R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Olympiades académiques de mathématiques 2011

Rubrique Vie de l'académie

lundi 21 mars 2011

Olympiades académiques de mathématiques 2011

Ces olympiades s’inscrivent pleinement dans le nouveau plan Sciences

Olymiades maths_affiche_2011

Onzième édition le 23 mars, au matin

La participation dans l’académie est en très nette hausse et concerne
308 lycéens (107 en 2010), dont 1/3 de filles, répartis sur 24 lycées.

Ce concours est ouvert aux lycéens volontaires de première de toutes les séries de l’enseignement public et privé sous contrat.
Les olympiades académiques de mathématiques participent à la
valorisation et au développement de la culture scientifique et
technologique. Elles ont pour objectif de susciter chez les élèves le goût
des mathématiques et de la recherche et de stimuler leur créativité et
leur esprit d’initiative.
Le dispositif comprend un groupe national présidé par un inspecteur
général et, dans chaque académie, une cellule présidée par un
responsable désigné par le recteur, en liaison avec l’Inspecteur général de l’éducation nationale (IGEN). L’épreuve comporte quatre exercices et se déroule sur quatre heures ; le groupe national et le groupe académique proposent chacun deux énoncés.

Les olympiades sont sponsorisées nationalement par Texas Instrument qui
offre deux lots par académie et Microsoft qui offre dix logiciels par académie.

Éduscol

 
jeudi 17 mars 2011

27e édition des Olympiades nationales de la chimie

Manifestation labellisée Année internationale de la chimie : concours régional et remise des prix, le 16 mars à Besançon

Epreuve olympiades chimie 2011 La préparation du concours régional des Olympiades de la chimie a débuté en décembre et s’est poursuivie jusqu’à l’épreuve régionale qui s’est déroulée le 16 mars.

Comme chaque année, le département chimie de l’IUT de Besançon-Vesoul coordonne les épreuves régionales de ces olympiades. Cette année, tous les candidates ont travaillé sur le thème "Chimie et eau".

Concours régional

Le concours régional s’est déroulé le mercredi 16 mars à Besançon dans cinq centres d’examen, dont le département chimie de l’IUT, le lycée Pasteur, le lycée Pergaud et le lycée Jules Haag.

Cérémonie de remise des prix

La cérémonie de remise des prix a eu lieu le jour même à l’IUT, sous la présidence du recteur Éric Martin. Les deux lauréats sont : Noureddine Guellil et Jonathan Pelletier, tous deux élèves au lycée Duhamel de Dole. Ils représenteront l’académie de Besançon lors du concours national à Paris les 6 et 7 avril 2011.

Comment se préparent ces olympiades ?

Des lycées et l’IUT de chimie proposent des travaux pratiques sur le thème "Chimie et Eau" aux élèves volontaires, le mercredi après-midi de mi-octobre 2010 à fin février 2011.
Les candidats s’inscrivent auprès de leurs enseignants et sur le site des Olympiades nationales.

Olympiades maths

Les établissements participants

- Lycée Louis Pasteur de Besançon
- Lycée Louis Pergaud de Besançon
- Lycée Jules Haag de Besançon
- Lycée Paul Émile Victor de Champagnole
- Département chimie de l’IUT de Besançon
- Lycée Condorcet de Belfort
- Lycée Raoul Follereau de Belfort
- Lycée Georges Cuvier de Montbéliard
- Lycée Le Grand Chênois de Montbéliard

Remise prix olympiades chimie 2011

Premières Olympiades de chimie

Ce concours a été organisé pour la première fois en 1984, dans le but d’intéresser davantage à la chimie les lycéens scientifiques et techniques, en fin d’études secondaires.
- Pour les enseignants, l’objectif était de renforcer la part de la démarche expérimentale dans la formation scolaire et universitaire des élèves et des étudiants.
- Pour les industriels, il s’agissait de contrer la désaffection des jeunes pour la chimie et de montrer la contribution de cette science à l’élaboration des connaissances et des techniques.

Renseignements
Olympiades nationales

Contact

Michel Lambey, IA-IPR de physique-chimie
El Mustafa Rezrazi , délégué régional des Olympiades et coordonnateur

 
lundi 14 mars 2011

Olympiades de sciences de l’ingénieur édition 2011

Quatre équipes participent à la finale académique

Le vendredi 18 mars (9 h - 12 h / 14 h - 16 h 30)
À l’École nationale supérieure de mécanique et des
microtechniques (ENSMM) : 26, rue de l’Épitaphe - 25000 Besançon

Olymp. ing

Le 18 mars prochain, l’École nationale supérieure de mécanique et des
microtechniques (ENSMM) accueillera les quatre équipes finalistes de
cette seconde édition des Olympiades de sciences de l’ingénieur. Cette journée est ouverte aux enseignants intéressés.

20 lycéens et 8 professeurs présenteront la réalisation de leur équipe

- Assistance électrique adaptable sur un vélo de série en vue d’une
utilisation citadine - Lycée Paul Émile Victor de Champagnole
- Vérification au moyen d’outils adaptés l’intérêt d’implanter une
éolienne sur un site faiblement venté - Lycée Jules Viette de Montbéliard
- Surveillance par webcam motorisée d’une salle de classe - Lycée
Raoul Follereau de Belfort
- Comment déplacer un robot aspirateur afin qu’il évite les obstacles ?
Lycée Raoul Follereau de Belfort

Le projet sélectionné par le jury participera à la finale nationale le 11 mai en région parisienne

Développer l’esprit d’initiative, le goût pour la recherche et les compétences de l’ingénieur

Les Olympiades de sciences de l’ingénieur sont ouvertes aux lycéens
de première et de terminale des séries scientifiques des lycées
d’enseignement général et technologique, publics ou privés sous contrat.
L’édition 2011 est ouverte à toutes les académies de France. Le travail
s’effectue par équipe de deux à cinq lycéens, encadrés par un ou deux
enseignants.

Apprécier et récompenser des projets expérimentaux menés par des lycéens

Ce concours est organisé par l’Union des professeurs de sciences et
techniques industrielles (UPSTI). Il bénéficie de l’appui du ministère de
l’éducation nationale. L’objectif est d’apprécier et de récompenser des
projets expérimentaux pluri-technologiques en sciences de l’ingénieur,
menés par des équipes de lycéens.

En savoir plus
et aussi

 
jeudi 10 mars 2011

"24 h dans le supérieur", une première en Franche-Comté !

Une journée d’immersion et de découverte de l’enseignement supérieur pour les élèves de première, du 4 au 9 avril : inscrivez-vous avant le 18 mars

24h ds le sup-AfficheLes 11 450 élèves des classes de première, dont 3 800 élèves de première professionnelle, de l’académie pourront partir à la découverte d’une formation de l’enseignement supérieur en Franche-Comté.
L’opportunité de dialoguer avec des étudiants, rencontrer des enseignants, visiter des laboratoires et en savoir plus sur les filières de 156 formations, leurs programmes, leurs débouchés...

Inscriptions

Les inscriptions sont à effectuer avant le 18 mars prochain auprès de l’établissement supérieur d’accueil sur le portail d’orientation du lycéen (POL).

Contact

Mél

Plus d’info sur onisep.fr

 
mercredi 9 mars 2011

Colloque pluridisciplinaire "Autonomie et dépendance"

Organisé par l’Upfr Sports de l’Université de Franche-Comté, les jeudi 31 mars et vendredi 1er avril

Entrée libre, journées ouvertes à tout public

Les laboratoires "culture, sport, santé, société (C3S) et "sciences séparatives biologiques et pharmaceutiques" (2SBP), avec le soutien de l’Upfr Sports de l’Université de Franche-Comté, organisent un colloque pluridisciplinaire :

"Autonomie et dépendance"

Jeudi 31 mars et vendredi 1er avril 2011
Amphithéâtre de l’UPFR Sports
31, chemin de l’épitaphe - 25000 Besançon

Contact

Filet Sylvie, Upfr Sports
Tél. 03 81 66 63 62

Programme

En savoir plus

 
vendredi 4 mars 2011

Prochaines actions Campus dans les lycées du bassin d’Héricourt - Lure - Luxeuil

Opération destinée à tous les parents et élèves de terminale

- Le jeudi 10 mars 2011 de 13h30 à 17h30 au lycée Lumière à Luxeuil-les-Bains
- Le jeudi 17 mars 2011 de 13h30 à 16h30 au Lycée Colomb de Lure
- Le mardi 29 mars 2011 de 13h50 à 16h50 au lycée Aragon à Héricourt

Ces rendez-vous ont pour but de traiter directement sur place les questions liées à la vie étudiante.

Acteurs des ces journées

- le Crous : logement sur toute la France, bourses – Inscriptions par Internet sur place possible
- la C. A. F. : aide aux logements (APL, ALS)
- le Conseil Général : allocation étudiante
- les Mutuelles étudiantes : santé
- la Direction des impôts : régime fiscal familial et étudiant
- le Conseil Régional : mobilité étudiante …
- Le B.I.J. Bureau d’Information Jeunesse : jobs, loisirs, cartes avantages jeunes…
- la SNCF et Monts Jura Autocars
- la Banque Populaire : prêts étudiants et gestion des comptes bancaires

Les élèves de chaque classe de terminale disposeront d’une heure pour s’informer et réaliser en ligne une inscription ou une simulation.

Les parents seront les bienvenus. Il est recommandé de se munir de l’avis d’imposition ou de non imposition concernant l’année 2009 et des vœux d’orientation formulés par l’élève.
Flyer CAMPUS 2011

 
lundi 28 février 2011

Développement d’espaces numériques de travail dans les établissements

Quatre académies partenaires depuis le 1er février

ENT3L’académie de Besançon a signé, à Dijon, une convention de partenariat avec les académies de Dijon, Créteil et Poitiers, pour le développement d’environnements numériques de travail, destinés aux élèves et aux enseignants dans les établissements scolaires.

Signature d’une convention

Cette signature s’est faite en présence des recteurs Éric Martin de Besançon, Florence Legros de Dijon, William Marois de Créteil et Martine Daoust de Poitiers, accompagnés de leurs équipes chargées des Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement (TICE).
À l’occasion de la signature, chaque académie a présenté le développement pédagogique d’un usage de l’Espace numérique de travail :
- Besançon : la plateforme de cours en ligne
- Créteil : des travaux pédagogiques réalisés en physique
- Dijon : les usages des réseaux sociaux
- Poitiers : le bureau virtuel de l’élève et l’usage pédagogique du courriel.

Intérêt de l’ENT

L’ENT permettra de déployer, à terme, près de 20 services différents, allant du cahier de textes numérique à la gestion des ressources documentaires et des cours en ligne ou encore à la gestion des notes.
L’ENT facilite les relations entre les professeurs, les élèves et les parents à l’école ou en dehors.

Le présent partenariat permettra de répondre aux besoins en termes de services en ligne, tout en utilisant une solution technique unique, ouverte et adaptable à tous les collèges et lycées. Le déploiement de l’ENT a commencé dès le mois de février dans plusieurs lycées expérimentaux.
Les projets actuellement développés dans les quatre académies :
- ENOE, l’Ét@blissement numérique ouvert et évolutif (Besançon) ;
- CLOE, cartable en ligne ouvert et évolutif (Dijon) ;
- le cartable en ligne (Créteil) ;
- i-cart, environnement numérique de travail (Poitiers).

ActuaTICE n°17

En savoir plus

 
vendredi 18 février 2011

Prix 2010 de la vocation scientifique et technique des filles

Trois prix remis par l’académie cette année

Diversification des choix scolaires des filles

Le "Prix de la vocation scientifique et technique" a pour objectif d’encourager les jeunes filles, bachelières en 2010, à s’orienter vers des formations scientifiques et techniques. Les filles connaissent en effet une meilleure réussite scolaire que les garçons. Elles sont aujourd’hui en moyenne plus diplômées qu’eux. Cependant, au moment de leur choix d’orientation, elles sont encore peu nombreuses à se diriger vers les filières et les écoles les plus valorisées sur le marché du travail. Elles restent ainsi minoritaires dans les formations à dominante scientifique et technologique.

Les lauréates

Px voc sc J. Haag
- Émeline Gounand, élève en terminale S, option SVT, au lycée Jules Haag de Besançon, actuellement en première année de classe préparatoire "mathématique, physique et
sciences de l’ingénieur (MPSI), au lycée Victor Hugo de Besançon.

- Marion Lavigne, élève en terminale ST, option régulation, au lycée Jules Haag de Besançon, aujourd’hui en première année de BTS "contrôle industriel et régulation automatique" (CIRA) au lycée Jules Haag.
Trois autres élèves du lycée Jules Haag ont été récompensées par la Préfecture.

- Marion Bourdy, élève en terminale S, option biologie écologie, au lycée agricole Edgar Faure de Montmorot, elle aussi en première année de classe préparatoire "mathématique, physique et
sciences de l’ingénieur (MPSI), au lycée Victor Hugo de Besançon.

Marion Bourdy vocation scientifique

Qu’est ce que le "Prix de la vocation scientifique et technique des filles" ?

Organisé chaque année depuis 1991, le "Prix de la vocation scientifique et technique des filles" est destiné aux lycéennes de terminale scientifique et technique des lycées généraux, technologiques, professionnels et agricoles, publics et privés sous contrat.
Il est attribué par la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDF), avec le concours du ministère de l’éducation nationale.
Il a pour but d’encourager les lycéennes élèves de terminales à s’orienter dans l’enseignement supérieur vers des formations scientifiques et technologiques où elles sont minoritaires (moins de 40% des effectifs).
D’un montant de 1 000 €, le prix récompense 650 jeunes filles. Il contribue à favoriser la mixité professionnelle et à élargir les choix professionnels des jeunes filles.

Mise en œuvre

L’information concernant le dossier, les dates de retrait et de dépôt, est disponible auprès de l’établissement scolaire ou des délégations régionales aux droits des femmes et à l’égalité.
Les candidatures sont examinées par des jurys régionaux, au regard du projet d’études et du projet professionnel de chaque jeune fille, de sa motivation ainsi que de son mérite.
Les prix sont attribués par le préfet de région et et le Recteur d’académie.

Information et communication

L’information sur ce prix a été diffusée courant mars dans les lycées et auprès des instances administratives de l’éducation nationale : rectorat, inspections académiques, CIO, dans les préfectures et auprès des principaux relais d’information des jeunes : CIJ, Onisep, média...

Sélection des dossiers

La DRDF assure l’instruction des dossiers présentés au jury.
Jury co-présidé par le recteur d’académie et le préfet de région (ou leur représentant) et composé de personnalités qualifiées de l’administration, de l’enseignement supérieur, de responsables d’entreprises et de branches. Ce jury s’était réuni en octobre dernier.

Chiffres académiques

- 160 dossiers adressés aux lycées de l’académie, 6 lycées ont demandé des dossiers supplémentaires.
- 8 jeunes filles ont directement fait la demande auprès de la délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDF, rattachée au ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville).
- 17 prix ont été remis par la DRDF et 3 par le rectorat.
- 47 jeunes filles issues de 25 établissements ont posé leur candidature, dont :
- 23 dans le Doubs, 12 dans le Jura, 8 en Haute-Saône et 4 dans le Territoire de Belfort.
26 d’entre elles s’orientent vers une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) et 14 vers un BTS.

Site de référence

 
mardi 15 février 2011

Finales nationales de la 41 édition des olympiades des métiers

Du 2 au 5 février, parc des expositions - porte de Versailles à Paris

Cet évènement a regroupé 750 jeunes venus de toutes les régions de France, représentant plus de quarante métiers. Les élèves ont pu s’affronter dans les diverses disciplines.

Félicitations aux deux lycéens de l’académie couronnés

29 franc-comtois se sont rendus à Paris pour la finale nationale.

Thomas Pawlak, ancien étudiant en BTS "conception et industrialisation en microtechniques" (CIM) au lycée Edgar Faure de Morteau a obtenu une brillante 3e place en remportant une médaille de bronze dans la catégorie "DAO, dessin assisté par ordinateur - dessin industriel".

Dans la catégorie DAO - Dessin Industriel, treize candidats se sont affrontés au cours de trois épreuves. L’objectif étant de tester leur aptitude à résoudre une problématique complexe, en utilisant au mieux le logiciel imposé : Autodesk Inventor®.

Thomas Pawlak

La première épreuve consistait à modéliser une vanne de sécurité utilisée dans un circuit de chauffage. Pour la seconde épreuve, les candidats devaient concevoir et modéliser, à partir d’une documentation technique, la terrasse en bois d’un pavillon. Le troisième exercice a consisté à représenter "à l’aveugle" une pièce réelle à partir d’une prise de cote préalable. Les résultats attendus étaient bien entendu les modèles en 3D, mais aussi des mises en plan, des éclatés, des rendus réalistes, et des animations.

Cette médaille de bronze est une récompense pour cet étudiant qui a su se préparer pour cette épreuve tout en poursuivant ses études à l’INSA de Strasbourg. C’est aussi une gratification pour l’équipe pédagogique du BTS CIM du lycée Edgar Faure de Morteau qui voit ainsi la qualité de son travail récompensée.

- Lolita Hotellier du lycée privé sous contrat Pasteur Mont Roland de Dole obtient en binôme, la médaille d’argent en aide à domicile.

Le lycée Fertet récompensé pour sa démo

Fertet_olympiades moto
Parmi les métiers représentés, celui de la maintenance moto était en démonstration. Bien que celui-ci ne figure pas dans les métiers officiels, l’Association nationale pour la formation automobile (ANFA) organisatrice principale, a permis à 6 jeunes candidats des régions Franche-Comté, Aquitaine, Auvergne, Rhône Alpes, Ile de France et Lorraine de s’affronter.

Les épreuves (deux sur motos, deux sur moteurs déposés) étaient surveillées et notées par des formateurs et professeurs venus de plusieurs régions. La profession était aussi représentée par Étienne Kouzmine, président du jury, responsable formation au sein de Yamaha Motor France.

Après une compétition serrée, le candidat franc-comtois Loïc Chamouton, élève en terminale bac pro "maintenance motocycles" au lycée Fertet de Gray, a terminé deuxième.

Historique

Efigip

En savoir plus

 
lundi 14 février 2011

19ème forum des formations du bassin H2L (Héricourt-Lure-Luxeuil) après la 3ème

INFO’3 2011 se déroulera le jeudi 17 février au lycée Bartholdi de Lure

Info3 2011_CIOLureUn éclairage particulier sera donné aux métiers de l’industrie (maintenance, productique, électrotechnique) avec expositions et présence de professionnels au côté des établissements de formation.

1250 élèves de 3ème, 3ème découverte professionnelle et 3ème SEGPA des collèges et lycées publics et privés du bassin de Héricourt-Lure-Luxeuil, soit 18 établissements sont attendus et préparés à cette journée par les équipes éducatives. Les parents des élèves de 3ème sont invités à profiter des stands et des transports organisés.

Plus de 120 intervenants venant de 38 établissements : chefs d’établissements, chefs de travaux, enseignants de spécialités et élèves déjà engagés dans les formations, représenteront 133 formations différentes (CAP, bac professionnel 3 ans, bac technologiques, bac généraux, formations de l’éducation nationale, de l’enseignement agricole et formations par apprentissage).

Forum organisé par les 16 établissements publics (collèges et lycées) du bassin H2L et par le CIO de Lure qui en assure également la coordination.

CIO de Lure


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon