R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’administration > Consultation nationale sur le socle commun et sur les programmes

Rubrique Vie de l'administration

vendredi 3 octobre 2014

Consultation nationale sur le socle commun et sur les programmes

Le conseil supérieur des programmes (C.S.P.) a rendu public le 8 juin 2014 son projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture

La ministre souhaite mener une large consultation afin d’associer les personnels à la réflexion collective et de recueillir les avis, les réactions et les suggestions de la communauté pédagogique et éducative. Au terme du processus, des modifications pourront être apportées au projet initial.

Quelles sont les modalités de la consultation ?

La consultation se déroulera pendant une période de quatre semaines ouvrables, du 22 septembre au 18 octobre 2014.

Une réflexion collective est organisée dans les écoles et les collèges, sous l’égide des I.E.N. et des chefs d’établissement. Celle-ci ne donnera pas lieu à la production d’une synthèse. Elle doit simplement permettre aux personnels de s’approprier les enjeux du texte, d’échanger, et de stimuler leur réflexion.
Une demi-journée est banalisée pour cette réflexion collective : mercredi 8 octobre

Une aide à l’animation des réunions a été élaborée par la D.G.E.S.C.O. Ce document est disponible sur l’espace numérique dédié aux consultations.

Les personnels font remonter leurs avis via un questionnaire individuel en ligne comprenant :
- un tronc commun destiné à tous ;
- une partie facultative, pour celles et ceux qui souhaiteront donner un avis plus détaillé sur les cinq domaines de formation.

Les personnels des lycées d’enseignement général, technologique et professionnel pourront aussi participer à cette phase de consultation, mais ils ne bénéficient pas d’une demi-journée banalisée.

Les corps d’inspection territoriaux (1er et 2nd degrés) seront consultés et feront remonter leur propre avis par le biais d’une synthèse académique, transmise à la D.G.E.S.C.O. au plus tard le lundi 10 novembre 2014 à l’adresse suivante : dgesco.maf1@education.gouv.fr.

Une synthèse nationale de cette consultation sera produite par la D.G.E.S.C.O., rendue publique sur l’espace numérique dédié aux consultations et transmise au C.S.P.

Guides pour l’animation de la réflexion collective

Pour les programmes de l’école maternelle

Retrouvez le guide pour l’animation des échanges et la remontée des synthèses départementales dans la page programme de l’école maternelle, rubrique "Ressources à consulter"

Pour le socle commun de connaissances, de compétences et de culture

Retrouvez l’aide à l’animation des échanges dans la page socle commun de connaissances, de compétences et de culture, rubrique "Ressources à consulter"

Comment répondre au questionnaire individuel en ligne ?

Chaque enseignant recevra sur sa messagerie professionnelle un courriel contenant un lien personnalisé ouvrant l’accès au questionnaire. Du fait de ce filtre, seuls les personnels de l’Éducation nationale pourront répondre au questionnaire. Cette solution technique offre en outre la possibilité de renseigner le questionnaire en plusieurs fois, en conservant en mémoire ce qui a été saisi d’une session à l’autre, tout en garantissant l’anonymat des réponses.

- connexion directe au webmail académique ou via le P.I.A. ou à partir du site du
ministère
qui permet également de contacter les plates-formes d’assistance académiques
en cas de difficultés
- saisie de l’identifiant et du mot de passe (par défaut le Numen lorsque la
messagerie n’a pas encore été activée).

 
mercredi 1er octobre 2014

Trois journées académiques de concertation

Engager la réflexion sur le projet académique 2015-2018 à travers quatre thématiques : la réussite éducative, le numérique, la culture et l’insertion professionnelle

Après la Journée académique de la réussite éducative le 28 mai au collège Diderot à Besançon, le recteur a souhaité inviter les membres de la communauté éducative et leurs partenaires lors de trois nouvelles journées qui permettront d’éclairer l’académie sur son nouveau projet académique.

Cet outil de pilotage académique va guider les acteurs de l’Éducation, pour trois ans, en fixant des objectifs stratégiques et opérationnels. Cette feuille de route a vocation à mobiliser la communauté éducative et les partenaires de l’École afin d’identifier les priorités spécifiques à l’académie et de soulever les leviers d’actions à mettre en œuvre pour les trois années à venir.

L’objectif de ces journées est de rassembler les acteurs et les partenaires de l’Éducation nationale. Cette approche partenariale donne l’impulsion nécessaire pour mettre en œuvre une politique éducative répondant aux problématiques et aux spécificités académiques. Elle crée les conditions d’une cohérence et efficacité collective.

1re journée - enseigner à l’ère du numérique

Mercredi 8 octobre au lycée Jacques Duhamel de Dole

Le numérique au collègeLa communauté éducative et l’ensemble des partenaires de l’École seront réunis afin d’aborder de manière globale et selon différents points de vue l’entrée de l’École dans l’ère du numérique.

La maîtrise du numérique est l’une des compétences clés de l’Europe et du socle commun des connaissances, des compétences et de la culture. Lancé en 2010, le plan numérique de l’académie de Besançon s’est vu confirmé par la loi pour la refondation de l’École de la République.

Cette journée de réflexion permettra d’examiner l’ensemble des questions induites par le numérique pédagogique et notamment de s’interroger sur les opportunités qu’il peut apporter au sein de l’École et en dehors de la classe.

L’apport du numérique au sein de la pédagogique

La journée sera organisée sous la forme de deux tables rondes le matin et l’après-midi sera consacrée à la tenue d’ateliers sur des sujets qui préoccupent l’École actuellement. Ce sera l’occasion de questionner l’apport du numérique au sein même de la pédagogie et de proposer des axes d’exploration possible.

Deux questions animeront les discussions lors des tables rondes :
- en quoi le numérique participe-t-il à l’évolution des pratiques pédagogiques pour la réussite de tous les élèves ?
- comment faire entrer l’École dans l’ère du numérique ?

L’après midi, huit ateliers interrogeront la thématique en explorant les quatre champs suivants :
- la motivation accrue des élèves
- l’évaluation positive et le droit à l’erreur
- l’adaptation pédagogique et la personnalisation des parcours de formation
- la continuité pédagogique et la gestion des traces.

À l’issue de la journée, un bilan des discussions sera réalisé.

2e journée - L’éducation artistique et culturelle de chaque élève : un parcours de formation à construire

Mercredi 15 octobre au lycée professionnel Luxembourg de Vesoul

Choeur inter-lycéesLa loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013 instaure un parcours d’éducation artistique et culturelle (P.E.A.C.) pour les élèves tout au long de leur scolarité.

L’article L 121-1 du code de l’éducation reconnaît l’éducation artistique et culturelle comme une composante de la formation générale dispensée à tous les élèves contribuant à l’épanouissement des aptitudes individuelles et à l’égalité d’accès à la culture. En ce sens, le parcours d’éducation artistique et culturelle vise à mettre en cohérence enseignements et actions éducatives et à les relier aux expériences personnelles.

Une politique publique cohérente, systématique et ambitieuse

La journée du 15 octobre réunira les acteurs responsables de la formation générale et artistique des élèves de l’académie : enseignants, partenaires de l’Éducation nationale et organismes culturels. Les échanges seront l’occasion de connaître ou reconnaître le rôle de chaque type d’acteur en matière d’éducation artistique et culturelle.

Le travail de co-construction prendra la forme de deux tables rondes le matin :
- éducation artistique et culturelle : un parcours à construire de l’école à l’université
- quelles modalités de construction d’un parcours d’éducation artistique et culturelle (P.E.A.C.) pour chaque élève, au cœur de sa formation générale ?

L’après-midi, onze ateliers permettront d’aborder des thématiques transversales ou disciplinaires à l’école et dans les établissements scolaires du second degré. Ces thématiques seront les supports de réflexions et d’échanges menés dans le cadre de partenariats institutionnels ou associatifs formalisés.

La restitution des ateliers apportera une réponse à la question : quelles perspectives pour améliorer les collaborations au bénéfice de la mise en œuvre du parcours d’éducation artistique et culturelle ?

3e journée - la formation professionnelle : un enjeu régional et académique

Jeudi 16 octobre au lycée Gustave Courbet de Belfort

Plateforme Praxibat® "parois opaques" - lycée professionnel Pierre-Adrien Pâris de BesançonLa conférence sociale pour l’emploi qui s’est tenue du 7 au 8 juillet dernier a fixé comme priorités "une mobilisation pour l’emploi des jeunes" ainsi "qu’un plan de relance de l’apprentissage". Ces priorités ont été réaffirmées à la rentrée 2014 par la ministre de l’Éducation nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et lors de la journée de mobilisation pour l’apprentissage qui a eu lieu le 19 septembre dernier. Le Président de la République a annoncé l’objectif d’atteindre 500 000 apprentis pour 2017. Dans cette perspective, une campagne de promotion de l’apprentissage sera lancée le 11 octobre prochain. Les recteurs d’académie ont reçu des instructions précises concernant le développement de l’apprentissage.

Une offre de formation étoffée et adaptée doit permettre une insertion professionnelle réussie. L’objectif est de permettre aux jeunes de la voie professionnelle ou de celle de l’apprentissage d’accroître leur niveau de qualification afin de leur permettre un accès optimisé à l’emploi. En ce sens, l’évolution de la relation École - Entreprise est essentielle en termes de débouchés professionnels à l’issue de la formation.

Une coopération territoriale au service de la formation et de l’insertion professionnelle

À l’échelle académique, le conseil régional de Franche-Comté, le rectorat et les entreprises œuvrent de concert pour la formation professionnelle continue.

L’insertion des jeunes suppose la mobilisation de l’ensemble de la communauté éducative, de ses partenaires institutionnels et des représentants du monde de l’entreprise afin de mieux les accompagner dans leur future vie active.

La journée, organisée sur la base de deux tables rondes le matin et de quatre ateliers au cours de l’après-midi, aura vocation à engager le dialogue entre les parties prenantes sur les grandes caractéristiques, les spécificités de la formation professionnelle en région, les processus d’élaboration de l’offre de formation et les grandes orientations données ou à donner pour les années à venir.

Thématiques des deux tables rondes :
- les besoins en qualification de l’économie régionale : réalités et perspectives
- la complémentarité des alternances.

Thématiques des ateliers :
- les clés d’un partenariat École-entreprise fructueux
- insertion professionnelle, les démarches à initier
- construction et accompagnement du parcours de formation
- formation tout au long de la vie (F.T.L.V.), un droit à valoriser et à conforter.

En fin de journée, une manifestation sera organisée à l’occasion des 40 ans des Greta.

Contacts

Didier Ramstein, délégué académique au numérique éducatif

Jean-Marie Caniard, délégué académique à l’action culturelle

Jean-Jacques Senez, délégué académique à la formation professionnelle initiale et continue


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon