Accueil > Académie > Actualités > Visites du recteur > Visite d’étude européenne au collège Les Hautes Vignes de Seloncourt

Rubrique Visites du recteur

lundi 24 octobre 2011

Visite d’étude européenne au collège Les Hautes Vignes de Seloncourt

Approche comparée de l’éducation prioritaire dans les systèmes éducatifs de cinq états membres

Programme d’observation de dispositifs et de pratiques dans le domaine de l’éducation prioritaire

Lundi 10 octobre, Éric Martin, recteur de l’académie de Besançon, accompagné d’Hélène Bisot, inspectrice d’académie du Doubs, a accueilli un groupe de cadres éducatifs européens qui participaient durant
une semaine à un programme d’observation de dispositifs et de pratiques dans le domaine de l’éducation prioritaire dans les établissements
de l’aire urbaine du nord Franche-comté. Cet accueil, à l’initiative de Philippe Hosatte, principal du collège des Hautes Vignes, s’inscrivait
dans le cadre du programme communautaire des visites d’études pour spécialistes de l’éducation et de la formation.

Pourquoi une visite d’étude ?

Les participants choisissent d’améliorer leurs connaissances des systèmes d’éducation et de formation professionnelle des États membres de l’Union européenne. Participer à une visite d’étude, c’est :
- observer, échanger des pratiques avec des homologues européens
- diffuser, améliorer, mettre en pratique de nouvelles méthodes
- renforcer la coopération éducative ou de formation professionnelle
Tout l’intérêt de ces programmes réside dans les prolongements qu’ils suscitent, comme les partenariats scolaires, les placements ou échanges Leonardo ou tout autre projet de coopération européenne.

Cinq délégations européennes au rendez-vous

Visite d'étude européenne au collège Les Hautes Vignes de SeloncourtLes visiteurs accueillis dans le Pays de Montbéliard ont effectué un
parcours de découverte autour des programme d’éducation prioritaire, partant de son concept, tel que défini par les textes, jusqu’à sa mise en pratique, dans les établissements, dans les classes classe et avec les élèves.
La diversité des intervenants rencontrés, des autorités académiques aux
enseignants de primaire et du secondaire, a permis des échanges
riches, et a donné aux cadres éducatifs, des points de vue multiples.
Cette rencontre d’une semaine a permis de mettre en lumière l’absence de programme national d’éducation prioritaire dans les pays
respectifs des participants : Espagne, Italie, Pologne, Roumanie et Bulgarie.
Les professionnels de l’éducation européens devront remettre à l’issue de leur séjour, un rapport de groupe sur le thème de leur visite, assorti de certaines préconisations, tirées des bonnes pratiques observées sur le terrain.
Collège Les Hautes Vignes - Seloncourt

 
mercredi 7 septembre 2011

Visites de rentrée dans les quatre départements

Lundi 5 septembre, le recteur est allé à la rencontre des élèves. Il s’est rendu dans un établissement par département et a présenté les priorités de la rentrée 2011 au cours de deux conférences de presse

Dans chaque établissement, le recteur Éric Martin a été accueilli par l’inspecteur d’académie et le chef d’établissement. Il a rencontré les équipes éducatives et les élèves autour de thèmes liés aux projets de la nouvelle année scolaire.

Collège Colucci Rougemont-le-Château

Collège Michel Colucci de Rougemont-le-Château (90)

Développer le goût des sciences

L’enseignement intégré de science et technologie (EIST) propose aux élèves un enseignement unique de science et technologie en 6e et en 5e, dispensé par une équipe de trois enseignants respectivement formés en sciences de la vie et de la Terre (SVT), physique-chimie et technologie. L’objectif de cet enseignement, basé sur la démarche d’investigation et le décloisonnement des disciplines, est de développer le goût des sciences chez les élèves, afin qu’ils se dirigent plus nombreux vers les études scientifiques.
Collège Michel Colucci - Rougemont-le-Château

Collège Louis Pergaud de Villersexel (70)

Cours le matin, sport et culture l’après-midi : un équilibre dans le travail scolaire

Collège Pergaud Villersexel L’expérimentation "cours le matin, sport l’après-midi" est bâtie sur un projet pédagogique et éducatif aux modalités propres à chaque établissement. Ici, les activités sportives et culturelles s’articulent avec l’action éducative menée au titre du label "établissement en démarche de développement durable" (E3D). Cette expérimentation s’inscrit dans la continuité des projets menés depuis 2010 par deux lycées et un collège de l’académie. Les projets ont en commun l’acquisition par les élèves de valeurs et de compétences civiques et sociales, le renforcement de la motivation et un meilleur équilibre du travail scolaire. Une conférence de presse de rentrée a clôturé la visite.
La visite en détail sur le site de l’inspection académique de Haute-Saône
Collège Louis Pergaud - Villersexel

ÉREA La Moraine de Crotenay (39)

Un projet adapté à la réussite scolaire

ÉREA de CrotenayLes établissements régionaux d’enseignement adapté (ÉREA) prennent en charge des adolescents en grande difficulté scolaire ou souffrant de troubles cognitifs ou du comportement.
L’ÉREA La Moraine propose des classes d’enseignement général et professionnel adapté et des CAP après la troisième. Le projet pédagogique et éducatif de l’établissement permet aux élèves de retrouver l’estime de soi et de renouer avec la réussite scolaire. Les résultats en témoignent avec 89 % de réussite au certificat de formation générale (CFG) et 77,5 % de reçus au CAP, tous deux en très forte progression.
La visite de l’ÉREA s’est achevée par une seconde conférence de presse de rentrée.
ÉREA La Moraine - Crotenay

Lycée professionnel Tristan Bernard de Besançon (25)

Renforcer l’égalité des chances avec l’internat d’excellence

LP Tristan Bernard BesançonLe recteur a rencontré des élèves internes bénéficiant de l’internat d’excellence. Cette mesure de la dynamique "Espoir Banlieues" initiée en 2008 s’adresse à des collégiens, lycéens et étudiants motivés, ne bénéficiant pas d’un environnement favorable pour réussir leurs études. L’internat d’excellence est un outil de développement des potentialités des élèves et de réduction des inégalités sociales et culturelles.
LP Tristan Bernard - Besançon
_ Dossier de presse de rentree

 
mercredi 31 août 2011

Stages passerelles : le lycée professionnel Pontarcher s’engage !

Mardi 30 août, le recteur a rencontré des élèves du lycée professionnel Pontarcher qui effectuent un stage passerelle vers une nouvelle orientation

Une nouveauté de la réforme du lycée

Parmi une dizaine d’établissements de l’académie, le lycée professionnel Pontarcher à Vesoul, met en œuvre cette offre de formation, une des nouveautés de la réforme du lycée, pour quelques élèves volontaires.
Mardi 30 août, le recteur Éric Martin a honoré de sa présence le lycée professionnel Pontarcher où il a été accueilli par l’inspectrice d’académie Hélène Ouanas et le proviseur Éric Gurgey entouré de son équipe. L’objectif de cette visite était de faire connaître l’existence et l’intérêt des "dispositifs passerelles".

Le principe des passerelles

Il s’appuie sur les constats suivants :
- L’orientation est un processus complexe qui doit autoriser divers cheminements,
- La maturité des adolescents évolue beaucoup entre les classes de 3ème et de 1ère.
- 18% des élèves de 2nde générale et technologique (près d’un cinquième) n’accèdent pas à la 1ère GT : les 2/3 redoublent, 1/3 se réorientent vers la voie professionnelle.

Stages passerelles : le lycée professionnel Pontarcher s'engageLes dispositifs passerelles permettent aux élèves volontaires et motivés de se réorienter sans redoubler ni prendre de retard en adhérant à une forme de contrat :
- L’établissement d’accueil leur offre 4 journées de stage pendant les vacances scolaires. Il ne s’agit pas, pour l’élève et les professeurs concernés, de rattraper les enseignements non reçus/dispensés l’année précédente mais de mettre le pied à l’étrier pour aborder en confiance la rentrée dans un univers de formation nouveau. Par ailleurs, les élèves concernés bénéficient d’un suivi individualisé au cours de l’année scolaire.
- De son côté, l’élève s’engage à fournir un travail soutenu, notamment dans les disciplines nouvelles pour lui.
Au lycée professionnel Pontarcher, le recteur a rencontré Audrey Gandner et Carole-Anne Bouchard, deux jeunes filles issue de classes de seconde générale et technologique du lycée Belin de Vesoul et inscrites respectivement en 1ère pro Hôtellerie et en 1ère pro Commercialisation et service de restaurant. Il a également eu des échanges avec le chef des travaux Jacqueline Pètrement ainsi que les professeurs impliqués dans cette action* qu’il a remerciés pour leur engagement et leur disponibilité.

*Il s’agit de :
- Sylvette Marchandot, professeur de restaurant,
- Christine Faivre, professeur de sciences appliquées / hygiène,
- Édith Bonnet, professeur de comptabilité-gestion,
- Jean-François Cheviron, professeur de cuisine.

Lycée professionnel Pontarcher


Campagnes nationales

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Netvibes - Les vibrations de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon