Accueil > Académie > Actualités > Partenariats - conventions > Convention de partenariat pour le développement des usages numériques en (...)

Rubrique Partenariats - conventions

mercredi 1er février 2012

Convention de partenariat pour le développement des usages numériques en collège

L’académie de Besançon et le conseil général du Jura ont signé ce protocole le 31 janvier au rectorat

Éric Martin, recteur d’académie, chancelier des universités et Christophe Perny, président du conseil général du Jura ont formalisé leur collaboration pour le déploiement des espaces numériques de travail (ENT) dans les collèges jurassiens.

Sign. conv ENT 39
La maîtrise des technologies de l’information et de la communication
est désormais un pilier des connaissances et des compétences des élèves.
Cette maîtrise implique la mise en place d’environnements numériques de travail.
L’académie de Besançon et le conseil général du Jura, déploient conjointement un ENT appelé ENOE, établissement numérique ouvert et évolutif. Cet outil est destiné à élargir la palette des usages numériques dans les collèges du département.

Une convention pour formaliser les missions respectives

La présente convention définit les actions menées en complémentarité par :
- l’académie, en charge du développement et de la validation des contenus pédagogiques. Elle met à disposition des ressources pour les élèves, les enseignants et les parents et assure la sécurité des transferts de données.
- le conseil général du jura, dans le cadre de sa compétence en matière d’équipement des collèges, assure la mise en place des réseaux, de postes de travail et de serveurs pédagogiques scribe qui offrent un service de partage de fichiers, un système de messagerie interne et un espace web collaboratif.

convention-ENT-Jura

Des ressources accessibles à tous et en tous lieux

L’objectif commun est l’accompagnement des élèves dans le temps scolaire et en dehors, ainsi que le développement du dialogue avec les parents. Les vecteurs de cet accompagnement sont aujourd’hui les environnements numériques de travail et les ressources pédagogiques accessibles à tous et en tous lieux du territoire.

Assurer la continuité numérique

La priorité de l’académie, du département du Jura et des établissements est de lutter ensemble contre le risque de rupture numérique, tant au niveau des offres de connexions, qu’au sein même des disponibilités du numérique dans les collèges.
À ce jour, quatorze serveurs scribe sont en service, soit dans la moitié des collèges jurassiens :
- collège Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne
- collège Rouget de Lisle de Lons-le-Saunier
- collège Saint-Exupéry de Lons-le-Saunier
- collège Lucien Febvre de Saint-Amour
- collège Pré Saint-Sauveur de Saint-Claude
- collège Claude Nicolas Ledoux de Dole
- collège De l’Arc de Dole
- collège climatique Victor Considérant de Salins-les-Bains
- collège Xavier Bichat d’Arinthod
- collège Du Plateau de Lavans-les-Saint-Claude
- collège Jules Grévy de Mont-sous-Vaudrey
- collège Des Lacs de Clairvaux-les-Lacs
- collège Pasteur d’Arbois
Six autres sont programmés d’ici fin Juin 2012, portant à 20 sur 28 les collèges équipés :
- collège Collège Marcel Aymé de Chaussin
- collège Michel Brezillon d’Orgelet
- collège Des Vernaux de Tavaux
- collège Maryse Bastié de Dole
- collège Aristide Briand de Lons-le-Saunier
- collège Pierre Hyacinthe Cazeaux de Morez
Par ailleurs, ENOE est d’ores et déjà fonctionnel au collège Lucien Febvre de Saint-Amour et au collège Saint Exupéry de Lons-le-Saunier, ainsi qu’en cours de mise en place au collège Claude Nicolas Ledoux de Dole.

 
mercredi 4 janvier 2012

Signature d’une convention entre l’académie de Besançon et EDF

Éric Martin, recteur d’académie et Alain Pham Van, directeur régional
de l’emploi Grand Est d’EDF, ont signé cette convention de partenariat école-entreprise, le 4 janvier

Sensibiliser les enseignants et les élèves aux métiers de l’entreprise et de l’énergie

Convention EDFL’objectif de cette convention est de réaffirmer le cadre officiel des actions de coopération engagées et de renforcer la sensibilisation des enseignants et des élèves au monde de l’entreprise et aux questions de l’énergie. Conclue pour une durée de trois ans renouvelable, cette convention arrête cinq grands axes de collaboration qui feront, chaque année, l’objet de plans d’actions conjointes :
- sensibilisation et formation du corps enseignant
- sensibilisation et formation des jeunes et de leurs parents
- prévention des risques électriques et hydrauliques
- évolution des métiers, des compétences et des formations
- autres axes de collaboration, tels que la participation d’EDF Franche-Comté aux groupes d’audit constitués par le rectorat, dans le cadre de la labellisation "lycée des métiers", ou la participation aux cellules école-entreprise en lycées professionnels et technologiques.

Renforcer la déclinaison régionale d’un accord national

Cette convention de partenariat est le renouvellement de la convention signée le 23 avril 2008. Elle s’inscrivait dans le cadre de l’accord signé le 30 avril 2002 entre EDF et le ministère de l’éducation nationale.
Le recteur, le directeur régional de l’emploi Grand Est d’EDF et le délégué régional d’EDF en Franche-Comté, Bertrand Suchet, ont souhaité décliner localement cet accord, dans une région où les emplois industriels restent très nombreux et dont la sensibilité citoyenne à l’environnement, au développement durable et à l’éco-efficacité est très forte.
Le fil conducteur de cette coopération régionale est la volonté commune de mieux faire connaître et comprendre ce que sont les métiers de l’entreprise et de l’énergie afin d’aider les enseignants, les élèves, les étudiants et leurs familles à déterminer le meilleur choix professionnel possible pour les jeunes Francs-Comtois.

Contacts

Isabelle Vigouroux, de la délégation académique à la formation professionnelle initiale et continue (DAFPIC)
Alain Daubas, responsable communication et environnement EDF - délégation régionale Franche-Comté

 
lundi 5 décembre 2011

Signature de convention cadre avec le Canada

Le Conseil scolaire de Calgary a été accueilli le 24 novembre par le recteur Éric Martin : Naomi Johnson, directrice générale du Conseil scolaire de Calgary et le recteur ont formalisé un nouveau protocole d’accord

Partenariat avec l’administration éducative de Calgary

En décembre 2010, une première délégation du Conseil scolaire de Calgary est venue à Besançon, à l’initiative de l’ambassade de France au Canada, afin de témoigner de l’intérêt d’un partenariat dans le domaine de l’éducation et de la formation. Une délégation de l’académie de Besançon s’est rendue, en retour à Calgary en juin 2011.

Signature conv. Canada
Lors de la cérémonie de signature, le recteur a rappelé l’engagement de l’académie de Besançon dans la prise en compte de la mobilité internationale des élèves et des étudiants comme facteur d’ambition et de réussite scolaires et professionnelles.
La mobilité est bien ancrée dans le projet académique qui s’engage en faveur de l’enseignement des langues par une politique affirmée et diversifiée d’ouverture internationale.
Les établissements scolaires de l’académie s’impliquent dans de nombreux échanges et partenariats internationaux. Cette importance croissante donnée au volet interculturel dans les missions éducatives répond à la nécessité de préparer les générations nouvelles à vivre, étudier et travailler dans un monde pluriel en constante évolution. De plus, les projets internationaux placent les élèves dans des situations d’apprentissage et de confrontation qui se traduisent par des attitudes plus actives dans les pratiques de classe. Ils contribuent également à l’émergence d’une conscience globale et sensibilisent à une citoyenneté qui dépasse les frontières.

Canada

Une convention pour des pratiques pédagogiques innovantes

Cette convention de partenariat donnera lieu à des actions riches et variées qui permettront à nos élèves et à nos professeurs de se rencontrer, d’échanger et de se former dans le cadre d’initiatives pédagogiques diverses et innovantes :
- projets pédagogiques conjoints concernant notamment ceux de nos établissements qui disposent de sections au sein desquelles l’apprentissage de nos langues respectives, comme première langue étrangère, est renforcé
- stages de formation et de perfectionnement linguistique à l’attention de nos enseignants
- visites d’étude permettant à des personnels d’encadrement de l’académie et du Conseil scolaire de Calgary d’approfondir des thématiques en lien avec nos politiques éducatives, comme les problématiques liées à la vie scolaire, à l’intégration des élèves issus de l’immigration ou à l’évaluation de la performance des établissements.
Certaines opérations concrètes ont déjà été programmées dans ce sens :
- mise en relation de partenariat des lycées Louis Pergaud de Besançon et Georges Cuvier de Montbéliard avec deux lycées de Calgary
- accueil en formation linguistique et culturelle à Besançon, en juin prochain, d’un groupe d’enseignants des établissements scolaires de Calgary qui offrent un programme d’immersion en français
- accueil en visite d’étude de responsables des établissements scolaires de Calgary proposant le programme d’immersion en français
- visite d’étude de l’académie de Besançon à Calgary sur le thème de la scolarisation des enfants issus de l’immigration
- mise en place d’un programme de mobilité individuelle d’élèves de Calgary et Besançon comprenant une période d’immersion scolaire et familiale dans la région partenaire
- échange d’assistants de langue étrangère et d’enseignants. À ce titre, un professeur de l’académie de Besançon a été affecté à la rentrée de septembre 2011 dans un établissement scolaire de Calgary dans le cadre du programme Jules Verne de mobilité des enseignants.
Cette collaboration institutionnelle est aujourd’hui en phase initiale. Elle appellera naturellement d’autres développements en s’enrichissant par la comparaison des approches françaises et canadiennes en matière pédagogique, qu’elles soient performantes ou perfectibles.

Contact

Jean-Paul Tarby, délégué académique aux relations internationales, européennes et à la coopération (DAREIC)
En savoir plus

 
lundi 5 décembre 2011

Renouvellement de la convention cadre de partenariat éducatif international avec l’Allemagne

Éric Martin, recteur de l’académie de Besançon a reçu le 22 novembre, Jens Reissmann, directeur de l’innovation et de la qualité au ministère de l’éducation du Land de Bremen

L’engagement administratif qui engage, depuis 2005 l’académie de Besançon dans une collaboration institutionnelle avec les autorités éducatives de la région de Bremen en Allemagne a été renouvelé pour une durée de trois ans.

Partenariat avec l’administration éducative du Land de Bremen

22.12.11 Signature conv. All
À l’occasion de la cérémonie officielle, le recteur a souligné, combien depuis sa signature initiale en 2006, cette convention de partenariat a donné lieu à des actions nombreuses et variées qui ont permis aux élèves et aux professeurs des deux régions de se rencontrer, d’échanger et de se former dans un cadre commun d’initiatives pédagogiques diverses et innovantes.
Ont été mentionnés en particulier :
- les liens établis entre une dizaine d’établissements, de part et d’autre, qui ont ainsi pu organisé des échanges de classes avec le soutien de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (Ofaj).
- la mise en relation de projet pédagogique conjoint des premières sections Abibac de nos régions respectives, concernant le lycée Condorcet de Belfort et le Horn Gymnasium de Brême.
Par ailleurs, une vingtaine d’enseignants d’allemand de l’académie ont suivi, au cours des dernières années, une formation continue à Bremen dans le cadre de stages organisés par le ministère de l’éducation du Land et l’institut Goethe de Brême. Fin 2008, quinze professeurs de Brême avaient participé à un stage de formation aux échanges franco-allemands à Besançon.
La mobilité individuelle des élèves est également au cœur de ce partenariat, des lycéens de Besançon et de Brème ayant effectué des périodes de scolarisation individuelle de trois mois dans nos régions respectives, au titre des programmes de séjour scolaire soutenus par l’Ofaj.

22.12.11 Signature conv. All2

Des engagements menés à bien et de nouvelles coopérations

Ces quelques exemples montrent que les objectifs et les engagements pris mutuellement par les précédentes conventions ont été honorés et que ce cadre incite à la poursuite d’actions de coopération. Les liens porteurs tissés entre les deux académies sont essentiellement stimulés par la promotion de l’apprentissage des langues respectives, au sein des établissements scolaires.
L’académie de Besançon s’est résolument engagée dans "le processus de Sarrebruck". Dans cette ville frontalière, le 12 novembre 2004, les ministres français et allemand de l’éducation, ont officiellement annoncé un plan d’action pour la langue du partenaire en vue du développement de programmes éducatifs, linguistiques et culturels dans les établissements scolaires des deux pays.
Le bilan de ce plan réalisé en 2010 a souligné que de réels efforts avaient été accomplis, dans un cadre bilatéral, au service de la promotion de l’apprentissage de l’allemand en France et du français en Allemagne et que par conséquent, il autorisait le maintient de ces objectifs pour l’horizon 2020.
Ces objectifs sont repris dans la politique de l’académie de Besançon en matière d’offre de formation en langues et de l’ouverture internationale. En témoigne le soutien apporté au démarrage précoce de l’apprentissage de l’allemand à l’école primaire, à l’enseignement de disciplines non linguistiques en allemand, ainsi que la possibilité d’apprendre simultanément deux langues, dont en priorité l’allemand, dès la sixième.

Contact

Jean-Paul Tarby, délégué académique aux relations internationales, européennes et à la coopération (DAREIC)

 
vendredi 25 novembre 2011

Formation des personnels enseignants

L’académie de Besançon et l’Université de Franche-Comté signent une convention cadre

Sign convention cadre UFCLe 23 novembre, Éric Martin, recteur d’académie, chancelier des universités, et Claude Condé, président de l’Université de Franche-Comté, ont formalisé la collaboration étroite entre l’université et les services de l’éducation nationale, au bénéfice de la formation initiale et continue des enseignants.
La formation initiale des enseignants et des personnels d’éducation s’inscrit désormais dans le schéma universitaire LMD (licence, master, doctorat), référence à l’échelle européenne et internationale. Le niveau de formation élevé du niveau licence au niveau master (bac+5) s’accompagne d’une professionnalisation progressive des étudiants et des nouveaux recrutés.

Une mise en œuvre conjointe entre l’Université de Franche-Comté et le rectorat

L’Université de Franche-Comté et l’académie de Besançon s’engagent ensemble pour la formation et la professionnalisation des enseignants premier et second degrés, ainsi que des conseillers principaux d’éducation (CPE).
D’une part, L’UFC engage son potentiel scientifique et pédagogique dans la construction du parcours des deux années de master préparant aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation (MEF et MEEF).
D’autre part, ces formations mobilisent les formateurs de l’éducation nationale, les corps d’inspection, les personnels de direction et les enseignants tuteurs pédagogiques des écoles, collèges et lycées qui accueillent les étudiants en stages.

Une collaboration déclinée en trois volets

Sign conv. cadre UFC2Les principes, les conditions et la mise en œuvre de la collaboration des deux institutions couvrent trois périodes organisées dans un continuum :
- la période de formation universitaire et de préparation aux concours de l’enseignement
- l’année de stage, durant laquelle les lauréats des concours de recrutement de l’éducation nationale bénéficient d’actions de formation et d’accompagnement spécifiques
- la formation tout au long de la carrière qui prolonge les acquis des années de formation et permet une adaptation permanente aux fonctions exercées.

Les grands thèmes évoqués lors de la signature

- organisation du suivi et de l’évaluation des stages intégrés dans les masters
- répartition des établissements d’accueil des étudiants
- nouveaux masters en alternance
- participation de l’UFC à la formation pendant l’année de stage des fonctionnaires stagiaires et à la formation tout au long de la carrière des personnels enseignants et d’éducation.
_ Signature convention academie-UFC
_ Schema cooperation académie-UFC

 
mercredi 9 novembre 2011

Partenariat renforcé avec l’agence régionale de santé de Franche-Comté

L’académie de Besançon et l’agence régionale de santé (A.R.S.) Franche-Comté renforcent leur partenariat pour la prise en charge des élèves en situation de handicap

Partenariat renforcé avec l'Agence régionale de santé de Franche-Comté

Renforcer l’action des acteurs de l’éducation et médico-sociaux

Affirmer le droit à l’éducation de l’élève en situation de handicap a été une avancée majeure. Réaliser cet objectif, au plus près de l’intérêt de chaque enfant ou adolescent concerné et de sa famille, demande un travail commun de réflexion, d’impulsion et de coordination des acteurs de l’éducation et des personnels médico-sociaux.
C’est à ce titre qu’Éric Martin, recteur de l’académie de Besançon et Sylvie Mansion, directrice générale de l’agence régionale de santé Franche-Comté, souhaitent renforcer le partenariat existant entre leurs deux ministères au service du projet personnalisé de scolarisation de l’élève. La signature de cette convention cadre permet de fixer des objectifs et un programme communs d’action régionale et interdépartementale.

** Amplifier le travail déjà réalisé pour une prise en charge personnalisée et globale du handicap

Dans l’académie de Besançon, des avancées notables ont été réalisées depuis la loi du 11 février 2005, notamment en termes d’effectifs d’élèves scolarisés et accompagnés. Il s’agit de poursuivre et d’amplifier le travail déjà engagé, de rendre encore plus accessibles les apprentissages scolaires et la formation professionnelle : en matière d’évaluation des besoins, d’offre de services, d’information, de sensibilisation, de formation, de communication.
La convention cadre a pour objet de définir et d’organiser la coopération entre l’académie de Besançon et l’ARS Franche-Comté en charge du pilotage du système de santé et médico-social notamment de l’éducation spécialisée.

Partenariat renforcé avec l'Agence régionale de santé de Franche-Comté

Les élèves scolarisés dans l’académie de Besançon en milieu ordinaire et en établissements spécialisés

À la rentrée 2011, ils sont 3 892 élèves scolarisés, dont 2 455 dans le premier degré et 1 437 dans le second degré, soit 321 élèves de plus qu’à la rentrée 2010 et 11% de plus dans le second degré. L’an dernier, 85 % d’entre eux élèves ont bénéficié d’une scolarisation à temps complet. Par ailleurs, 1 640 enfants bénéficient d’une scolarisation dans le cadre des établissements spécialisés.
Dossier de presse - Académie de Besançon et l’Agence régionale de santé (ARS)


Campagnes nationales

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Netvibes - Les vibrations de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon