R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Les élus lycéens du Conseil académique de la vie lycéenne (C.A.V.L.) (...)

Rubrique Vie de l'académie

mardi 19 mars 2013

Les élus lycéens du Conseil académique de la vie lycéenne (C.A.V.L.) poursuivent leurs travaux

Mercredi 6 mars 2013, les nouveaux élus du C.A.V.L. ont été réunis pour la deuxième fois au rectorat sous la présidence du recteur Éric Martin.

Le recteur Éric Martin a pu à cette occasion évoquer en introduction :
- la refondation de l’École
- la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, en cours d’écriture
- le pacte pour la jeunesse avec ses 4 enjeux majeurs : permettre l’accès pour tous les jeunes aux droits sociaux ; favoriser l’autonomie des jeunes ; lutter contre les inégalités ; encourager les jeunes dans le débat sur la vie publique.

21 élèves élus et 14 membres adultes présents

CAVL
Ce C.A.V.L. a été l’occasion de discuter des plusieurs thèmes :
- première réunion du nouveau C.A.V.L. en février
- réunion des référents de vie lycéenne de janvier
- travaux engagés avec les élèves lors du séminaire de vie lycéenne de Mouthe en janvier (restitution des ateliers)
- répartition des fonds de vie lycéenne
- plan d’actions du CAVL 2012-2014 et la constitution des groupes de travail
- participation d’une délégation académique aux rencontres européennes à Strasbourg en mars 2013

Rappel des priorités académiques

- Lutter contre le décrochage scolaire qui concerne, en Franche-Comté, 3 000 jeunes de plus de 16 ans. Le recteur a rappelé que 42 % des jeunes actifs sont au chômage.
- Encourager la mobilité internationale afin de s’ouvrir aux autres cultures.
- Développer les usages pédagogiques du numérique.
Il a invité les élèves élus à proposer leurs réflexions pour alimenter ce débat.

Sara MouradiI, élève élue représentant l’académie au Conseil national de la vie lycéenne (C.N.V.L.), a pu ensuite présenter les constats et propositions qui ont été faites lors de la première réunion du C.N.V.L. qui s’est tenue à Paris les 14 et 15 février dernier sur les thèmes suivants :
- l’expression et l’écoute des élèves dans les établissements
- les moyens d’agir, la place donnée aux instances lycéennes
- la place du numérique dans la vie de l’établissement
- la participation des élèves au bon climat de l’établissement, l’éducation à la santé et à la citoyenneté.

Au cours de ces deux journées, la ministre déléguée chargée de la réussite éducative, George Pau-Langevin a présenté les grands "rendez-vous" de la vie lycéenne ; l’objectif étant de donner la possibilité aux lycéens de faire des propositions pour "un acte 2 de la vie lycéenne".

Afin de définir des actions concrètes pour le plan d’actions 2012-2014, des bilans ont été présentés à l’ensemble des membres du C.A.V.L. :
- travaux réalisés par les référents de vie lycéenne des lycées et lycées professionnels de l’académie, réunis le 10 janvier, sur "La maison des lycéens", "La communication au sein de la vie lycéenne" et "Le rôle des vice-présidents des C.V.L.
- travaux réalisés par les élèves élus lors du séminaire de vie lycéenne qui s’est tenu à Mouthe les 22, 23 et 24 janvier :
- conduites à risques par Flavien Nannini
- rôle des vice-présidents de C.V.L .par Nathan Marcel-Millet
- Maison des lycéens (M.D.L.) par Sara Mouradi
- égalité filles - garçons par Lorianne Bessant
- actions culturelles par Joachim Taïeb
- communication par Ismaël Boudjekada

Des propositions seront mises en œuvre en 2013 -2014 dans des groupes de travail spécifiques :
- rôle du vice-président de C.V.L. (création d’un vadémécum à destination des futurs élus)
- égalité fille/garçon (proposition d’une journée académique avec actions dans les lycées et mise en place d’un concours qui récompenserait les meilleurs projets ; ce thème sera partagé avec les services de la Préfecture)
- actions culturelles (rencontres inter-C.V.L. pour mettre en place des projets culturels, avec l’aide des référents culture)
- maison des lycéens, M.D.L. (aide à la mise en place des M.D.L. dans les établissements qui n’en ont pas.
- communication au sein de la vie lycéenne (utilisation des réseaux sociaux ; concours d’évènements…)
- enquête sur la réforme des lycées et de la voie professionnelle (à poursuivre et actualiser).

Prochains évènements

Rencontres européennes à Strasbourg les 20, 21 et 22 mars 2013 : neuf élèves élus titulaires du C.A.V.L. composeront la délégation de l’académie de Besançon.

Programme du 11 mars 2013

 
mardi 12 mars 2013

Semaine des mathématiques : du 18 au 23 mars 2013

Montrer les mathématiques sous un jour nouveau, ludique, concret et dynamique, en présenter les innombrables facettes et débouchés pour donner envie aux élèves de faire des maths et encourager des vocations.

Partout en France, du 18 au 23 mars 2013, sur le thème "Mathématiques de la planète Terre", des actions éducatives sont mises en place pour renforcer l’attractivité des mathématiques.

La semaine des mathématiques - en France

Dans l’académie

Conférence d’ouverture semaine des mathématiques 2013 : "la géométrie des artilleurs"

U.F.R. Sciences et Techniques - Besançon
Lundi 18 mars - de 14 h à 15 h 30
Public concerné : 150 collégiens

Faire découvrir des applications historiques du programme de mathématiques du collège à travers les constructions géométriques réalisées par les artilleurs du XIXe siècle (mesure de distance à un point inaccessible, construction d’une bissectrice d’un secteur angulaire dont le sommet est inaccessible, construction d’une perpendiculaire à un mur inaccessible). Prolongement aux applications des mathématiques actuelles et aux études en mathématiques.
Une conférence basée sur les travaux de François-Joseph Servois, mathématicien français né à Mont-de-Laval (Doubs) le 19 juillet 1768 et mort dans la même ville en 1847.

Journée de l’Association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public (A.P.M.E.P.) de Franche-Comté

I.U.F.M. de Franche-Comté - Fort Griffon - Besançon
Mercredi 20 mars 2013 de 9 h à 17 h

Objectif : Diffusion de savoirs, partage de réflexions.
Public concerné : enseignants du secondaire et du primaire

La matinée sera consacrée à une conférence débat conduite par Maggy Schneider, professeur de l’Université de liège, sur le thème "Des savoirs pour devenir compétent". Alors que depuis une quinzaine d’années, l’approche par compétences est au cœur de l’organisation de l’enseignement en Belgique francophone, nombreux sont les professeurs du secondaire qui s’interrogent sur ce que sont les compétences, sur la manière de les évaluer chez leurs élèves et de les leur faire exercer. Cette approche est maintenant présente dans les programmes du secondaire français. Elle sera illustrée, selon les points traités, par des exemples relatifs tantôt à l’enseignement du second degré, tantôt à celui du premier degré. L’après midi sera consacrée à des ateliers au choix sur le thème de la liaison école-collège, les statistiques, l’algorithmique, la question de l’institutionnalisation.
A.M.P.E.P. Franche-Comté
Formulaire d’inscription

Musée du Temps : atelier "Le temps de la terre"

Musée du Temps, 96 Grande-Rue - Besançon
Mardi 19, jeudi 21 et vendredi 22, matin et après-midi (deux heures, dans la mesure des places disponibles)
Public : collèges

Le Musée du Temps participe du 19 au 22 mars à l’édition 2013 de la Semaine des
Mathématiques en proposant une visite-atelier pour le public scolaire en lien avec la
thématique "Les mathématiques de la planète Terre".

Renseignements et réservation :
Elsa Stricher
Tél. : 03 81 87 81 55

Conférence de clôture "confronter le modèle et la réalité"

Au lycée du Grand-Chenois le vendredi 22 mars, de 13 h 30 à 15 h 30, à de Montbéliard.
Animée par Anne-Marie Aebischer et Françoise de La Bachelerie qui enseignent au département mathématiques de l’U.F.C. Elles sont toutes deux membres actifs de l’Institut de recherche sur l’enseignement des mathématiques (I.R.E.M.) de Franche-Comté.

Cette conférence aura pour thème la modélisation par les mathématiques du développement en spirale de certaines plantes en se restreignant au plan. Le fond mathématique est la qualité de l’approximation des réels par les rationnels et la transposition à la biologie en fait une belle illustration.

Public : 140 élèves (70 du lycée Viette et 70 du lycée Grand Chénois), majoritairement des élèves de seconde à l’exception de 20 élèves de terminale S.

Contacts

Chantal Geoffroy et Nicolas Magnin
Inspecteurs d’académie - inspecteurs pédagogiques régionaux (I.A.-I.P.R.) de mathématiques
Tél. 03 81 65 49 33

 
mardi 12 mars 2013

3e édition de la Semaine de l’industrie

La Semaine de l’industrie se tiendra du 18 au 24 mars 2013, l’occasion pour les industriels et leurs partenaires de faire (re)découvrir l’industrie et ses métiers au grand public, aux jeunes et aux demandeurs d’emploi.

Qu’est-ce que la semaine de l’industrie ?

Semaine de l'industrie 2013 La semaine de l’industrie est une série de manifestations organisées dans toute la France pour promouvoir l’industrie auprès du grand public et particulièrement auprès des jeunes.

Lors de la précédente édition, la Franche-Comté s’est hissée au 8e rang national avec "Mission Industrie" qui a généré plus de 125 événements dans toute la région (avec plus de 95 portes ouvertes d’entreprises, plus de 30 manifestations et plus de 30 partenaires régionaux associés).
- 270 entreprises franc-comtoises
- 171 établissements scolaires et
- 6 746 visiteurs tous publics confondus.

En 2013, cette opération est renouvelée du 18 au 24 mars avec au programme : des journées portes ouvertes et des visites commentées d’entreprises, des forums et journées d’information (job dating…), des jeux concours avec les établissements d’enseignements…et ainsi :
- plus de 20 manifestations organisées tout au long de la semaine (conférence -débat, exposition, projections de films, …)
- plus de 80 visites d’entreprises sur la région.

Pourquoi une semaine de l’industrie ?

Le lancement d’une semaine de l’industrie est l’une des 23 mesures retenues dans le cadre des États Généraux de l’Industrie. Dans le prolongement des travaux menés au plan national et régional, l’enjeu est de promouvoir l’industrie en particulier auprès des jeunes, mais aussi les métiers et les savoir-faire associés.

Objectifs

- changer l’image de l’industrie auprès des jeunes francs-comtois (collégiens, lycéens, étudiants en faculté ou en écoles d’enseignement supérieures) et du grand public.

- rassembler les acteurs du secteur industriel franc-comtois. Chaque partenaire peut s’appuyer sur cette démarche nationale pour organiser une manifestation (visite d’entreprises, ateliers, conférences) qui s’inscrira dans le programme régional faisant l’objet de cette opération.

La semaine de l’industrie en France-Comté : programme, manifestations...
Tout savoir sur la 3e semaine de l’industrie

Contact

Isabelle Maire-Linac, chargée de mission école-entreprise
Tél. 03 81 65 74 27

 
vendredi 8 mars 2013

Le Consul général des États-Unis à Strasbourg accueilli dans l’académie

Le recteur Éric Martin, chancelier des Universités a eu l’honneur d’accueillir, le 7 mars, Evan G. Reade pour une visite dédiée à la jeunesse et à l’importance de l’expérience internationale

Accompagné du délégué académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (D.A.R.E.I.C.) Jean-Paul Tarby, le Consul général s’est d’abord rendu à l’école élémentaire Victor Hugo de Belfort, puis au lycée Louis Pergaud de Besançon.
Le Consul général est déjà venu à trois reprises dans l’académie, dans le cadre de la préparation de la visite de l’ambassadeur des États-Unis en décembre 2011.

Projet d’ouverture d’une section internationale américaine à l’école élémentaire Victor Hugo

Le Consul général des US à Strasbourg dans l'académie le 7 mars {JPEG} À Belfort, le Consul a été reçu par Patrick Mellon, directeur académique des services de l’éducation nationale (D.A.S.E.N.) du Territoire de Belfort, en présence d’Étienne Butzbach, maire de Belfort, d’Alain Seid, président de la Chambre de commerce et d’industrie (C.C.I.) du Territoire de Belfort et de Marie-Josèphe Jakubowic, directrice de l’école. La C.C.I. du Territoire de Belfort qui valorise ce projet auprès des entreprises, était aussi représentée par son directeur général, Christian Arbez.

La directrice de l’école a fait une rapide présentation de l’école, de son histoire, de ses projets d’ouverture internationale.
Les participants ont ensuite assisté à un cours d’anglais animé par une intervenante irlandaise, le temps de quelques échanges avec les élèves.
Pour clôturer la visite, le dispositif pédagogique de la future section internationale prévue pour la rentrée 2013 a été présenté. Le Consul a aussi découvert la salle qui accueillera les activités de la section internationale américaine, où se déroulait un cours d’italien.

Ouvert dans un premier temps aux élèves de C.E.1. et C.E.2. du département

Le Consul général des US à Strasbourg dans l'académie le 7 mars {JPEG} Le dispositif devrait s’étendre les années suivantes à l’enseignement secondaire. Dans ce cadre, l’école Victor Hugo, qui se caractérise déjà par une riche offre linguistique (anglais, allemand et italien y sont enseignés), envisage un jumelage avec une école primaire de Charlottesville, en Virginie.

Les sections internationales scolaires permettent aux élèves français de pratiquer une langue étrangère de façon approfondie. Elles ont aussi pour objectif de faciliter l’intégration et l’accueil d’élèves étrangers dans le système éducatif français.

Cette section, qui serait la première dans l’académie, répondrait à une attente des familles de salariés des entreprises internationales implantées dans le Nord Franche-Comté, à fort potentiel de mobilité professionnelle. Cette offre éducative contribuerait donc à promouvoir l’attractivité et le dynamisme économique du Territoire de Belfort.

Entretien avec des lycéens et conférence au lycée Pergaud

Séminaire d’été aux États-Unis

Le Consul général des US à Strasbourg reçu au lycée Pergaud Le Consul général des États-Unis à Strasbourg et la délégation ont été accueillis par le proviseur du lycée Pergaud, Gabriel Lienhard. Ils ont rencontré six élèves candidats au programme de bourse en vue de participer au séminaire d’été aux États-Unis proposé par le Benjamin Franklin Transatlantic Fellows Summer Institute, organisé par le département d’état américain et l’Université de Caroline du Nord.

Ce programme accueillera durant quatre semaines, entre juin et août 2013, environ 90 jeunes de 16 à 18 ans, issus de 37 pays du continent européen.

Ce programme recouvre plusieurs objectifs :
- développer la compréhension entre européens et américains à travers la rencontre
de jeunes leaders
- participer à des activités de type : discussions sur des thématiques globales d’intérêt commun, enjeux géopolitiques, éducation aux médias, service à la communauté, engagement solidaire,projets collaboratifs, leadership

Deux bourses sont attribuées chaque année, au niveau national, pour permettre à deux lycéens de participer à ce programme. Le consulat de Strasbourg a décidé cette année d’attribuer pour la première fois, l’une de ces deux bourses à un lycéen de l’académie, élève au lycée Pergaud.

Conférence du Consul à l’attention des lycéens des sections européennes

Cet exposé, en anglais, sur les relations franco-américaines et les métiers de la diplomatie a donné lieu à des échanges constructifs avec près de deux cents lycéens dont la pertinence des questions a été à maintes reprises soulignée par le Consul américain.
Un débat productif a ainsi clôturé cette journée riche d’enseignements et de perspectives pour les échanges éducatifs franco-américains développés par les établissements scolaires de l’académie.

Contact

Jean-Paul Tarby, délégué académique aux relations internationales, européennes et à la coopération (D.A.R.E.I.C.)

Consulat général de Strasbourg

 
jeudi 7 mars 2013

Le C.I.O. de Lure organise trois "opérations campus" à Luxeuil-les-Bains, Lure et Héricourt

Au lycée Lumière le jeudi 21 mars de 13 h 30 à 17 h 30, au lycée Georges Colomb le mardi 26 mars de 13 h 40 à 16 h 45 et au lycée Louis Aragon le jeudi 4 avril de 13 h 50 à 17h

Une opération destinée à tous les parents et élèves de terminale

Le C.I.O. de Lure organise trois "opérations campus" Les élèves de chaque classe de terminale disposeront d’une heure pour s’informer et réaliser en ligne une inscription ou une simulation. Les parents seront les bienvenus.
Le centre d’information et d’orientation (C.I.O.) mettra à disposition de brochures à consulter sur les formations et les métiers.

De nombreux partenaires seront présents

- le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (C.R.O.U.S.) : inscriptions et renseignements sur le dossier social étudiant, les bourses, le logement.
- la Caisse d’allocations familiales (C.A.F.) : aide aux logements, aide personnalisée au logement (A.P.L.), allocation de logement sociale (A.L.S.), barèmes et démarches
- le Conseil régional de Franche-Comté (service mobilité internationale) : mobilité étudiante, présentation des programmes d’échanges
- le Conseil général de Haute-Saône : modalités d’attribution de l’allocation départementale étudiante
- les mutuelles étudiantes : santé, affiliation à la Sécurité sociale et aux mutuelles complémentaires
- la Direction des impôts : régime fiscal familial et étudiant, conseils compte tenu de la future situation du jeune étudiant
- le bureau d’information jeunesse (B.I.J.) : informations sur les jobs d’étudiants, les loisirs, les voyages, les spectacles, les réductions de la carte avantage jeunes
- Le service universitaire des activités physiques et sportives (S.U.A.P.S.) : tableau d’informations, propositions de pratique ou poursuite d’un sport
- le service universitaire de médecine préventive de l’Université (S.U.M.P.P.S.) : informations générales
- la S.N.C.F., Transports Livéo et Monts Jura Autocars : réductions, cartes, abonnements…
- la Banque Populaire : prêts étudiants et gestion des comptes bancaires

Contact

Jean-Pierre Colnat, directeur du C.I.O. de Lure
26, bis rue Pasteur - 70 200 Lure
Tél. : 03.84.30.11.30

 
lundi 4 mars 2013

"24 h dans le supérieur" du 2 au 5 avril : inscrivez-vous jusqu’au 16 mars !

Opération destinée aux élèves de première de l’académie : "Vivez 24 h dans le supérieur"

200 formations proposées dans 20 domaines de formation de l’agriculture, du tertiaire ou de l’industrie

"24h dans le supérieur" du 2 et le 5 avril 2013 Entre le 2 et le 5 avril 2013, les élèves des classes de première (générale, technologique ou professionnelle) pourront découvrir une formation du supérieur proposée en Franche-Comté : S.T.S., I.U.T., C.P.G.E., licences...

Cette 3e édition de "24h dans le supérieur" est une journée d’immersion qui aidera élèves de première dans leur choix d’études possibles après le bac dès cette année.

L’opportunité de participer à un cours en amphi ou à une séance de T.P., dialoguer avec des étudiants, rencontrer des enseignants, visiter des laboratoires et en savoir plus sur les filières de formations, leurs programmes, leurs débouchés...

Inscription et mode d’emploi pour les élèves sur le portail orientation du lycéen

Inscription auprès de l’établissement de l’enseignement supérieur d’accueil sur le P.O.L.

Plus d’info sur onisep.fr

 
mardi 26 février 2013

Stage de pratique orale de l’anglais pour des professeurs

30 professeurs en stage de pratique orale de la langue anglaise durant une semaine pendant les congés de février

Angleterre
En lien avec l’inspection pédagogique d’anglais, la division de la formation (D.I.F.O.R.) a organisé pour la quatrième année consécutive une formation intensive à la pratique orale de la langue anglaise, destinée en priorité aux professeurs de disciplines non linguistiques (D.N.L.) qui veulent enseigner en section européenne, aux professeurs qui assurent l’enseignement technologique en anglais et aux professeurs qui cherchent à perfectionner leur pratique de cette langue dans le cadre d’un projet d’établissement. Cette formation, encadrée par trois formateurs anglophones s’est déroulée durant la première semaine des congés de février, du lundi 18 février au vendredi 22 février 2012, de 9 h à 17h, au rectorat, site Carnot. Les 30 professeurs retenus, de toutes disciplines et venant de toute l’académie, ont pu bénéficier d’une formation orale intensive et dynamique, en petits groupes de 10. Un niveau minimum d’anglais était requis pour pouvoir être retenu et les motivations devaient s’inscrire dans le projet de l’établissement. Cette année encore, les candidatures ont été nombreuses et toutes n’ont pas pu être satisfaites.

Contact

Division de la formation (D.I.F.O.R.)
Tél. : 03 81 65 74 42

 
vendredi 15 février 2013

Remise de diplômes obtenus grâce à la validation des acquis de l’expérience (V.A.E.)

Le 14 février au rectorat, 69 candidats ont reçu leur diplôme, du C.A.P. au B.T.S

Depuis la loi du 17 janvier 2002, dite loi de modernisation sociale, la V.A.E. permet aux personnes engagées dans la vie active de faire valider les acquis de leur expérience notamment professionnelle, pour obtenir tout ou partie d’un diplôme.
Salariés, demandeurs d’emploi, travailleurs indépendants, ou encore bénévoles, tous peuvent bénéficier de ce dispositif et ce, sans limite d’âge.
Les candidats doivent avoir exercé une ou plusieurs activités pendant au moins trois ans et être en mesure de justifier de cette expérience.

Première cérémonie de remise des diplômes V.A.E. dans l’académie

Remise de diplômes obtenus par V.A.E. Cette cérémonie a regroupé les personnels du dispositif académique de validation des acquis de l’expérience (D.A.V.A.), du bureau V.A.E. de la division examens et concours (D.E.C.), des lauréats de la session de décembre 2012, des présidents de jury et quelques professionnels membres de jury.

Des diplômés émus et satisfaits !

Agnès Roussel, 50 ans, valide un bac professionnel "services accueil assistance conseil"

"Avant de débuter une V.A.E., il faut bien préciser son projet professionnel et choisir la certification la plus adaptée. Informations et conseils précieux nous sont donnés par nos accompagnateurs qui nous soutiennent tout au long de la démarche.
Après des expériences variées, je souhaite aujourd’hui m’investir dans l’accompagnement, ma V.A.E me permet de valider mon premier diplôme et d’avoir une meilleure reconnaissance ! Mon projet à terme serait de devenir éducateur spécialisé".

Élisabeth Rodrigues, 41 ans, obtient un B.T.S."assistant de gestion P.M.E.-P.M.I."

"Je me suis engagée dans la V.A.E. fin 2010, pendant une période de chômage, pour réajuster mon niveau et mon domaine de qualification. En effet, dans ma recherche d’emploi, j’ai constaté que dans la majorité des cas, on demandait un B.T.S. C’est un gros investissement qui demande beaucoup de temps et d’implication, mais ça vaut le coup : la preuve ! Aujourd’hui, avec ce niveau, je souhaite passer le concours de rédacteur territorial... Un nouveau challenge !"

Nadia Djelkhir, 45 ans, sanctionne un bac professionnel "accueil - relation clients et usagers"

"Pour ma part, c’était surtout pour évoluer professionnellement et me prouver à moi-même que j’étais capable d’obtenir un diplôme ! Montrer à mon entourage et à mon fils surtout que même si j’avais quitté l’école à 16 ans, aujourd’hui, mon parcours et mes compétences sont reconnus. J’encourage tout le monde à se lancer dans ce type de démarche".

Fabrice Rolland, 33 ans, acquiert son diplôme d’état d’éducateur spécialisé

"Il y a trois, j’ai validé un diplôme d’état de moniteur éducateur par V.A.E. C’est donc ma deuxième démarche, que je considère comme une suite logique dans mon parcours ! Aujourd’hui, je suis moniteur éducateur à l’Association des paralysés de France de Besançon et ce nouveau diplôme va certainement me permettre d’évoluer, m’ouvrir d’autres portes et m’apporter plus de reconnaissance ! Ça m’a demandé énormément d’investissement, donc j’avoue être satisfait et confiant pour la suite !"

La V.A.E. dans l’académie de Besançon

Remise de diplômes obtenus par V.A.E. Les diplômes de l’éducation spécialisée, de l’aide aux personnes ainsi que les B.T.S. du secteur tertiaire sont les plus convoités, comme le montre le tableau suivant. On note aussi une particularité régionale avec l’attrait du B.T.S. opticien lunetier.
En 2012, on observe un taux de réussite de 60,5 %.

Les dix diplômes de l’éducation nationale les plus demandés en 2012 dans l’académie de Besançon

- diplôme d’état d’éducateur spécialisé  : 41dossiers examinés
- C.A.P. petite enfance : 34 dossiers
- B.P. coiffure : 18 dossiers
- diplôme d’état de moniteur éducateur : 17 dossiers
- B.T.S. Opticien lunetier : 13 dossiers
- B.T.S. assistant de gestion P.M.E.-P.M.I. : 12 dossiers
- B.T.S. assistant de manager : 11 dossiers
- B.T.S. management des unités commerciale (M.U.C.) : 9 dossiers
- B.T.S. comptabilité et gestion des organisations (C.G.O.) : 7 dossiers
- Bac professionnel secrétariat : 6 dossiers

Le dispositif académique de validation des acquis de l’expérience (D.A.V.A.) propose un accompagnement individualisé

Le D.A.V.A. est chargé de l’accueil et de l’information du public pour les diplômes professionnels et technologiques dont l’organisation et la gestion des examens sont assurés par le bureau V.A.E. de la division des examens et concours.
Au-delà de ces missions d’information, l’équipe du D.A.V.A. apporte aux candidats à la V.A.E. un appui méthodologique et technique pour l’élaboration du dossier. Disponibilité, écoute et professionnalisme permettent de mettre en valeur les compétences acquises au cours des années d’expérience.
Service compétent du rectorat, le D.A.V.A. contribue au développement des partenariats avec le monde économique, en particulier avec les branches et les entreprises qui utilisent la V.A.E. dans la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

Dixième anniversaire du dispositif de V.A.E.

L’année 2012 a été l’occasion de fêter le dixième anniversaire de la mise en place du dispositif de V.A.E..
Dans ce contexte, un colloque intitulé "Les dix ans de la V.A.E" avait été organisé en novembre dernier sous l’égide d’Emploi formation insertion en Franche-Comté (E.F.I.G.I.P.), par les certificateurs et le conseil régional de Franche-Comté.

En savoir plus sur la V.A.E.

 
mercredi 13 février 2013

Journée de la Femme, 8 mars 2013

Le 8 mars est traditionnellement la journée de mobilisation internationale pour l’égalité entre les femmes et les hommes : recensement des actions

La volonté du ministère des Droits des Femmes est de faire du 8 mars 2013 un moment de mobilisation en faveur des droits des femmes. Il s’agit également d’engager une dynamique qui aille largement au-delà d’une journée, mais dure 365 jours sur 365. C’est pour cette raison que la thématique du 8 mars sera : "Le 8 mars, c’est toute l’année".

À ce titre, le ministère des droits des femmes souhaite donner une meilleure visibilité aux actions qui seront réalisées à travers la France entre le 1er et le 20 mars via une carte diffusée en ligne sur le site du ministère.

Un formulaire a été créé et envoyé aux associations, collectivités et entreprises.

Toute structure organisant un évènement autour de la Journée internationale des droits de la Femme, peut l’enregistrer en ligne

En savoir plus

Signature de la convention interministérielle 2013-2018 pour une réelle égalité entre les filles et les garçons dans le système éducatif
2013, l’année de mobilisation pour "l’égalité entre les filles et les garçons à l’école"

 
mercredi 6 février 2013

Journées nationales des cordées de la réussite 2013 : l’U.T.B.M. a organisé deux évènements

Accueil et visite guidée de l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard (U.T.B.M.) le 18 janvier, formation des tuteurs étudiants le 19 janvier

Découverte des activités de recherche industrielle à l’U.T.B.M. pour une quarantaine d’élèves le 18 janvier

Une visite pour les lycées Jules Viette et Gustave Courbet de Montbéliard, les collèges Anatole France de Bethoncourt et Pierre Brossolette de Montbéliard : une quarantaine de jeunes collégiens et lycéens accompagnées de deux étudiantes tutrices de l’U.T.B.M. ont pu découvrir les activités de la recherche en lien avec le monde industriel.

Au programme : visite du laboratoire Lermps de Montbéliard spécialisé dans la caractérisation et le traitement de surfaces (couches minces). La caractérisation est un ensemble de techniques permettant l’analyse de la composition de la structure et de la topographie de tous types de surfaces.
Les élèves ont découvert, guidés par des chercheurs, le champ d’activités très large du laboratoire : aéronautique, automobile, horlogerie de luxe, bijouterie, médical…
Les élèves ont pu appréhender le fonctionnement des équipements de pointe à destination de la recherche industrielle (salle blanche, microscope à balayage électronique, spectromètres, lasers…).
Cordées de la réussite 2013 - U.T.B.M. Une présentation des métiers de la recherche a complété la visite, dans le cadre de l’aide à l’orientation.

Formation des tuteurs étudiants de l’U.T.B.M. avec l’association Partages inter-écoles, le samedi 19 janvier

L’association fédère et anime le réseau des tuteurs d’une quarantaine de grandes écoles dont l’U.T.B.M. Elle organise des formations pour les tuteurs et des échanges nationaux pour mutualiser les bonnes pratiques.

L’U.T.B.M. a organisé une journée de formation pour ses étudiants tuteurs. Le formateur, ancien étudiant de l’Institut national des sciences appliquées (I.N.S.A.) de Toulouse a tout d’abord présenté les activités de l’association Partages. Les étudiants pourront ainsi participer au grand rassemblement annuel des tuteurs qui se déroulera à Rennes cette année.
Cette formation a permis d’apporter des réponses pratiques aux questions des étudiants et de les aider à développer des séances de tutorat efficaces. Le but était de mettre en confiance les étudiants-tuteurs dans leurs échanges avec les collégiens et lycéens.

Contact

Aude Petit, responsable de cordée U.T.B.M.

Les cordées de la réussite dans l’académie


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon