R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Le collège Xavier Bichat d’Arinthod a représenté l’académie de Besançon pour (...)

Rubrique En établissements

lundi 9 novembre 2015

Le collège Xavier Bichat d’Arinthod a représenté l’académie de Besançon pour l’opération "Ma planète 2050"

Dans le cadre de la COP21, France Info est à l’initiative du projet « #ma planète 2050 » demandant aux élèves du secondaire d’imaginer le futur et de proposer des solutions pour limiter les effets du réchauffement climatique.

Un établissement par académie avait pour mission de travailler une des thématiques proposées (alimentation, énergie, transports, eau, habitat) et de rédiger une proposition qui, à l’issue, a été inscrite dans un livre blanc destiné aux décideurs de la COP21.
Visio-conférences avec des professeurs et des étudiants de Sciences Po

Une classe de 4e du collège Xavier Bichat a ainsi travaillé sur la thématique énergétique

Après une période de réflexion les élèves ont pu dresser un bilan de la situation actuelle à la veille de la COP21. Les politiques conduites jusqu’à ce jour n’ont pas apporté des résultats suffisants pour résoudre les problèmes liés aux changements climatiques.
À leur échelle, les élèves épaulés par l’équipe pédagogique ont donc imaginé une autre voie : agir en citoyens responsables pour impulser le changement auprès des collectivités territoriales.

Le projet pédagogique mené avec les élèves a pour objectif : 
- d’établir un diagnostic des consommations du collège et de celles des territoires de la Petite Montagne
- de faire de l’établissement un lieu à l’origine d’une dynamique de développement durable et de lutte contre le changement climatique 
- en ayant une action militante au sein des communes de la Petite Montagne pour qu’elles s’engagent à réduire leurs consommations et à réaliser un aménagement visant à produire une énergie renouvelable pour son territoire ou un aménagement qui réduit leurs consommations

Des solutions pour la planèteLes acteurs mobilisés sont les collégiens, l’ensemble des professeurs, les élus locaux, la communauté de communes, le CPIE, le conseil départemental.

Les réalisations seront :
- un diagnostic des consommations énergétiques du collège et de la Petite Montagne (partenariat avec le Laboratoire de Géographie « Thema » de l’université de Franche-Comté)
- la production d’un article militant dans L’écho de la Petite Montagne pour favoriser la réduction réduire des consommations énergétiques
- la modélisation puis la réalisation d’une maquette du collège en 2050 : collège autosuffisant en énergie (installation progressive de modules de production d’énergie renouvelable)
- la contractualisation avec les communes pour que celles-ci réalisent un aménagement visant à réduire leurs consommations énergétiques d’ici juin 2016 et qu’elles réfléchissent à l’installation progressive de petites unités de production d’énergie renouvelable d’ici 2050 afin de parvenir à un territoire autonome en énergie

Ce projet qui colle aux réalités locales, émanant des sociétés civiles, est en cohérence avec les axes de travail développés dans le cadre du plan climat. Les actions de contractualisation, émanant des élèves, pourraient être à l’origine d’une dynamique intercommunale et, qui sait, figurer en bonne place dans les actions d’un Territoire à énergie positive.

Ils ont ainsi profité d’un vrai travail interdisciplinaire leur permettant d’aborder toutes les facettes de la problématique et des possibles à venir.
- Maths : étude statistique des informations récoltées lors du diagnostic énergétique d’un collège.
- Français : travail sur l’argumentation permettant de convaincre les élus locaux d’engager des projets visant à réduire les consommations énergétiques des communes.
- Sciences physique : travail sur les énergies renouvelables
- Technologie / SVT : recherche de solutions pour diminuer les consommations énergétiques du collège et modélisation du collège du futur avec Google sketchup
- Arts plastiques : travail sur le graphisme du tract militant diffusé aux communes.
- Géographie : étude multiscalaire des consommations énergétiques et leur impact carbone + hypothèses pour diminuer les consommations.

Le mardi 3 novembre, les élèves ont été reçus dans le grand auditorium de Radio France pour assister à la synthèse des travaux menés dans l’ensemble des académies et écouter les propositions d’élèves de pays étrangers (Liban, Mauritanie...) en présence de personnalités d’univers différents à l’exemple de Yann Arthus Bertrand ou encore de Pierre Radanne. Les exposés ont été entrecoupés d’animations variées : spectacle de magie, reportages vidéo, représentation de la Maîtrise de Radio France.

Madame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la rechercheMadame Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la recherche, s’est vue remettre le livre blanc des solutions pour ma planète. Ce livre blanc comporte l’ensemble des solutions proposées par les élèves dont deux pages de proposition du collège d’Arinthod. Madame la Ministre a demandé l’accord des élèves pour transmettre ce livre blanc à l’ensemble des Ministres de l’Éducation des pays présents à la COP21 le 4 décembre 2015. Il sera donc traduit en anglais.
Une délégation d’élèves a déjà remis un exemplaire du livre blanc au Président de la République lors d’une interview à l’Élysée.

Pierre Radanne a conclu l’après-midi par ces mots " votre génération va connaître de profonds changements, nous, adultes, sommes là pour vous aider".

39
Collège
Xavier Bichat - Arinthod
Informations complètes

Contacts

Gilles Bulabois et Jean-Marc Tochon,
chargés de mission académique "éducation au développement durable"


Galerie

audit DSCF4974 conf paris DSCF4986 ministre DSCF4987 panneau radio fr DSCF4970 radio france DSCF4966

 
jeudi 22 octobre 2015

Visio-conférences avec des professeurs et des étudiants de Sciences Po

Dans le cadre de la première édition de la Semaine pour le climat organisée du 5 au 10 octobre 2015 par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’académie a proposé une série de conférences dans différents établissements

Cette semaine pour le climat s’inscrit en préambule de la COP21 - convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques - qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

Dans le cadre de cet évènement, l’ensemble de la communauté éducative est mobilisé et s’est engagé, avec ses partenaires, dans une démarche d’éducation au développement durable.

En savoir plus

Collège Bichat - Arinthod

Les élèves du collège étaient accompagnés de leur chef d’établissement, de quatre professeurs engagés dans le projet "Ma planète en 2050" et par un représentant de la communauté de communes "La petite montagne" partenaire du projet. Les élèves de 4e ont exposé leur travail sur les consommations énergétiques du territoire et leur vision d’un monde où le collège serait autonome en énergie. Leurs "homologues" parisiens ont présenté en termes simples leur démarche de simulation de négociations climatiques.

La similitude des deux actions a été soulignée : il est essentiel de se projeter dans l’avenir pour agir, pour apprendre à réfléchir autrement. Il n’y a pas une réponse mais de multiples solutions à différentes échelles. Les territoires à l’échelle locale ont leur mot à dire et les collégiens militent pour inviter leurs élus à la table des négociations. Ils ont pu constater que leur travail était reconnu par des étudiants d’une école réputée.

Le collège Xavier Bichat représentera l’académie le 3 novembre à Paris dans le cadre de l’opération "Ma planète 2050" et proposera, comme les autres classes de collèges provenant de toutes les académies, des propositions pour contribuer à résoudre les problèmes liés aux changements climatiques.

39
Collège
Xavier Bichat - Arinthod
Informations complètes

Collège Notre-Dame - Besançon

La quinzaine d’élèves, éco-délégués issus des quatre niveaux du collège, ont exposé leur travail et notamment la réalisation récente d’une éolienne, installée sur le gymnase de leur établissement, pour laquelle ils ont obtenu le second prix d’un concours organisé par la Fondation Robert Bosch. Ils ont aussi évoqué leur partenariat avec un établissement de Fribourg, en Allemagne, destiné à promouvoir les énergies renouvelables de chaque coté du Rhin.

Leurs "homologues" parisiens ont présenté en termes simples leur démarche de simulation de négociations climatiques. Au cours de cet entretien, très fourni, les collégiens, qui avaient rédigé au préalable un questionnaire étoffé, ont posé aux étudiants quelques questions très pertinentes issues de ce questionnaire.
En voici trois :
- nous les jeunes, nous aimons notre planète et nous voulons faire quelque chose pour elle. Nous aimons plus l’action que la théorie.
En quoi la COP21 va nous aider dans nos actions ?

- un des enjeux de la COP21 est que chaque pays présente sa contribution à l’effort de tous.
En cas de désaccord, une tension entre deux pays est-elle possible ?

- une affaire récente nous montre qu’il est possible de tricher avec l’environnement. Les fautifs seront peut-être punis mais le mal est fait pour la planète.
Est-ce que cette affaire change l’état d’esprit de la COP21 ? La triche est-elle possible ?

C’est une belle prise de conscience que les jeunes collégiens ont manifestée pendant ce riche moment d’échanges.

Les deux coordonnateurs académiques E3D, Gilles Bulabois et Jean-Marc Tochon et Isabelle Lemasson-Saïd, membre du groupe académique E3D ont participé aux visio-conférences.

25
Collège privé sous contrat
Notre Dame saint Jean - Besançon
Informations complètes

Lycée Pré-Saint-Sauveur - Saint-Claude

Ce lundi 5 octobre 2015, un groupe d’élèves du lycée, engagé dans une simulation de session de l’ONU sur les changements climatiques a participé à une visioconférence avec des étudiants de sciences politiques ayant conduit ce type de projet sous la direction de leur professeur Bruno Latour lors de la précédente année universitaire.

L’échange a eu lieu dans les locaux et avec le concours de Canopé Jura représenté par son directeur Jean-Louis Balducci. Ces élèves de première et terminale ont eu l’opportunité de dialoguer pendant une heure avec les professeurs et les étudiants parisiens. Du coté parisien on comptait parmi les participants Frédérique Ait-Touati, Bruno Latour (initiateur du projet de simulation), professeurs à sciences politiques et des étudiants ayant participé à l’édition 2015 de la simulation de COP21.

Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, à l’origine de cette proposition d’échange, présent à Paris a participé à la visio-conférence et a pu échanger avec les étudiants de sciences politiques et les lycéens de Saint-Claude.

À Lons-le-Saunier, les élèves, encadrés par deux enseignants et le proviseur adjoint ont pu interroger leurs aînés autant sur des questions techniques comme les modalités d’adoption des décisions ou sur la gestion des conflits entre les délégation. Les questions furent également politiques : sur le rôle des facteurs naturels dans les conflits actuels (dans un contexte de tensions accrues des pressions sur les ressources, liées au changement climatique), sur la question de la souveraineté nationale et du caractère non contraignant des propositions onusiennes en terme de réduction des GES.

À toutes ces questions, les élèves jurassiens ont obtenu des professeurs et des étudiants de sciences politiques des réponses de grande qualité, qui vont étayer leur réflexion. Cette visioconférence a permis aux élèves d’imaginer d’autres approches de Simul’ONU comme l’intégration de délégations autres que nationales ou de réfléchir à la prise en compte des réactions du public venu assister à ces simulations de session. Les étudiants de sciences politiques révélaient aux jeunes Sanclaudiens que l’assistance était fort intéressée par les échanges contradictoires qui pouvaient parfois survenir au sein d’une même délégation, par exemple dans celle représentant l’océan (pêcheurs et scientifiques).

Au final, les jeunes lycéens ont pu comprendre que derrière ce jeu de rôle qu’ils mettent en place pendant plusieurs mois, se cachent des questionnements très importants de notre société contemporaine. Le changement climatique ne leur apparaît déjà plus comme un choix ni comme un option. C’est un engagement fort que ces jeunes, bientôt citoyens, prennent par leur participation active aux réflexions Simul’ONU COP21.

Cet échange a eu lieu en présence de membres du groupe technique académique E3D : Claire Dupanloup, chargée de mission E3D, Isabelle Lemasson-Saïd, IEN-ET arts appliqués, Gilles Bulabois IA-IPR d’histoire géographie, coordonnateur académique E3D).

39
Lycée général et technologique
Pré Saint-Sauveur - Saint-Claude
Informations complètes

 
jeudi 22 octobre 2015

Semaine citoyenne au collège Le Rochat des Rousses

Du 12 au 16 octobre : les élèves ont vécu au rythme des temps d’échanges et de formation autour des thèmes variés tels que la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la laïcité, l’esprit de justice, le respect de la personne, la tolérance, la lutte contre les addictions

Cross autour du Fort des Rousses

Cette année, le cross du collège s’inscrit dans le cadre de la semaine citoyenne que les élèves ont expérimenté du lundi 12 octobre au vendredi 16 octobre. Ce temps a permis de développer l’éducation aux médias et à l’information, de lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences dans l’objectif de favoriser une culture du respect et de l’égalité.

Semaine citoyenne au collège Le Rochat des RoussesLe cross solidaire est une occasion de sensibiliser les enfants à une action de solidarité à travers un événement sportif, en alliant l’effort, le don de soi et la solidarité. En transformant le traditionnel cross du collège, qui est un événement annuel important dans la vie de l’établissement, en cross solidaire, c’est plus de 450 paires de basket qui ont foulé les pistes du fort des Rousses pour battre la maladie et manifester leur soutien aux associations Nathan graine de soleil et ELA.

En organisant une collecte de dons au profit de ces deux associations, les élèves comprennent l’impact que peut avoir une somme pour financer la recherche médicale et de l’accompagnement des familles.

Les dons collectés ont été remis à Céline Dubois, présidente de l’association Nathan Graine de Soleil et à Hervé Lucas, délégué régional de l’association ELA, en présence des nombreuses personnalités présentes à l’occasion de ce cross qui a constitué, en outre, la première partie de la fête du collège qui célèbre son 40e anniversaire.

Programme détaillé

Contact

Rosine Capristo, principale du collège

39
Collège
Le Rochat - Les Rousses
Informations complètes

 
vendredi 2 octobre 2015

"Our Lives in 20 Years"

Un projet de partenariat scolaire Erasmus + sur deux ans au lycée Paul Émile Victor de Champagnole

Venus d’Allemagne, de République Tchèque, d’Italie, d’Écosse et de Pologne, les professeurs coordonnateurs du projet sont réunis pour la première fois du 27 au 30 septembre 2015 pour mettre en place les activités du projet.

"Our Lives in 20 Years"Ce mardi 29 septembre, les élèves de deux classes de seconde du lycée ont pu rencontrer les partenaires européens : ils ont présenté le lycée et le Jura sous forme de petits sketchs. Professeurs et élèves ont ensuite échangé pour faire connaissance et découvrir les établissements partenaires.

Le lycée participe depuis 2008 à des échanges internationaux : eTwinning, Comenius, Erasmus +. Ceux-ci permettent aux professeurs et aux élèves d’établissements européens de travailler sur des projets destinés à développer la citoyenneté européenne.

Contact

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de la production et de la maintenance industrielles
Paul Émile Victor - Champagnole
Informations complètes

 
mardi 29 septembre 2015

Mobilité individuelle entre l’académie de Besançon et la région de Navarre en Espagne

Dans le cadre du programme de mobilité individuelle avec réciprocité entre l’académie de Besançon et la région de Navarre (IES Benjamin de Tudela) mis en place par la DAREIC, dix élèves espagnols ont été scolarisés dans différents établissements pour quatre semaines

Mobilité individuelle entre l'académie de Besançon et la région de Navarre en EspagneAccueillis le premier septembre, les élèves espagnols ont pu profiter de ces quatre semaines pour perfectionner leur français et découvrir la région :
- cours dans les lycées
- découverte de la région avec les correspondants
- pratique de la langue française
- la journée du Patrimoine a été pour tous l’occasion de se retrouver pour une visite du Conseil régional, de la cathédrale Saint-Jean...

Les élèves espagnols ont été accueillis dans les établissements suivants :
- collège Victor Hugo de Besancon
- lycée Louis Pasteur de Besancon
- lycée les Augustins de Pontarlier
- lycée Augustin Cournot de Gray
- lycee Georges Cuvier de Montbéliard.

Les élèves français et espagnols sont repartis ensemble samedi 26 septembre pour Tudela.
Au programme de ces quatre semaines d’immersion pour les élèves français :
- accueil dans les familles et à la mairie
- cours au lycée Benjamín
- randonnée dans le désert de Bardenas où se tourne actuellement la dernière saison de Game of thrones...

 
mercredi 16 septembre 2015

Des élèves du lycée Belin au Parlement européen

Le 14 septembre 2015, des élèves du lycée vésulien ont visité le Parlement européen de Strasbourg dans le cadre du Projet Comenius Euromove !

Des élèves du lycée Belin au parlement européenComme prévu dans le cahier des charges du projet Comenius de l’établissement, les élèves ont pu visiter le Parlement européen à Strasbourg. Après une présentation générale du Parlement (bâtiments, travail des députés, rôle et fonctionnement des institutions…), les élèves ont suivi, depuis la tribune de l’hémicycle, les débats de la séance plénière où chaque mois, les députés se réunissent pendant quatre jours pour voter et débattre.

Les objectifs étaient de connaître les institutions européennes en visitant le Conseil de l’Europe, comprendre le fonctionnement et le rôle d’une institution européenne et de sensibiliser les élèves à la citoyenneté européenne et aux Droits de l’Homme dans les institutions de l’Union européenne (U.E.)

"Rallye européen" et visite de la ville

Des élèves du lycée Belin au parlement européenLes thèmes abordés du "rallye" portaient sur le fonctionnement des institutions européennes présentes à Strasbourg, l’architecture extérieure des bâtiments (Conseil de l’Europe, nouveau Conseil de l’Europe “l’Agora”, palais des Droits de l’Homme, parlement européen), l’évocation des noms des rues qui rendent hommage aux grands hommes qui ont bâti l’Europe (Schuman, Bevin, de Gasperi, Sforza…) sans oublier le principe de la rotation de la présidence grâce aux œuvres d’art extérieures réalisées par des artistes de toute l’Europe.

Ce rallye a été effectué par groupe avec une tablette afin de prendre des photos des différents lieux et réaliser ensuite une expo photos.

Les élèves ont visité la ville en tram et à pieds en suivant les instructions qui se trouvaient dans leurs tablettes. Chaque groupe devait prendre le tram puis marcher tout en réalisant des selfies dans des lieux précis.

En savoir plus

Contact

70
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'ingénierie numérique
Édouard Belin - Vesoul
Informations complètes

- Christine Morales, coordinatrice du projet Comenius Clé
Autres professeurs accompagnateurs :
- Gisèle Depery, professeur arts visuels
- Yasmine Magnin, professeur d’allemand
- Patricia Vauret, professeur d’histoire-géographie

 
mardi 15 septembre 2015

Une levée de fonds pour le devoir de mémoire

"Sur les traces des poilus" est un projet de commémoration de la 1re Guerre Mondiale porté par treize élèves du collège Raymond Gueux de Gy, labellisé et soutenu par le Comité national du Centenaire : un projet que vous pouvez soutenir du 4 septembre au 5 octobre 2015 !

Une levée de fonds pour le devoir de mémoire - © David ChapouletUn atelier d’écriture a permis de concevoir les portraits de six soldats fictifs intégrés au 60e régiment d’infanterie de Besançon. Leurs aventures ont d’abord été narrées sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook) avant que leur publication ne soit envisagée en partenariat avec un éditeur professionnel (Sycko).

Enrichie par une conception graphique réalisée avec David Chapoulet, illustrateur professionnel, l’édition de "Sur les traces des poilus" est désormais soumise au succès d’une levée de fonds orchestrée à la foissur Ulule et directement au collège (par chèque). 250 souscriptions sont nécessaires.

Aidez ce projet jusqu’au 5 octobre sur Ulule !

À la clé, un livre de 70 pages, cinq illustrations intérieures et une de couverture qui conclura ce projet de recherche historique et d’écriture collaborative.

Pour tout renseignement au sujet de la souscription, vous pouvez contacter le professeur référent du projet.

Témoignage d’Océane

"Pourquoi j’ai voulu participer à cette activité ? Bonne question. Tout d’abord, c’est l’idée d’écrire qui m’a motivée. Développer des personnages, les faire évoluer dans un contexte historique qui a marqué les mémoires est ma seconde motivation. C’était aussi un bon moyen d’approfondir mes connaissances dans la Première Guerre Mondiale grâce aux recherches et d’améliorer mon "style" d’écriture."

Contact

Yann Lefebvre, professeur d’histoire géographie

70
Collège
Raymond Gueux - Gy
Informations complètes


Galerie

"Sur les traces des poilus" - (c) David Chapoulet "Sur les traces des poilus" - (c) David Chapoulet "Sur les traces des poilus" - (c) David Chapoulet "Sur les traces des poilus" - (c) David Chapoulet "Sur les traces des poilus" - (c) David Chapoulet "Sur les traces des poilus" - (c) David Chapoulet


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon