R

Rubrique Organisation et carte scolaires

Carte scolaire

Restructuration du réseau scolaire

Après la tenue des instances consultatives, (comité technique spécial départemental des 25 et 26 janvier 2018 et du Conseil départemental de l’éducation nationale le 05 février 2018), l’inspectrice d’académie, directrice académique des services départementaux de l’éducation nationale de la Haute-Saône, Liliane Ménissier, a pris les décisions suivantes :

Pour le premier degré

Pour la rentrée 2018, le département attend à ce jour 20 447 élèves dans le premier degré, soit 516 de moins qu’en 2017.
Avec un retrait de six postes d’enseignants, le département de la Haute-Saône déclinera les priorités nationales :
- mettre en place le dédoublement de classes de CP en réseau d’éducation prioritaire
- poursuivre l’accueil spécifique des élèves de moins de trois ans en éducation prioritaire et en milieu rural
- maintenir le dispositif "Plus de maitres que de classes"

La préparation de la carte scolaire a évolué avec la prise en compte de plusieurs éléments d’aide à la décision (écart entre les prévisions et le constat d’effectif, nature de l’école, présence d’un maître supplémentaire, présence d’ULIS, code INSEE aires urbaines, revenu médian à l’Iris, repères de fermeture et d’ouverture).
La politique départementale au regard des effectifs de CP dans le cadre de l’objectif "100% de réussite au CP" a conduit à veiller à ce que les classes de CP en dehors de l’éducation prioritaire ne soient pas avec des effectifs trop importants afin de garantir, pour chaque élève, l’acquisition des savoirs fondamentaux : lire - écrire - compter - respecter autrui.

Une attention particulière a été apportée sur la répartition des effectifs par niveau.
Des moyens complémentaires de soutien pourront être accordés en fonction des organisations et des répartitions finalisées pour la rentrée.

Pour le second degré

Pour les 24 collèges du département 10 248 élèves sont attendus à la rentrée 2018, soit 198 élèves de plus qu’à la rentrée 2017.
Si la dotation départementale pour la rentrée 2018 connaît une baisse, elle permet de poursuivre la politique académique d’allocation progressive des moyens.
La répartition des moyens entre les collèges tient compte des effectifs prévisionnels mais aussi d’un indice de difficulté sociale construit à partir de quatre critères (ruralité, indice de position sociale, taux de boursiers taux 3 et taux de retard à l’entrée en 6e).

Toutes les mesures de restructuration du réseau scolaire

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon