R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’administration > Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre

Rubrique Vie de l'administration

jeudi 19 juin 2014

Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre

Le 13 juin 2014, Stéphane Fratacci, préfet de la région Franche-Comté, préfet du Doubs, et Éric Martin, recteur de l’académie, en présence de Rémy Nappey, vice-président du conseil général en charge de l’éducation, ont posé la première pierre, symbole des travaux de réhabilitation du site Convention

Un site chargé d’histoire

Après la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905, l’archevêque Fulbert Petit dut quitter l’hôtel de Grammont en décembre 1907. Le bâtiment fut affecté à plusieurs services de l’Université et au logement du recteur. Le rectorat finit par occuper tout l’espace disponible.

Le site Convention est constitué de trois corps de bâtiment : l’ancien palais des archevêques datant des XVe et XVIe siècles, l’hôtel de Grammont du XVIIIe siècle et une aile plus récente du milieu du XXe siècle ( 1955).

Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierreL’ancien palais des Archevêques, un lieu d’histoire et de mémoire qui nous amène à la recherche du passé, du Moyen Âge au XIXe siècle, notamment :
- la Tourelle : vestige de la porte fortifiée du Moyen Âge, témoin de l’époque où l’archevêque devait se défendre face aux bisontins rebellés contre l’autorité seigneuriale
- la Chapelle Saint Nicolas : chapelle privée de l’archevêque, reliée aux appartements du palais du XVe siècle, elle fut désaffectée quand les archevêques habitèrent l’hôtel de Grammont. Sa décoration fut rénovée en 1865 et sa restauration date de 1987 (vitrail du XIXe, peintures).

De par sa qualité architecturale et patrimoniale, la chapelle Saint Nicolas est classée aux monuments historiques (1908), et plusieurs éléments du site Convention (façades et toitures, palais des archevêques, salon rouge, ancienne salle synodale) sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques (1979).

Une réhabilitation lourde du site

Dans le cadre de la nouvelle politique immobilière de l’État, le projet de réhabilitation du site Convention du rectorat a été retenu par le ministère de l’éducation nationale en février 2010.

Prévisions

- mettre les bâtiments existants en conformité au regard de la réglementation incendie et accessibilité
- mettre en conformité les installations et équipements techniques
- améliorer la performance énergétique des bâtiments.

Objectifs

- assurer aux agents du rectorat un cadre de travail de qualité et fonctionnel
- faire bénéficier aux usagers de bonnes conditions d’accueil
- valoriser le patrimoine immobilier de l’État

Quatre ans auront été nécessaires pour :
- établir le programme détaillé de l’opération en concertation avec les utilisateurs
- conduire les études de maîtrise d’œuvre en concertation avec le conservateur des monuments historiques et l’architecte des Bâtiments de France
- consulter les entreprises
- notifier les marchés de travaux.

Un délai long, mais nécessaire au mûrissement du projet.

Un programme ambitieux

Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre
- création d’aménagements de sécurité (espaces d’attente sécurisée, trappe de désenfumage) et l’installation d’un système de sécurité incendie moderne
- remplacement intégral des installations électriques (courant fort, V.D.I.)
- amélioration de l’accessibilité (ascenseur, sanitaires, éclairage, signalétique) prenant en compte les contraintes du site
- remplacement des toitures et zingueries, à l’exception de la toiture en ardoises de la Chapelle saint Nicolas et celle de l’hôtel de Grammont
- réhabilitation des façades du bâtiment A (ex. C.R.O.U.S.) incluant une amélioration thermique et le remplacement des menuiseries extérieures
- réfection de toutes les menuiseries extérieures du bâtiment B
- rénovation des enduits de façade du bâtiment B
- amélioration de l’isolation thermique en combles
- rénovation complète des dispositifs d’éclairage
- rafraîchissement de l’ensemble des locaux et circulations du site (sol-mur-plafond)
- fiabilisation de l’alimentation électrique de la D.S.I.
- rénovation de la salle du conseil (sol-mur-plafond, éclairage, ventilation, traitement acoustique)
- restructuration du pavillon
- aménagement des extérieurs.

Afin d’éviter au maximum les travaux en site occupé, le rectorat a procédé aux déménagements de près de 140 agents, actuellement hébergés à la cité administrative Sarrail, sur le site Carnot et à Canopé (ex. C.R.D.P.), dans le courant du second semestre 2013.
Après une période de préparation de chantier de deux mois, les travaux ont été engagés en mars 2014 et devraient s’achever début 2016.

Le coût de l’opération est de 9,2 M€ toutes dépenses confondues, c’est-à-dire y compris les frais de prestations de service (maître d’œuvre, contrôleur technique), de révisions des prix et des aléas de chantier inhérents à ce genre de chantier.

Cette opération est financée à partir des crédits délégués par le ministère de l’éducation nationale dans le cadre du B.O.P. 309, budget spécifique mis en place par l’État en 2009 pour l’entretien de son patrimoine immobilier.

À l’issue des travaux de réhabilitation :
- le site rénové pourra accueillir 220 agents.
- le gain escompté de consommation énergétique est de 50 %, soit 600 MWhep/an.
- en terme d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, l’indice devrait être doublé (de 39 à 80 %).


Galerie

Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre Réhabilitation du site Convention : pose de la première pierre

 
jeudi 12 juin 2014

Inauguration du nouveau restaurant associatif réservé aux fonctionnaires

Le jeudi 19 juin à 17 h l’association des personnels du rectorat aura le plaisir d’inaugurer sa nouvelle salle de restauration située au n°4 de la rue de la Convention

Cette magnifique salle voûtée en sous-sol a été rénovée dans les règles de l’art par son ancien propriétaire, et cet espace est maintenant affecté à la restauration en self-service dans un esprit de convivialité et de qualité.

Inauguration du nouveau restaurant associatif réservé aux fonctionnairesL’équipe de cuisine constituée de 4 personnes travaille des produits frais et élabore des plats "comme à la maison" pour assurer aux adhérents de l’association et aux fonctionnaires de passage un choix de plats totalement fabriqués sur place.

Cette salle Victor Hugo s’inscrit dans les idées de solidarité que l’on prête au grand poète né à quelques pas de là. Les tarifs sont modérés et modulés en fonction des revenus de chacun.

Le soutien des autorités administratives à l’association de gestion de cette restauration collective entraîne une admission strictement réservée aux fonctionnaires. Les fonctions publiques d’état, hospitalière ou territoriale, civile ou militaire ont accès à la prestation fournie le midi du lundi au vendredi de chaque semaine.

Nous serions heureux de vous présenter les locaux et de vous donner tous les renseignements complémentaires que vous souhaiteriez lors de cette cérémonie d’inauguration.

 
mercredi 4 juin 2014

Actions de formation des personnels

Visite du centre nucléaire de production d’électricité (C.N.P.E.) de Fessenheim

En date du 14 mai 2014, des cadres de l’éducation nationale ont effectué la visite du C.N.P.E. de Fessenheim afin de mieux connaître le groupe E.D.F., ses valeurs, ses métiers et les possibilités de carrière pour les élèves.
À cette visite a été associée la découverte du musée Électropolis "l’aventure de l’électricité" à Mulhouse. Il a été exposé durant cette visite les nombreux outils et ressources pédagogiques sur le thème de l’énergie.

Cette journée s’inscrivait dans le cadre du partenariat académique formalisé en date du 4 janvier 2012 entre le rectorat de l’académie de Besançon et E.D.F.

Stage collectif S.K.F.

En date du 1er avril 2014, la société S.K.F. Aérospace, située à Lons-Le-Saunier a accueilli treize enseignants de spécialités générales comme professionnelles de l’académie de Besançon, dans le cadre d’un stage collectif en entreprise, inscrit au plan académique de formation des personnels enseignants. Ce stage était proposé par la délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue, en collaboration avec la chambre de commerce et d’industrie territoriale (C.C.I.T.) du Jura, et de la maison de l’emploi Lons-le-Saunier / Champagnole.

Cette journée de témoignages et de visites de channels (ateliers), a été animée par Perrine Poirier, assistante ressources humaines, par Emmanuel Vallet, conseiller entreprises Industrie de la C.C.I.T. du Jura, et Perrine Mazoyer, chargée de projets de la maison de l’emploi.

L’objectif de cette journée était de découvrir une entreprise du secteur industriel, ses métiers, d’échanger avec des collaborateurs.

Cette action s’inscrit dans le prolongement de la volonté de la société S.K.F. Aérospace de travailler avec l’éducation nationale puisque des liens privilégiés avec le lycée Paul Emile Victor à Champagnole sont tissés depuis un certain nombre d’années, et ont été formalisés par une convention en date du 25 septembre 2012.

Cette journée a été l’occasion également d’une présentation du paysage industriel jurassien.

Stage collectif "accompagnement à l’insertion professionnelle"

En date du jeudi 13 février 2014, dans le cadre du plan académique de formation, une journée "insertion professionnelle" à destination d’une cinquantaine d’enseignants s’est tenue au lycée Louis Pergaud à Besançon. Elle était organisée par la délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue (D.A.F.P.I.C.). Elle avait pour objectif de leur donner des clefs pour mieux accompagner les jeunes dans leur entrée dans la vie active.

Au cours de cette journée sont intervenus des représentants de Gemafi (Maty), de Carrefour Valentin, de Ginko (filiale du groupe Transdev), du centre régional hospitalier universitaire, de la société Baud Dimpep, de la caisse d’épargne de Bourgogne Franche-Comté, de l’A.F.T., du C.I.R.F.A., et du Pôle emploi.

Ils ont abordé un ensemble de thèmes relatifs aux procédures de recrutement, aux débouchés régionaux, et à l’accompagnement à la recherche d’emploi.
Cette journée sera reconduite l’an prochain. D’autres secteurs d’activités seront représentés. Pour y participer, il conviendra de s’inscrire en ligne à partir du portail académique aux dates d’ouverture effective du plan académique de formation (non encore connues).

 
mardi 25 février 2014

Nouveau plan Vigipirate

Le Premier ministre, en présence des ministres de l’intérieur et de la défense, a annoncé jeudi 13 février la sortie d’un nouveau plan de vigilance, de prévention et de protection Vigipirate

Nouveau plan Vigipirate Ce plan rénové associe désormais tous les acteurs impliqués dans sa mise en œuvre : l’État, les opérateurs, les collectivités et l’ensemble des citoyens.

Pour tout savoir sur le nouveau plan Vigipirate

 
jeudi 20 février 2014

Quatre journées pour mieux appréhender l’accueil des enfants handicapés

L’académie de Besançon et l’agence régionale de santé (A.R.S.) ont opérationnalisé leur partenariat en matière de scolarisation des enfants présentant un handicap en organisant des journées de sensibilisation pour l’ensemble des acteurs du champ médico-social et des établissements scolaires de l’académie

Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants handicapés

Quatre journées de formation dans toute l’académie

- le 6 mai 2013 à l’Espe de Vesoul - Haute-Saône
- le 17 mai 2013 à l’Espe de Lons-le-Saunier - Jura
- le 12 février 2014 à l’I.M.E. du Parc à Besançon - Doubs
- le 19 février 2014 à l’I.M.E. Perdrizet à Giromagny - Territoire de Belfort

Affirmer le droit à l’éducation : un travail commun de réflexion, d’impulsion et de coordination

La convention cadre, signée en novembre 2011, entre l’A.R.S. Franche-Comté et l’académie de Besançon, souligne, dans l’article 5, concernant le développement de la formation des personnels, la nécessité de : "…renforcer l’approche conjointe de spécialistes de la santé et de l’éducation pour une approche plus efficiente des jeunes en situation de handicap…"

Ouverture institutionnelle, tables rondes sur "l’inclusion", diffusion du film "La main dans le chapeau" de Jean-Maurice Soldan, travail en ateliers, ont amplement fédéré l’ensemble des acteurs autour d’un objet commun : "le projet éducatif, scolaire et professionnel du jeune, de l’élève".

Ces journées ont réuni, à chaque fois, entre soixante et quatre-vingts participants.

Tous sont repartis avec la ferme intention de ne pas en rester là, mais avec la même conviction, la même volonté d’approfondir ces liens fonctionnels au service de la réussite tant éducative que scolaire, tant personnelle que professionnelle des "jeunes en situation de handicap".

Contacts

Florence Cheval, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional (I.A.-I.P.R.) d’éducation physique et sportive (E.P.S.)
Nathalie Ramstein, conseillère du recteur "scolarisation des élèves handicapés"

Institut Perdrizet : une formation sous le signe de la coopération


Galerie

Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...) - (c) OlSchn - Fondation Arc-en-Ciel Quatre journées pour mieux appréhender l'accueil des enfants (...)

 
vendredi 30 août 2013

Les professeurs stagiaires ont effectué leur rentrée

Les contractuels admissibles au concours exceptionnel et les lauréats des concours réservés ont effectué leur rentrée mardi 27 août à Besançon

Une semaine d’accueil et de formation proposée par les services académiques de la formation

Les professeurs stagiaires ont effectué leur rentréePrésidée par Éric Martin, recteur de l’académie, en compagnie de l’administrateur provisoire de l’école supérieure du professorat et de l’éducation (E.S.P.E.), de la direction des ressources humaines, des doyens des corps d’inspection cette semaine d’accueil permet aux nouveaux professeurs de travailler avec les inspecteurs et les formateurs académiques, afin de préparer les premières heures de classe et les premières leçons, préciser les éléments de programme à aborder prioritairement dans les différents niveaux de classes, et approcher les principales notions de la gestion et de la tenue de classe.

Les formateurs ont également pu montrer les différentes ressources numériques disponibles dans chaque discipline, pour permettre à chacun d’enseigner avec l’appui du numérique, conformément aux attentes de la nouvelle loi d’orientation et de programmation.

Au total, ce sont plus de 336 enseignants stagiaires et contractuels admissibles qui ont été accueillis.
Dès la pré-rentrée, lundi 2 septembre, les enseignants rencontreront leur chef d’établissement et leur tuteur, qui assureront respectivement la conduite du stage en établissement, mais aussi la formation de proximité.

La formation des fonctionnaires stagiaires se poursuivra ensuite tout au long de l’année, chacun bénéficiant d’une décharge de service de 3h hebdomadaire à cet effet.

Les contractuels admissibles rejoindront les bancs de l’E.S.P.E. au sein de l’Université de Franche-comté, pour poursuivre et valider leur cycle de formation de niveau Master 2. Pour eux, le temps de service d’enseignement en établissement est de 6h hebdomadaires.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon