Accueil > D.S.D.E.N. > Actualités > Conventions et diplômes de premier secours au collège Rouget de Lisle de (...)

Rubrique Actualités

jeudi 27 juin 2013

Conventions et diplômes de premier secours au collège Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier

Deux conventions et un diplôme de premier secours pour les 168 élèves de troisième du collège Rouget de Lisle

Le Préfet du Jura, le président du Conseil général, le directeur académique et le vice-président du conseil d’administration du S.D.I.S. réunis au collège Rouget de Lisle pour signer deux conventions et remettre un diplôme de premier secours aux 168 élèves de troisième.

Mardi dernier, le collège Rouget de Lisle accueillait les autorités du département du Jura pour la signature de deux conventions destinées, pour la première, à permettre la formation aux premiers secours des élèves de troisième avec l’aide des pompiers volontaires du S.D.I.S. jurassien, et pour la deuxième, à favoriser la mise à disposition des enseignants pompiers volontaires pour leur formation et pour les interventions d’incendie et de secours aux personnes.

Conventions et diplômes de premier secours au collège Rouget de Lisle de Lons-le-SaunierLe président du conseil général a rappelé la nécessité pour le Jura de disposer d’un nombre suffisant de pompiers volontaires, dont le nombre disponible tend à décroître, les entreprises ou services ne pouvant pas toujours les libérer. L’éducation nationale dans le Jura, par la voix de Jean-Marc Milville, directeur académique, s’engage, à travers la convention de mise à disposition des enseignants pompiers volontaires, à favoriser le départ en intervention de ses personnels.

Ainsi que l’a également souligné le préfet, la relève doit être assurée. Les jeunes doivent être conscients que la solidarité, le civisme, passeront par eux dans quelques années. La convention de partenariat en faveur des élèves des collèges du Jura pour la prévention des risques et la sensibilisation aux missions d’incendie et de secours, fixe les modalités de formation aux premiers secours dans les établissements scolaires, avec le concours du S.D.I.S. du Jura.
À cette occasion, les élèves, outre la formation aux premiers gestes d’urgence, sont sensibilisés aux nobles valeurs portées les pompiers et aux services rendus à leurs concitoyens.

En 2012-2013, 2253 élèves de troisième ont été formés, dont 625 par le S.D.I.S., soit 92,18%.
En 2008-2009, 60,61% des élèves avaient reçu cette formation. Une progression notable grâce à ce partenariat.

Contact 

Catherine Paqueriaud, infirmière conseillère technique départementale – D.S.D.E.N. du Jura

 
vendredi 7 juin 2013

Des élèves et leurs professeurs mis à l’honneur à la Préfecture

Monsieur le Préfet a accueilli ce mercredi 5 juin, la Société des membres de la légion d’honneur du Jura et les membres jurassiens de l’Ordre national du mérite.

Des élèves et leurs professeurs mis à l'honneur à la PréfectureÀ la demande de ces deux prestigieuses institutions le préfet a remis de nombreux prix distinguant, pour l’Ordre national du mérite, des élèves au cursus scolaire irréprochable et à l’engagement citoyen remarquable, et pour la Société des membres de la Légion d’Honneur (S.M.L.H.), des travaux collectifs réalisés par des collégiens et lycéens, menés sous la houlette des équipes éducatives.

En présence de nombreuses personnalités dont Jean-Mac Milville, directeur académique et Madame Brulebois, première vice-présidente du conseil général Geneviève Pouillard, présidente du jury du prix des études collectives de la S.M.L.H., a rappelé que ces productions étaient l’occasion de travailler autrement, de mettre en valeur l’interdisciplinarité, la coopération entre les élèves et d’instaurer une relation nouvelle avec les professeurs.
La présidente a souligné la qualité des travaux présentés, leur diversité, de l’écriture d’un conte à la réalisation d’un blog ou d’un livre numérique sonore, en passant par la création de spectacles de danse ou de récital de chansons entièrement écrites par les élèves, sans oublier le travail exceptionnel réalisé par trois élèves du collège Briand, une boite de jeu de société qui avait déjà reçu le prix spécial d’excellence du concours national de la résistance et de la déportation et pour lequel un grand prix spécial a dû être créé.

Elle a également félicité les professeurs à l’origine de ces projets, qui représentent une charge de travail considérable et un engagement total au service des élèves.

Des élèves et leurs professeurs mis à l'honneur à la PréfectureDans un second temps, l’Ordre national du mérite jurassien a distingué sept élèves. Tous sont engagés dans la vie de leur lycée, comme délégués de classe notamment ; ils montrent tous une assiduité et une constance dans leurs efforts au niveau scolaire et sont engagés dans la vie associative ou dans des actions humanitaires, comme la benjamine, Éva, 16 ans, qui a reçu un prix spécial du civisme pour la création d’un blog destiné à aider les enfants d’Haïti.

Le vin d’honneur offert par le préfet à l’issue de la cérémonie fut l’occasion d’échanges entre les élèves, leurs professeurs, les parents et les nombreuses personnalités venues honorer une jeunesse méritante.

Liste des lauréats 2013 Ordre national du mérite
Palmarès du Prix des études collectives de la légion d’honneur

 
mardi 21 mai 2013

Remise des prix du concours de la résistance et de la déportation 2013

L’édition 2013 du concours national de la résistance et de la déportation dans le Jura, s’est conclue mercredi 15 mai par la cérémonie de remise des prix.

Le président du Conseil général du Jura, en présence de nombreuses personnalités, anciens combattants, déportés, résistants, élus et représentants de l’État a accueilli de nombreux parents et professeurs accompagnés des lauréats, venus des douze établissements participants.

Remise des prix du concours de la résistance et de la déportation 2013Grâce à ce concours, les élèves ont pu rencontrer ou découvrir au cours de leurs travaux, l’implication du territoire jurassien dans la résistance, par ses maquis, ses réseaux, et ses personnalités discrètes mais efficientes en cette période troublée de l’occupation. La mémoire de ceux qui ont libéré la France et lui ont rendu sa dignité, anciens combattants, résistants, déportés se trouve ainsi transmise à la jeune génération.

À l’âge des élèves concernés, de collège ou de lycée, ce sont des questions parfois difficiles à aborder, et le sujet de cette année, "communiquer pour résister" a pu paraître ardu au départ.Toutefois, 322 élèves se sont inscrits pour les devoirs individuels au collège, 28 en lycée. Un élève de lycée professionnel a concouru seul : Valentin Bouvard du Lycée Friant d’Arbois-Poligny se présentait pour la deuxième année, et a reçu de chaleureuses félicitations pour son excellente note de 15/20.
Pour les devoirs collectifs, audio-visuels ou pas, 95 inscriptions ont été enregistrées.

Michel Bodin, président du comité du concours a insisté sur le fait que participer à ce dispositif prend une dimension particulière avec le travail accompli dans les établissements pour initier le devoir de mémoire auprès des jeunes publics lors de la préparation aux épreuves.
Il a regretté que cette participation soit chaque année un peu moins nombreuse, même si "l’hémorragie" semble s’être stoppée en 2013.
Si la qualité de certains devoirs présentés s’avéra parfois discutable, le jury a souligné notamment le travail remarquable accompli par trois élèves de troisième du collège Aristide Briand de Lons-le-Saunier, Alec Chevrot, Élina Morel et Laure Teston, en leur attribuant un prix spécial d’excellence pour la boite de jeu qu’ils ont créée dans la catégorie "devoir collectif collège".
Camille Bardet, du Lycée Friant d’Arbois-Poligny s’est vu attribuer la note de 16/20 et le premier prix dans la catégorie "Lycée, devoir individuel".
Une mention spéciale a été également décernée à ce lycée, dont 7 autres élèves ont été récompensés dans la même catégorie .

Les inscriptions pour l’édition 2014 seront ouvertes dès la rentrée de septembre.

Palmarès C.N.R.D. 2013

Contact

Danièle Girardot

 
mercredi 15 mai 2013

Quinzaine du film allemand 2013

Du 8 au 22 mai à Lons-le-Saunier

L’Association pour le développement de l’enseignement de l’allemand en France (A.D.E.A.F.) et le Centre culturel communautaire des Cordeliers de Lons-le-Saunier proposent cette année une quinzaine du film allemand, du 8 au 22 mai 2013 avec une rétrospective Rainer Werner Fassbinder.

Cinq films actuels ont été sélectionnés, ainsi que quatre films de Fassbinder.
Présentation Quinzaine du film allemand
Quinzaine du film allemand - programme
Liste des films retenus
Critiques et récompenses des films en compétition

 
mardi 30 avril 2013

Du Stylo au Micro : le projet artistique du Collège Jules Grévy de Poligny

Le 29 mars, près de 70 élèves ont présenté leurs créations lors d’un concert au Moulin de Brainans. Ce soir-là, ravis, ils vivaient l’aboutissement de leur projet, débuté 7 mois plus tôt, avec l’artiste Hervé Lapalud et leurs enseignants.

"Du Stylo au Micro" : le projet artistique du Collège Jules Grévy de PolignyCette année, le collège de Poligny a été le théâtre d’un projet culturel passionnant. Plusieurs classes de sixième ont travaillé avec un artiste à l’écriture de textes qu’ils ont mis en musique puis enregistrés et interprétés lors d’un concert au Moulin de Brainans. Un travail en danse contemporaine ainsi qu’une production plastique (pour réaliser le visuel du C.D. enregistré) ont également été entrepris.

L’aventure commence en février 2012, lorsque le collège et deux associations culturelles (Promodégel du Moulin de Brainans et le Stylo du Poète) élabore un partenariat en vue de faire venir un artiste au sein de l’établissement scolaire.
Soutenu par la D.R.A.C., le Conseil général du Jura et la Communauté de Communes du Comté de Grimont, le projet débute en septembre 2012.

Chaque mois, jusqu’en décembre, les deux classes de sixième engagées dans le projet rencontrent Hervé Lapalud, auteur compositeur et interprète, afin de mener un travail d’écriture et de mise en musique des textes. Les rencontres se font au C.D.I., en collaboration avec Amandine Roy (enseignante documentaliste, coordinatrice du projet), avec le soutien des enseignants de lettres (Émilie Pierrot et Candide Leduc) et de musique (Denis Lonchampt).

Une nouvelle dimension est apportée au projet, grâce aux professeurs d’E.P.S. (Yohann Chalvin et Annie Faure) qui proposent de créer des chorégraphies en danse contemporaine, sur les chansons des élèves. Une troisième classe de sixième s’embarque alors dans l’aventure.

En janvier et février, les élèves travaillent l’interprétation de leurs chansons et les chorégraphies avec les enseignants.
"Du Stylo au Micro" : le projet artistique du Collège Jules Grévy de PolignyEn mars, l’enregistrement du C.D. représente une nouvelle étape importante. Pendant une journée entière, Hervé Lapalud et A.S.’N. (autre artiste avec lequel il travaille régulièrement) enregistrent les voix des élèves.
Il reste alors à réaliser la plaquette du C.D. Une production collective est entreprise, avec les conseils de l’enseignante d’arts plastiques (Nathalie Lecoultre). Au C.D.I., durant plus de deux semaines, les élèves volontaires viennent, sur leur temps libre, peindre une immense toile (4m x 3m) devant servir à la réalisation du visuel du C.D..

Le concert d’Hervé Lapalud et des élèves, le 29 mars au Moulin de Brainans, a clôturé ce projet captivant, devant un public conquis. Trois cents personnes, dont des parents et des proches des élèves, sont venues assister à cette belle représentation.

Ce projet concourt également pour le Prix des études collectives de la Légion d’Honneur 2013.

 
mardi 19 mars 2013

L’Artisanat s’invite dans les écoles

À l’issue du concours " Dessine-moi un artisan 2013" , les écoles lauréates se sont retrouvées au Conseil Général pour une remise de prix et de cadeaux tout en gaieté et empreinte d’un enthousiasme communicatif

La chambre de Métiers et de l’Artisanat du Jura, avec le soutien du Conseil Général organisait pour une première édition, le concours " Dessine-moi un artisan", qui s’adresse aux élèves de Cycle 3 des écoles primaires.
Le dessin a été choisi comme vecteur pour aller à la découverte d’un monde mal connu des enfants, et qui fait pourtant partie de leur quotidien.
Ce fut l’occasion pour les enseignants d’aborder les arts du quotidien et d’aller à la rencontre avec les enfants, du boulanger, du coiffeur, du menuisier, du toiletteur pour chien.

L'Artisanat s'invite dans les écolesLes enfants ont pu découvrir que ces métiers sont très complets, qu’ils demandent une habileté et des savoir-faire certains, mais également une tête bien faite pour gérer une entreprise ! Et surtout, a souligné M. Chamouton, président de la Chambre des Métiers, ces professions font des gens épanouis, fiers de leur travail et du service précieux qu’ils rendent à leurs concitoyens.
Madame Brulebois, première vice-présidente, au nom du Président du Conseil Général, a chaleureusement félicité les élèves et a souligné la qualité des productions et la difficulté pour le Jury de choisir parmi tous ces magnifiques dessins.
Pour cette première édition, 7 classes ont concouru et ont produit 149 dessins, qui ont été exposés au Conseil Général.

À la suite de choix successifs, les membres du jury ont sélectionné 10 dessins lauréats, pour récompenser selon le palmarès établi :
- 1° prix : école de Colonne - classe de Madame Bénier qui a remporté 300 €
- 2° prix : école de Loulle - classe de Monsieur Flahaut qui a remporté 200€
- 3° prix : école de Montrond - classe de Monsieur Binet qui a remporté 100 €
Suivent ensuite les écoles d’Orgelet, de Courlans, Coulaoux et Saint Pierre, 5° ex-aequo.

Après le goûter offert par la chambre de Métiers et le Conseil Général, chaque classe participante est repartie avec un livret imprimé de tous les dessins retenus, une bande dessinée sur le monde des artisans, un lot de gilets de sécurité et un chèque de 50€.

Ce concours sera reconduit à la prochaine rentrée, et il est question de l’ouvrir également aux classes de collège.

Rendez-vous donc en septembre 2013 pour les prochaines inscriptions.

 
vendredi 1er février 2013

Le recteur Éric Martin s’est rendu à l’école Sur le Puits de Morez pour présenter la réforme des rythmes scolaires

Le 29 janvier, le recteur a détaillé l’articulation entre le volet scolaire de la réforme et les activités périscolaires organisées par les municipalités après la classe

Le recteur et le maire de Morez, Jean-Paul Salino, ont été reçus par Jean-Marc Milville, directeur académique des services de l’éducation nationale (D.A.S.E.N.) du Jura et le directeur de l’école, Benoît Deffradas.

Assurer un plus grand respect des rythmes naturels d’apprentissage et de repos de l’enfant

Réforme des rythmes scolaires dans le premier degré - Visite du recteur à lMorez, crédit photo Le Progrès Les élèves auront toujours 24 h d’enseignement hebdomadaire, mais réparties sur neuf demi-journées (lundi, mardi, jeudi, vendredi et le mercredi matin) au lieu de huit, à raison de 5 h 30 maximum par jour et de 3 h 30 maximum par demi-journée. L’ajout de 3 h de classe le mercredi matin allégera les autres journées en moyenne de 45 minutes.

Ainsi, à la rentrée 2013, les enfants de maternelle et d’élémentaire suivront leurs 24 h de cours en 4,5 jours, sauf pour ceux des collectivités qui auront fait le choix de repousser à la rentrée 2014. Les collectivités ont jusqu’au 31 mars pour demander le report de la mise en œuvre de la réforme à la rentrée 2014.

Morez a cinq ans d’avance !

En 2008, les écoles du Puits et du centre sont restées, par dérogation, à quatre jours et demi par semaine. À l’école Sur le Puits, les élèves ont toujours disposé de cinq matinées au lieu de quatre pour les apprentissages fondamentaux. Les équipes éducatives et les partenaires de l’éducation ont donc l’expérience de la semaine d’école définie par la réforme.
L’aide personnalisée, l’aide aux devoirs et l’accompagnement éducatif ont été placés en fin de journée les mardis et jeudis. Le club "Coup de pouce" fonctionne pour sa part du lundi au vendredi.
Le recteur a, là encore, précisé les aides en termes d’appui organisationnel et financier apportées aux municipalités pour la mise en œuvre de la réforme à la rentrée 2013.
S’il a choisi l’école du Puits pour présenter la semaine à quatre jours et demi, c’est bien parce que l’expérience morézienne a été convaincante. Jean-Marc Milville, directeur académique et le maire Jean-Paul Salino s’en félicitent.

Tout savoir sur la réforme des rythmes scolaires à l’école primaire

 
mercredi 23 janvier 2013

Amitié franco-allemande à Lons-le-Saunier

Dans le cadre des 50 ans de l’amitié franco-allemande, des manifestations sont proposées entre le 24 et le 26 janvier 2013 par l’Association de développement de l’enseignement de l’Allemand en France

En partenariat avec le comité de jumelage de Lons-le-Saunier, le Conseil général du Jura et l’Union des appariements scolaires, cette semaine franco-allemande est organisée tous les ans, et revêt en cet anniversaire, un caractère particulier.

Programme détaillé
Affiche

Jeudi 24 janvier à 18 h 30

Conférence de Stéphanie Krapoth : "Du duel au duo : relations et représentations franco-allemandes depuis 2 siècles"

Vendredi 25 janvier à 18 h 30

Lecture de Gabriele Padberg, discussion et dédicace de son livre : "Deutschland - Grundwissen und mehr, connaître et comprendre l’Allemagne"

Samedi 26 janvier 2013 de 10 h à 17 h

La Journée franco-allemande : 50ème anniversaire de l’amitié franco-allemande et du Traité de l’Élysée

 
mardi 4 décembre 2012

Le théâtre c’est (dans ta) classe

Le collège Saint-Exupéry de Lons-le-Saunier accueillait mardi 27 novembre une conférence de presse autour du projet "Le Théâtre c’est (dans ta) classe"

Le théâtre c'est (dans ta) classe À l’initiative de Scènes du Jura, et avec le soutien du Conseil Général et du Ministère de la Culture, le Théâtre Am Stram Gram de Genève propose, du 4 au 15 février 2013, des représentations dans les salles de classes des collégiens.

Le jeune metteur en scène Cédric Dorier, est actuellement en résidence de création au collège Saint Exupéry avec deux comédiens, pour préparer cette tournée de représentations.

Des auteurs ont été sollicités pour écrire des textes spécialement dédiés à ce projet, et en direction des élèves, pièces qui ne nécessiteront ni décor, ni éclairage, ni autre artifice. Ainsi le mot, le texte, l’expression des émotions, des sentiments, chaque geste, prennent toute leur valeur.

Au collège Saint-Exupéry, on pratique le théâtre en classe depuis de nombreuses années. Madame Tanghe, professeur de lettres est à l’origine, avec Virginie Boccard, directrice de Scènes du Jura, d’un jumelage entre l’établissement et Scènes du Jura, qui trouve son aboutissement dans ce projet.

Le théâtre c'est (dans ta) classeAu cours de cet après-midi de présentation, des élèves de 4ème et 3ème de l’atelier théâtre du collège qui travaillent toute l’année avec Christophe Vincent, metteur en scène de la compagnie "Cinématique théâtre" ont présenté des extraits de l’œuvre "Les Histrions", de Marion Aubert, auteure et comédienne.
Fabrice Melquiot, directeur général et artistique du théâtre Am Stram Gram a lu des extraits poignants de "La Nouvelle" de Marion Aubert, et du "Prix du rêve" œuvre de Léonora Miano, deuxième auteure à s’inscrire dans ce dispositif.

Madame Brulebois, première vice-présidente du Conseil Général a vivement félicité les jeunes comédiens et a rappelé l’attachement porté à ce type de projet. En effet, environ deux mille collégiens seront concernés cette année. Cet accès à la culture et par delà, à l’autre, dans toute sa diversité, concourt à la formation du citoyen et de l’adulte en devenir.

Les élèves qui ont eu "la chance", selon les termes de la représentante du ministère de la culture de profiter du dispositif "collège au théâtre" pourront en mesurer incontestablement les bénéfices dans leur épanouissement personnel et dans leurs relations à autrui.

Monsieur Rasson, principal du collège, avoue avoir été "bluffé" par la prestation de ses élèves et le travail accompli depuis la rentrée avec toute l’équipe mobilisée autour de ce "théâtre à cru", comme le décrit Fabrice Melquiot, qui met face au public, l’être humain dans toute sa dimension.

 
lundi 3 décembre 2012

"La culture pour s’épanouir et se connaître"

Regard sur l’unité localisée d’inclusion scolaire (U.L.I.S.) du collège de l’Arc dans le cadre de la journée nationale du handicap du 3 décembre 2012

Le 30 novembre, Éric Martin, recteur de l’académie de Besançon et Jean-Marc Milville, directeur des services de l’éducation nationale du Jura, ont été accueillis par Gilles Grillot, principal du collège de l’Arc de Dole, pour rencontrer les élèves de l’U.L.I.S et leur professeur, Cathy Voynet.

Dans cet établissement, les douze élèves qui souffrent de troubles cognitifs sont associés à la plupart des projets culturels et sportifs et intègrent, selon leur degré de difficulté, les classes pour suivre les cours dans des disciplines variées : S.V.T., langues vivantes, E.P.S., arts plastiques, classe à horaire aménagé musique (C.H.A.M.)...

Regard sur l'unité localisée d'inclusion scolaire du Collège de l'Arc dans le cadre de la journée nationale des personnes handicapéesTous les élèves participent également à la chorale de l’établissement, au spectacle de fin d’année, aux sorties culturelles et sportives et aux voyages scolaires.

Une participation adaptée qui permet une inclusion progressive et ciblée dans toutes les activités du collège.

À l’occasion de cette visite, les élèves ont pu présenter tous les projets en cours, et notamment la construction, en arts plastiques, d’une ville en miniature.

Gilles Grillot, le principal, a souligné l’implication de Cathy Voynet et de toute l’équipe éducative. Il rappelle que "pour tous les élèves, la confrontation avec le handicap de leurs camarades permet leur investissement dans une "relation bienveillante d’accompagnement et d’entraide", prélude à la réussite de cette inclusion."


Campagnes nationales

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Netvibes - Les vibrations de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon