R

Accueil > Académie > Actualités > Visites du recteur > Lycée professionnel Luxembourg à Vesoul

Rubrique Visites du recteur

vendredi 7 septembre 2007

Lycée professionnel Luxembourg à Vesoul

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, a été accueillie au lycée professionnel Luxembourg de Vesoul par Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie de Haute-Saône et Lucien Camuset, proviseur du lycée.

L’établissement, qui accueille plus de 360 élèves, assure des formations aux niveaux CAP, BEP et BAC PRO dans les domaines de la productique (Structures métalliques et Plasturgie) et des services (Electricité, Froid et climatisation, Maintenance).

Le lycée accueille également 2 classes de troisième de découverte professionnelle.

Lycée professionnel Luxembourg - Vesoul

 
jeudi 6 septembre 2007

École François Rollet, Collège Saint Exupéry - Lons-le-Saunier

Scolarisation des élèves handicapés. Forte mobilisation et volonté de travailler ensemble de tous les acteurs : équipes éducatives, collectivités, services de soins, Maison départementale pour le handicap (MDPH), associations…

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue dans
une école élémentaire et un collège de Lons-le-Saunier, jeudi 6 septembre. Elle a été accueillie par Roland Franiatte, inspecteur d’académie du Jura.

École élémentaire François Rollet

Située dans le quartier de la Marjorie, l’école accueille dans ses cinq classes des enfants socialement défavorisés. Son bon fonctionnement a permis l’implantation d’une classe d’intégration scolaire (CLIS) pour les enfants souffrant de troubles envahissants du développement (TED). À la rentrée, cette classe accueille neuf enfants, soit un tiers de plus que l’an dernier.

Collège Saint-Exupéry

Depuis son ouverture à la rentrée 2001, l’unité pédagogique d’intégration (UPI) a accueilli 18 élèves handicapés moteur. Cette année, 8 collégiens sont intégrés totalement ou partiellement dans des classes, de la sixième à la troisième ou en Segpa, selon leur niveau scolaire.
L’UPI bénéficie d’un instituteur spécialisé, d’un auxiliaire de vie scolaire (AVS) et dispose de locaux spécialement aménagés ainsi que de matériels informatiques ergonomiques.

 
mardi 4 septembre 2007

École primaire Île-de-France et Collège Albert Camus - Besançon

Deux établissements qui développent des pédagogies innovantes pour répondre à la difficulté scolaire et aux besoins éducatifs particuliers.

Le jour de la rentrée des classes, Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue dans une école primaire et un collège de Besançon. Elle a été accueillie par Daniel Guérault, inspecteur d’académie du Doubs.

École primaire Île-de-France

Cette école importante de 345 élèves appartient au réseau "ambition réussite" Besançon Diderot. Dans ce contexte de l’éducation prioritaire, l’école travaille en étroite collaboration avec la Ville de Besançon au titre du programme de réussite éducative (plan de cohésion sociale).


Collège Albert Camus

En plus des collégiens de son secteur, l’établissement compte parmi ses 550 élèves des jeunes à besoins éducatifs particuliers : élèves non francophones, élèves handicapés scolarisés en unité pédagogique d’intégration (UPI), élèves en décrochage scolaire accueillis en classes relais.

Le collège est également le siège de deux enseignants référents qui assurent l’accompagnement éducatif des élèves handicapés notamment le suivi avec la Maison départementale pour le handicap (MDPH).

Collège Albert Camus

 
vendredi 31 août 2007

École primaire de Dampierre-sur-Linotte

Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, s’est rendue à l’école primaire de Dampierre-sur-Linotte, le vendredi 31 août à 8h30. Elle a été accueillie par Jean-Louis Brison, inspecteur d’académie de Haute-Saône, et Alexandra Clerc, directrice de l’école.

77 élèves sont attendus à la rentrée dans une classe maternelle et trois classes élémentaires où ils sont pris en charge par trois enseignantes.

Depuis janvier 2002, l’école a mis en place un aménagement des rythmes scolaires. Les 25 h 30 hebdomadaires sont réparties sur cinq jours. Une heure d’activités complémentaires est organisée par un centre de loisirs quatre fois par semaine, en début d’après midi.
Cette organisation du temps s’avère bénéfique pour les enfants. Au collège, les élèves issus de l’école ont obtenus des résultats supérieurs aux résultats nationaux lors des évaluations de sixième.

Enfin, les enseignantes ont décidé d’organiser leur travail autour d’un axe fort du projet d’école : l’éducation à l’environnement pour un développement durable.


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon