R 173

Accueil  >  Vie de l’élève  >  Établissements  >  Enseignement supérieur > Écoles d’ingénieurs

Rubrique Enseignement supérieur

Écoles d’ingénieurs

Les écoles d’ingénieurs dans l’académie de Besançon

École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques

ENSMM


L’Institut de Chronométrie, crée en 1927 est à l’origine de la création de l’école. En 1962, l’école devient une école nationale supérieure d’ingénieur et prend le nom de ENSCM : École Nationale Supérieure de Chronométrie et Micromécanique.
En 1987, l’école obtient le statut d’établissement public à caractère administratif et devient l’École nationale supérieure de mécanique et des microtechniques (ENSMM).
Depuis 1995, l’ENSMM est dans des locaux entièrement neufs sur le Technopole microtechnique et scientifique (TEMIS).

Née de la technologie de l’horlogerie, L’ENSMM a suivi l’évolution technologique. La formation est construite autour d’un projet original et unique consistant à allier l’ingénierie des systèmes mécaniques et micromécaniques aux microsystèmes acousto-opto-électronique, pour concevoir et réaliser les produits du futur, dans les industries automobiles, aérospatiales, les télécommunications, le biomédical.

L’ENSMM forme des ingénieurs par la formation initiale et par la formation continue (diplomante et qualifiante). Au service des entreprises, l’ENSMM propose également des formations pour les techniciens et les cadres des entreprises ainsi que la réalisation de travaux de recherche, d’études et d’essais. Une nouvelle formation par apprentissage, en partenariat avec le réseau ITII et le CFAI de Franche-Comté, est ouverte depuis 2005 ; la première promotion d’ingénieurs des systèmes de production mécanique et microtechniques est sortie en 2007.

L’ENSMM est la 2ème école nationale supérieure d’ingénieurs (ENSI) en effectifs sur le recrutement des concours communs polytechniques et compte 950 élèves ou étudiants. Plus de 4 000 ingénieurs sont répertoriés dans l’annuaire des ingénieurs ENSMM.

La recherche reste un des fondamentaux de l’ENSMM : les enseignants-chercheurs de l’ENSMM exercent leurs activités notamment en mécanique des matériaux, structures et procédés, physico-chimie des matériaux et surfaces, automatique et micromécatronique, électronique temps-fréquence, et enfin micro et nano systèmes et technologies.

L’ENSMM favorise l’innovation et le transfert de technologie ainsi que la création d’entreprise à travers ses partenaires et l’environnement immédiat de TEMIS.

ENSMM


Université de Technologie de Belfort Montbéliard

UTBM

Membre du réseau des universités de technologie, l’UTBM est issue de la fusion de l’École Nationale d’Ingénieurs de Belfort (ENIBe) créée en 1962, et de l’antenne de l’université de technologie de Compiègne implantée en 1985 à Sévenans (UTCS), devenue Institut Polytechnique de Sévenans (IPSé) en 1991.
L’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), créée en 1999, est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (E.P.C.S.C.P).

Sa mission principale est la formation initiale et continue d’ingénieurs par l’acquisition de connaissances dans les domaines scientifique et technologique, complétée par une formation générale dans le domaine des sciences de l’homme et de la société. Elle contribue également à la formation des techniciens supérieurs et des cadres, et notamment des cadres des entreprises.

L’UTBM dispense des formations sanctionnées par des diplômes propres ou par des diplômes nationaux qu’elle délivre seule ou conjointement avec d’autres établissements d’enseignement supérieur.

Elle soutient les activités de recherche en son sein ainsi qu’en partenariat avec d’autres établissements d’enseignement supérieur, développe la valorisation des produits et procédés issus de la recherche, crée toute structure et encourage toute initiative pour atteindre cet objectif dans le respect de la réglementation en vigueur.

Par l’ensemble de ses missions, l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard concourt à titre principal au développement de la technologie.

UTBM


Institut Supérieur d’Ingénieurs de Franche-Comté

Spécialité Instrumentation et techniques biomédicales

L’ISIFC (institut supérieur d’ingénieurs de Franche-Comté) est né de la volonté de l’Université de Franche-Comté d’associer ses compétences fortes en Sciences pour l’Ingénieur et en Sciences pour la Santé afin de proposer une formation d’ingénieurs en "Instrumentation et techniques biomédicales".

Cette formation, habilitée par la commission des titres d’ingénieur en décembre 2000, a démarré en septembre 2001 et la première promotion de 34 étudiants a été diplômée en juillet 2004.

École d’ingénieur au sein de l’Université, l’ISIFC forme, en collaboration étroite avec le CHU de Besançon et les entreprises du secteur biomédical, des ingénieurs à double compétence, biologique et médicale d’une part, scientifique et technique d’autre part.

Ces ingénieurs sont capables de concevoir et/ou d’adapter les matériels utilisés pour le diagnostic, la thérapeutique et le suivi médical en concertation étroite avec les praticiens et en utilisant les techniques les plus récentes. Cette formation répond à un marché important dans un secteur de haute technologie en expansion.

ISIFC

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon