Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Les élèves de la section "agencement" du lycée Claude Nicolas Ledoux de (...)

Rubrique En établissements

mardi 24 avril 2012

Les élèves de la section "agencement" du lycée Claude Nicolas Ledoux de Besançon exposent !

Du 3 avril au 10 mai, à la Maison de l’architecture de Franche-Comté

Projets d’architecture et maquettes de maisons célèbres du XXe siècle

Les travaux et réalisations de 41 élèves de terminale et de brevet de technicien en agencement font actuellement l’objet d’une exposition à la Maison de l’architecture, à Besançon pendant un mois.
Les travaux proposés ont été effectués lors des deux premiers trimestres de l’année scolaire 2011-2012 en cours d’arts appliqués. Ce sont des modèles de mobilier ou de maisons célèbres du XXe siècle.
Quelques exemples des productions :
- La Villa Savoye à Poissy, construite par Le Corbusier de1928-1931, considérée comme l’une de ses œuvres majeures et même comme l’un des sommets de l’architecture contemporaine
- La Maison Farnworth en verre et acier, édifiée au sud-est de Chicago et conçue par Ludwig Mies van der Rohe entre 1945 et 1951
- Des reproductions de maisons des architectes Alvar Aalto, Franck Lloyd Wright, Charles & Ray Eames, ainsi que des reproductions de pièces de mobilier de Harry Bertoia, Gerrit Rietveld, Walter Gropius…
- Des maquettes d’agencement d’une future salle des professeurs au lycée Claude Nicolas Ledoux.

Le métier d’agenceur

L’agenceur est un technicien qui travaille en collaboration avec l’architecte d’intérieur ou l’architecte de bâtiments. Le diplôme de brevet de technicien est remplacé depuis cette année par un bac professionnel d’agenceur de l’environnement architectural.
La suite des études conduit logiquement à un brevet de technicien supérieur (BTS) de l’agencement de l’environnement architectural et peut mener également à l’entrée en école d’architecture.

Contact

Pierre Richard, professeur d’arts appliqués

Maison de l’architecture de Franche-Comté
2, rue de Pontarlier - Besançon
Tél. : 03 81 83 40 60

En savoir plus

 
lundi 23 avril 2012

Journée sécurité routière du collège Mathy de Luxeuil-les-Bains, le 19 avril

4e édition de la journée de prévention sécurité routière proposée par le collège à ses élèves de 3e en partenariat avec le "Circuit de la Vallée" à Pusey

Face au bilan toujours préoccupant des accidents de la route et confronté à la difficulté d’ancrer des messages de prévention des conduites à risques dans l’esprit d’un public qui se trouve à l’âge du défi et du sentiment d’invulnérabilité, Michel Aubry professeur de technologie et François Lobjoie, conseiller principal d’éducation ont lancé l’idée en 2008 d’une journée Sécurité Routière pour les classes de 3ème du collège Mathy.

Cette action s’inscrit pleinement dans le programme autour de la sécurité routière du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) du collège :
- prévention des conduites à risques, consommation de produits toxiques,
- information et passation des attestations scolaires de sécurité routière (ASSR) 1 et 2,
- formation "prévention et secours civiques" (PSC1).

Trois étapes

- passage du PSC1 proposé aux élèves de 3ème.
- intervention et démonstration des pompiers autour d’une simulation d’accident au collège.
- journée prévention routière sur le Circuit de la Vallée à Pusey (70000)

Journée sécurité routière du collège Mathy de LuxeuilLe but de cette action est d’articuler une journée de prévention autour, à la fois d’information et de connaissances théoriques, de maîtrise techniques et de comportement responsable et solidaire : savoir, savoir-faire et savoir-être sur la route.


Un triple objectif

- Sensibiliser les adolescents aux dangers de la rue et de la route, des conduites addictives et consommation d’alcool et du cannabis, informer sur les avantages de la conduite accompagnée, sur les équipements de sécurité à respecter et à utiliser etc.
- Montrer que la route n’est pas un circuit et réciproquement. Les sports mécaniques doivent se pratiquer dans des lieux adaptés, sécurisés, avec des engins normalisés et des règles très strictes prévus pour assurer la sécurité de chacun. Le Circuit de la Vallée était donc l’endroit idéal, ses responsables étant eux même très impliqué au quotidien dans les actions de sécurité : bar sans alcool, initiation à la conduite sécurisée.
- Partage, solidarité et citoyenneté sur la route : gestes de premiers secours, avec les pompiers, et solidarité sur la route.

Les participants à l’opération se sont confrontés aux ateliers suivants :
- Passage du code la route, le 18 avril en mairie de Luxeuil, pour les 100 élèves de 3ème avec un intervenant départemental de sécurité routière (IDSR).
- Les "premiers pas" en voiture : faire découvrir aux élèves la conduite d’une voiture et les sensibiliser aux bienfaits de la conduite accompagnée, avec le soutien essentiel de l’auto école EC+ et de Monsieur Diosdado et son équipe.
- Atelier prévention alcool, cannabis. Utilisation de lunettes déformantes et de logiciel montrant les durées de dégrisement. Intervenants : IDSR, gendarmerie.
- Atelier 1er secours : simulation d’un accident et intervention. Intervenants : service départemental d’incendie et de secours (SDIS 70).
- Atelier sécurité et technologie : montrer aux adolescents l’importance des technologies modernes en termes de sécurité : zone déformables, ABS, ceinture, ESP etc. Observation d’une voiture maquette mise en place par Peugeot. Intervenants : Peugeot Sport
- Atelier freinage : sensibilisation à l’importance du freinage via un parcours à effectuer en karting, prise en compte des distances, de la vitesse. Intervenants : personnels du Circuit de la vallée.
- Atelier simulateur freinage et mesures des distances de freinage, corrélation vitesse-distance étudiée en cours de physique.
- Atelier simulateur 2 roues : intervenants : IDSR

Cette journée, organisée sous l’autorité du principal Dominique Cholley et avec le soutien de la gestionnaire Sophie Chaillet a pu voir le jour grâce à la coopération de nombreux intervenants venus de structures partenaires institutionnelles ou privées : Préfecture de la Haute-Saône, Ville de Luxeuil-les-Bains, auto école EC+ de Luxeuil-les-Bains, Transports TARD, Peugeot Sport, entreprise SACER.

 
vendredi 20 avril 2012

Sur les planches et en anglais !

"English is fun !" au lycée Louis Aragon d’Héricourt qui a accueilli une troupe irlandaise le 6 avril

Participation active des élèves à la pièce Dear Modernity

Theatre anglais Aragon Quatre acteurs irlandais, sept élèves de seconde et de première, volontaires et enthousiastes pour monter sur scène, soixante-dix élèves spectateurs, de la bonne humeur et de la motivation : tous les ingrédients pour passer deux heures mémorables !

Pratiquer l’anglais et le jeu théâtral

Le lycée des métiers de l’énergie et du développement durable a reçu la troupe irlandaise Emerald Isle Theatre Company, dont la règle est "apprendre en s’amusant". Un autre principe de la compagnie étant de faire participer les élèves au spectacle, des petits bouts de rôle ont été confiés aux volontaires qui ont eu peu de temps pour répéter.

Ainsi, sous la direction de Xavier Hock et la participation remarquable des lycéens pour interpréter la pièce Dear Modernity, le public a pu déguster cette représentation. Le spectacle traite de la surconsommation et aborde les technologies actuelles, ainsi que les risques d’addiction qui y sont liés.
Deux classes ont assisté à la prestation, apprécié les performances de leurs camarades-acteurs et actrices, très à l’aise sur la scène avec les acteurs professionnels.

Les élèves, ainsi que leurs professeurs, enchantés de cette parenthèse originale, ne demandent qu’à renouveler l’expérience l’année prochaine !

Contacts

Carine Bonin, Isabelle Reigner et Odile Paravy, enseignantes d’anglais
Tél. 03 84 56 72 72

Lycée des métiers de l’énergie et du développement durable Louis Aragon - Héricourt

 
jeudi 19 avril 2012

Le lycée Édouard Belin de Vesoul à l’heure franco-mexicaine

Du 2 au 6 avril : semaine franco-mexicaine pour des élèves de deux classes de seconde

De Vesoul en passant par Champlitte jusqu’à San Rafael

Afin de préparer la semaine franco-mexicaine une classe de seconde a visité le 12 mars, au musée Albert Demard de Champlitte, une exposition retraçant l’émigration des chanitois au Mexique.

Le 2 avril au lycée Édouard Belin la semaine a débuté par une conférence de Jean-Christophe Demard, historien et conservateur du Musée des traditions populaires de Champlitte, venu expliquer l’origine du jumelage entre la Haute-Saône et l’état de Veracruz : installation de vignerons et d’artisans après la destruction partielle du vignoble de Champlitte dans les années 1830.

Ce projet a fédéré plusieurs professeurs d’histoire géographie et d’espagnol qui ont travaillé avec leur classe sur des thèmes en rapport avec ce pays d’Amérique latine de 112 millions d’habitants. Ils ont ainsi abordé la vie des indiens du Chiapas, la conquête du Mexique au XVIe siècle, une étude comparative de la vie aujourd’hui en France et au Mexique. Leurs panneaux ont été exposés sous le préau de l’établissement.

Conférence, chant, jeu, lecture pour découvrir la culture mexicaine !

Les élèves ont animé cette semaine par des chants, des jeux, la lecture d’un conte et la destruction symbolique d’une "piñata" chaque jour. ("Piñata" signifiant cône). Ce jeu pratiqué au Mexique et en Amérique centrale consiste à taper avec un bâton sur une figurine géante de papier mâché, garnie de bonbons et de petits cadeaux. Aucun anniversaire digne de ce nom sans piñata pour les petits mexicains !

L’entrée du lycée, le CDI, le préau, la cantine ont été décorés aux couleurs du Mexique. Un repas mexicain et un repas franc-comtois ont été dégustés à cette occasion.
Une exposition d’objets a complété l’immersion mexicaine, grâce aux prêts du Conseil général de la Haute-Saône, de Madame Mougin, présidente de l’association Haute-Saône Mexique, de Daniel Vienney, principal du collège de Champlitte et de Karla Yunes, enseignante à Belfort.

Cette semaine organisée à l’initiative de Christine Morales et d’Alejandro Calzada, intervenant mexicain, dans le cadre d’un concours de l’Association française pour la diffusion de l’espagnol (AFDE) se terminera par la rédaction d’un journal.

Contact

Christine Morales, professeur d’espagnol

Lycée Édouard Belin - Vesoul

 
jeudi 19 avril 2012

Échange culturel entre le lycée Le Grand Chênois de Montbéliard et le lycée n° 8 de Hefei

Voyage en Chine pour dix-huit lycéens du 23 mars au 5 avril

Le chinois en troisième langue : un atout !

Carte Hefei Avant de se rendre dans leur lycée d’accueil, les élèves de seconde, première et terminale, des filières participant à cet échange ont pu constater, à travers la visite de Shanghai, l’émergence de la Chine au rang de puissance mondiale.

Partager le quotidien de leurs camarades chinois et le faire partager

Le voyage en train de Shanghai à Hefei, à l’Est de la Chine, a permis aux élèves de découvrir le passage d’une mégapole à une province rurale.
Au lycée de Hefei, l’échange a débuté par une présentation en chinois entre les élèves francs-comtois et leurs correspondants.
Durant quatre jours, ils ont ainsi partagé les cours et la vie quotidienne des jeunes chinois, s’exprimant en anglais lorsque les conversations le nécessitaient (langue couramment pratiquée par les élèves de section internationale du lycée n° 8). Les visiteurs ont pu comparer deux systèmes éducatifs et s’imprégner d’un mode de vie totalement dépaysant.

Salle de travail

Un groupe d’élèves rédigeait un compte-rendu quotidien qui a alimenté le site du lycée et a permis aux familles de suivre l’évolution du périple.
Les lycéens ont contribué à l’élaboration d’un diaporama retraçant l’échange dans lequel ils s’expriment en chinois, en anglais et en français.
Pour les cours de géographie et de chinois, ils rédigeront une synthèse portant sur la Chine, puissance émergente et néanmoins pays en développement, ainsi que sur la mondialisation et l’unification des cultures.

Richesse des expériences vécues

Les élèves français ont découvert des aspects plus traditionnels de la Chine, en visitant différents sites classés par l’UNESCO : Hongcun et Tangmo, dans le sud de la province d’Anhui, ainsi que les montagnes jaunes (Haungshan).
Tout au long de ce séjour, ils ont pu prendre conscience de la nécessité de pratiquer les langues étrangères pour mieux communiquer.

Terrain de sport

Les lycéens étaient accompagnés de quatre professeurs : Fei-Fei Chen, professeur de chinois, Karine Nadler, professeur d’anglais,
Dominique Aeschelmann-Voisin, professeur d’histoire-géographie,
Agathe Pourtier, professeur de SVT et de Ludovic Degrandcourt, proviseur adjoint du lycée.

Les jeunes chinois accueillis en octobre prochain

Au terme de ces quelques jours riches en échanges, les séparations ont été particulièrement émouvantes. Tous les participants souhaitent que ces liens perdurent, à travers les courriels et toutes formes de correspondance. La venue, prévue en octobre 2012 des lycéens chinois, doit pouvoir faciliter la pérennité de ces liens.

Contact

Ludovic Degrandcourt, proviseur adjoint

Lycée Le Grand Chênois - Montbéliard

 
mercredi 18 avril 2012

"Différents, Ensemble" au collège André Masson de Saint-Loup-sur-Semouse

Les 85 élèves de 3e ont participé aux ateliers de "lutte contre les discriminations" le 23 mars

Une demi-journée de sensibilisation

Travail d'élève affiche discrimination Christopher CHEVALME Ce projet annuel pluridisciplinaire mené depuis le début de l’année scolaire avec tous les élèves de 3e a abouti à l’exposition d’une partie des travaux réalisés par les élèves : affiches, étude de chansons abordant la thématique discriminatoire, activités sportives sur les rapports filles - garçons, etc. Les collégiens ont participé à plusieurs ateliers, qui leur ont permis de remplir un questionnaire sur les différents types de discriminations.
Ainsi, plusieurs structures ont apporté leur contribution à cette opération : l’association étudiante d’insertion par le sport de personnes en situation de handicap (B’IAPAS), l’association SOS Homophobie (lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle), le Centre départemental d’information sur les droits des femmes et des familles (CDIDFF) et le réseau associatif d’accompagnement migration intégration de la Haute-Saône (AAMI70) ont apporté leur contribution à cette opération.

Cette journée a aussi été l’occasion d’inaugurer l’exposition du projet Fragments de vie : paroles de femmes. Sous la forme d’un recueil de témoignages de femmes issues de l’immigration, ce projet a été mené en partenariat avec le réseau AAMI 70, le centre socioculturel de Saint-Loup-sur-Semouse et les élèves de Fabienne Verguet, professeur d’histoire.
Dossier de présentation détaillée de l’opération "Différents Ensemble"

Contact

Nicolas Louisot, professeur de SVT, responsable du projet

 
vendredi 13 avril 2012

Saint Patrick’s Day réussi au collège Albert Camus de Besançon

"Irish for one day", le 20 mars pour tous les membres du collège !

En Irlande, la Saint Patrick est la fête nationale et célèbre l’arrivée du printemps.

Tout le collège Albert Camus en fête !

Béatrice Epailly et Théresa Mordaunt, enseignantes d’anglais à l’initiative du projet, ont importé le temps d’une journée, l’Irlande avec ses saveurs et ses spécificités, afin que chacun puisse s’en imprégner et vivre à l’heure irlandaise en célébrant la Saint Patrick. Elles ont voulu faire partager cet événement à tous les membres du collège : personnels administratifs, agents, professeurs et 520 élèves en faisant sortir l’anglais des salles de cours.

Une journée 100 % irlandaise pour tous !

La couleur du jour pour la décoration et les habits était le vert, ainsi que le blanc et l’orange, couleurs du drapeau irlandais, .
- Des travaux d’élèves : exposés, poèmes etc. ont été affichés.
- Un menu typique irlandais a été servi à la cantine, des "scones", petits pains britanniques, confectionnés par les élèves ont été distribués à la récréation.
- Un concours du plus beau déguisement a été organisé.
- Un spectacle s’est tenu de 11 h à 17 h : les élèves ont chanté et dansé accompagnés d’un groupe de musiciens et d’une chanteuse, qui ont expliqué les spécificités de cette musique celtique et des instruments.
Les élèves qui avaient appris des danses irlandaises se sont vu remettre un certificat par Marie-Claude Rominger, principale du collège. Pendant ce spectacle, les organisateurs avaient pris soin de reconstituer l’ambiance d’un pub irlandais où les spectateurs, collégiens et autres personnels encourageaient les musiciens. Tous s’en sont donné à cœur joie !

La Saint Patrick étudiée et des chants travaillés en cours en amont

Des chants tels que Molly Malone, Saint Patrick’s Day, Lord of the Dance, Ireland’s Call, etc. ont été étudiés avec le professeur de musique, Brigitte Parolini. Des élèves ont appris une danse irlandaise avec Théresa Mordaunt, professeur d’anglais, et Marie-Pierre Gravier, professeur d’EPS.

Le gestionnaire, Franck Defrasne, et le chef cuisinier, Jean-Marc Thomas ont élaboré le déjeuner : entrée aux couleurs du drapeau irlandais, Irish Stew et crumble aux pommes.
Pour toute cette organisation, les initiateurs du projet ont été soutenus et encouragés par Marie-Claude Rominger, principale et Olivier Laxenaire, principal adjoint.

Enfin, "pour se souvenir de cette journée où nous étions tous un peu irlandais, nous avons créé un magnet spécial pour l’occasion. Les élèves ont été ravis de cette manifestation et n’ont pas hésité à le dire, beaucoup d’adultes étaient habillés de vert ou portaient des accessoires aux couleurs de l’Irlande. Il semble que la musique irlandaise ait touché un peu le cœur de tout le monde ! Et en conclusion : nous préparons la Saint Patrick 2013 !" témoigne Béatrice Epailly.

Contact

Béatrice Epailly

Collège Albert Camus - Besançon

 
jeudi 12 avril 2012

Le lycée Jules Viette de Montbéliard invité à Nantes pour les ateliers nationaux de la radioprotection, du 26 au 28 mars

Participation pour la troisième année consécutive aux rencontres internationales lycéennes de la radioprotection

Sensibiliser les jeunes aux moyens mis en œuvre pour se protéger de la radioactivité

Ces rencontres ont réuni plus de 180 participants internationaux dont six élèves des filières scientifique et technologique du lycée Viette. Lola Chaudy, Laurine Coulon, Julie Stanus, Jérémy Buchou, Alexandre Iborra et Clément Kloster, étaient encadrés par trois de leurs professeurs : Jeanine Chabod-Boichat et Marie-Laure Duhoux en sciences physiques et Julie Schlichter en SVT.

Ils ont travaillé en dehors de leurs heures de cours depuis le mois de septembre sur le radon, gaz nocif pour la santé et particulièrement présent dans le Doubs. Afin d’étayer et d’illustrer leurs propos, les élèves ont rencontré Didier Klein, professeur à l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM). Avec l’aide du service hygiène sécurité de Pays de Montbéliard agglomération (PMA), ils ont aussi mesuré le taux de radon dans leurs habitations. Les résultats ont été interprétés afin d’être présentés à Nantes.

Radioprotection Viette

Dans un autre domaine, les lycéens ont également réalisé une enquête sur le ressenti de l’accident nucléaire de Fukushima auprès de la population de Montbéliard.

À Nantes, ils ont présenté deux exposés et un stand sur des mesures instantanées de radon dans des espaces confinés ou ouverts, afin de démontrer l’utilité de l’aération. Ces prestations ont été appréciées par les élèves et les professeurs des autres lycées français (Poitiers, Nantes, Boulogne-Billancourt, Bastia), étrangers (Allemagne, Biélorussie, Ukraine, Moldavie) et par les experts de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) du Centre d’étude sur l’évaluation de la protection dans le domaine nucléaire (CEPN), de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN),…

Durant ces trois jours, les élèves ont pu assister aux présentations des autres participants, visiter des sites scientifiques comme Arc-Antique et la ville de Nantes. Ils ont ainsi pu approfondir leurs connaissances scientifiques et découvrir l’École des Mines. Les échanges avec des lycéens de multiples provenances ont été très enrichissants pour les élèves. Toute l’équipe est rentrée motivée et prête à réaliser un nouveau projet l’année prochaine !

Cette action est activement soutenue par le Pavillon des Sciences de Montbéliard, l’École des Mines de Nantes et le laboratoire Subatech.

Contact

Robert Natale, proviseur

Lycée Jules Viette - Montbéliard

En savoir plus sur les ateliers de la radioprotection

 
vendredi 30 mars 2012

Collecte de sang organisée au lycée Georges Colomb de Lure

Le 23 mars, dans le cadre des actions du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (C.E.S.C.)

Opération annuelle, en partenariat avec le lycée professionnel Bartholdi

Don du sang Colomb Une réunion préparée par l’établissement français du sang (E.F.S.) a eu lieu dans les jours précédents l’événement, afin d’informer tous les élèves majeurs sur le déroulement du don, les conditions pour pouvoir donner, les éventuelles contre-indications…
De nombreux élèves et personnels des deux établissements ont souhaité accomplir un geste civique puisque 74 personnes se sont présentées et 61 ont pu effectivement donner leur sang. 52 effectuaient un don de sang pour la première fois.
Tous les donneurs sont motivés par l’envie de venir en aide aux autres. Un grand merci à eux qui ont fait preuve de courage et de générosité !

Contact

Tél. : 03 84 89 03 80 (standard du lycée)

Lycée Georges Colomb - Lure

 
vendredi 30 mars 2012

La Suisse alémanique s’invite au lycée Henri Fertet de Gray

Du 26 au 30 mars, le lycée des métiers de l’automobile et du transport a accueilli trois apprentis de la Gewerblich-Industrielle-Berufsschule

Apprentis_suisses_alémaniques Fertet En octobre 2011, un élève de l’École de commerce des métiers de l’industrie de Berne avait déjà été accueilli au lycée. Les premiers contacts avec cet établissement de Berne avaient été pris lors du colloque franco-germanophone organisé par la plateforme franco-allemande et la direction académique des relations internationales et de la coopération (DAREIC) qui avait eu lieu en janvier 2010.
Une volonté partagée de travailler ensemble et d’encourager la mobilité des jeunes a permis à ce partenariat, basé sur la réciprocité, de voir le jour. Quatre élèves du lycée Henri Fertet se rendront à leur tour à Berne en mai où ils partageront le quotidien de leur binôme.

Programme des jeunes Bernois en France

Cours aux ateliers peinture/carrosserie et mécanique automobile, cours de sciences et de construction mécanique, journée de découverte dans une entreprise grayloise et visite de Besançon.

Trois français finalistes challenge du meilleur stagiaire franco-allemand

Trois élèves de terminale "mécanique automobile", ayant effectué une période de formation en entreprise en Allemagne en juin 2011, ont été sélectionnés pour participer à la finale du challenge du meilleur stagiaire franco-allemand organisé le 3 avril à Cavaillon.

Contact

Christine Mutin, enseignante d’allemand

Lycée des métiers de l’automobile et du transport Henri Fertet - Gray


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon