R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > "Le Rafut du Beauregard" : numéro spécial "Charlie Hebdo"

Rubrique En établissements

vendredi 6 février 2015

"Le Rafut du Beauregard" : numéro spécial "Charlie Hebdo"

Le journal des élèves du lycée Lumière de Luxeuil rend hommage à "Charlie Hebdo"

"Le Rafut du Beauregard" : numéro spécial "Charlie Hebdo"Le 7 janvier 2015, attentats contre le journal satirique "Charlie Hebdo", toute la France est sous le choc.
Jeudi 8 janvier 2015 à 12 h, l’ensemble des établissements fait une minute de silence en hommage aux victimes de ces attentats. Les élèves de Luxeuil sont invités à se recueillir dans le hall du lycée. Frédérique Eme-Rabolt, professeur de lettres-histoire est interpellée par un élève pour savoir si le journal de l’établissement va parler de l’événement.

C’est le point de départ d’un numéro spécial du "Rafut du Beauregard", journal élaboré par une équipe de rédacteurs volontaires. Peu à peu le projet a pris de l’ampleur, des élèves des deux sites de l’établissement ont contribué. L’équipe de rédaction a du faire des choix parmi une quarantaine de dessins et une quinzaine d’articles.

"Le Rafut du Beauregard" : numéro spécial "Charlie Hebdo"Un vrai succès qui est allé au delà du cadre du lycée grâce à l’intervention de l’Est républicain et de France 3, une reconnaissance pour les élèves impliqués dans ce travail de rédaction. Le numéro 14 du journal sortira samedi 7 février pour les portes ouvertes du lycée, un mois après les attentats à "Charlie Hebdo".

"Le Rafut du Beauregard" : numéro spécial "Charlie Hebdo"

Contact

Frédérique Eme-Rabolt, professeur de lettres-histoire

70
Lycée polyvalent
Lumière - Luxeuil-les-Bains
Informations complètes

 
vendredi 6 février 2015

Concours de cuisine "Percée du vin jaune 2015"

Maxime Blanc, étudiant en 1e année de B.T.S. hôtellerie restauration au lycée Hyacinthe Friant de Poligny, a remporté le trophée Jean-Paul Jeunet !

Le trophée Jean-Paul Jeunet s’est déroulé à Montigny-Les-Arsures en ouverture de la percée du vin jaune 2015 : au menu, la création d’un plat en utilisant des produits imposés tels que le faux filet de bœuf, le comté et bien sûr le vin jaune ! Deux heures étaient imparties pour cette réalisation organisée sous un chapiteau.

Concours de cuisine percée du vin jaune 2015Maxime a montré une belle organisation de son travail et un savoir-faire rigoureux. Après deux heures, Maxime a présenté au jury son plat :
- faux-filet en croute de noix, jus au vin jaune, pomme farcie au faux-filet, texture de butternut et échalote crispy.
Maxime s’est vu décerner par le jury la première place. Les candidats ont tous fait preuve d’une belle technicité. Maxime s’est démarqué des autres candidats par la qualité de l’assaisonnement du plat proposé. En effet Maxime fait preuve d’une grande justesse dans ses assaisonnements. Il a également préparé ce concours avec une énergie remarquable et a représenté son lycée avec honneur.
Nous félicitons Maxime et l’encourageons à préparer d’autre concours. Il s’est vu remettre de nombreux lots et parmi eux un stage d’une semaine au sein de la brigade Jean-Paul Jeunet. Bravo Maxime !

Contact

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration et du sanitaire et du social
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

 
jeudi 5 février 2015

Le lycée Prévert de Dole à la finale nationale des olympiades des métiers

Mylène Calabre, 18 ans, a vécu une riche expérience lors de la finale nationale des olympiades des métiers à Strasbourg

Sélectionnée lors de la finale régionale en mars 2014 alors qu’elle était en terminale bac pro esthétique au lycée, elle a défendu ses chances avec volonté et ténacité à la finale nationale .

Le lycée Prévert de Dole à la finale nationale des olympiades des métiersEnviron 850 jeunes concouraient dans 53 métiers différents, les épreuves se sont déroulées sur deux jours et demi devant 75 000 visiteurs, nécessitant une concentration à toute épreuve pour les candidats. Accompagnée et coachée par une de ses enseignantes, Maryline Cassard, elle s’est brillamment illustrée en terminant 7e, à quelques points du podium. Si la déception s’est fait légèrement sentir, elle a toutefois vite été dissipée, Mylène ayant été retenue comme meilleur jeune par le comité national Wordskills, comme partenaire d’entrainement, pour suivre la formation nationale des qualifiés qui partiront au Brésil. Cette intégration lui permettra de préparer dans les meilleures conditions le prochain concours en 2016, avec l’espoir de terminer sur le podium.

Le lycée Prévert de Dole à la finale nationale des olympiades des métiersMylène a porté haut les couleurs de la Franche-Comté et a profité de cette expérience pour se mesurer à des candidates souvent plus expérimentées, a pris conscience du niveau d’exigence et a profité de l’ambiance solidaire de la sélection emmenée par la région. Elle a su gérer son stress et a terminé son concours avec un magnifique maquillage corps sur le thème du cirque du soleil.
Son enseignante, également jury à ces finales nationales, revient de Strasbourg avec des images de jeunes motivés et l’envie de transmettre ces valeurs d’exigence à nos élèves pour les conduire vers la réussite.
Le lycée Jacques Prévert est fier du parcours de Mylène et continuera à encourager d’autres de ses camarades à s’inscrire dans ce type de compétitions, riches en apprentissage et en émotions.

Contact

Régine Crapoix, proviseure
Tél. : 03 84 79 62 63
Courriel

39
Lycée professionnel
Lycée des métiers de la mode et de l’esthétique
Jacques Prévert - Dole
Informations complètes

 
jeudi 5 février 2015

Des bac pros... dans les arbres !

Formation de trois années pour les bac pro maintenance des équipements industriels (M.E.I.) et bac pro électrotechnique du lycée professionnel Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames : un partenariat avec l’association "Pic et perches" et la section sportive "Escalade-Travaux sur cordes"

Objectifs

Des bac pros...dans les arbres !
- Donner un plus à la formation bac pro en apportant des compétences au élèves de la section dans les domaines des travaux en hauteur en apprenant les différentes techniques de manipulation de cordes que ce soit en escalade et en grimpe d’arbres.
- Créer du lien entre les apprentissages professionnels en ateliers et les techniques de grimpe (intervention de deux enseignants des matières professionnelles dans la section)
- Apprendre à gérer sa propre sécurité et celles des autres et ainsi avoir du respect pour soi, les autres et la nature (découverte de la forêt, des arbres et différents types de rochers)

Déroulement

Les élèves de secondes découvrent les activités de la section avec une demie journée
de grimpe d’arbre et une demie journée en falaise.
À l’issue de ces séances d’initiation les élèves et l’équipe pédagogique définissent le groupe de la section sportive (de 12 à 15 élèves maxi).
- 12 élèves en classe de première
- 12 élèves en classe de terminale

L’enseignement de la section est facultatif, et se déroule à raison d’une demie journée par semaine, les élèves qui l’intègrent se doivent d’être motivés et assidus.

Des bac pros...dans les arbres !Stages de deux à trois jours de grimpe en falaise, dans les arbres et sur via ferrata afin de valider les acquisitions des élèves.

Un séjour de deux à trois jours en forêt avec nuits en hamac.

Des accueils de groupes sont des moments forts dans la formation, afin de rendre les élèves complètement responsables d’un groupe mais aussi de pouvoir transmettre à d’autres ce qu’ils ont appris, les placer en tant qu’organisateurs est pour nous l’occasion de leur donner confiance et de les valoriser (population de lycée professionnel souvent en échec scolaire et ayant perdu confiance en eux).

Partenaires

- association "Pic et perches" pour la grimpe d’arbres
- club U.S.B. montagne pour la partie escalade
- association Gaïa de Baume-les-Dames pour la connaissance de la nature.

Perspectives

Obtenir un "vrai" diplôme avec une reconnaissance officielle

Contact

Alice Jacquenod, professeur d’E.P.S. responsable de la section
Tél. : 03 81 84 11 62
Courriel

25
Lycée professionnel
Jouffroy d'Abbans - Baume-les-Dames
Informations complètes

 
mercredi 4 février 2015

"Entrons dans la danse !"

Du lundi 19 janvier au vendredi 23 janvier 2015, au lycée Toussaint Louverture à Pontarlier et à l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (E.H.P.A.D.) de Doubs

Objectifs

"Entrons dans la danse !"
Permettre aux élèves de prendre confiance en elles grâce à la danse afin de réaliser un accompagnement de qualité des personnes aidées.

Participants

29 élèves de première bac pro. accompagnement soins et services à la personne (A.S.S.P.)

Déroulement

Les élèves de première A.S.S.P. du lycée Toussaint Louverture ont vécu une semaine de janvier particulière. Depuis un an, une équipe pluridisciplinaire planche sur un projet fou : proposer à ces élèves des ateliers avec une danseuse contemporaine ! Virginie Mathiot et Annick Roux (enseignantes S.M.S.), Manon Rives, E.P.S., Marie-Claude Tattu, anglais, Christian Defrasne, lettres, Valérie Liger, documentaliste, Daniel Delacroix, proviseur adjoint, y ont collaboré.

"Entrons dans la danse !"Tout commence par un cycle danse en cours d’E.P.S. : il faut casser les stéréotypes de la danse et mettre en confiance. Deux caméras facilitent la progression. Chaque cours est filmé, chaque image est analysée. On aborde les notions de cadrage, de plans ; seules les élèves manipulent les caméscopes.
19 janvier. Geneviève Pernin, danseuse, entre en scène et accompagne nos élèves en ateliers et à l’E.H.P.A.D. Explorer l’espace, travailler en confiance au sein du groupe, établir un contact, toucher, ressentir : quel luxe de s’accorder ce temps dans le cadre de l’école !

Après cette rencontre, les élèves planchent sur les arcanes de l’encyclopédie Wikipédia : qui publie ? Écrit-on ce qu’on veut ? Pourquoi citer ses sources ?
Elles lisent des articles sur Geneviève Pernin et rédigent sa biographie. Quelle fierté pour elles de voir leur texte mis en ligne !

Partenaires :
- la compagnie B.R.R.F.T.T.T.T. et Geneviève Pernin, danseuse
- l’E.H.P.A.D. de Doubs

Perspectives :
- réalisation de films par les élèves à partir des images prises lors des ateliers
- poursuite du partenariat avec l’E.H.P.A.D.

Contact

Daniel Delacroix
Tél. : 03 81 39 02 21
Courriel

25
Lycée professionnel
Toussaint Louverture - Pontarlier
Informations complètes

 
mercredi 28 janvier 2015

Voyage culturel et gastronomique au cœur de l’Europe

Ce jeudi 22 janvier au lycée Friant, 50 clients se sont réunis autour de quatre buffets gastronomiques (Europe du Nord, Europe Centrale, Europe de l’Est, Europe Méditerranéenne) conçus et servis en langue anglaise

Les élèves de section européenne des classes de terminale baccalauréat professionnel cuisine et commercialisation et services en restauration et de 1ère baccalauréat technologique hôtellerie restauration se sont réunis autour d’un projet pluridisciplinaire commun sur le thème de l’Europe.

Voyage culturel et gastronomique au cœur de l'Europe au Lycée FriantDans le cadre de leur formation, 25 élèves volontaires de ces deux classes vont effectuer une période de formation en entreprise de huit semaines en Angleterre entre le 9 mars et le 30 avril dans différentes structures hôtelières. Ce projet de mobilité est financé par le programme européen Érasmus+, la région Franche-Comté par le biais de la bourse Dynastage et le lycée Friant.

Leurs professeurs d’hôtellerie restauration, de discipline non linguistique (D.N.L.) en anglais, de lettre histoire géographie, d’anglais, de gestion et la documentaliste se sont mobilisés pour organiser un buffet européen pour 50 convives, conçu et servi en langue anglaise, animé et décoré à partir des réalisations des élèves.

Pour les élèves, cette initiative a pour principaux objectifs de :
- préparer leur immersion professionnelle et linguistique dans des conditions réelles
- développer leurs connaissances culinaires et culturelles européennes
- mesurer l’interaction de leurs différents enseignements en regroupant leur expérience professionnelle, linguistique et culturelle dans un même projet
- s’approprier la construction l’Europe, ses territoires, et les influences internationales dans la cuisine française, au référentiel de leur formation.

Pour l’occasion, le restaurant d’application Les Vignes à Arbois avait revêtu les couleurs européennes grâce à deux expositions prêtées par la maison de l’Europe à Besançon et aux réalisations des élèves :

- carte d’identité de chaque pays membre (capitale, dirigeant, régime politique, monnaie, P.I.B./habitant, personnalité, rôle dans l’U.E.)
- carte de l’Europe : pays fondateurs, villes des différents traités, symboles
- livret culturel en texte et image (sculpteur, peintre, écrivain, monuments célèbres, clichés)
- objets symboliques exposés sur les tables
- exposition des livres d’auteurs européens lus par les élèves de la classe de terminale baccalauréat professionnel en rapport avec les trois objets d’étude au programme
- quizz sur les pays européens
- rédaction de la carte des vins proposée en anglais
- rédaction et présentation du menu proposé en anglais

À l’issue de cette soirée, la brigade est venue recueillir les impressions des clients et a été accueillie par des applaudissements. Grâce à l’implication de tous, l’Europe a permis de vivre un beau moment de convivialité, et de partage.

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration et du sanitaire et du social
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

 
mardi 27 janvier 2015

"Tous en selle"

Une action de solidarité internationale engagée par des élèves du collège Simone Signoret de Belfort en faveur d’enfants Cambodgiens

"Tous en selle"Depuis novembre 2014, la classe relais du Territoire de Belfort s’est engagée dans une action de solidarité internationale. Les élèves, dans le cadre d’un atelier de réparation cycle, remettent en état des bicyclettes d’occasion collectées.
Ces vélos seront destinés à favoriser l’accès à l’éducation d’enfants au nord du Cambodge, dans la région de Preah Vihear : dans cette région rurale, les enfants pourront en effet se rendre plus facilement à l’école (distante de 10km). L’utilisation des vélos leur permettra entre autre d’être moins fatigués. Par ailleurs, pour valoriser le don, l’association "Cycles et solidarité" demande aux élèves et leur famille de planter un arbre en échange.

Depuis janvier 2015, un deuxième groupe de jeunes suivis par le conseil général a rejoint le projet. Les vélos remis en état seront offerts, en juin 2015, à l’association "Cycles et solidarité" qui se charge du transport par bateau et camion jusqu’en Asie.

Calendrier

- de septembre 2014 à mai 2015 : collecte de vélos
- de novembre 2014 à juin 2015 : réparation et remise en état des vélos collectés
- juin 2015 : chargement du container (environ 100 vélos) et remise des vélos à l’association "Cycles et solidarité"
- de juillet à octobre 2015 : transport par voie maritime et routière
- octobre 2015 : distribution des vélos aux enfants cambodgiens

Objectifs

"Tous en selle"
- sensibiliser les élèves à la solidarité internationale en favorisant l’accès à l’éducation.
- participer à une action de développement durable en valorisant des bicyclettes inutilisées ou en mauvais état.
- devenir autonome dans l’entretien de son vélo.
- favoriser l’usage du vélo au quotidien et dans la mobilité.

Nombre de participants

- quatre groupes de jeunes soit environ 20 collégiens

Partenaires

- conseil général 90
- association cycles et solidarités
- communauté d’agglomération Belfortaine

Perspectives

- mise en place de points collecte dans le département pour faciliter les dons par les particuliers
- création d’une exposition photos
- collecte de vélos auprès des personnels du collège Signoret
- collecte de vélos auprès des personnels de l’entreprise General Electric à Belfort.

"Tous en selle"

Contact

Ozcan Acar, coordonnateur dispositif relais
Tél. : 03 84 22 73 88
Courriel

90
Collège
Simone Signoret - Belfort
Informations complètes

 
vendredi 23 janvier 2015

Le dessin de presse et la liberté d’expression

Le mercredi 21 janvier 2015, les élèves de seconde, première S. et E.S. du lycée Friant de Poligny dans le cadre du cours de lettres de Laurence Perrier, ont rencontré le dessinateur de presse Bauer qui travaille au Progrès

Cette rencontre initialement prévue dans le cadre de l’enseignement d’exploration littérature et société a été élargie aux élèves de premières suite à l’actualité.

La problématique retenue était de montrer que le dessin de presse en France, bien qu’encadré par la loi symbolise la liberté d’expression.

Le dessin de presse et la liberté d'expression - BauerLa séance a débuté par un diaporama retraçant l’historique du dessin de presse en France. Ce dernier n’avait au départ qu’un rôle d’illustration mais très rapidement, il est devenu un moyen de contestation du pouvoir notamment grâce à Daumier.
La présentation s’est poursuivie par le rappel de la loi concernant la liberté de la presse et la libre circulation des opinions : trois dates ont été retenues, 1789, 1881 et 1948.
Par la suite, les élèves ont découvert que chaque grand journal français l’était aussi grâce aux dessinateurs de presse.

La seconde partie de la rencontre était consacrée à l’étude des dessins de presse de Bauer publiés dans le Progrès depuis le mois de septembre 2014.
Il s’agissait ainsi de prendre appui sur des exemples de Bauer et d’apprendre à lire un dessin de presse en le restituant dans son contexte et dans son actualité.
Ce fut alors un moyen pour les élèves de mettre en application les connaissances acquises durant le cours de lettres et de valoriser les connaissances transdisciplinaires.
La rencontre s’est achevée par une réflexion sur les conditions des dessinateurs de presse en dehors de la France.

Tous sont partis en comprenant que la seule résistance à la suppression de la liberté d’expression est de lire la presse !

Le dessin de presse et la liberté d'expression - BauerQuelques impressions livrées par les élèves à la sortie de cette séance :

"Cette rencontre a été enrichissante pour moi car je suis rentré dans l’univers de Bauer et dans le monde de la presse en général. J’ai appris les conditions de travail et compris que le dessinateur de presse est avant tout un journaliste. Désormais, je serai plus attentif à la presse, à son travail et surtout, je me tairai moins". Dorian.

"C’est super original d’avoir reçu un dessinateur de presse car c’est un métier hors norme. En effet, Bauer peut exprimer ses idées sans réelle censure dans un journal tel que le Progrès. Et nous avons eu la chance de pouvoir parler avec lui, il n’existe en France qu’une cinquantaine de dessinateurs." Baptiste.

"Avec cette rencontre, j’ai compris qu’un dessinateur de presse était un homme engagé. J’ai compris aussi que l’engagement pouvait passer par l’humour afin d’interpeller et de réveiller les consciences. Surtout suite aux événements de Charlie Hebdo, il est important de sensibiliser les gens pour vraiment conserver cette liberté d’expression et de presse." Lucie.

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration et du sanitaire et du social
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

 
jeudi 22 janvier 2015

La situation des kurdes de Syrie et d’Irak : conférence au lycée Lumière

Écrivain, cinéaste, réserviste opérationnel et explorateur, né à Toulon en 1954, Patrice Franceschi nous a fait l’honneur de venir au lycée Lumière de Luxeuil-les-Bains afin d’expliquer à 22 élèves de terminales le combat qu’il mène depuis plusieurs années

Ce projet a été mené dans le cadre de l’accompagnement personnalisé afin de préparer le plus précisément possible la venue de Patrice Franceschi grâce à l’aide précieuse de Maryline Duprey la documentaliste du lycée Lumière et coordonné Christophe Grandgirard, proviseur adjoint.

La situation des kurdes de Syrie et d'Irak : conférence de Patrice Franceschi au lycée LumièreEn effet, Patrice Franceschi veut lancer un appel à l’aide afin de sensibiliser le plus de personnes possible sur la situation des kurdes de Syrie et d’Irak et principalement à Kobané, une petite ville syrienne : les islamistes radicaux ont conquis l’Irak et une partie de la Syrie depuis un an et demi. Depuis, il soutient les kurdes pour sauver leurs valeurs démocratiques, la laïcité et l’égalité hommes/femmes qu’ils ont instaurées.

Durant sa conférence, Patrice Franceschi évoque "un tournant historique incroyable" qui concerne autant la France que le Moyen-Orient car il y a beaucoup de Français qui combattent pour Daesh. Selon lui, il y a seulement onze personnes (dont deux femmes) qui combattent avec les kurdes. Daesh attire beaucoup les jeunes car tout y est autorisé (les viols, le meurtre…). Le militant parle "d’un permis de tuer".

C’est une nouvelle méthode de guerre qu’offrent les islamistes : Patrice Franceschi raconte aux élèves que Daesh filme des personnes qui se font décapiter (très lentement pour les faire souffrir) et envoie leurs vidéos au chef des Kurdes pour les menacer. Mais les Kurdes, sont admirables : ils ne sont pas du tout intimidés et gardent leur détermination, malgré les dures conditions de vie.

Pour Patrice Franceschi, les Kurdes sont vraiment les défenseurs de la démocratie : il évoque une "expérience de pensée" de la part des Kurdes car ils savent qu’ils sont nés pour défendre leur pays.

(Compte rendu publié par deux élèves de la classe de T.E.S. 2 - lycée Lumière - professeur Johan Laurent)

Contact

70
Lycée polyvalent
Lumière - Luxeuil-les-Bains
Informations complètes

Johan Laurent (professeur agrégé d’histoire-géographie)
Courriel

 
jeudi 15 janvier 2015

Des élèves aux côtés d’acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en anglais

"Connemara burning" enflamme les planches du lycée Armand Peugeot de Valentigney

Un agent des services secrets irlandais (tellement secrets que personne n’en n’a jamais entendu parler !), une compagnie immobilière sans scrupules qui veut mettre la main sur le parc national du Connemara, un cadavre dans un fût de Guinness, un poulet géant…et voici la recette d’une excellente pièce de théâtre en langue anglaise servie par la compagnie irlandaise Emerald island theatre company (E.I.T.C.), avec la participation inédite de six élèves du lycée Armand Peugeot !

Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en anglaisEn effet, l’originalité de cette compagnie est de faire participer des élèves volontaires au spectacle pour pratiquer la langue anglaise différemment, en situation, au milieu d’acteurs anglophones. Le public est également sollicité à plusieurs reprises. Le vocabulaire utilisé par les acteurs est adapté au programme scolaire.

C’est ainsi qu’Amélie Rubat du Mérac, Maureen et Quentin Kedinger, Justine Pani, Océane Bertin et Clémence Dubrez ont pu se produire devant leurs camarades de premières et terminales euro et littéraires, avec les acteurs professionnels Ruth Curran, Jerry Iwu, Kevin O’Boyle et Zoë Reynolds, sur la scène de la salle Lagarce mercredi 7 janvier, dans cette comédie loufoque qui a ravi le public.

Emerald island theatre company (E.I.T.C.)

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes


Galerie

Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...)


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon