R

Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Des bac pros... dans les arbres !

Rubrique En établissements

jeudi 5 février 2015

Des bac pros... dans les arbres !

Formation de trois années pour les bac pro maintenance des équipements industriels (M.E.I.) et bac pro électrotechnique du lycée professionnel Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames : un partenariat avec l’association "Pic et perches" et la section sportive "Escalade-Travaux sur cordes"

Objectifs

Des bac pros...dans les arbres !
- Donner un plus à la formation bac pro en apportant des compétences au élèves de la section dans les domaines des travaux en hauteur en apprenant les différentes techniques de manipulation de cordes que ce soit en escalade et en grimpe d’arbres.
- Créer du lien entre les apprentissages professionnels en ateliers et les techniques de grimpe (intervention de deux enseignants des matières professionnelles dans la section)
- Apprendre à gérer sa propre sécurité et celles des autres et ainsi avoir du respect pour soi, les autres et la nature (découverte de la forêt, des arbres et différents types de rochers)

Déroulement

Les élèves de secondes découvrent les activités de la section avec une demie journée
de grimpe d’arbre et une demie journée en falaise.
À l’issue de ces séances d’initiation les élèves et l’équipe pédagogique définissent le groupe de la section sportive (de 12 à 15 élèves maxi).
- 12 élèves en classe de première
- 12 élèves en classe de terminale

L’enseignement de la section est facultatif, et se déroule à raison d’une demie journée par semaine, les élèves qui l’intègrent se doivent d’être motivés et assidus.

Des bac pros...dans les arbres !Stages de deux à trois jours de grimpe en falaise, dans les arbres et sur via ferrata afin de valider les acquisitions des élèves.

Un séjour de deux à trois jours en forêt avec nuits en hamac.

Des accueils de groupes sont des moments forts dans la formation, afin de rendre les élèves complètement responsables d’un groupe mais aussi de pouvoir transmettre à d’autres ce qu’ils ont appris, les placer en tant qu’organisateurs est pour nous l’occasion de leur donner confiance et de les valoriser (population de lycée professionnel souvent en échec scolaire et ayant perdu confiance en eux).

Partenaires

- association "Pic et perches" pour la grimpe d’arbres
- club U.S.B. montagne pour la partie escalade
- association Gaïa de Baume-les-Dames pour la connaissance de la nature.

Perspectives

Obtenir un "vrai" diplôme avec une reconnaissance officielle

Contact

Alice Jacquenod, professeur d’E.P.S. responsable de la section
Tél. : 03 81 84 11 62
Courriel

25
Lycée professionnel
Jouffroy d'Abbans - Baume-les-Dames
Informations complètes

 
mercredi 4 février 2015

"Entrons dans la danse !"

Du lundi 19 janvier au vendredi 23 janvier 2015, au lycée Toussaint Louverture à Pontarlier et à l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (E.H.P.A.D.) de Doubs

Objectifs

"Entrons dans la danse !"
Permettre aux élèves de prendre confiance en elles grâce à la danse afin de réaliser un accompagnement de qualité des personnes aidées.

Participants

29 élèves de première bac pro. accompagnement soins et services à la personne (A.S.S.P.)

Déroulement

Les élèves de première A.S.S.P. du lycée Toussaint Louverture ont vécu une semaine de janvier particulière. Depuis un an, une équipe pluridisciplinaire planche sur un projet fou : proposer à ces élèves des ateliers avec une danseuse contemporaine ! Virginie Mathiot et Annick Roux (enseignantes S.M.S.), Manon Rives, E.P.S., Marie-Claude Tattu, anglais, Christian Defrasne, lettres, Valérie Liger, documentaliste, Daniel Delacroix, proviseur adjoint, y ont collaboré.

"Entrons dans la danse !"Tout commence par un cycle danse en cours d’E.P.S. : il faut casser les stéréotypes de la danse et mettre en confiance. Deux caméras facilitent la progression. Chaque cours est filmé, chaque image est analysée. On aborde les notions de cadrage, de plans ; seules les élèves manipulent les caméscopes.
19 janvier. Geneviève Pernin, danseuse, entre en scène et accompagne nos élèves en ateliers et à l’E.H.P.A.D. Explorer l’espace, travailler en confiance au sein du groupe, établir un contact, toucher, ressentir : quel luxe de s’accorder ce temps dans le cadre de l’école !

Après cette rencontre, les élèves planchent sur les arcanes de l’encyclopédie Wikipédia : qui publie ? Écrit-on ce qu’on veut ? Pourquoi citer ses sources ?
Elles lisent des articles sur Geneviève Pernin et rédigent sa biographie. Quelle fierté pour elles de voir leur texte mis en ligne !

Partenaires :
- la compagnie B.R.R.F.T.T.T.T. et Geneviève Pernin, danseuse
- l’E.H.P.A.D. de Doubs

Perspectives :
- réalisation de films par les élèves à partir des images prises lors des ateliers
- poursuite du partenariat avec l’E.H.P.A.D.

Contact

Daniel Delacroix
Tél. : 03 81 39 02 21
Courriel

25
Lycée professionnel
Toussaint Louverture - Pontarlier
Informations complètes

 
mercredi 28 janvier 2015

Voyage culturel et gastronomique au cœur de l’Europe

Ce jeudi 22 janvier au lycée Friant, 50 clients se sont réunis autour de quatre buffets gastronomiques (Europe du Nord, Europe Centrale, Europe de l’Est, Europe Méditerranéenne) conçus et servis en langue anglaise

Les élèves de section européenne des classes de terminale baccalauréat professionnel cuisine et commercialisation et services en restauration et de 1ère baccalauréat technologique hôtellerie restauration se sont réunis autour d’un projet pluridisciplinaire commun sur le thème de l’Europe.

Voyage culturel et gastronomique au cœur de l'Europe au Lycée FriantDans le cadre de leur formation, 25 élèves volontaires de ces deux classes vont effectuer une période de formation en entreprise de huit semaines en Angleterre entre le 9 mars et le 30 avril dans différentes structures hôtelières. Ce projet de mobilité est financé par le programme européen Érasmus+, la région Franche-Comté par le biais de la bourse Dynastage et le lycée Friant.

Leurs professeurs d’hôtellerie restauration, de discipline non linguistique (D.N.L.) en anglais, de lettre histoire géographie, d’anglais, de gestion et la documentaliste se sont mobilisés pour organiser un buffet européen pour 50 convives, conçu et servi en langue anglaise, animé et décoré à partir des réalisations des élèves.

Pour les élèves, cette initiative a pour principaux objectifs de :
- préparer leur immersion professionnelle et linguistique dans des conditions réelles
- développer leurs connaissances culinaires et culturelles européennes
- mesurer l’interaction de leurs différents enseignements en regroupant leur expérience professionnelle, linguistique et culturelle dans un même projet
- s’approprier la construction l’Europe, ses territoires, et les influences internationales dans la cuisine française, au référentiel de leur formation.

Pour l’occasion, le restaurant d’application Les Vignes à Arbois avait revêtu les couleurs européennes grâce à deux expositions prêtées par la maison de l’Europe à Besançon et aux réalisations des élèves :

- carte d’identité de chaque pays membre (capitale, dirigeant, régime politique, monnaie, P.I.B./habitant, personnalité, rôle dans l’U.E.)
- carte de l’Europe : pays fondateurs, villes des différents traités, symboles
- livret culturel en texte et image (sculpteur, peintre, écrivain, monuments célèbres, clichés)
- objets symboliques exposés sur les tables
- exposition des livres d’auteurs européens lus par les élèves de la classe de terminale baccalauréat professionnel en rapport avec les trois objets d’étude au programme
- quizz sur les pays européens
- rédaction de la carte des vins proposée en anglais
- rédaction et présentation du menu proposé en anglais

À l’issue de cette soirée, la brigade est venue recueillir les impressions des clients et a été accueillie par des applaudissements. Grâce à l’implication de tous, l’Europe a permis de vivre un beau moment de convivialité, et de partage.

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration et du sanitaire et du social
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

 
mardi 27 janvier 2015

"Tous en selle"

Une action de solidarité internationale engagée par des élèves du collège Simone Signoret de Belfort en faveur d’enfants Cambodgiens

"Tous en selle"Depuis novembre 2014, la classe relais du Territoire de Belfort s’est engagée dans une action de solidarité internationale. Les élèves, dans le cadre d’un atelier de réparation cycle, remettent en état des bicyclettes d’occasion collectées.
Ces vélos seront destinés à favoriser l’accès à l’éducation d’enfants au nord du Cambodge, dans la région de Preah Vihear : dans cette région rurale, les enfants pourront en effet se rendre plus facilement à l’école (distante de 10km). L’utilisation des vélos leur permettra entre autre d’être moins fatigués. Par ailleurs, pour valoriser le don, l’association "Cycles et solidarité" demande aux élèves et leur famille de planter un arbre en échange.

Depuis janvier 2015, un deuxième groupe de jeunes suivis par le conseil général a rejoint le projet. Les vélos remis en état seront offerts, en juin 2015, à l’association "Cycles et solidarité" qui se charge du transport par bateau et camion jusqu’en Asie.

Calendrier

- de septembre 2014 à mai 2015 : collecte de vélos
- de novembre 2014 à juin 2015 : réparation et remise en état des vélos collectés
- juin 2015 : chargement du container (environ 100 vélos) et remise des vélos à l’association "Cycles et solidarité"
- de juillet à octobre 2015 : transport par voie maritime et routière
- octobre 2015 : distribution des vélos aux enfants cambodgiens

Objectifs

"Tous en selle"
- sensibiliser les élèves à la solidarité internationale en favorisant l’accès à l’éducation.
- participer à une action de développement durable en valorisant des bicyclettes inutilisées ou en mauvais état.
- devenir autonome dans l’entretien de son vélo.
- favoriser l’usage du vélo au quotidien et dans la mobilité.

Nombre de participants

- quatre groupes de jeunes soit environ 20 collégiens

Partenaires

- conseil général 90
- association cycles et solidarités
- communauté d’agglomération Belfortaine

Perspectives

- mise en place de points collecte dans le département pour faciliter les dons par les particuliers
- création d’une exposition photos
- collecte de vélos auprès des personnels du collège Signoret
- collecte de vélos auprès des personnels de l’entreprise General Electric à Belfort.

"Tous en selle"

Contact

Ozcan Acar, coordonnateur dispositif relais
Tél. : 03 84 22 73 88
Courriel

90
Collège
Simone Signoret - Belfort
Informations complètes

 
vendredi 23 janvier 2015

Le dessin de presse et la liberté d’expression

Le mercredi 21 janvier 2015, les élèves de seconde, première S. et E.S. du lycée Friant de Poligny dans le cadre du cours de lettres de Laurence Perrier, ont rencontré le dessinateur de presse Bauer qui travaille au Progrès

Cette rencontre initialement prévue dans le cadre de l’enseignement d’exploration littérature et société a été élargie aux élèves de premières suite à l’actualité.

La problématique retenue était de montrer que le dessin de presse en France, bien qu’encadré par la loi symbolise la liberté d’expression.

Le dessin de presse et la liberté d'expression - BauerLa séance a débuté par un diaporama retraçant l’historique du dessin de presse en France. Ce dernier n’avait au départ qu’un rôle d’illustration mais très rapidement, il est devenu un moyen de contestation du pouvoir notamment grâce à Daumier.
La présentation s’est poursuivie par le rappel de la loi concernant la liberté de la presse et la libre circulation des opinions : trois dates ont été retenues, 1789, 1881 et 1948.
Par la suite, les élèves ont découvert que chaque grand journal français l’était aussi grâce aux dessinateurs de presse.

La seconde partie de la rencontre était consacrée à l’étude des dessins de presse de Bauer publiés dans le Progrès depuis le mois de septembre 2014.
Il s’agissait ainsi de prendre appui sur des exemples de Bauer et d’apprendre à lire un dessin de presse en le restituant dans son contexte et dans son actualité.
Ce fut alors un moyen pour les élèves de mettre en application les connaissances acquises durant le cours de lettres et de valoriser les connaissances transdisciplinaires.
La rencontre s’est achevée par une réflexion sur les conditions des dessinateurs de presse en dehors de la France.

Tous sont partis en comprenant que la seule résistance à la suppression de la liberté d’expression est de lire la presse !

Le dessin de presse et la liberté d'expression - BauerQuelques impressions livrées par les élèves à la sortie de cette séance :

"Cette rencontre a été enrichissante pour moi car je suis rentré dans l’univers de Bauer et dans le monde de la presse en général. J’ai appris les conditions de travail et compris que le dessinateur de presse est avant tout un journaliste. Désormais, je serai plus attentif à la presse, à son travail et surtout, je me tairai moins". Dorian.

"C’est super original d’avoir reçu un dessinateur de presse car c’est un métier hors norme. En effet, Bauer peut exprimer ses idées sans réelle censure dans un journal tel que le Progrès. Et nous avons eu la chance de pouvoir parler avec lui, il n’existe en France qu’une cinquantaine de dessinateurs." Baptiste.

"Avec cette rencontre, j’ai compris qu’un dessinateur de presse était un homme engagé. J’ai compris aussi que l’engagement pouvait passer par l’humour afin d’interpeller et de réveiller les consciences. Surtout suite aux événements de Charlie Hebdo, il est important de sensibiliser les gens pour vraiment conserver cette liberté d’expression et de presse." Lucie.

39
Lycée polyvalent
Lycée des métiers de l'hôtellerie et de la restauration et du sanitaire et du social
Hyacinthe Friant - Poligny
Informations complètes

 
jeudi 22 janvier 2015

La situation des kurdes de Syrie et d’Irak : conférence au lycée Lumière

Écrivain, cinéaste, réserviste opérationnel et explorateur, né à Toulon en 1954, Patrice Franceschi nous a fait l’honneur de venir au lycée Lumière de Luxeuil-les-Bains afin d’expliquer à 22 élèves de terminales le combat qu’il mène depuis plusieurs années

Ce projet a été mené dans le cadre de l’accompagnement personnalisé afin de préparer le plus précisément possible la venue de Patrice Franceschi grâce à l’aide précieuse de Maryline Duprey la documentaliste du lycée Lumière et coordonné Christophe Grandgirard, proviseur adjoint.

La situation des kurdes de Syrie et d'Irak : conférence de Patrice Franceschi au lycée LumièreEn effet, Patrice Franceschi veut lancer un appel à l’aide afin de sensibiliser le plus de personnes possible sur la situation des kurdes de Syrie et d’Irak et principalement à Kobané, une petite ville syrienne : les islamistes radicaux ont conquis l’Irak et une partie de la Syrie depuis un an et demi. Depuis, il soutient les kurdes pour sauver leurs valeurs démocratiques, la laïcité et l’égalité hommes/femmes qu’ils ont instaurées.

Durant sa conférence, Patrice Franceschi évoque "un tournant historique incroyable" qui concerne autant la France que le Moyen-Orient car il y a beaucoup de Français qui combattent pour Daesh. Selon lui, il y a seulement onze personnes (dont deux femmes) qui combattent avec les kurdes. Daesh attire beaucoup les jeunes car tout y est autorisé (les viols, le meurtre…). Le militant parle "d’un permis de tuer".

C’est une nouvelle méthode de guerre qu’offrent les islamistes : Patrice Franceschi raconte aux élèves que Daesh filme des personnes qui se font décapiter (très lentement pour les faire souffrir) et envoie leurs vidéos au chef des Kurdes pour les menacer. Mais les Kurdes, sont admirables : ils ne sont pas du tout intimidés et gardent leur détermination, malgré les dures conditions de vie.

Pour Patrice Franceschi, les Kurdes sont vraiment les défenseurs de la démocratie : il évoque une "expérience de pensée" de la part des Kurdes car ils savent qu’ils sont nés pour défendre leur pays.

(Compte rendu publié par deux élèves de la classe de T.E.S. 2 - lycée Lumière - professeur Johan Laurent)

Contact

70
Lycée polyvalent
Lumière - Luxeuil-les-Bains
Informations complètes

Johan Laurent (professeur agrégé d’histoire-géographie)
Courriel

 
jeudi 15 janvier 2015

Des élèves aux côtés d’acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en anglais

"Connemara burning" enflamme les planches du lycée Armand Peugeot de Valentigney

Un agent des services secrets irlandais (tellement secrets que personne n’en n’a jamais entendu parler !), une compagnie immobilière sans scrupules qui veut mettre la main sur le parc national du Connemara, un cadavre dans un fût de Guinness, un poulet géant…et voici la recette d’une excellente pièce de théâtre en langue anglaise servie par la compagnie irlandaise Emerald island theatre company (E.I.T.C.), avec la participation inédite de six élèves du lycée Armand Peugeot !

Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en anglaisEn effet, l’originalité de cette compagnie est de faire participer des élèves volontaires au spectacle pour pratiquer la langue anglaise différemment, en situation, au milieu d’acteurs anglophones. Le public est également sollicité à plusieurs reprises. Le vocabulaire utilisé par les acteurs est adapté au programme scolaire.

C’est ainsi qu’Amélie Rubat du Mérac, Maureen et Quentin Kedinger, Justine Pani, Océane Bertin et Clémence Dubrez ont pu se produire devant leurs camarades de premières et terminales euro et littéraires, avec les acteurs professionnels Ruth Curran, Jerry Iwu, Kevin O’Boyle et Zoë Reynolds, sur la scène de la salle Lagarce mercredi 7 janvier, dans cette comédie loufoque qui a ravi le public.

Emerald island theatre company (E.I.T.C.)

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes


Galerie

Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...) Des élèves aux côtés d'acteurs professionnels dans une pièce de théâtre en (...)

 
jeudi 15 janvier 2015

Visite aux mini-entreprises du lycée Armand Peugeot de Valentigney

Mini-entreprises, maxi-motivation

Au lycée Armand Peugeot, les élèves de seconde 5 et 6 option principes fondamentaux de l’économie et de la gestion (P.F.E.G.) ne manquent ni d’idées ni de dynamisme ! Dès la rentrée, aidés de leur professeur Sylvain Ferry, ils se sont lancés dans la création de leurs propres mini-entreprises.

Visite aux mini-entreprises du lycée Armand Peugeot de ValentigneyFabrication et vente de housses pour téléphones portables pour les uns, agence événementielle pour les autres, leur motivation a été remarquée puisque jeudi 18 décembre, ils ont reçu la visite de Bernadette Dodane, co-présidente de l’entreprise Cristel, fabricant de matériel de cuisine haut de gamme, et de Mathilde Huot-Marchand, coordinatrice régionale d’entreprendre pour apprendre (E.P.A.), association partenaire des mini-entreprises lycéennes.

Devant ces auditrices expertes, les élèves ont eu l’opportunité de présenter leur projet, d’expliquer leur cheminement et d’exposer leur action de communication. Puis Bernadette Dodane et Mathilde Huot-Marchand ont commenté les présentations des lycéens, leur donnant de précieux conseils.

Visite aux mini-entreprises du lycée Armand Peugeot de ValentigneyBernadette Dodane leur a fait part de sa vision d’entrepreneur, leur livrant son expérience sur le fonctionnement d’une entreprise en insistant sur la motivation. Elle a ensuite proposé de laisser ses coordonnées directes au professeur, se tenant à disposition en cas de question ou de besoin technique, car il est important pour elle d’aider les jeunes à entreprendre, "la société a besoin de jeunes" a-t-elle affirmé.

Mathilde Huot-Marchand, quant à elle, leur a donné des conseils en stratégie de communication. Elle leur a assuré que cette expérience de mini-entreprise allait leur apprendre beaucoup sur eux-mêmes, sur leurs capacités, et pouvait leur donner des idées de carrière.

Forts de ces conseils, les mini-entrepreneurs ont chaleureusement remercié les intervenantes pour le temps qu’elles ont bien voulu leur consacrer et pour l’intérêt qu’elles leur portent.

Entreprendre pour apprendre

Contact

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes

 
jeudi 15 janvier 2015

Saviez-vous que 3x20=1 ?

Une conférence sur l’histoire des mathématiques au lycée Armand Peugeot de Valentigney, avec l’institut de recherche sur l’enseignement des mathématiques (I.R.E.M.)

Saviez-vous que 3x20=1 ?

Saviez-vous que 3x20=1 ?Si c’est faux dans notre système de numération actuel, c’était tout à fait juste pour les babyloniens : ils utilisaient pour compter une base 60 dont nous avons gardé quelques vestiges dont notre système horaire (une heure = 60 minutes) et dans la mesure des angles.

C’est ce que les élèves de seconde 5 du lycée Armand Peugeot ont appris vendredi 19 décembre, entres autres passionnantes anecdotes, à l’occasion de la conférence sur l’histoire des mathématiques donnée par Anne-Marie Aebischer et Hombeline Languereau de l’I.R.E.M. organisée à l’initiative de Pierre Da Silva Coelho, professeur stagiaire de mathématiques.

Pendant deux heures, les lycéens, captivés, ont parcouru des siècles d’expérimentation mathématique, des calculs les plus concrets aux notions les plus abstraites, remettant en perspective cette science aujourd’hui indispensable et paradoxalement peu porteuse de sens pour beaucoup de nos concitoyens.

I.R.E.M. de Franche-Comté

Contact

25
Lycée général et technologique
Armand Peugeot - Valentigney
Informations complètes

 
mercredi 14 janvier 2015

Résidence d’artiste dans le cadre du projet Lux

Trois semaines de résidence pour l’année internationale de la lumière : du 5 au 9 janvier puis une semaine en février et en mars

Cette résidence d’artiste dans le cadre de Lux, projet autour de l’année internationale de la lumière organisée par l’organisation des Nations unies (O.N.U.) et soutenue par l’U.N.E.S.C.O. et offre des enjeux artistiques en lien avec la recherche scientifique sur la lumière.

Résidence d'artiste dans le cadre du projet Lux

Objectifs

L’idée est de travailler sur la lumière en faisant se rencontrer :
- une artiste et des élèves qui vont échanger et créer ensemble
- des élèves et des enseignants de filière générale (secondes ayant choisi "arts visuels" comme enseignement d’exploration et de C.A.P.serrurerie-métallerie (S.M.)
- des élèves et des enseignants des deux sites du L.P.O. Lumière, afin de renforcer le lien né de la fusion
- la culture classique et la culture scientifique et technique
- des élèves et des enseignants du lycée et du collège (partenariat avec le collège des Combelles de Fougerolles)

Déroulement

Trois semaines de résidence sur trois mois (janvier, février, mars)

Partenaires

Résidence d'artiste dans le cadre du projet Lux
- Silvi Simon, artiste cinéaste, vidéaste, plasticienne
- la grosse entreprise
- l’institut F.E.M.T.O.-S.T. de Besançon
- la direction régionales des affaires culturelles (D.R.A.C.) Franche-Comté
- le rectorat (Délégation académique à l’action culturelle)

Perspectives

- réalisation d’un film (cinéma expérimental) avec utilisation de lasers (film présenté en special guest lors de la soirée des 21ème Lumières)
- réalisation d’une ou deux installations visibles par tous les élèves et personnels du lycée et par des classes de collèges et écoles du secteur (toujours à partir du travail artistique et scientifique autour des lasers)

Contact

Samuelle Perret, proviseure adjointe
Tél. : 03 84 40 21 21
Courriel

70
Lycée polyvalent
Lumière - Luxeuil-les-Bains
Informations complètes


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon