R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Éclipse partielle de Soleil du 20 mars 2015

Rubrique En établissements

jeudi 2 avril 2015

Éclipse partielle de Soleil du 20 mars 2015

Observation du phénomène au collège Paul Langevin à Étupes

Objectifs

- connaitre les dangers liés à l’observation du Soleil
- observer un phénomène naturel rare

Du lundi 23 au vendredi 27 mars

Éclipse partielle de Soleil du 20 mars 2015 Campagne d’informations menée par les professeurs de sciences physiques et de S.V.T. pour sensibiliser tous les élèves du collège :
- à la rareté du phénomène en un lieu terrestre précis
En France, la dernière éclipse partielle à fort taux d’obstruction du soleil (70 % dans l’est) s’est déroulée le 3 octobre 2005 et la prochaine sera le 12 août 2026 (90 %). En ce qui concerne les éclipses totales de Soleil en France, la dernière a eu lieu le 11 aout 1999 et la prochaine n’est prévue que le 3 septembre 2081. Pour celle du 20 mars 2015 le soleil observé depuis Étupes a été caché aux trois quarts au maximum de l’éclipse.
- aux dangers d’observer le Soleil sans moyen de protection
Une observation directe du soleil peut entrainer des risques de lésions oculaires graves et irréversibles. Des lunettes de protection sont donc indispensables.

Vendredi 27 mars

Observation pour les cinq classes du niveau quatrième (115 élèves) sous la responsabilité de leur professeur de physique et plusieurs classes des niveaux cinquième et troisième sous la responsabilité des professeurs de S.V.T. (environ 150 élèves).
Les classes se sont rendues successivement dans la cour entre 10 h et 11 h 30 pour observer et étudier le phénomène. Ils étaient munis de viséclipses achetés par le collège. Le viséclipse est un dispositif, à conformité européenne, constitué d’un verre de soudure permettant l’observation du Soleil de manière séquentielle en toute sécurité.

Contact

Marie-Pierre Rochefort
Professeur de sciences physiques

25
Collège
Paul Langevin - Étupes
Informations complètes

 
mardi 31 mars 2015

Journée de la liberté d’expression

Suite aux attentats qui ont eu lieu à Paris au mois de janvier contre le journal "Charlie Hebdo", il a paru important aux professeurs et aux élèves du lycée Armand Peugeot de réagir

Une action autour du thème de la liberté d’expression

Cette action a pris des formes variées et a permis de réunir des élèves de la seconde à la terminale au cours de la semaine de la presse organisée par le Le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (C.L.E.M.I.). Le point d’orgue de cette action s’est déroulé le mardi 24 mars.

Concours de unes organisé par le C.L.E.M.I.

Journée de la liberté d'expression La classe de seconde 3 encadrée par Rachel Prost, professeur documentaliste, Delphine Bordes, professeur d’histoire-géographie et Cathy d’Hotman, professeur de lettres s’est engagée dans ce projet qui consiste, à partir des dépêches de l’Agence France presse (A.F.P.), à concevoir une une de quotidien. Cette journée fut riche en rebondissements du dépouillement des dépêches A.F.P. dès 8 h jusqu’au choix des titres qui ont fait la une sans oublier la mise en page, le titre du journal et enfin l’envoi à 16h. La journée s’est terminée par la rédaction d’articles sur les sujets de la une.

Cette une a mis en avant les actions menées au lycée notamment par les classes de première L. et de T.L. Ces élèves ont réfléchi avec leurs professeurs (Stéphanie Fiardet, professeur de philosophie, Hélène Le Ret et Stéphane Grégoire, professeurs de lettres, et Philippe Grenier, professeur d’histoire-géographie) au problème de la liberté d’expression. Ont été ainsi traités les aspects philosophiques et littéraires mais aussi la liberté d’expression à travers le dessin de presse. Ce travail a donné lieu à une joute verbale entre les deux classes.

Journée de la liberté d'expressionLa séance s’est déroulée sous la présidence de Michel Mazaudier, doyen des I.A.-I.P.R. et en présence de Michèle Hugel, proviseur de l’établissement. Les élèves de terminale ont tout d’abord lu et éclairci les arguments du philosophe Spinoza sur le sujet puis les élèves de première L. ont lu leur réécriture de l’article Fanatisme de Voltaire, extrait du Dictionnaire Philosophique. Les mêmes élèves ont ensuite exprimé leurs réactions face à un dessin du caricaturiste Cabu, une des victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo. Pour clore cette heure consacrée à la liberté d’expression, les élèves de terminale L. ont reconstitué le procès intenté contre Gustave Flaubert pour "outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs" lors de la parution de son roman Madame Bovary.

Les journalistes en herbe de seconde ont assisté à ce rendez-vous et ont ainsi pu en faire leurs gros titres. Les autres élèves du lycée n’ont pas été oubliés et ont été invités à participer à un concours de dessins de presse autour de ce sujet capital de la liberté d’expression.
La "une" du lycée Armand Peugeot

Contact

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes

 
jeudi 26 mars 2015

Une jeune arbitre jurassienne au championnat du monde U.N.S.S. de basket-ball

Souad Bellil, représentera l’académie de Besançon et le lycée polyvalent Paul Émile Victor de Champagnole (39) en tant que jeune arbitre officielle

Âgée de 20 ans, Souad Bellil est élève en terminale Accompagnement, soins et service à la personne (A.S.S.P.) au lycée polyvalent Paul Émile Victor de Champagnole.

À l’unanimité, elle a été désignée jeune arbitre officielle par la direction nationale de l’Union nationale du sport scolaire (U.N.S.S.). Elle officiera lors du prochain championnat du monde U.N.S.S. de basket-ball qui se déroulera à Limoges du 17 au 25 avril 2015.

Récompensée pour son investissement sportif

Souad Bellil La jeune femme a suivi sa scolarité à Salins-les-Bains, où elle a été admise en section sportive basket-ball au lycée Victor Considérant. Fidèle à son club de formation, elle joue dans un même temps en pré-nationale avec son numéro fétiche le 6.

Attirée par l’arbitrage, elle commence à rendre service à son club dès l’âge de quinze ans et suit des formations arbitrales proposées par la fédération de basket-ball. Soutenue par les enseignants d’éducation physique et sportive (E.P.S.) et par ses éducateurs sportifs, elle arbitre alors de nombreuses rencontres.

À son entrée au lycée Paul Émile Victor en A.S.S.P., elle s’investit au sein de l’association sportive. Ses qualités en club et en U.N.S.S. lui permettent d’arbitrer en février 2014, comme jeune officielle, le championnat de France U.N.S.S. au Mans (Sarthe). Supervisée par un arbitre de pro A, elle obtient sa qualification d’arbitre nationale. Après cette qualification, sa candidature pour les mondiaux U.N.S.S. à Limoges, a été couronnée de succès.

La fédération de basket-ball, son club et l’Éducation nationale ont mis en commun leur complémentarité pour permettre l’expression de ses qualités et de son potentiel.

Souad indique : "Je gravis une nouvelle marche dans la compétition, c’est avec un grand honneur que j’arbitrerai ce prochain championnat du monde U.N.S.S. Je remercie tous ceux qui me soutiennent depuis le début de mon parcours d’arbitre".

Nous lui souhaitons tous un bon championnat du monde U.N.S.S. et toute la réussite à son baccalauréat professionnel.

Contacts

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de la production et de la maintenance industrielles
Paul Émile Victor - Champagnole
Informations complètes

Union nationale du sport scolaire

 
mercredi 25 mars 2015

Ambassadeurs de la francophonie en suisse alémanique !

C’est pendant la semaine de la langue française et de la francophonie (S.L.F.F.) que 42 élèves issus des sections européennes allemand et anglais du collège Georges Pompidou à Pouilley-les-Vignes sont partis à la découverte de la Suisse

Ambassadeurs de la francophonie en suisse alémanique ! Du lundi 16 au jeudi 19 mars 2015, les élèves ont séjourné à Berne dans une auberge de jeunesse et se sont arrêtés à Lausanne sur la route du retour. Les objectifs étaient multiples :
- acquérir de nouvelles connaissances sur cette confédération multilingue
- s’ouvrir sur la scène internationale et européenne
- découvrir la place qu’occupe le français et sa culture en Suisse alémanique.

Menées sur un rythme effréné, mais toujours dans la bonne humeur et par un temps agréablement printanier, les différentes visites se sont succédé :
- présentation de la capitale par une animation en 3D. à l’Office du tourisme
- visite de la maison Einstein et d’endroits insolites de Berne tels que la fosse aux ours, le musée de la communication, puis le centre Paul Klee, la colline du Gurten et le Jardin des Roses.

Les élèves ont, par ailleurs, eu l’occasion de visiter une école bernoise, le Campus Muristalden et ont pu assister aux cours le temps d’une matinée. Ils ont également découvert des institutions françaises à Berne :
- l’école française de Berne
- l’ambassade de France en Suisse.

Ambassadeurs de la francophonie en suisse alémanique ! Les élèves ont eu la chance de faire connaissance de l’ambassadeur de France en Suisse, René Roudaut, qui a eu la gentillesse de les accueillir dans sa résidence. L’ambassadeur, ainsi que ses collaborateurs du service de coopération et d’action culturelle (S.C.A.C.) ont eu la bienveillance de répondre à toutes leurs questions concernant le fonctionnement de l’ambassade et du S.C.A.C., le rôle d’un ambassadeur et la promotion de la langue française en Suisse alémanique.
En outre, les élèves ont assisté, au cinéma Cinéclub, à la projection du film Mommy, film québécois, précédée d’un discours de l’ambassadeur du Canada, Jennifer MacIntyre.
Le dernier jour, les élèves ont rejoint Lausanne où ils ont visité la Maison Durig, chocolaterie artisanale, et le musée olympique. Un séjour en Suisse réussi…ou comment associer promotion du français, valeurs universelles et interculturalité !

Contact

Vanessa Lebeis, professeur d’allemand
Courriel

25
Collège
Georges Pompidou - Pouilley-les-Vignes
Informations complètes

 
vendredi 20 mars 2015

Semaine de lutte contre le racisme et sensibilisation à la fraternité

Dans le cadre de la semaine nationale de lutte contre le racisme et la discrimination, le lycée pontissalien Toussaint Louverture propose différentes actions aux élèves afin de leur faire acquérir des compétences dans le champ de la citoyenneté

Du 16 au 20 mars, une semaine pour inviter les élèves à l’ouverture sur le monde et de les sensibiliser aux valeurs de fraternité et de tolérance.
Semaine de lutte contre le racisme et sensibilisation à la fraternité

Association "S.O.S. Racisme"

Objectifs

- éduquer à la lutte contre les préjugés, les stéréotypes, le racisme et la xénophobie.
- encourager l’esprit critique et l’action face à l’injustice.

Intervention de l’association S.O.S. Racisme en direction des élèves internes, le lundi 16 mars 2015. Un film intitulé "Le plafond de verre" de Yamina Benguigui proposé par l’association a été diffusé aux élèves comme support. Débat et échange avec la participation de 50 élèves internes volontaires.

Opération "Jouons la carte de la Fraternité"

Objectif

- réfléchir à nos attitudes et à nos représentations.

Dans le cadre de cette semaine, les élèves de 3e Prepapro et 2T.M.A. participent avec leurs trois enseignantes, à l’opération "Jouons la carte de la fraternité".
Semaine de lutte contre le racisme et sensibilisation à la fraternitéCette action est initiée par la Ligue de l’enseignement afin d’inciter les élèves à réfléchir, à débattre, échanger sur le racisme, le respect de l’autre et les discriminations au quotidien. Des clips servent de point de départ aux discussions. Puis les élèves font des recherches documentaires sur les situations discriminantes. Après ces étapes de débat et de réflexion, ils s’emparent de leurs crayons et rédigent un message de fraternité. Les cartes postales écrites par les élèves sont envoyées, comme des bouteilles à la mer, à des anonymes tirés au hasard dans l’annuaire du département.

Association "À hauteur d’Hommes, auteurs d’Humanité"

Semaine de lutte contre le racisme et sensibilisation à la fraternité

Objectifs

- promouvoir une société solidaire et du vivre-ensemble
- développer des valeurs de fraternité et de tolérance
Présentation de l’association et du Népal par la Présidente Anaïs Clerc en direction de 50 élèves internes le mercredi 18 mars 2015.
Un diaporama a été diffusé sur le Népal (géographie, histoire, culture, éléments socio-économiques…)
Un débat s’est engagé sur la notion de fraternité, de solidarité et l’engagement dans une association.

Contact

Fatima Lamkaddam - C.P.E.
Tél. : 03 81 39 02 21
Courriel

25
Lycée professionnel
Toussaint Louverture - Pontarlier
Informations complètes

 
vendredi 20 mars 2015

Observation de l’éclipse au lycée Armand Peugeot

Quentin Laclef, élève de seconde au lycée de Valentigney, animera l’observation de l’éclipse partielle du soleil, vendredi 20 mars entre 9 h 30 et 11 h 30, pour ses camarades et professeurs

Observation de l'éclipse au lycée Armand PeugeotPassionné d’astronomie depuis son plus jeune âge, membre de l’association Astro 400 de Seloncourt, le lycéen a lui-même proposé cette observation, qu’il poursuivra par une courte conférence à destination de plusieurs classes de seconde et des professeurs intéressés.

Pour l’occasion le lycée s’est équipé d’une centaine de lunettes "spéciales éclipse" commandées auprès de l’Association française d’astronomie (A.F.A.), et disposera d’un Solarscope, instrument qui, par un jeu de lentilles et de miroirs, permet d’observer le soleil par projection sans aucun danger.

Une belle occasion pour le jeune Quentin de transmettre sa passion, héritée de son oncle, pour les astres et l’Univers.

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes

 
jeudi 19 mars 2015

Simul’O.N.U. Saint-Claude 2015

Du mardi 17 au jeudi 19 février 2015 à la Cité scolaire du Pré saint-Sauveur et à la Maison du peuple (La Fraternelle) à Saint-Claude

Simul’O.N.U. est le fruit des échanges internationaux d’élèves dans le cadre des projets européens Comenius.

Cette rencontre a réuni des jeunes grecs, anglais, turcs, suédois et français, issus de six établissements scolaires. Les participants ont travaillé en équipe pour défendre les positions d’un pays ou d’agences des Nations unies. Certains élèves jouent le rôle de diplomates internationaux. Ils s’expriment exclusivement en anglais, débattent et argumentent leurs points de vue sur des thèmes géopolitiques. Photographes, journalistes, observateurs et agents de sécurité sont d’autres rôles essentiels endossés par les élèves.

Simul'O.N.U. Saint-Claude 2015La finalité de Simul’O.N.U. est :
- de permettre aux élèves de s’initier à la citoyenneté et à la gouvernance mondiales.
- de mettre à profit les connaissances acquises au long de la scolarité et être confronté aux problématiques de gestion de crises et aux techniques de coopération internationale.
- de s’exprimer entre délégués en anglais en situation, renforcer les compétences linguistiques des élèves, à l’écrit comme à l’oral, en les amenant à convaincre un large auditoire.
- d’approfondir leurs capacités de recherche, de rédaction et surtout, développer des capacités de résolution de problèmes et des compétences qu’ils utiliseront tout au long de leur vie.

Plus qu’un simple exercice, Simul’O.N.U. est une véritable expérience de vie qui marque le parcours des futurs jeunes adultes, développant chez eux des compétences transversales d’autonomie, de responsabilité, de communication et de médiation.

Site Simul’O.N.U.

Contact

Véronique Hugon, professeure d’histoire-géographie
Tél. : 03 84 45 33 03
Courriel

39
Collège
Pré Saint-Sauveur - Saint-Claude
Informations complètes

39
Lycée général et technologique
Pré Saint-Sauveur - Saint-Claude
Informations complètes

 
mardi 17 mars 2015

"Image unique / images multiples" au collège Pierre Joseph Proudhon

Un projet né de la rencontre du collège bisontin, de la bibliothèque municipale et de l’association Superseñor, autour d’un intérêt commun pour l’image et sa relation au texte

Image unique / images multiples au collège Pierre Joseph ProudhonAu départ, il y a le livre d’emblèmes, ouvrage destiné à composer ou à déchiffrer des images à clé, en vogue aux XVIe et XVIIe siècles. En général, un emblème se compose d’un titre, d’une image et d’un texte, souvent en vers, qui a pour rôle d’élucider l’image.

La première étape du projet a consisté en une visite de la bibliothèque d’étude et de conservation, visite au cours de laquelle des livres d’emblèmes originaux ont été présentés et commentés aux élèves.

Adrien Houillère, de l’association Superseñor, est ensuite venu présenter aux élèves, outre son travail de graphiste, d’illustrateur et d’auteur de bandes dessinées, les différentes techniques d’impression utilisées à l’atelier, dont la risographie et la sérigraphie.

Suite à ces deux rencontres, il a été demandé aux élèves de choisir des thèmes illustrant leur personnalité ou leurs préoccupations, dans une démarche proche de l’autoportrait.

Image unique / images multiples au collège Pierre Joseph ProudhonCes thèmes une fois choisis, les élèves ont travaillé en trois séances de trois heures chacune, en présence d’Adrien Houillère, du professeur d’arts plastiques et du professeur de lettres. Textes et images se sont ainsi créés simultanément. Un travail préalable en cours de français a permis d’étudier quatre types possibles de mise en forme du texte : texte en vers libres, haïku, inventaire célébrant, ou strophe classique rimée. Pour créer l’image codifiée, les élèves ont été invités à prélever, dans des magazines ou sur internet, des éléments visuels susceptibles, par leur rapprochement et leur composition, de créer une dimension symbolique, la technique étant celle du photocollage.

Les réalisations de chacun ont été réunies dans un livre. Textes et images ont été imprimés en risographie. La classe s’est rendue à l’atelier de l’association pour imprimer en sérigraphie la couverture de l’ouvrage. Ultime étape, les élèves ont procédé au façonnage du livre.

"Image unique / images multiples" - le livre

Contacts

25
Collège
Pierre-Joseph Proudhon - Besançon
Informations complètes

Atelier Superseñor

 
mardi 17 mars 2015

Après l’Allemagne, l’Angleterre et les États-Unis, le Japon !

Initiée en 2005, l’ouverture internationale est un des axes majeurs du projet d’établissement du lycée professionnel Henri Fertet de Gray.

L’établissement, spécialisé dans les métiers du transport et de l’automobile, possède une section européenne dans chaque spécialité enseignée (maintenance automobile, motocycle, carrosserie et conducteurs routiers).

Afin de proposer une immersion internationale la plus complète possible aux élèves inscrits en section européenne, diverses actions sont engagées :
- périodes de formation en milieu professionnel effectuées en Allemagne (Fürstenwalde) et en Angleterre (Gloucester et Folkestone),
- partenariat avec le Fareham College (U.K.) depuis 2008, permettant un échange annuel de huit élèves et deux accompagnateurs,
- partenariat mis en place avec le C.A.T.E.C. (U.S.A.) en Virginie depuis 2013, un premier déplacement de dix élèves a eu lieu en avril 2014.

Ces partenariats se poursuivent et un nouveau partenariat avec le Japon est maintenant à l’étude.

Pourquoi le Japon ?

S’il est vrai que le lycée Fertet ne possède pas d’enseignement en japonais, le lien est tout naturellement créé avec le Japon par l’intermédiaire de la section moto et bien évidemment de son industrie motocycle.
Un projet de déplacement de dix élèves pour une durée de quinze jours est d’ores et déjà envisagé en avril 2017.
Au programme, travail en binôme franco-japonais, visites culturelles et historiques (Hiroshima, Kyoto) et bien évidemment les sites de production des grands constructeurs japonais (Honda, Yamaha, Kawasaki et Suzuki).

Après l'Allemagne, l'Angleterre et les États-Unis, le Japon ! Dans ce cadre de travail et d’échange franco-japonais, mardi 10 mars, le lycée Fertet a eu l’honneur d’accueillir une délégation de dix étudiants japonais de l’université de Tsukuba. Un partenariat entre l’université de Franche Comté et l’université de Tsukuba a permis l’accueil de ces étudiants à Besançon depuis le 17 Février. C’est donc avec un réel plaisir que les responsables du projet ainsi que l’administration du lycée Fertet ont souhaité leur présenter les ateliers et les projets internationaux de l’établissement.

Après visite des ateliers du lycée, une réunion de présentation de la politique académique concernant l’ouverture à l’international a été faite par Jean-Paul Tarby, délégué académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (D.A.R.E.I.C.). Les professeurs et élèves du lycée Fertet ont également présenté et témoigné de l’ensemble des projets internationaux menés dans leur établissement.
Après le repas, une visite guidée de la ville de Gray a été planifiée.

Une visite préparatoire de dix jours des enseignants organisateurs est prévue en juin 2016.

70
Lycée professionnel
Lycée des métiers de l'automobile et du transport
Henri Fertet - Gray
Informations complètes

 
mercredi 11 mars 2015

Première semaine décloisonnée au collège Lou Blazer de Montbéliard

L’idée de base est simple : déstructurer complétement les emplois du temps des élèves comme des adultes de l’établissement pendant une semaine afin de proposer uniquement des projets aux 506 élèves du collège

"Approprions-nous le collège !"

Première semaine décloisonnée au collège Lou Blazer de Montbéliard Une action originale qui s’est déroulée du 9 au 13 février 2015 : les élèves ont pu participer à une grande variété d’ateliers sur des thématiques diverses :
- en demi-groupe, en classes mélangées, avec les parents, en sortie
- en lien avec les écoles ou certains lycées du réseau
- avec des partenaires issus du monde professionnel
- le tout sur des supports variés : audio, vidéo, affiche, mur, sol, polystyrène, corporels, virtuels...

Pour cette grande première, la compétence principale évaluée était la compétence 7 du socle commun "Faire preuve d’autonomie et d’initiative".

Principaux objectifs

Première semaine décloisonnée au collège Lou Blazer de Montbéliard
- permettre à l’ensemble des élèves et des personnels de travailler autrement tout en maintenant l’ambition scolaire et la motivation.
- avoir une approche des apprentissages liée aux compétences du socle.
- développer l’ambition et la curiosité des élèves pour les aider à construire leur parcours (axe 1 du projet R.E.P.+)
- mettre en œuvre ou renforcer la cohésion d’équipe.
- améliorer le climat scolaire.
- casser le rythme frénétique de l’année en s’accordant une pause réflexive.
- remobiliser des élèves tendant au décrochage scolaire ou en manque de motivation. Donner envie de venir au collège.
- permettre aux élèves de s’approprier les lieux afin de les respecter davantage.
- développer un sentiment d’appartenance : le collège doit un peu plus ressembler aux personnes qui l’occupent.
- permettre aux adultes de l’établissement de découvrir les élèves sous un autre aspect

Échos des enseignants sur le projet

Première semaine décloisonnée au collège Lou Blazer de Montbéliard "Relationnel différent avec les élèves, beaucoup plus apaisés, tout comme les professeurs. Pas de "discipline" à gérer. Possibilité de travailler sur des thèmes transdisciplinaires, s’affranchissant des programmes. Compétences variées travaillées avec les élèves. Avoir du temps !!!"
"Le travail en commun, les co-interventions. Les groupes d’élèves réduits. L’ambiance détendue et joyeuse de l’établissement. L’enthousiasme de certains élèves et de certains collègues. Le fait de voir les élèves sous un autre jour."
"Original et créateur de lien extra-enseignement avec les élèves."

Une deuxième semaine décloisonnée est déjà prévue pour le mois d’avril, les objectifs seront principalement la compétence 6 "Les compétences sociales et civiques", la préparation à l’orientation, aux épreuves du diplôme national du brevet (D.N.B.) et d’histoire des arts (H.D.A.)

Contenu des 50 ateliers proposés aux élèves

Présentation virtuelle du projet

Contacts

Nicolas Louisot, préfet des études en charge des semaines décloisonnées

Laetitia Louis, C.P.E. en charge des semaines décloisonnées

25
Collège
Lou Blazer - Montbéliard
Informations complètes


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon