• Région académique Bourgogne Franche-Comté

Rubrique Actualités

mardi 26 janvier 2016

Un formidable succès pour le projet I-Site BFC qui figure parmi les deux projets retenus par le jury international !

La décision du jury international vient d’être communiquée aux finalistes, après une ultime audition en début de semaine des huit délégations retenues pour la dernière phase du processus de sélection, dans le cadre du second programme investissements d’avenir (PIA2) mené par l’État

La délégation d’I-Site BFC a été auditionnée ce lundi 18 janvier. Le succès du projet I-Site BFC constitue une avancée majeure pour l’avenir de la Bourgogne Franche-Comté et de ses acteurs.

Le projet I-Site BFC, un travail d’équipe de longue haleine, porté par la COMUE UBFC

Depuis deux ans, UBFC a mobilisé toutes ses forces vives afin de rassembler, autour de ce projet majeur, un consortium de quinze partenaires issus de l’enseignement supérieur et de la recherche, des organismes nationaux de recherche et des structures hospitalo-universitaires, fortement soutenu par des acteurs du tissu socio-économique et les collectivités territoriales.

Sur treize projets I-Site déposés, seuls quatre ont été auditionnés par le jury international en novembre 2015, preuve d’un niveau de sélection élevé. Et seuls deux ont été retenus au final, dont le projet I-Site BFC.

Pour l’audition du 18 janvier, la délégation d’I-Site BFC était composée d’ Alain Courau, directeur du site Alstom à Belfort, Francois Houllier, PDG de l’INRA, Christophe Borg, professeur d’oncologie médicale à l’Université de Franche-Comté, délégation menée par Alain Dereux, professeur de physique à l’Université de Bourgogne, coordinateur du projet, et Annie Vinter, professeur de psychologie à l’Université de Bourgogne et présidente provisoire d’UBFC. Le projet a également bénéficié du précieux concours de Michel de Labachelerie, Directeur de recherche à l’institut Femto-St et chargé de mission I-Site pour UBFC.

I-Site BFC, un projet d’envergure projeté sur dix ans, aux ambitions internationales

Adoptant un modèle de gouvernance fédérale, le projet I-Site permettra de créer au sein de la grande région Bourgogne Franche-Comté un environnement international stimulant pour attirer les étudiants et les chercheurs talentueux de tout horizon. Il vise à assurer l’accès à une offre de formation de grande qualité, à favoriser une stratégie d’innovation et de recherche interdisciplinaire de haut niveau, axée autour de trois domaines de recherche intensive (matériaux avancés, ondes et systèmes intelligents/territoires, environnement et aliments pour une qualité de vie durable/ santé et soins individualisés intégrés), issus des expertises présentes en Bourgogne Franche-Comté.

À travers ce projet, appuyé par l’ambition d’UBFC et de ses partenaires, c’est toute une région qui bénéficiera d’une mutation positive de son économie vers un profil plus "high-tech", plus compétitif, prometteur en termes de création d’emplois.
Alain Dereux indique : "C’est une immense satisfaction d’obtenir cette reconnaissance pour un travail engagé depuis deux ans déjà, qui renforcera significativement l’enseignement supérieur et la recherche dans notre région. Je remercie tous les partenaires qui ont contribué à porter le projet I-Site jusqu’à son obtention, ainsi que l’ensemble de la communauté pour sa mobilisation."
Annie Vinter ajoute : "Le projet I-Site BFC sera un véritable moteur du déploiement de la COMUE UBFC, et représente un point de départ pour notre dynamique communautaire. Il dessine une réelle trajectoire de développement à l’international, fédératrice et conçue au bénéfice de tous. Et nous y veillerons particulièrement."

Les chiffres-clés d’I-Site

- 420,5M€ de capital demandé, financé par le PIA2 sur dix ans. Ce capital produira environ 10M€ d’intérêts par an.
- ces intérêts viendront alimenter un budget annuel total d’environ 40M€/an, notamment co-financé à hauteur de 7,5M€ par la région et de1,5M€ par les partenaires industriels.

À propos du consortium I-Site BFC

Porté par UBFC, le projet I-Site BFC (Initiatives, science, innovation, territoires, économie) associe aux six membres fondateurs l’ENSAM de Cluny, les organismes nationaux de recherche (INRA, INSERM, CNRS, CEA), les établissements hospitalo-universitaires de Bourgogne et de Franche-Comté (CHU Dijon, CHRU Besançon, le Centre Georges François Leclerc, et l’Établissement français du sang (EFS)). Il a été fortement soutenu par le monde socio-économique et l’ensemble des collectivités locales de Bourgogne Franche-Comté.

À propos d’UBFC, Université Bourgogne Franche-Comté

Créée le 1er avril 2015, UBFC est une communauté d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche (COMUE), actuellement composée de six membres :
- l’Université de Bourgogne (UB)
- l’Université de Franche-Comté (UFC)
- l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM),
- l’École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (ENSMM) de Besançon
l’Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l’alimentation et de l’environnement (AgroSup Dijon)
- l’École supérieure de commerce de Dijon (groupe ESC Dijon-Bourgogne).

UBFC représente environ 57 000 étudiants, 10 000 personnels, six écoles doctorales et 60 laboratoires de recherche, répartis sur l’ensemble de la région Bourgogne Franche-Comté.

En savoir plus

Contact

Service communication UBFC
Raphaëlle Levasseur
Tél. : 03 63 08 26 45 / 07 86 21 13 91
Courriel

 
mardi 12 janvier 2016

Jérémy Paille, une PEPITE étudiant-entrepreneur primée

Issu du dispositif PEPITE Bourgogne Franche-Comté, Jérémy Paille fait partie des 53 lauréats nationaux du prix Tremplin PEPITE 2015.

Jérémy Paille, une <abbr title="Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreunariat">PEPITE</abbr> étudiant-entrepreneur priméeLabellisé depuis 2014, le programme PEPITE Bourgogne Franche-Comté au sein de la COMUE UBFC fait partie des 29 pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreunariat en France, destinés à développer la culture de l’entrepreunariat et de l’innovation auprès des étudiants

Jeune diplômé d’un DUT gestion administrative et commerciale des organisations (GACO) à l’Université de Franche-Comté (IUT Belfort-Montbéliard), Jérémy Paille est le fondateur de la société Studylife, une plateforme évènementielle et culturelle dédiée à la communauté étudiante, créée en 2014.

Jérémy Paille, une <abbr title="Pôles étudiants pour l'innovation, le transfert et l'entrepreunariat">PEPITE</abbr> étudiant-entrepreneur priméeUne première remise des prix a eu lieu à Paris le 7 décembre 2015 en présence de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Une seconde cérémonie s’est déroulée à Besançon le 17 décembre 2015, au siège de l’Université Bourgogne Franche-Comté, durant laquelle Jérémy Paille a reçu le prix Tremplin PEPITE des mains de Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, et Antoine Bréhard, directeur régional de la Caisse des Dépôts.

Trois autres étudiants-entrepreneurs du programme PEPITEBFC sont également lauréats régionaux du prix Tremplin PEPITE 2015 :
- Audrey Chaillet, étudiante à l’Université de Bourgogne, pour son projet Vita Vinum, outil numérique d’information sur le vin dédié aux professionnels,
- Vincent Poyer, étudiant ingénieur à l’UTBM, pour son projet de bagage connecté.
- Yannick Yamkoudougo, étudiant ingénieur à l’UTBM, pour son projet GreenWaves Mobility, un véhicule électrique monoplace léger.

En savoir plus

 
vendredi 11 décembre 2015

Réforme territoriale

Najat Vallaud-Belkacem a présenté, mercredi 9 décembre en Conseil des ministres, un décret relatif aux régions académiques et un décret portant modification des modalités de nomination des recteurs

Le premier adapte, à compter du 1er janvier 2016, l’organisation des services déconcentrés du ministère à la réforme territoriale issue de la loi du 16 janvier 2015. À chacune des nouvelles entités correspondra une région académique composée d’une à trois des actuelles académies. Ces nouvelles régions académiques seront l’échelon de mise en cohérence des politiques éducatives au niveau régional. Pour chacune d’entre elles, un recteur de région académique sera nommé parmi les recteurs. Le second décret vise à diversifier le vivier de recrutement des recteurs.

Présentation de décrets en Conseil des ministres : régions académiques et modalités de nomination des recteurs

Réforme territoriale : 17 régions académiques pour assurer la cohérence des politiques éducatives au niveau régional

Décret n° 2015-1616 du 10 décembre 2015 (JO du 11 décembre 2015)
Décret n° 2015-1618 du 10 décembre 2015 (JO du 11 décembre 2015)

 
mercredi 9 décembre 2015

Réforme territoriale : mise en place des nouvelles régions académiques

Communiqué de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a présenté ce jour en Conseil des ministres un projet de décret relatif aux régions académiques. Ce décret adapte, à compter du 1er janvier 2016, l’organisation des services déconcentrés du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à la réforme territoriale issue de la loi du 16 janvier 2015.

À chacune des nouvelles régions correspondra une région académique composée d’une à trois des actuelles académies, qui sont maintenues dans leurs limites géographiques. Ces nouvelles régions académiques seront l’échelon de mise en cohérence des politiques éducatives au niveau régional. Les 30 académies actuelles continueront d’assurer le pilotage des politiques éducatives avec le souci de la proximité avec les établissements d’enseignement, leurs personnels et les élus des territoires. Par ailleurs, ces évolutions n’auront pas d’impact sur les périmètres actuels de la gestion des ressources humaines.

Dans chaque région académique, un recteur de région académique sera nommé parmi les recteurs. Il disposera de pouvoirs propres et, pour les régions comportant plusieurs académies, garantira, avec l’appui des autres recteurs, l’unité et la cohérence de la parole de l’État dans les champs de compétences partagés avec la collectivité régionale ou le préfet de région.

Des services interacadémiques pourront être constitués pour renforcer l’efficacité collective. À minima il en sera constitué un dans chaque région académique pour le contrôle de légalité et le contrôle budgétaire, administratif et financier des établissements publics d’enseignement supérieur. Le décret prévoit par ailleurs le rattachement de la délégation régionale de l’ONISEP au recteur de région académique.

Cette nouvelle organisation permettra de maintenir un cadre national cohérent et une gestion de proximité adaptée au pilotage du premier service public de l’État tout en garantissant une mise en cohérence des stratégies académiques rendues nécessaire par l’évolution de la carte des régions.

 
vendredi 23 octobre 2015

Présentation du projet I-SITE BFC

Une cinquantaine de participants à la conférence de presse organisée le jeudi 22 octobre 2015 au siège de la Communauté d’universités et établissements (COMUE) Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) à Besançon

Dans un contexte de création de la grande région Bourgogne Franche-Comté et de la COMUE UBFC, la présence des présidents des deux régions actuelles à cette conférence de presse est plus qu’un symbole. Pour les deux recteurs de Besançon et de Dijon, "la priorité est la mise en place d’un service interacadémique de l’enseignement supérieur et de la recherche opérationnel à la rentrée 2016". Ils souhaitent contribuer à "montrer l’importance que revêt le regroupement de la plupart des établissements d’enseignement supérieur des deux académies en une seule COMUE UBFC".


UBFC porte un projet d’initiatives sciences innovation territoires-économie (I-SITE), "dont le succès est crucial pour la région Bourgogne Franche-Comté". Il est de la responsabilité des deux recteurs "d’accompagner le développement harmonieux, équilibré, de cette COMUE".

Un territoire qui mobilise ses forces pour son avenir

Présentation du projet I-SITE <abbr title="Bourgogne Franche-Comté">BFC</abbr>La présidente de la COMUE et les deux recteurs ont ainsi réuni les journalistes en présence des présidents de région et des partenaires institutionnels, pour présenter le projet I-SITE BFC. La date symbolique de limite de dépôt du dossier complémentaire de candidature a été retenue pour tenir cette conférence de presse.


Engagé dans le cadre du second programme d’investissements d’avenir 2 (PIA2), le projet I-SITE BFC a vocation à contribuer à l’amélioration de la compétitivité économique et de la capacité d’innovation des acteurs de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en les associant plus fortement à leur environnement socio-économique.

Dossier de presse I-SITE BFC - 22 octobre 2015

Plaquette de présentation projet I-SITE BFC

En savoir plus

 
vendredi 11 septembre 2015

Coopération renforcée entre les CROUS de Dijon et de Besançon

Le 8 septembre dernier, les CROUS de Besançon et Dijon ont signé une convention de mutualisation du traitement des dossiers sociaux étudiants (DSE).

Plus de 40 000 dossiers de demandes de bourses et de logements sont traités chaque année par les centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires (CROUS) de Dijon et de Besançon.

Une première étape a été franchie dans le rapprochement entre les deux CROUS avec la signature d’une convention de mutualisation du traitement des dossiers sociaux étudiants (D.S.E.). La convention a été signée par Denis Rolland, recteur de l’académie de Dijon, Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, Hervé Brönner, directeur du CROUS de Dijon, et Dominique Froment, directrice du CROUS de Besançon.

Signature de convention Cette signature traduit la volonté commune des deux CROUS d’accélérer le traitement des demandes d’aides et, plus globalement, d’améliorer la qualité du service rendu aux étudiants. Ce rapprochement formalise également l’orientation prise pour harmoniser les services proposés aux étudiants et aux agents de la Communauté d’universités et d’établissements (COMUE) Bourgogne Franche-Comté, créée en avril dernier.

Sur un plan opérationnel, un comité de direction commun a été créé. Il rassemble les deux directeurs, les deux directeurs adjoints, les deux agents comptables et les deux responsables des divisions de la vie étudiante.

Les deux recteurs co-présideront, quant à eux, un comité de coordination des CROUS de Bourgogne et de Franche-Comté qui se réunira une ou deux fois par an.

Un calendrier de travail prévisionnel a été arrêté jusqu’en 2017. Il devrait permettre de poursuivre l’harmonisation des services des CROUS de Bourgogne et Franche-Comté.

Contacts

CROUS de Besançon
Dominique Froment, directrice
Tél : 03 81 48 46 00

CROUS de Dijon
Hervé Brönner, directeur
Tél : 03 45 34 84 00

 
mardi 1er septembre 2015

Une première formation commune pour les personnels d’encadrement stagiaires de l’académie

Le 26 août 2015 s’est tenue au lycée Prieur de la Côte-d’Or d’Auxonne, dans l’académie de Dijon, dans une ville de Bourgogne toute proche de la Franche-Comté, l’ouverture officielle de la formation statutaire commune des personnels d’encadrement stagiaires des académies de Besançon et de Dijon

Une première remarquable. Au cours de cette journée initiée et présidée par les deux
recteurs d’académie, et en présence des secrétaires généraux et d’I.A.-D.A.S.E.N., les
personnels stagiaires ont pu apprécier les interventions des deux recteurs et des cinq
inspecteurs généraux correspondants académiques.

Les recteurs, Jean-François Chanet et Denis Rolland, ont tous deux salué la réalisation de cette première initiative commune marquant la coopération renforcée entre les académies de Besançon et de Dijon, les deux académies de la future région Bourgogne Franche-Comté.

 
mardi 1er septembre 2015

Pass’UBFC : ma carte multiservice en Bourgogne Franche-Comté

Au 1er septembre 2015, BFC et les CROUS lancent la carte multiservice unique pour l’ensemble du site Bourgogne Franche-Comté

Services et avantages

Pass'UBFC : ma carte multiservice en Bourgogne Franche-ComtéUn nouvel outil commun, doté d’une technologie sans contact, adossé à la nouvelle monétique "Izly" du CROUS pour faciliter la vie étudiante et des personnels de Bourgogne Franche-Comté.

- Carte d’identification : atteste du statut étudiant ou du statut personnel
- Carte de mobilité en Bourgogne Franche Comté : emprunt de livres dans les bibliothèques universitaires ou d’établissements, moyen de paiement dans les restaurants universitaires
- Carte évolutive : d’autres services personnalisés propres à chaque établissement vous sont proposés (contrôle d’accès à certains locaux, paiement des photocopies, distributeurs automatiques…)

Les établissements participants

- l’Université de Bourgogne (UB)
- l’Université de Franche-Comté (UFC)
- l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM)
- l’École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (ENSMM)
- AgroSup Dijon
- CROUS de Dijon et CROUS de Besançon

En savoir plus

 
samedi 1er août 2015

Évolution au 1er janvier 2016 de l’organisation académique en Bourgogne Franche-Comté

Au 1er janvier 2016, afin d’assurer la cohérence de l’action publique en région mais aussi une nécessaire gestion de proximité, l’Éducation nationale sera, en France métropolitaine, structurée autour de 13 régions académiques, elles-mêmes composées d’une ou plusieurs circonscriptions académiques

Pour la région Bourgogne Franche-Comté, il y aura donc deux recteurs, chanceliers des universités. L’un basé à Besançon sera recteur de l’académie de Besançon et aura la fonction de recteur de région académique. L’autre à Dijon sera recteur d’académie, recteur de l’académie de Dijon.

Afin de veiller à la cohérence régionale mais également à la nécessité d’une gestion collective, de proximité, les recteurs se réuniront au sein d’un conseil académique régional qui sera présidé par le recteur de la nouvelle région académique Bourgogne Franche-Comté.


Les grandes dates

  • 1er janvier 2016
    Une seule région Bourgogne Franche-Comté
  • 22 avril 2015
    Désignation du recteur coordonnateur. Lettre de mission
  • 1er avril 2015
    Réunion : recteurs, secrétaires généraux et directeurs de cabinet
  • 11 février 2015
    Réunion "comité des recteurs"