi du 8 juillet 2013 a réaffirmé le rôle déterminant de l’école maternelle quant au développement affectif, social, sensoriel, moteur et cognitif de l’enfant.

L’accueil des enfants de moins de trois ans est l’un des dispositifs essentiels de la priorité donnée au primaire pour renforcer l’acquisition du socle commun notamment grâce à la maîtrise du langage.

Visite du recteur à l'école des Chênes À Sochaux, le dispositif d’accueil des moins de trois ans est mis en place, depuis la rentrée scolaire, dans les trois écoles maternelles du réseau d’éducation prioritaire (REP) du collège Jouffroy d’Abbans. Aujourd’hui, 30 "tout petits" sont inscrits dans les deux écoles de Sochaux.

Le dispositif d’accueil des élèves de moins de trois ans fait l’objet d’un projet précis élaboré par les équipes enseignantes en lien avec les partenaires de la petite enfance et la commune, sous le pilotage de l’équipe de circonscription.

Dans le cadre de ce projet une attention particulière est portée :
- à l’accueil et à l’information des familles afin qu’elles perçoivent progressivement tous les enjeux liés à la scolarisation et qu’elles soient davantage impliquées dans l’éducation de leurs enfants
- au "devenir de l’élève", préoccupation importante de l’école, en permettant aux enfants de construire leurs premières expériences sociales au sein de la collectivité
- à l’acquisition de compétences langagières orales permettant progressivement aux élèves de s’exprimer et de se faire comprendre
- au respect du rythme de l’enfant en proposant un emploi du temps adapté sur la journée et la semaine.

Contact

Bertrand Thiébaud, inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription de Sochaux.

 
jeudi 10 mars 2016

Concours Médiatiks 2016 : à vos médias !

Un concours ouvert à tous les journaux imprimés et aux médias en ligne, réalisés dans le courant de l’année scolaire 2015-2016, par des élèves de la maternelle au post-bac inscrits dans des établissements publics ou privés sous contrat relevant du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’Agriculture.

Modalités de participation au concours Médiatiks 2016

Concours Médiatiks 2016 : à vos médias ! Cette troisième édition est organisée par le CLEMI de l’académie de Besançon en partenariat avec L’Est Républicain. Il est ouvert aux médias de différentes natures ("papier", sites et blogs d’information, radios, comptes réseaux sociaux) réalisés dans le cadre scolaire. Médiatiks 2016 sera parrainé par une personnalité des médias.

Qui peut participer ?

Le concours est ouvert à tous les journaux imprimés et aux médias en ligne, réalisés dans le courant de l’année scolaire 2015-2016, par des élèves de la maternelle au post-bac inscrits dans des établissements publics ou privés sous contrat relevant du ministère de l’Éducation nationale et du ministère de l’Agriculture.

Que faut-il produire ?

Il existe deux possibilités :
- journal "papier" : un numéro de l’année scolaire en cours
- média numérique : les élèves produisent au cours de l’année scolaire un média numérique d’information (blog, webdoc, émission de webradio, compte sur un réseau social)

Comment participer ?

- pour les journaux papier (ou sous format .pdf ou assimilé) : en envoyant au CLEMI de l’académie de Besançon avant le 29 avril 2016, cachet de la poste faisant foi, le numéro que vous souhaitez présenter en trois exemplaires, accompagné de la fiche d’inscription. Afin de faciliter le travail du jury, ceux qui le peuvent sont également invités à envoyer leur journal au format .pdf par courriel.

- pour les productions numériques : en envoyant au CLEMI de Besançon avant le 29 avril 2016, cachet de la poste faisant foi, la fiche d’inscription en y faisant figurer de manière bien lisible le lien vers l’objet médiatique que vous présentez.

Où envoyer ?

CLEMI - Médiatiks 2016
Marie Adam-Normand, coordonnatrice CLEMI académie de Besançon
Canopé de l’académie de Besançon, 5 rue des Fusillés de la Résistance
BP 1153
25003 Besançon Cedex

Calendrier général du concours

- 7 mars 2016 : ouverture des inscriptions
- 29 avril 2016 : date limite d’envoi des médias papiers joints à la fiche d’inscription
- 4 mai 2016 : réunion des comités de lecture et du jury académique
- 26 mai 2065 : remise des prix académiques à Besançon et révélation du palmarès complet - les journaux lauréats seront disponibles en ligne le soir.

Tout savoir : inscriptions, règlement, documents utiles

Contact

Marie Adam-Normand, coordonnatrice CLEMI académie de Besançon

 
mercredi 17 février 2016

Les enfants ont des droits. Mais comment les vivent-ils au quotidien en France ?

Jusqu’au 30 avril 2016, participez nombreux à la consultation nationale des 6-18 ans !

La consultation nationale des 6-18 ans de l’UNICEF France est reconduite pour sa 3ème édition. Afin de mesurer l’exercice des droits de l’enfant en France, l’UNICEF France et les collectivités amies des enfants interrogent, depuis 2013, les enfants et les adolescents sur la perception qu’ils ont du respect de leurs droits au quotidien.

« « « «  UNICEFSur » » » » la base d’un questionnaire identique chaque année et réparti en quatre thématiques (Mes droits, Ma vie de tous les jours, Mon éducation, mes loisirs et Ma santé), tous les enfants et tous les adolescents sont invités à répondre à plus de 150 questions portant sur les différents aspects de leur vie en famille, à l’école, dans leur quartier et dans leur ville.

Vous pouvez faire participer vos classes via la plateforme Internet http://www.jeparledemesdroits.fr. Et afin d’accompagner cet exercice de participation et d’engagement, le Comité UNICEF du Doubs peut, selon la disponibilité de ses bénévoles, intervenir dans votre école sur les Droits de l’enfant, la convention internationale http://eduscol.education.fr/cid66251/journee-internationale-des-droits-de-l-enfant.html ou encore les actions de l’UNICEF à travers le monde.

Il est également mis à votre disposition des affiches, un mode d’emploi, un dossier pédagogique, des outils de restitution pour les enfants et les jeunes sur une page portail permettant de télécharger rapports, infographies et vidéos : http://www.unicef.fr/consultation

L’opération s’inscrit dans le cadre de la convention de partenariat entre le Comité Unicef du Doubs et l’Académie de Besançon, et en collaboration avec la Ville de Besançon, Ville amie des Enfants.

Retrouvez sur le site UNICEF France https://www.unicef.fr/article/consultation-nationale-des-6-18-ans-ecoutons-ce-que-les-enfants-ont-nous-dire, les résultats de l’enquête nationale précédente ainsi que les deux rapports publiés en 2013 et 2014 à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant : « Ecoutons ce que les enfants ont à nous dire ! » et « Le malaise adolescent », en 2014.

Contact : Section UNICEF du Doubs, tél. 03 81 83 34 90 ou par courriel.

 
vendredi 5 février 2016

Magnifique "Journée blanche" UNSS 2016 ! La neige tant attendue était au rendez-vous !

La traditionnelle Journée blanche a finalement eu lieu le 27 janvier dernier au Pré Poncet dans le massif jurassien, entre Mouthe et Chapelle des Bois ! Initialement prévue le 13 janvier, elle avait dû être différée faute d’enneigement

Issus de 46 collèges publics et privés du département et de plusieurs centres spécialisés, plus de 2 000 élèves, dont 60 jeunes officiels/organisateurs, ont participé aux différents ateliers et animations organisés par l’UNSS du Doubs sur tout le site.

Magnifique Journée blanche UNSS 2016 ! La neige tant attendue était au rendez-vous ! Chacun a pu pratiquer la randonnée à ski ou la rando-raquette, le ski/orientation, chacun a pu s’initier au saut à ski ou au slalom, au biathlon avec de vraies carabines à plombs ainsi qu’au snow-tubing - yooner speeder et boardslide situés à proximité du stade des neiges crée pour l’occasion. Différents ateliers de sensibilisation au handi-sport étaient également au programme : "fauteuil ski" et ski en aveugle avec un guide, encadré par des élèves de la section "sport partagé" du collège de Frasne et Malraux.

La journée a été une réussite grâce à la mobilisation des enseignants d’éducation physique des secteurs de Pontarlier et de Morteau et Maîche, au concours de la communauté de commune du Haut Doubs et de ses professionnels(pisteurs, clameur, …) et des autres partenaires, Office national des forêts, Conseil départemental du Doubs, association sportive de Mouthe et du lycée Xavier Marmier de Pontarlier, MAIF … sans oublier l’implication active des étudiants de l’U-Sports de Franche-Comté dans le cadre de l’année (2015-2016) du sport de l’école à l’université (Circulaire du 13 avril 2015).

Rappelons que l’année du sport de l’école à l’université vise à promouvoir le sport comme vecteur de valeurs éducatives et citoyennes, dans le cadre de l’éducation physique et sportive comme dans celui du sport scolaire ou universitaire (USEP, UNSS, FFSU…), en mobilisant l’ensemble des établissements scolaires et l’université, dans des actions conduites en partenariat avec le mouvement sportif associatif et les collectivités territoriales.

En cela la Journée blanche s’inscrit bien dans les objectifs de cette opération nationale.

L’UNSS dans le Doubs, ce sont plus de 8 600 élèves adhérents, 218 professeurs d’EPS animateurs des associations sportives (AS). Fédération du sport scolaire, l’UNSS est ouverte à tous les collégiens et lycéens scolarisés dans le cadre des AS des établissements.

Contact

Le service départemental de la section départementale de l’union nationale du sport scolaire (UNSS)
Jérôme Broussier, responsable et conseiller technique auprès de l’inspecteur d’académie
Tél. : 03 81 80 61 94
ce.unss.dsden25@ac-besancon.fr ou sd25s@unss.org
Site


Galerie

journee blanche UNSS 2016 1 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 10 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 11 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 2 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 4 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 5 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 6 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 7 - (c) UNSS Doubs journee blanche UNSS 2016 9 - (c) UNSS Doubs

 
mardi 19 janvier 2016

L’art à l’école

Un projet artistique et culturel ambitieux a été conduit dans le Val de la Dame Blanche pour les écoles de la circonscription de Besançon 4, en partenariat avec l’arthothèque de l’association sportive et culturelle des automobiles Peugeot (ASCAP)

L'art à l'écoleUne collection d’art contemporain prêtée par l’ASCAP à Montbéliard a été mise en vue jusque fin décembre sur plusieurs sites de la communauté de communes du Val de la Dame Blanche, dont dix écoles de la circonscription de Besançon 4.

25 œuvres y avaient été exposées, deux à trois œuvres par école, avec la complicité des équipes pédagogiques de Bonnay, Vieilley, Venise, Devecey (deux écoles), École-Valentin, Moncey, Geneuille, Cussey, Rigney et La tour de Scay. Grâce au concours financier de la communauté de communes qui a pris également en charge les frais d’installation et d’assurance des tableaux, les classes ont eu la possibilité de se rendre sur les différents lieux d’expositions.

Pendant trois mois, un millier d’élèves aura ainsi bénéficié de cette rencontre privilégiée avec des créations originales et de qualité installées dans des espaces éloignés des lieux de culture, et dans des conditions muséales.

L'art à l'écoleCette proximité des élèves avec la création doit favoriser une réelle démarche de création plastique et enrichir le parcours d’éducation artistique et culturels (PEAC) de chacun, puisque tels sont les objectifs de ce projet pédagogique partenarial.

Les thématiques proposées, celles de l’objet et du déplacement (voyage, mouvement) et la diversité des supports et des techniques (sérigraphie, photographie, gravure, lithographie, eau-forte, aquatinte) avaient prévalu sur les critères de sélection pour l’exploitation en classe.

Visite de l’exposition avec découverte sensible et lecture des œuvres ou engagement d’un travail plastique en lien avec d’autres domaines d’apprentissages, à partir d’un ou de plusieurs tableaux, en s’inspirant des techniques, de l’artiste, de la thématique.
Telles sont les pistes d’exploration pédagogique proposées par les conseillers pédagogiques, Christelle Simonin conseillère pédagogique de de la circonscription de Besançon 4 et Jean-Paul Jorrot, conseiller pédagogique départemental en arts visuels. À ce titre, Les professeurs des écoles intéressés avaient, le 29 septembre dernier, été conviés à un temps de formation, de présentation du projet et de réflexion autour des œuvres proposées.

Pour en savoir plus sur l’artothèque de l’ASCAP

Contact

Mission art et culture à la DSDEN du Doubs,
Claire Bouiller, inspectrice de la circonscription de Besançon 4,
Tél. : 03 81 65 48 81
Courriel


Galerie

L'art à l'école L'art à l'école L'art à l'école L'art à l'école L'art à l'école L'art à l'école

 
lundi 11 janvier 2016

"L’école, maison commune. Au cœur de la République"

C’est un parcours historique, géographique, artistique, social et citoyen que les élèves des classes de cycle 2 et de cycle 3 de l’académie sont invités à découvrir.

L’école, lieu de vie quotidienne pour des milliers d’élèves, est proposée ici comme objet d’étude. École communale ou intercommunale, école du village ou école urbaine de quartier, il s’agit pour les élèves du CP au CM2 de l’observer, de la décrire, de la questionner pour mieux comprendre son évolution et mieux l’appréhender dans toutes ses dimensions et ses valeurs.

L'École maison commune.

En interrogeant l’histoire de ce lieu qui lui est si familier, à travers son espace, son architecture et son fonctionnement, l’élève va pouvoir créer du lien entre la vie à l’école et la vie civique. Il pourra également donner du sens aux valeurs de la République, ses symboles et sa devise, puis partager son plaisir de présenter sa propre école à d’autres élèves, "raconter aux autres et lire ce qu’ils nous disent", en vrais sujets de grands reportages !

La restitution des projets est très attendue !

Le projet a été lancé début octobre et un site internet lui est dédié. Chacun y trouvera la présentation du projet et les "newsletters" permettant de suivre l’actualité des actions.

Contact

Pour le Doubs :
Claire Bouiller, inspectrice de l’Éducation nationale, chargée de la mission Culture humaniste et histoire des arts.

 
mercredi 23 décembre 2015

Quand les écoliers s’approprient la laïcité

Des élèves (les grands !) ont travaillé sur la charte de la laïcité et l’ont explicitée aux plus petits

C’est ce qui s’est passé mercredi 9 décembre à l’école élémentaire de Thise, en présence de l’ensemble des classes, de l’équipe pédagogique de l’école et de deux formateurs à la laïcité et aux valeurs de la République. À l’occasion de la première journée nationale dédiée à la laïcité.

Un mot revient souvent : laïque !

"Savez-vous pourquoi nous nous retrouvons tous ensemble ce matin  ?" demande la directrice, Corinne Regazzoni, à son jeune auditoire. Et les questions-réponses s’enchaînent : "Qui vous a déjà parlé de la charte de la laïcité ? L’avez-vous vue ? De quoi est-elle composée ? Qu’est-ce qu’un article ? Combien y en a t-il ? Quelles couleurs observez-vous ? Un mot revient souvent : sauriez-vous dire lequel ?". Etc.

Charte de la laïcitéLes élèves des deux classes de cours moyen de cycle 3 de l’école se sont penchés sur les quinze articles de la charte, dans le cadre de leurs apprentissages en enseignement moral et civique... Dans leur classe respective, les professeurs ont lu et présenté chacun des articles. Après quoi, les enfants ont choisi ceux sur lesquels ils voulaient travailler. Les séquences pédagogiques ont donné lieu à la réalisation d’affiches.

C’est sur ce support que les élèves (les grands toujours !) ont, à l’attention de leurs camarades, reformulé les différents articles de la charte, à leur manière, en images et avec des exemples. Il a fallu revenir sur certaines notions telles : que démocratie, devise, valeurs communes, croyances, signes ostentatoires, neutralité, etc. Des notions qui ne sont pas toujours faciles à comprendre pour des petits CP ou CE1 ! "Tu en as bien un, toi !", interpelle Quentin en s’adressant à la directrice, à propos de foulard ! Explication de texte oblige ! De quoi parle-t-on au juste ?

Pour le 15e et dernier article de la charte, c’est à la directrice qu’est revenue la tâche de l’expliciter, soulignant que, "par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire la laïcité au sein de leur établissement". En respecter les principes, la liberté de conscience et d’expression, l’égalité entre les filles et les garçons, la diversité culturelle… Pour que tout se passe bien entre tous, pour bien vivre ensemble. Et de rappeler le rôle de l’École dans l’apprentissage et le partage des valeurs qui la fondent et qu’elle garantit.

Les affiches réalisées par les élèves sont exposées dans l’école à la vue de tous et chacun pourra ensuite y revenir à son rythme. Les conseillers pédagogiques ont proposé leur aide aux enseignants afin de poursuivre, dans les classes, ce travail déjà bien engagé.

Pourquoi un 9 décembre ?

La charte de la laïcité, présentée le 9 septembre 2013 et diffusée dans toutes les écoles, rappelle que l’École a pour mission de transmettre et de faire partager les valeurs républicaines du pays. Elle a pour objectif de définir et d’expliquer la laïcité aux élèves et à l’ensemble de la communauté éducative.

Fresque de l'école des Chaprais à BesançonL’école de Thise a voulu marquer ce temps fort qu’est la journée de la laïcité instaurée le 9 décembre et qui commémore cette année le 110e anniversaire de la loi de 1905. Comme d’autres établissements du Doubs : ici l’inauguration d’un banc de l’amitié comme à la maternelle de Voujeaucourt ou la plantation d’un arbre de la laïcité comme dans les écoles de Baumes-les-Dames, Dannemarie-sur-Crête ou Helvétie à Besançon ; là, une fresque tricolore à l’école des Chaprais à Besançon ou la lecture de la charte et la projection de film au collège d’Étupes.

Présentation d'affiches par les élèves Pour rappel, la loi promulguée le 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État a marqué en France "une étape majeure dans le processus historique d’institution d’une République laïque". (Extrait de la circulaire ministériellepubliée au BO n°41 du 5 novembre 2015).

L’ensemble des enseignants du premier degré du département du Doubs bénéficieront d’une formation à la laïcité et aux valeurs de la république au sein de leur circonscription. 70 formateurs sont en effet habilités à intervenir sur l’ensemble de l’académie au niveau de la formation des personnels enseignants des premier et second degrés.

Pour travailler avec les élèves sur l’anniversaire de la loi de 1905, des ressources pédagogiques sont mises à disposition :

- les formateurs à la laïcité et aux valeurs de la république ou le référent académique laïcité, pour trouver des ressources et poser leurs questions à partir de l’application "questions de laïcité" accessible depuis PRATIC +, le portail des services internet de l’académie de Besançon.
- Sur Eduscol, le site professionnel du ministère pour les cycles 2 et 3 de l’école, le collège et le lycée.
- Abdennour Bidar, chargé de mission sur la laïcité au ministère de l’Éducation nationale, détaille en vidéo le contenu des 15 articles de la charte de la laïcité à l’École.
- Journée de la laïcité : lettre du recteur aux personnels.


Galerie

Les articles de la charte de la laïcité illustrés par les élèves Les articles de la charte de la laïcité illustrés par les élèves Les articles de la charte de la laïcité illustrés par les élèves Les articles de la charte de la laïcité illustrés par les élèves Les articles de la charte de la laïcité illustrés par les élèves Les articles de la charte de la laïcité illustrés par les élèves

 
mardi 1er décembre 2015

La matière dans tous ses états

"Extraits du réel", titre de la collection du FRAC à voir absolument au collège Georges Pompidou à Pouilley-les-Vignes dans le Doubs, du 19 novembre 2015 au 29 avril 2016.

La matière dans tous ses étatsLe Fond régional d’art contemporain (FRAC) à Besançon n’arrive plus incognito dans l’établissement, ni dans la commune ! Après l’exposition de la série "The Hard Workers" (Les laborieux) de l’artiste britannico-hollandaise, Helen Frik, au printemps dernier, le collège accueille pour une longue saison cinq nouvelles œuvres prêtées par le FRAC dans le cadre de son programme "hors les murs", au plus près du tout public.

Dans leurs œuvres mises en vue, les artistes, à leur manière, traitent la matière, récupérée bien souvent (tissus, carton, journaux), qu’ils expriment de curieuses façons, par la photographie ou le volume (collages, amoncellements, effets d’optique) pour en faire des œuvres d’art étroitement inspirées de notre univers contemporain et susceptibles de faire naître un questionnement sur l’environnement et le développement durable.

Œuvres du fonds à découvrir

- Texture n°1 de Machallah Yasseripour, 1983. Collage.
- Bedded bed de Matthew Mccaslin, 1989. 150 couvertures empilées.
- Table des matières de Paul Pouvreau, 1999. Photographie.
- Shipwreck and worker, Istanbul de Allan Sekula. 1998-1999. Fait partie de la série Titanic’s wake.
- Feigenblatt de Peter Rösel, 1998. Feuille de vigne sur tissu.

"Extraits du réel" -FRAC

Objectifs : les apprentissages des élèves

L’exposition est destinée en priorité aux collégiens ainsi qu’aux élèves des écoles du secteur du collège dans le cadre des actions pédagogiques du conseil école-collège piloté en tandem par l’équipe de direction du collège et celle de la circonscription d’inspection de Besançon 4.

La matière dans tous ses étatsEn conjuguant rencontre avec les œuvres, approche de l’art contemporain et pratique artistique, l’exposition participe, pour chaque élève, à la construction de son parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC). C’est tout le sens du partenariat entre le FRAC et la Direction des services départementaux de l’éducation nationale du Doubs.

Prochainement, les visites des classes avec découverte sensible et lecture des œuvres artistiques vers une démarche d’exploration, de création. Pour les préparer et les structurer, deux temps de "médiations" avec le FRAC pour les professeurs : le premier a eu lieu pour les professeurs du collège le 19 novembre dernier, jour du vernissage, le second est programmé le 11 janvier prochain avec les professeurs des écoles. Xavier Jouffroy, professeur d’arts plastiques et coordinateur du projet et Maude Marchal, chargée de diffusion de la collection au FRAC, sont aux avant-postes pour accompagner, expliquer, inciter tous les publics !

Contacts

Inspection de Besançon 4, 26 avenue de l’observatoire à Besançon
Tél. : 03 81 65 48 81
Courriel

Direction du collège Georges Pompidou,
1 rue du collège à Pouilley-les-Vignes
Tél. : 03 81 55 45 00
Courriel

 
vendredi 20 novembre 2015

Tandems solidaires

Les nouveaux projets solidaires des collèges ont été lancés et présentés le 17 novembre dernier, salle Battant à Besançon, à l’occasion de la Semaine de la solidarité internationale qui se déroule partout en France jusqu’au 22 novembre prochain

Dans le Doubs, quatre collèges s’engagent en tandem avec une association pour réaliser une action concrète durant l’année scolaire

Présentation du dispositif "les tandems solidaires"

Une action d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité

Le Tandem solidaire est un dispositif mis en place depuis 2003 à l’initiative de l’Éducation nationale dans l’académie, du CERCOOP et du Conseil départemental qui apporte un soutien financier à la réalisation des projets.

Le principe est de faire travailler ensemble des classes de collèges et des associations sur un projet concret en faveur du développement durable et solidaire : reportage documentaire, film, plantations, clubs solidaires, prototype.

Tandems solidaires Concrètement, les associations suivent une classe ou un groupe d’élèves d’un collège en lui proposant un thème de réflexion à partir de leur action menée sur le terrain. Les projets sont variés et concernent le développement durable, l’interculturel, l’éducation, l’accès à des besoins de base tels la santé ou l’accès à l’eau potable et à l’assainissement.

L’objectif est de sensibiliser les élèves aux enjeux des relations Nord-Sud, aux grands déséquilibres mondiaux et aux mécanismes du développement, aux alternatives possibles, à ce qui peut être fait au quotidien pour rendre le monde plus juste et plus solidaire.

La Semaine internationale est un temps fort de valorisation des actions réalisées par les tandems solidaires. Quelques exemples d’actions :

- Nyi Cassin : un échange scolaire avec confrontation des imaginaires respectifs entre le collège Cassin à Baume-les-Dames et une école amazonienne que soutient l’association Meuh.
Panneau collège Cassin

- Club nature avec exposition et dégustation d’insectes par le tandem du collège Félix Gaffiot à Quingey et de l’association Tri.
Panneau collège Félix Gaffiot

- Mal d’eau ou la fabrication d’un prototype de lave-main au Burkina Faso par le tandem de la classe de 3e SEGPA du collège Jean-Jacques Rousseau à Voujeaucourt et de l’association Artoude
Panneau collège Jean-Jacques Rousseau

- Maricar, pourquoi ne vas-tu pas à l’école ? : exposition de sensibilisation réalisée par le tandem du collège Mont-Miroir à Maîche et de l’association des Enfants du Mékong
Panneau collège Mont-Miroir

- Au pays de Dracula : une découverte de la Roumanie via le projet "Journalistes en herbe" en binôme avec le collège Diderot à Besançon et l’association Franche Sylvanie.

Quatre projets se mettent en place cette année dans le département (14 dans l’académie)

- le tandem du collège Camus à Besançon et de l’association Amnesty international
- le tandem du collège Malraux à Pontarlier et de l’association Y’a de l’électricité dans l’air
- le tandem du collège Les Bruyères à Valentigney et de l’association Unicef
- le tandem du le collège privé Cartannaz à Pirey avec l’association Besançon-Douroula

La formule des Tandems solidaires peut être adaptée avec toujours comme objectifs de contribuer à l’éducation à la citoyenneté et la solidarité internationale, d’amener les jeunes à agir dans et en dehors de l’École pour devenir des citoyens responsables et solidaires. Les élèves de la classe du Collège Mont-Miroir à Maîche en témoignent : "Nous, on n’est pas grand-chose, mais à plusieurs, on peut faire que ça aille mieux pour les autres ! Nous sommes sur la bonne voie…"


Galerie



services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon