Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Projet d’éducation au développement durable réussi au collège Aigremont de (...)

Rubrique En établissements

jeudi 24 juin 2010

Projet d’éducation au développement durable réussi au collège Aigremont de Roulans !

Récupération de papier tout au long de l’année, puis visites d’un centre de tri de déchets et d’une papeterie pour une classe de 5ème

centre de tri 10

Visite du centre de tri de Corcelles-Ferrières et de la papeterie de Novillars

Une classe d’élèves de cinquième, encadrée par plusieurs professeurs (mathématiques, sciences de la vie et de la terre, documentaliste), la conseillère d’orientation psychologue, un agent technique du collège ont participé à cette menée dans le cadre du parcours de découverte des métiers et des formations.
Un intervenant extérieur de la communauté de communes de Vaîte-Aigremont (CCVA), la direction et le personnel des entreprises visitées ont également été parties prenantes de ce projet :
- Guillaume Charpentier, du centre de tri de Corcelles-Ferriéres (Groupe Nicollin)
- Gérard Lasserre, directeur de la papeterie de Novillars ;
- Florence Gougeard de la communauté de communes de Vaîte-Aigremont .

Objectifs pédagogiques visés

- sensibiliser les élèves à la récupération et au tri des déchets recyclables afin d’en faire des éco-citoyens
- réfléchir à la prévention
- préparer les élèves en vue de leur orientation, en les informant sur les métiers de l’environnement.

Étapes du projet

- confection des cartons de récupération en début d’année scolaire,
- collecte régulière de papier usagé durant l’année.
- avant les visites : intervention en classe, d’une personne de la CCVA sur l’identification des différents types de déchets recyclables et l’information à faire passer autour de soi.
- visite du centre de tri en deux étapes :
1. présentation des objets recyclés dans un premier temps suivi de questions / réponses portant sur l’intérêt et l’impact du tri sur l’environnement et dans notre société
2. visite des hangars et des chaînes de tri dans un second temps)
- présentation puis visite de la papeterie
- recherches au CDI, grâce au kiosque ONISEP, d’informations concernant les emplois et les filières des métiers de l’environnement, échanges avec la conseillère d’orientation.

centre de tri 8

Productions réalisées par les élèves

Les élèves ont rédigé un article (avec photographie) à paraître dans le CCVA’ctualités de décembre 2010.
Des travaux interdisciplinaires en mathématiques et sciences de la vie et de la terre ont été menés au cours de l’année.
Les cinquièmes impliqués ont réalisé des recherches plus approfondies, dans le cadre des parcours de découverte des métiers et des formations du socle commun.

Compte-rendu de l’opération

Contact

Chantal Lartigau, principale
Fabrice Lefort, professeur de SVT
Philippe Sabiri, professeur de mathématiques
Collège Aigremont - Roulans

 
mercredi 16 juin 2010

France 3 diffuse un reportage sur le projet Soléol

Deux classes de 5ème de l’établissement régional d’enseignement adapté (ÉRÉA) de Crotenay, impliquées dans un projet de production d’électricité par énergies renouvelables : Soléol

soleol-4

Un reportage intéressant !

France 3 télévision a réalisé un reportage sur le projet. Il a été diffusé au journal régional de 12h, le mardi 15 juin et rediffusé au journal de 19h.
Retrouvez ce reportage sur le site internet deFrance 3 - région Franche-Comté.

Soléol

L’an passé, deux classes se sont vues confier deux thèmes traitant de la production d’électricité en utilisant des énergies renouvelables : production d’énergie électrique par le vent et par le soleil. Un long travail a été réalisé tout au long de l’année, qui s’est clôturée par une première exposition au sein de l’établissement.

Cette année, le projet continue !

Objectifs de l’année scolaire 2009/2010 atteints !

soleol-02
- construire avec la classe de 4ème un groupe d’élèves volontaires et motivés pour animer une exposition sur le thème énergies renouvelables.
- l’exposition s’adresserait aux élèves de CM1 et CM2, ainsi qu’à la classe de 6ème de l’établissement.
- le travail réalisé pourrait être exposé dans l’établissement ou dans les écoles primaires.

Projet Soléol
Projet Soleol - Crotenay

Contact

Michel Ravier, professeur certifié de Génie électrique, responsable du projet

 
lundi 14 juin 2010

Zoobag, la mini-entreprise du lycée Jules Haag sacrée championne de France

Les élèves de la classe de 1ère STI, option "matériaux souples" se sont engagés dans le concours des mini-entreprises, avec leur professeur Myriam Schmit

Zoobag

Des sacs à partir de produits recyclés

Ce projet, encadré par l’association "Entreprendre pour apprendre", consiste à créer, fabriquer et commercialiser un produit, au sein d’une mini-entreprise fonctionnant sur le modèle d’une société anonyme.
L’idée de produire une gamme de sacs à partir de produits recyclés s’est imposée aux élèves qui souhaitent développer un projet autour de deux idées fortes : produire à un faible coût et s’inscrire dans une action de développement durable.
C’est ainsi que Zoobag est née et produit toute une gamme de sacs et besaces en chambres à air et ceintures de sécurité.
"Zoo" car chaque produit porte le nom d’un animal, "bag" qui signifie sac en anglais.

ZoobagParis

"Zoobag", championne depuis le 5 juin 2010

Après avoir emporté le concours régional des mini-entreprises le 6 mai dernier, dans la catégorie "lycée", Zoobag a brillamment défendu les couleurs du lycée et de la région en se distinguant au championnat national à Paris, les 4 et 5 juin derniers.
Les élèves ont en effet remporté le titre de champions de France et le prix coup de cœur.

Le lycée Jules Haag représentera la France à Cagliari en Sardaigne au championnat européen du 20 au 23 juillet.

Contact

François Jacoutot, chef des travaux
Tél. : 03 81 81 96 66

Lycée Jules Haag - Besançon

 
jeudi 10 juin 2010

Réalisation d’un panneau lumineux pour le musée des Hautes-Mynes du Thillot

Un projet disciplinaire à caractère professionnel (PPCP) d’envergure pour des lycéens de Bartholdi

De la mine aux nouveaux alliages

Bartholdi_Musee Ce PPCP a vu son aboutissement le 21 mai 2010 avec la remise solennelle du panneau lumineux au directeur du Musée des Hautes-Mynes du Thillot, Philippe Poisson.
La classe de seconde année de CAP professionnel Électricité suivie par les professeurs d’histoire, d’électricité, d’art appliqués et de la documentaliste.

Le thème s’inscrivant dans le programme d’histoire, l’évolution des métiers liés à la science et à la technique, les élèves ont préparé la visite du musée des Hautes-Mynes par une recherche documentaire et ont réalisé un "calepin du mineur" contenant les questions concernant différents thèmes : historique de la mine, conditions de travail des mineurs, méthodes de percement, organisation interne, vie des mineurs sur le site…
Ils ont ensuite cherché les réponses sur le site (visite guidée du musée et des galeries). Une dizaine de questions a été sélectionnée pour figurer sur le panneau lumineux réalisé en atelier électrotechnique et décoré en cours d’arts appliqués.

Bartholdi_Panneau lumineuxDestiné aux jeunes visiteurs et présenté sous forme de quiz, ce panneau ludique et pédagogique leur permettra de vérifier les connaissances acquises pendant la visite.

Contact

Anne Chauvelot, documentaliste
Tél. : 03 84 59 01 50

Lycée professionnel Bartholdi - Lure

 
mercredi 9 juin 2010

Louis Pasteur et les collégiens

La classe de 4ème B du collège Pasteur à Arbois s’est intéressée au patrimoine de la ville et plus particulièrement au lien fort entre la ville et Pasteur, dont le collège porte le nom

Une initiative du professeur d’anglais

C’est JulieJobard qui a initié ce projet cette année avec ses élèves de 4ème.

Pasteur

Partenariat avec la Maison Pasteur

Cette maison ayant appartenu au savant, aujourd’hui musée et propriété de l’Académie des Sciences, a fait l’objet d’un travail de partenariat au printemps.
Le but est d’offrir aux élèves la possibilité de prendre conscience de la richesse du patrimoine de façon à valoriser et partager ensuite leurs connaissances à travers la création d’un questionnaire, en français et en anglais bilangue, destiné aux adolescents de leur âge en visite à Arbois.

Réalisation de dépliants touristiques

Quelques recherches en salle multimédia, puis une découverte sur le terrain, à la Maison Pasteur, ont permis aux élèves d’élaborer deux petits dépliants touristiques : un en français et un en anglais, dans lesquels figurent leurs questionnaires.
Toutes les réponses aux vingt questions peuvent être trouvées lors de la visite de la Maison Pasteur.

Visite des correspondants allemands

La venue de correspondants allemands a offert aux auteurs du questionnaire l’occasion rêvée de mettre en place de façon concrète les travaux effectués jusque alors. Ainsi une visite guidée, organisée par la M Pasteur pour les élèves et leurs correspondants a permis de tester ce travail collaboratif original et d’envisager d’éventuelles modifications. Les travaux des élèves sont en ligne sur le site du collège.

La fin d’année sera l’occasion de présenter les travaux aux parents d’élèves lors de la fête du collège le 18 juin. Un groupe d’élèves volontaires continue à se réunir régulièrement pour faire durer ce partenariat en réfléchissant aux suites qui pourraient être données au projet.

Contacts

Catherine Baverez, principale
Julie Jobard, professeur stagiaire en anglais

Fondation de la maison de Louis Pasteur

 
mardi 8 juin 2010

Stage professionnel en Allemagne pour des lycéens de Fertet

Pour la quatrième année consécutive, des lycéens en 1ère Bac Auto partent effectuer un stage dans des garages allemands

Fertet-stageAll-départ 07_06_2010

Sprechen Sie Deutsch ?

Ils se sont envolés ce 7 juin, de l’aéroport de Bâle-Mulhouse pour Fürstenwalde, ville située à 60 km à l’Est de Berlin. Ils s’apprêtent à réaliser leur stage pratique de quatre semaines dans le pays voisin.

Un stage pratique et linguistique

Un mois bien rempli et plein de promesses pour ces élèves, qui vont aussi en profiter pour visiter notamment l’usine Volkswagen et bien sûr la ville de Berlin.

Un séjour enrichissant et formateur !

La région Franche-Comté ainsi que le secrétariat franco-allemand aident et rendent possible ce programme de mobilité pour nos jeunes.
L’échange est basé sur la réciprocité, puisqu’en septembre nous plaçons des stagiaires allemands dans des garages à Besançon.

Contact

Christine Mutin
Lycée Henri Fertet - Gray

 
vendredi 28 mai 2010

Partenariat franco-argentin au lycée Xavier Marmier de Pontarlier

Dans le cadre de sa politique ambitieuse et dynamique d’ouverture internationale, le lycée Xavier Marmier de Pontarlier a initié un partenariat avec l’Argentine

Elevesargentins16.05.2010

Partenariat avec la Escuela Normal Superior en Lenguas Vivas"Juan Bautista Alberdi" située à Tucuman

Il s’agit d’un établissement public d’enseignement général qui scolarise 3 000 élèves et étudiants. L’une des particularités de cet établissement tient à la diversité et à la qualité de son offre de formation en langues vivantes étrangères et notamment en langue française .

ArgentinsXMarmier Afin de démarrer cette relation, une quinzaine d’élèves argentins du lycée Juan Bautista Alberdi de Tucuman ont été accueillis au lycée Xavier Marmier du 16 au 23 mai dernier.
Hébergés dans les familles d’élèves volontaires des classes de terminale, les élèves et leurs enseignants ont participé à un programme dense d’activités associant l’immersion scolaire, la participation à des cours, la conduite d’ateliers sur des faits culturels argentins, à la découverte de certaines réalités culturelles et environnementales de la région de Franche-Comté. Une réciprocité à cet échange est à l’étude pour l’année 2011–2012.

Ce partenariat témoigne de l’intérêt manifesté récemment par certains lycées de l’académie pour la mise en œuvre de projets conjoints avec des établissements lointains, situés hors Europe. Pour mémoire, au cours du dernier mois, trois conventions de partenariats ont été signées entre trois lycées de l’académie et des lycées de Chine, Russie et du Mali.

Site de l’échange

Contacts

Marie-Christine Loureiro, coordinatrice de l’échange pour le lycée Xavier Marmier
Marcela Ocampo, coordinatrice de l’échange pour le lycée Juan Bautista Alberdi

Lycée Xavier Marmier - Pontarlier

 
vendredi 28 mai 2010

Le lycée Hyacinthe Friant ouvert à l’international

Après la délégation chinoise en 2009, c’est au tour du Liban de trouver un accueil au sein du lycée Hyacinthe Friant courant mars 2010

HFriant

Un partenariat prometteur

La délégation libanaise comprend un professeur de cuisine, un chef de travaux et le proviseur adjoint de l’école hôtelière Al-Kafaàt.

Le lycée de Poligny a établi, depuis 1997, un partenariat avec la Fondation Al-Kafaàt installée à Beyrouth. La collaboration entre la fondation et le lycée a été mise en sommeil à compter de 2003, principalement en raison d’évènements conflictuels au Liban et dans le Moyen-Orient.

Dès le mois de décembre 2009, ce partenariat est réactivé avec le déplacement d’un professeur de cuisine du lycée, Éric Didiot, à l’école hôtelière Al-Kafaàt, afin de réaliser des démonstrations de cuisine à la demande du directeur de la fondation, le chef Ramzi.
Ce partenariat avec le lycée devrait également permettre de relancer le partenariat entre l’académie de Besançon et la Fondation Al-Kafaàt.

Un déplacement d’une délégation franc-comtoise à Beyrouth est envisagé au mois d’octobre 2010.

Contact

Délégation académique aux relations internationales, européennes et à la coopération (DAREIC)

Le partenariat chinois

Lycée Hyacinthe Friant - Poligny

 
jeudi 27 mai 2010

D’Héricourt à Besançon par l’Eurovélo 6

Du 27 au 30 avril 2010, pour la classe de première "génie énergétique" du lycée Aragon d’Héricourt

VeloAragon

Le projet Euro 6 vélo

Aboutissement d’une année de travail, le projet a consisté à emmener les 28 élèves de la classe de première "génie énergétique" durant quatre jours sur les routes de Franche-Comté pour faire du vélo d’une part mais également et surtout pour apprendre.

- À travers la visite du musée des maisons comtoises de Nancray, les élèves ont fait le lien entre les notions architecturales d’une construction bioclimatique et le savoirs faire de nos anciens pour construire leur habitat (maison comtoises authentiques des XVIIème, XVIIIème et XIXème siècles).
- L’exposition sur le vélo a permis de découvrir des applications concrètes de concepts mécaniques découverts en classe.
- Les déplacements en vélo ont enfin permis aux élèves de participer activement au développement durable tout en y associant la découverte du goût de l’effort.

Ses multiples objectifs

Les objectifs du projet ont été nombreux : éducation au développement durable , enrichissement des connaissances dans le domaine de l’habitat et la compréhension d’un certain nombre de concepts mécaniques et psychologiques dans la pratique du cyclisme.
Cela a aussi permis aux élèves de :
- visiter le musée des maisons comtoises à Nancray lors d’un voyage en vélo.
- en complément, visiter l’exposition "Vélo sciences, le tour de la question" (La Fabrika sciences) à Besançon.

Ses acteurs

Les deux professeurs à l’initiative du projet ont été : Laurent Muneret, professeur en génie mécanique construction et Pierre Ruch, adjoint au chef des travaux ; accompagnés de Vincent Ruffiot, professeur en génie mécanique construction, Patricia Goux, adjointe territoriale de lycée et Alain Genestier, professeur d’EPS.

VeloAragon2

Quatre journées bien remplies

- jour 1 (mardi 27/04) : déplacement au camping. Départ le matin du lycée à Héricourt vers 10h00, casse-croute tiré du sac à mi-chemin, arrivée prévue au camping à Baume-les-Dames vers 15h00, visite de la ville et d’une maison bioclimatique.
- jour 2 (mercredi 28/04) : déplacement à Nancray. Départ le matin du camping vers 9h00, visite du musée et retour à Baume-les-dames (arrivée prévue vers 17h00), nuit au camping.
- jour 3 (jeudi 29/04) : déplacement à Besançon. Départ le matin du camping vers 9h00, visite de l’exposition "Vélo sciences, le tour de la question" et retour à Baume-les-Dames (arrivée prévue vers 18h00).
- jour 4 (vendredi 30/04) : retour à Héricourt. Départ le matin du camping vers 10h00, casse-croute tiré du sac à mi-chemin, arrivée prévue au lycée à Héricourt vers 15h00.

Modalités pratiques

Chaque élève a utilisé son vélo personnel, un véhicule d’assistance a suivi le groupe pour transporter les bagages et le matériel de réparation des vélos.
Les petits déjeuners et diners ont été pris au lycée professionnel Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames ; les déjeuners, sur les différents sites visités.
Lieu d’hébergement : le camping de Baume-les-Dames

En savoir plus

Contact

Annick Petitdemange, documentaliste
Lycée Louis Aragon - Héricourt
_

 
mardi 25 mai 2010

Conférence de Carolyn Graham le 5 mai 2010 au lycée Claude-Nicolas Ledoux

En partenariat avec l’ambassade des États-Unis à Paris, “Music and Movement in the language classroom : writing and performing jazz chants”

CGraham

Besançon "en-chant-ed" par Carolyn Graham

Enseignants et élèves franc-comtois se sont initiés aux "jazz chants" les 5 et 6 mai derniers. C’est en chantant et en dansant qu’ils ont appris avec plaisir une langue authentique et d’une grande qualité phonologique.

Carolyn Graham est la créatrice du jazz Chants®, qui relie le rythme de l’anglais américain parlé au battement du jazz

Elle est l’auteur mondialement célèbre des nombreux "Jazz Chants" - comme Let’s Chant, Let’s sing 2 book and audio cd, Oxford University Press, 2007, matériel bien connu des enseignants d’anglais en France : à partir de mini-conversations de la vie quotidienne (se présenter, dire ce qu’on aime, faire des excuses), ces "Chants" font pratiquer par le "chant", le lexique, les formes grammaticales et phonétiques de l’anglais de tous les jours.

Carolyn Graham a développé la technique du jazz chantant pendant ses vingt-cinq années d’enseignement de l’anglais comme langue étrangère (ESL) dans l’institut américain de langue de l’Université de New-York et dans de nombreuses autres universités aux États-Unis et dans le monde.

En alliant les rythmes, les sonorités et l’accentuation de l’anglais parlé et du jazz, on apprend avec plaisir une langue authentique et d’une grande qualité phonologique.

C’est ludique, ça "swingue", et c’est très efficace, car la force du rythme est telle que c’est en frappant dans les mains, en tapant des pieds ou en claquant des doigts que l’élève fixe les formes linguistiques.

L’objectif est de donner confiance aux participants, de leur montrer qu’enseigner l’anglais de manière plus motivante, basée sur le jeu, l’action et la musique, est possible.

Carolyn Graham est aussi intervenue le jeudi 6 mai dans une classe du collège Victor Hugo (Besançon), où ses techniques remarquables se sont montrées totalement convaincantes.

En savoir plus- CRDP de Franche-Comté

Contacts

Hervé Blettery, directeur du CRDP
Véronique Boust, IA-IPR d’anglais


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon