Accueil > Académie > Actualités > Visites du recteur > Lycée général et technologique Louis Pergaud - Besançon

Rubrique Visites du recteur

mardi 18 décembre 2007

Lycée général et technologique Louis Pergaud - Besançon

Mardi 18 décembre 2007, Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue au lycée général et technologique Louis Pergaud de Besançon, où elle a été accueillie par Daniel Guérault inspecteur d’académie du Doubs et Gilles Gresset, proviseur du lycée.

L’objectif principal de la stratégie pédagogique de l’établissement est, avant tout, l’optimisation des chances de réussite de tous les élèves arrivant au lycée, de quelque horizon que ce soit.
- Comment renforcer la réussite des élèves de seconde ?
- Comment optimiser les chances de réussite au bac, les poursuites d’études supérieures ou l’insertion professionnelle choisie ?

Ces questions sont au centre des préoccupations des équipes éducatives du lycée qui, sur près de 3 000 élèves compte 600 étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles, BTS ou DTS.
Les réponses apportées seront présentées au recteur lors de la visite
de ce mardi.

Lycée général et technologique Louis Pergaud - BesançonLes moyens d’action sont inscrits dans le contrat d’objectifs de l’établissement notamment :
- faire évoluer de l’offre de formation en vue de renforcer les structures existantes et en créer de nouvelles répondant aux besoins
de l’emploi. Par exemple, développement du pôle scientifique et valorisation des séries tertiaires (STG) ;
- aider les élèves en difficulté en particulier en classe de seconde. Apport méthodologique, soutien et tutorat sont mis en place dans les séries générales, technologiques et professionnelles.

Par ailleurs, le civisme et la citoyenneté constituent deux axes complémentaires pour le lycée et ses partenaires associatifs ou professionnels. Des actions soutenues d’information, de sensibilisation
et de prévention sont menées sur des sujets touchant aujourd’hui les jeunes de plein fouet comme l’alcoolisme, le suicide ou la violence.

Lycée Louis Pergaud - Besançon

 
mercredi 12 décembre 2007

Collège Michel Colucci - Rougemont-le-Château

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue au collège Michel Colucci de Rougemont-le-Château mardi 11 décembre 2007, accueillie par Claude Picano, inspecteur d’académie du Territoire de Belfort, et Véronique Loiseau, principale du collège.

Le collège Michel Collucci se distingue par une progression exemplaire des résultats au diplôme national du brevet (DNB).
En cinq ans le taux de réussite est passé de 63 % à 96 %. Ces résultats sont le fruit du travail d’une équipe pédagogique soudée autour du projet d’établissement qui fait de l’accès au DNB une priorité :
- soutien en maths, français, histoire-géographie
- épreuves d’entraînement au DNB dès la quatrième
- deux brevets blancs par an
- entraînements intensifs, révisions et corrections
- en cas de résultats insuffisants, suivi individualisé des élèves et entretien mensuel réunissant l’équipe éducative et les parents.

Parallèlement, une part importante est donnée à l’épanouissement personnel des 304 élèves que compte le collège au moyen des choix pédagogiques d’une part, et des activités culturelles et sportives d’autre part :
- classes bilangues de la 6e à la 4e en allemand et en anglais
- langue vivante 2 (espagnol) en cinquième
- deux classes en atelier golf
- un atelier théâtre
- voyage scolaire, chant choral pour tous les élèves
activités sportives après les cours (UNSS)

L’emploi du temps des élèves est organisé de façon à assurer l’aide personnalisée aux élèves en difficulté le mercredi matin et la formation des enseignants à l’environnement numérique de travail le vendredi après-midi.

 
mardi 9 octobre 2007

Trois établissements à Pontarlier

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue dans trois établissements de Pontarlier, où elle a été accueillie par Daniel Guérault, inspecteur d’académie du Doubs.

École primaire Louis Pergaud

Cette école de quartier accueille 150 élèves de la toute petite section de maternelle au CM 2. Elle possède une classe d’intégration scolaire (CLIS) qui scolarise des enfants déficients intellectuels et une classe d’initiation (CLIN) destinée aux élèves primo-arrivants.


Gréta du Haut-Doubs

Organisme de formation continue des adultes, le Gréta du Haut-Doubs se distingue par sa très forte implication dans une démarche qualité, labellisée par la norme européenne ISO et par la norme Éducation nationale Gréta Plus. Cette reconnaissance concerne l’organisation pédagogique, matérielle et budgétaire de l’établissement.

Son offre de formation recouvre quatre grands secteurs : industriel, tertiaire, prestations telles que les bilans de compétences, et langues. En 2006, le Gréta a réalisé 14 542 heures d’interventions auprès d’adultes désirant améliorer leurs compétences personnelles ou personnaliser leurs parcours de professionnalisation.


Lycée Xavier Marmier

La visite s’est organisée autour de quatre points forts présentés par Alain Guichon, proviseur, et les professeurs animateurs :
le comité d’initiation et de recherche aéronautique et spatiale (Ciras) proposé aux élèves de seconde et de première.
D’anciens élèves sont devenus pilotes de chasse dans l’armée de l’air ou pilotes dans l’aviation civile.

Le développement durable et les économies d’énergie, avec la démarche Agenda 21, en lien avec la Région de Franche Comté
Les ateliers scientifiques très actifs dans les domaines astronomique et sismique.

La section sportive ski, véritable vivier de jeunes sportifs de haut niveau. Plusieurs médaillés olympiques de ski de fond et de biathlon sont issus du lycée.

 
mardi 25 septembre 2007

Collège du Mortard à Lure

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie a été accueillie au collège du Mortard de Lure par Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie de la Haute-Saône, et Jean-Paul Ambert, principal du collège.

Ce collège de 823 élèves, dont deux tiers de demi-pensionnaires,
est situé en réseau d’éducation prioritaire (REP). De nombreux élèves y sont confrontés à des difficultés multiples : sociales, familiales, scolaires, de santé.

Pour y répondre, le collège a fondé son projet éducatif sur l’accueil et l’ouverture afin que chaque élève trouve sa place au sein de l’établissement. Cette volonté passe par la prise en compte des différents besoins, la relation renforcée avec les familles, l’ouverture sur l’environnement proche et sur le monde.

Une section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) reçoit les élèves en grande difficulté scolaire, une unité pédagogique d’intégration (UPI) assure la scolarisation des enfants handicapés. Par ailleurs le collège dispose d’une section sportive " foot".

Des actions "santé-citoyenneté" et des activités sportives ouvertes à tous les élèves permettent de les sensibiliser au respect de soi et des autres, les aident à prendre ou à retrouver confiance en eux et à gagner en autonomie.

Ce travail concerté et motivé est accompli par une équipe éducative renforcée qui compte notamment 65 enseignants, deux CPE, onze surveillants, trois auxiliaires de vie scolaire (AVS) et qui bénéficie de l’appui des services médico-sociaux.

Au diplôme national du brevet, le collège obtient 76.3 % de réussite, soit un résultat proche de la moyenne départementale.

 
mardi 18 septembre 2007

Cité scolaire Follereau de Belfort

Avec plus de 1 800 élèves, la cité scolaire Follereau de Belfort est le second établissement de l’académie en termes d’effectifs

Mardi 18 septembre, Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue à la cité scolaire Raoul Follereau de Belfort, accueillie par Jean-michel Sevestre, inspecteur d’académie du Territoire de Belfort, et Jean-Luc Monard, proviseur de la cité scolaire.

Quatre points forts pour cette visite :
- le pôle scientifique qui regroupe l’ensemble des laboratoires de physique, chimie, sciences de la vie et de la Terre (SVT)
- le pôle logistique et transport
- le bâtiment B3 entièrement restructuré en salles de cours
- la présentation du cercle Goldschmidt
Un moment d’échange entre le recteur et les membres de la communauté éducative clôturera la matinée.

L’établissement est composé de trois lycées :
- le lycée d’enseignement général et technologique Raoul Follereau
- le lycée professionnel industriel et social Raoul Follereau
- le lycée professionnel tertiaire René Cassin.

Avec plus de 1 800 élèves, la cité scolaire est le second établissement de l’académie en termes d’effectifs, après le lycée Pergaud de Besançon.

Les équipes éducatives, très dynamiques, veillent à un accompagnement personnalisé des élèves afin de les rendre acteurs de leurs parcours de formation et de leur future insertion professionnelle et sociale.

 
vendredi 7 septembre 2007

Lycée professionnel Luxembourg à Vesoul

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, a été accueillie au lycée professionnel Luxembourg de Vesoul par Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie de Haute-Saône et Lucien Camuset, proviseur du lycée.

L’établissement, qui accueille plus de 360 élèves, assure des formations aux niveaux CAP, BEP et BAC PRO dans les domaines de la productique (Structures métalliques et Plasturgie) et des services (Electricité, Froid et climatisation, Maintenance).

Le lycée accueille également 2 classes de troisième de découverte professionnelle.

Lycée professionnel Luxembourg - Vesoul

 
jeudi 6 septembre 2007

École François Rollet, Collège Saint Exupéry - Lons-le-Saunier

Scolarisation des élèves handicapés. Forte mobilisation et volonté de travailler ensemble de tous les acteurs : équipes éducatives, collectivités, services de soins, Maison départementale pour le handicap (MDPH), associations…

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue dans
une école élémentaire et un collège de Lons-le-Saunier, jeudi 6 septembre. Elle a été accueillie par Roland Franiatte, inspecteur d’académie du Jura.

École élémentaire François Rollet

Située dans le quartier de la Marjorie, l’école accueille dans ses cinq classes des enfants socialement défavorisés. Son bon fonctionnement a permis l’implantation d’une classe d’intégration scolaire (CLIS) pour les enfants souffrant de troubles envahissants du développement (TED). À la rentrée, cette classe accueille neuf enfants, soit un tiers de plus que l’an dernier.

Collège Saint-Exupéry

Depuis son ouverture à la rentrée 2001, l’unité pédagogique d’intégration (UPI) a accueilli 18 élèves handicapés moteur. Cette année, 8 collégiens sont intégrés totalement ou partiellement dans des classes, de la sixième à la troisième ou en Segpa, selon leur niveau scolaire.
L’UPI bénéficie d’un instituteur spécialisé, d’un auxiliaire de vie scolaire (AVS) et dispose de locaux spécialement aménagés ainsi que de matériels informatiques ergonomiques.

 
mardi 4 septembre 2007

École primaire Île-de-France et Collège Albert Camus - Besançon

Deux établissements qui développent des pédagogies innovantes pour répondre à la difficulté scolaire et aux besoins éducatifs particuliers.

Le jour de la rentrée des classes, Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue dans une école primaire et un collège de Besançon. Elle a été accueillie par Daniel Guérault, inspecteur d’académie du Doubs.

École primaire Île-de-France

Cette école importante de 345 élèves appartient au réseau "ambition réussite" Besançon Diderot. Dans ce contexte de l’éducation prioritaire, l’école travaille en étroite collaboration avec la Ville de Besançon au titre du programme de réussite éducative (plan de cohésion sociale).


Collège Albert Camus

En plus des collégiens de son secteur, l’établissement compte parmi ses 550 élèves des jeunes à besoins éducatifs particuliers : élèves non francophones, élèves handicapés scolarisés en unité pédagogique d’intégration (UPI), élèves en décrochage scolaire accueillis en classes relais.

Le collège est également le siège de deux enseignants référents qui assurent l’accompagnement éducatif des élèves handicapés notamment le suivi avec la Maison départementale pour le handicap (MDPH).

Collège Albert Camus

 
vendredi 31 août 2007

École primaire de Dampierre-sur-Linotte

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue à l’école primaire de Dampierre-sur-Linotte, le vendredi 31 août à 8h30. Elle a été accueillie par Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie de Haute-Saône, et Alexandra Clerc, directrice de l’école.

77 élèves sont attendus à la rentrée dans une classe maternelle et trois classes élémentaires où ils sont pris en charge par trois enseignantes.

Depuis janvier 2002, l’école a mis en place un aménagement des rythmes scolaires. Les 25 h 30 hebdomadaires sont réparties sur cinq jours. Une heure d’activités complémentaires est organisée par un centre de loisirs quatre fois par semaine, en début d’après midi.
Cette organisation du temps s’avère bénéfique pour les enfants. Au collège, les élèves issus de l’école ont obtenus des résultats supérieurs aux résultats nationaux lors des évaluations de sixième.

Enfin, les enseignantes ont décidé d’organiser leur travail autour d’un axe fort du projet d’école : l’éducation à l’environnement pour un développement durable.


Campagnes nationales

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Netvibes - Les vibrations de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon