R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Appel à candidatures

Rubrique Vie de l'académie

dimanche 14 septembre 2014

Appel à candidatures

Évaluation des élèves : devenez membre du jury qui remettra ses recommandations à la ministre

Le 24 juin 2014 était lancée la conférence nationale sur l’évaluation des élèves. Son objectif est de faire évoluer les modalités de l’évaluation des élèves pour la mettre au service des apprentissages, afin qu’elle stimule les élèves au lieu de les décourager.

Parent, lycéen, étudiant, membre d’association ou professionnel de l’éducation, vous vous intéressez à la question de l’évaluation des élèves et vous désirez apporter votre contribution au sein d’un collectif ?

Devenez membre du jury en présentant avant le 27 septembre votre candidature motivée en ligne

Le jury sera composé de 30 membres : quinze professionnels de l’éducation et quinze usagers, dont neuf parents d’élèves, trois lycéens ou étudiants et trois membres d’associations. D’octobre à mi-décembre, le jury se nourrira d’expertises, de rapports d’expérimentations ainsi que des contributions déposées par les internautes. Il auditionnera également des experts lors de séances de travail qui se tiendront à Paris.

Le jury se prononcera sur la manière de construire une évaluation au service des apprentissages et de la réussite de tous, sur la façon de rendre compte aux familles des progrès de leurs enfants et, plus largement, sur la place de la notation, et sur la forme que peut prendre cette évaluation dans les parcours et les choix d’orientation des élèves.

Les 11, 12 et 13 décembre 2014, trois jours de travaux viendront conclure la conférence nationale sur l’évaluation des élèves. À l’issue d’auditions et de débats publics, le jury remettra officiellement ses recommandations à Najat Vallaud-Belkacem. Sur la base de celles-ci, la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, prendra des décisions applicables dès la rentrée 2015.

 
mercredi 10 septembre 2014

Julien Casoli, invité d’honneur de la Journée du sport scolaire (J.S.S.) le 17 septembre 2014

La journée du 17 septembre dans l’académie marquera, cette année encore, l’ouverture d’une semaine dédiée au sport, à la santé et au bien-être. Le champion paralympique, originaire de Navenne (70), sera présent au lac de Vaivre - Vesoul !

Cette journée a pour objectif de mieux faire connaître et promouvoir les activités des associations et fédérations sportives scolaires auprès des élèves, des parents d’élèves, du monde sportif local et des collectivités territoriales. Elle est une composante essentielle au service du développement du sport scolaire.

Le succès de l’édition 2013 dans l’académie de Besançon, la forte mobilisation de tous ont conduit à confirmer les choix opérés les années précédentes pour ce 17 septembre 2014, tout en incitant l’ensemble des associations sportives à s’impliquer dans des actions "intra-muros".

Cette année encore les services académiques de l’U.N.S.S. et de l’U.S.E.P. se sont fortement mobilisés dans l’organisation de plusieurs "événements" dont voici le le programme détaillé :

Journée du sport scolaire 2014

Cinq événements phares dans l’académie

La Haute-Saône en fête au Lac de Vaivre Vesoul

En présence de l’athlète Julien Casoli, le lac de Vaivre accueillera près de 1 500 élèves des classes de C.M.1. et C.M.2., des collèges et des lycées du département de la Haute-Saône dont 700 sur l’eau.

- activités multi-sports avec l’aide et le soutien des clubs et comités : ouverture de cette journée aux primaires (C.M.1., C.M.2.)
- activités nautiques (voile, planche, paddle, pédalo, kayak) tennis, pétanque, handball, course d’orientation, géocaching, ultimate, handisport, zumba, step.

À l’occasion de sa visite, le recteur remettra un diplôme aux élèves du collège Louis Pergaud de Faverney en Haute-Saône et félicitera leurs professeurs d’E.P.S. L’établissement a en effet reçu le label pastille rose.

Pour prétendre à cette labellisation, au moins 45% filles scolarisées dans établissement doivent être licenciées à l’association sportive.

Le projet écrin vélo-route

Une randonnée sur les vélo-routes de Franche-Comté, une découverte du patrimoine franc-comtois : le projet vise à offrir au plus grand nombre une randonnée sur la vélo-route qui traverse la région. Les départs prévus depuis deux sites : Besançon et Arc-et-Senans pour arriver à la Saline royale d’Arc-et-Senans vers 15 h. Cette randonnée utilise la vélo-route Nantes-Budapest ; tous les moyens de déplacement, non motorisés, seront utilisés : marche, course à pied, cyclo, vélo tout terrain, ski-roues, roller…
Des activités sportives et culturelles de découverte seront organisées sur le site de la Salines d’Arc-et-Senans.

Le projet vélo-route de la coulée verte

Au départ de Montbéliard et Belfort pour une arrivée à la base nautique de Brognard.
Cette randonnée utilise également la vélo-route Nantes-Budapest ; là encore, tous les moyens de déplacement, non motorisés, seront utilisés : marche, course à pied, cyclo, vélo tout terrain, ski-roues, roller…
Des activités sportives de découverte seront organisées sur le site de la base de loisirs de Brognard : beach volley, handball, beach soccer, tir à l’arc et course d’orientation…

Promotion de l’activité course d’orientation à Lons-le-Saunier

Découverte de la course d’orientation sous différentes formes organisée par l’U.S.E.P. et l’U.N.S.S.

Le projet "Run and Bike" à Labergement Sainte-Marie

Les élèves par équipes de quatre courent deux par deux avec un vélo pour deux sur un parcours exceptionnel du patrimoine local : le lac de Remoray (réserve naturelle). On notera la participation des élèves en situation de handicap (en tandem) et une animation sur le développement durable (tri sélectif).
Une liaison avec la maison de la réserve est envisagée.

Des actions de districts dans toute l’académie

D’autres actions sont prévues sur l’ensemble de l’académie afin de promouvoir le sport scolaire.

Des actions en établissements

Elles peuvent s’organiser, à partir des activités physiques sportives et artistiques, autour des axes ou objectifs suivants, en relation avec le projet de l’association sportive scolaire et de l’établissement :
- offrir des actions de nature variée visant des publics scolaires à priori plus éloignés de la pratique sportive
- mixer les publics, les établissements, les cycles
- organiser des rencontres intra-établissement, créer du lien entre les élèves, les enseignants et les membres des équipes éducatives.
Tout autant d’exemples d’actions, relevant de l’autonomie des établissements scolaires et de leurs projets, propices à consolider des relations de confiance mutuelle entre acteurs, animateurs et partenaires de l’association sportive scolaire.

La semaine dédiée au sport, à la santé et au bien-être sera clôturée par l’opération "Sentez-vous Sport", opération conduite par le comité national olympique et sportif français (C.N.O.S.F.), le ministère chargé des sports en collaboration avec l’association des maires de France.

Affiche A4 journée du sport scolaire 2014
Affiche A3 journée du sport scolaire 2014

Contacts

Florence Cheval et Catherine Dodane, inspectrices d’académie - inspectrices pédagogiques régionales (I.A.-I.P.R.) d’éducation physique et sportive (E.P.S.)

U.N.S.S.
Jean-Marie Vernet
http://unss.org/regions/besancon/

U.S.E.P.
Olivier Grid, délégué U.S.E.P. 25
http://www.usep.org/

 
jeudi 4 septembre 2014

Un accueil collégial pour les enseignants stagiaires à l’E.S.P.E. de Franche-Comté

Après leur réussite au concours, les nouveaux fonctionnaires de l’éducation nationale ont fait leur rentrée le 27 août dernier

Cette rentrée 2014 est marquée par l’arrivée des lauréats aux nouveaux concours de recrutement. Éric Martin, recteur de l’académie et chancelier des universités, et Éric Prédine, directeur de l’École supérieure du professorat et de l’éducation (E.S.P.E.) de Franche-Comté ont accueilli les 520 fonctionnaires stagiaires du premier et du second degrés, en partie réunis dans l’amphithéâtre de l’E.S.P.E. Montjoux à Besançon.

"Bienvenue dans la grande famille de l’enseignement"

Lors de cet accueil insitutionnel, l’ensemble des lauréats nommés dans l’académie s’est vu présenter le métier d’enseignant, les attentes de l’année de stage et le calendrier de cette année d’alternance.

Les enseignants stagiaires dans l'amphithéâtre de l'E.S.P.E. - © Arnaud Castagné - Est Républicain Les enseignants stagiaires du 1er degré du Jura, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont pu suivre l’accueil et les échanges en visioconférence depuis les sites de l’E.S.P.E. à Lons-le-Saunier, Vesoul et Belfort.

Les stagiaires ont rencontré leurs inspecteurs pédagogiques qui leur ont donné des conseils pour une bonne prise de fonction ; ils ont également eu l’occasion d’exprimer leur besoin en formation.

Cette année, l’académie accueille 60 % de stagiaires en plus, par rapport à la précédente rentrée. Ils sont :
- 206 professeurs des écoles stagiaires dans le 1er degré public (125 à la rentrée 2013)
- 290 personnels enseignants et d’éducation stagiaires dans le 2nd degré public (165 à la rentrée 2013).

Une formation professionnalisante en alternance avec l’accompagnement par un tuteur

Le recteur et le directeur de l’E.S.P.E. ont rappelé tout l’enjeu de cette année de transition en alternance et rémunérée. Elle représente l’aboutissement de la formation universitaire et l’entrée progressive dans le métier d’enseignant.

Les enseignants stagiaires bénéficient d’un accompagnement par un tuteur de terrain et d’un enseignant référent à l’E.S.P.E. Affectés à mi-temps en établissement public local d’enseignement (E.P.L.E.), ils suivent une formation universitaire à l’E.S.P.E. en vue de valider leur diplôme de master 2 ou de suivre des modules de formation spécifiques en fonction de leur expérience professionnelle antérieure. L’objectif consiste à permettre aux intéressés de concilier leur stage en établissement et la poursuite de leurs études ou de leur parcours de formation.

Accompagner les étudiants vers leur futur métier dans les meilleures conditions

Les services d’enseignement qui leur sont confiés respectent le cahier des charges établi conjointement entre le rectorat et l’université de Franche-Comté qui réserve, dans les plannings de formation des stagiaires, des journées dédiées à la mise en situation professionnelle en E.P.L.E. : les lundis, mardis et vendredis sont alloués à la présence des enseignants stagiaires exerçant à mi-temps dans les E.P.L.E. ; les mercredis et jeudis étant réservés à l’E.S.P.E.

Cela vaut pour toutes les disciplines sauf l’éducation physique et sportive pour laquelle les journées réservées à la mise en situation professionnelle en établissement sont les lundis, mardis et mercredis.

Contacts

Françoise Claus, directrice adjointe de l’E.S.P.E. de Franche-Comté
Chargée de l’alternance et des relations avec le rectorat

E.S.P.E. de Franche-Comté
Courriel
03 81 65 70 00

 
mercredi 3 septembre 2014

Dossier de presse de rentrée

Une ambition pédagogique réaffirmée et des parcours de réussite pour une meilleure insertion sociale et professionnelle des élèves

Dossier de presse - Académie de Besançon - Rentrée 2014

L’essentiel de la rentrée

La rentrée 2013 a été marquée par la mise en application de la loi sur la refondation de l’École de la République et celle sur l’enseignement supérieur et la recherche de juillet 2013. Cette refondation s’est concrétisée avec la mise en place de la nouvelle formation des enseignants, des nouveaux moyens sur le terrain et des évolutions pédagogiques majeures.

La rentrée 2014 sera la poursuite des chantiers amorcés :
- priorité au premier degré, avec les nouveaux temps scolaires plus propices aux apprentissages
- soutien aux écoliers avec les projets d’accueil des moins de trois ans
- différenciation pédagogique en affectant plus de maîtres que de classe
- missions pédagogiques renforcées pour les directeurs d’écoles,
- expérimentation du R.E.P.+ en éducation prioritaire
- accueil des premiers lauréats des concours rénovés dans les écoles supérieures du professorat et de l’éducation (E.S.P.E.)
- lutte contre le décrochage scolaire
- modernisation de l’enseignement professionnel, etc.

Des mesures pour cette rentrée 2014 qui réaffirment les grands principes de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République pour atteindre l’objectif d’une École bienveillante, juste pour tous et exigeante pour chacun.

À la rentrée, les 109 983 élèves du premier degré de l’académie vont passer à la semaine de quatre jours et demi. La réforme des rythmes scolaires est l’un des piliers de la priorité accordée au primaire.

La refondation de l’École renforce la formation des enseignants au sein de la nouvelle École supérieure du professorat et de l’éducation (E.S.P.E). Près de 800 étudiants dont 520 enseignants stagiaires sont attendus en cette rentrée à l’E.S.P.E. de Franche-Comté. Cette rentrée se caractérise également par la poursuite du développement des usages du numérique à l’École. Et pour que tous les élèves réussissent, l’académie développe des outils pédagogiques efficaces pour lutter
contre le décrochage scolaire et favoriser l’inclusion scolaire des élèves en situation de handicap.

Chaque rentrée est le résultat d’une année de préparation de la part des services rectoraux et départementaux : les 218 906 élèves attendus de la maternelle aux classes post-bac des lycées ont été affectés dans une école ou dans un établissement du second degré.
Le 2 septembre, 15 604 enseignants seront devant leurs élèves.

L’académie apporte aux élèves tous les atouts de belles réussites

Les résultats de l’académie aux examens 2014 sont globalement très satisfaisants. Ils confirment la progression engagée depuis dix ans, tant pour le baccalauréat (+ 6,1 points depuis 2004) que pour le diplôme national du brevet (+ 5,9 points depuis 2004). Le taux de réussite de la session 2014 du baccalauréat est supérieur à la moyenne nationale. Une orientation ouverte sur les métiers et les formations, une attention soutenue au bénéfice des élèves, notamment les plus fragiles, ont fait progresser l’ambition scolaire avec :
- une augmentation du niveau de qualification avec plus de bacheliers (+ 594 par rapport à 2013) ;
- une diminution du redoublement de la sixième à la seconde grâce à un accompagnement personnalisé de l’élève et à la différenciation pédagogique en classe.

Les conditions de la rentrée

Tous les élèves qui changent de niveau trouvent une affectation : en sixième au collège, en seconde générale et technologique (91 % sur leur premier voeu), en voie professionnelle (70 % sur leur premier voeu).
Les places réservées en S.T.S. pour les bacs pro. et en I.U.T. pour les bacs techno. ont permis d’améliorer significativement leurs poursuites d’études vers le supérieur.

Les chantiers à venir

L’académie participera à la prochaine conférence nationale sur l’évaluation des élèves, pour la construction d’une évaluation au service des apprentissages et du progrès des élèves. Elle sera associée aux réflexions sur les futurs programmes à l’école primaire et au collège, avec le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture et le nouveau programme de l’école maternelle. Dans ce cadre, des journées banalisées permettront aux enseignants concernés de se mobiliser.

L’académie éditera son prochain projet académique 2014-2018. Elle organisera, dès octobre, trois journées académiques pour faire avancer les priorités qu’elle s’est fixées : le numérique, la formation professionnelle, les parcours artistiques et culturels.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon