Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Forum des métiers le 12 mars au collège les Villanelles de Rougemont

Rubrique En établissements

mercredi 17 mars 2010

Forum des métiers le 12 mars au collège les Villanelles de Rougemont

Comment ne pas se tromper dans son orientation lorsqu’on est collégien ?

Forum Collège Rougemont

Continuer des études générales, se diriger vers une seconde spécifique, opter pour le lycée professionnel ?

La question est d’importance. C’est dans ce contexte d’orientation progressive et réfléchie que Sylvie Mazimann, principale, avec les enseignants et en collaboration avec Isabelle Géhin, du pôle emploi de Rougemont, a organisé un forum des métiers.

Trente professionnels appartenant à différents secteurs d’activités : médico-social, finance, services, industrie armée artisanat, ... ont répondu présents.
Les élèves de 4 ème et 3 ème répartis en groupes ont ainsi pu échanger avec les différents acteurs du monde professionnel.
Au préalable, un travail avait été mené avec les professeurs principaux des classes concernées :
- Comment poser des questions ?
- Comment aborder une personne ?
- Quelles questions posées sur les différents métiers ?

Plutôt que de répondre à l’omniprésente "Combien on gagne ?", il s’agissait de découvrir les différentes filières conduisant au métier, les débouchés et les espoirs de carrière. C’est aussi l’occasion de témoigner du plaisir que l’on peut trouver dans l’exercice de son activité professionnelle. Cela a permis de dépasser certaines idées reçues. Les élèves ont été stupéfaits de constater que l’on peut reprendre des études à tout âge pour obtenir un diplôme complémentaire ou pour changer de métier.

Ces rencontres s’avèrent essentielles pour permettre aux élèves de faire le lien entre le travail scolaire et l’itinéraire de formation qu’ils construisent afin de mieux préparer leur choix.

Contact

Sylvie Mazimann

 
mardi 16 mars 2010

Des maquettes de voitures futuristes au lycée professionnel Henri Fertet de Gray

De janvier à novembre 2010, deux classes de première bac pro Carrosserie participent à la confection d’une douzaine de maquettes qui seront ensuite personnalisées

Fertet_atelier artistique2

Manipuler la résine et la fibre de verre

Initié par les professeurs de carrosserie, le projet à pour but de former les élèves à la manipulation de la résine et de la fibre de verre, nécessaire dans certaines réparations. Ces maquettes serviront de support pour des recherches graphiques menées en cours d’arts appliqués, dans l’idée de mettre en valeur les lignes du véhicule.
Un groupe de douze élèves parmi les quarante déjà impliqués va pouvoir concrétiser les projets graphiques en pratiquant la peinture à l’aérographe sur les maquettes.

Projet enrichi par des intervenants extérieurs

Spécialisé dans les matériaux composites, Jérôme Niquet, de la société JNF concept, a proposé son savoir-faire en accompagnant les élèves lors de la fabrication des premières maquettes. Sensibilisé au design automobile, il a également fourni le modèle de maquette futuriste à partir duquel les élèves ont fait des moulages. Cette rencontre fut très enrichissante pour les élèves, comme pour les professeurs.

Pour accompagner les élèves dans les recherches graphiques, les enseignants ont fait appel à un jeune artiste Bisontin, Hugo Schüwer-Boss. Une première rencontre avec les élèves a permis à Hugo de présenter sa démarche artistique, ce qui a soulevé des réactions et des questions pertinentes.

Exemples de recherches

Fertet_recherche Fertet_recherche

Lycée professionnel Henri Fertet - Gray

 
mardi 16 mars 2010

Forum Info 3 du Territoire de Belfort au lycée professionnel Jules Ferry de Delle

Les 25 collèges et lycées du Territoire de Belfort réunis à Delle, le 4 mars 2010

Informer les collégiens sur les formations à l’issue de la 3ème

1500 élèves de 3ème, 3ème découverte professionnelle et 3ème SEGPA des collèges et lycées publics et privés du Territoire de Belfort se sont retrouvés tout au long de cette journée à laquelle étaient également conviés les parents des élèves.

Avec 35 établissements différents, ce sont plus de 165 intervenants, chefs d’établissements, chefs de travaux, enseignants de spécialités et élèves déjà engagés dans les formations, qui ont représenté plus de 140 formations. Cette présentation a couvert tous les niveaux de formation : CAP, BEP, bac professionnel, bac technologiques, enseignements d’exploration de seconde et formations de l’enseignement agricole.

Cette action s’inscrit dans le cadre des activités menées tout au long de l’année dans les classes de 3ème par les conseillers d’orientation-psychologues et les professeurs principaux pour aider les jeunes à élaborer un projet de formation.
Conçu comme un temps fort de l’éducation à l’orientation, Info3 a permis à certains élèves de consolider ou de réviser leurs projets, à d’autres, encore indécis, de découvrir des pistes, parmi la large palette des formations présentées.

Les contacts directs avec des intervenants ont amené les élèves à mieux
connaître l’intérêt, les contraintes et les exigences des formations, les perspectives de débouchés et ainsi de faire évoluer leurs représentations des métiers.

Une expression écrite des élèves de BEP Industriel à propos d’Info3

Info3Delle6 Info3Delle Info3Delle4

 
jeudi 11 mars 2010

Weinig : un grand du bois

Visite d’une entreprise allemande pour les terminales bac pro "menuisier agenceur" du lycée Beauregard de Luxeuil-les-Bains

Weinig

Pourquoi visiter Weinig ?

Weinig, l’un des leaders mondiaux de la machine à bois est spécialisé dans la fabrication de machines complexes hautement technologiques. D’où le choix incontournable dans son domaine.

Une journée riche d’enseignements

Le 25 février 2010, des élèves du lycée Beauregard de Luxeuil-les-Bains se sont rendus en Allemagne à la découverte de ce géant du bois.
Accompagnés par Daniel Coulin, professeur de bois, Dominique Prothe, professeur de mathématiques et Karine Guillerey, professeur de lettres et d’allemand, organisatrice de la journée, les lycéens sont partis en bus pour Tauberbischofsheim dans le nord du Baden Würtemberg.
Fabrice Dugravot, de l’entreprise Dugravot Machines à bois de Moutrot (54) ingénieur français, représentant de la marque Weinig en France, a facilité l’organisation de cette journée.

Sur place à Tauberbischofsheim

Beauregard Les élèves ont apprécié l’accueil de Jan Backes, ancien menuisier qui est un des techniciens en relation avec le marché français, tout comme Benoit Corvoisier qui les a accompagnés dans la salle de démonstration des machines Powermat. C’est dans un français technique très bien maitrisé que Jan Backes leur a expliqué le fonctionnement des machines à bois présentées dans un hall de démonstration riche en innovation : des gabarits aux outils PowerLock, spécificité qui facilite le changement des outils. Le groupe Weinig fabrique des moulurières, des affûteuses, uniquement pour les outils fabriqués par Weinig. La production s’organise sur de petites séries, car chaque machine est différente, c’est pourquoi la production est assez longue. Une moyenne de quinze machines sortent des ateliers chaque mois. L’entreprise possède un centre d’exposition où le client peut, s’il le souhaite, venir tester sa future machine.
Jan Backes a aussi démontré que les performances de l’entreprise ne sont pas le fruit du hasard et que la façon de traiter avec les clients en font une des valeurs sûres dans le monde économique du bois.

Un intérêt double

Une journée découverte doublement intéressante du point de vue des perspectives
professionnelles
parce que les élèves ont préparé cette visite avec Daniel Coulin, professeur d’atelier et du point de vue linguistique, parce qu’ils ont suivi en première des cours d’allemand professionnel dans le cadre du projet pluridisciplinaire à caractère professionnel (PPCP) avec Karine Guillerey.

Ainsi, motivés par ce déplacement en Allemagne, nul doute que les lycéens ayant eu la chance de participer à cette aventure ont pris conscience de l’utilité des stages en Allemagne. Ils ont en tout cas, beaucoup admiré Jan Backes pour la précision technique d’une langue qui n’est pas sa langue maternelle. Ils ont ainsi compris l’importance du professionnalisme au niveau de la clientèle.
Ils ont également pu rencontrer une jeune employée allemande qui apprend le français pour expliquer aux clients les spécificités du groupe Weinig.

Ravis d’avoir découvert tant de technicité au cours de la visite, les élèves et leurs enseignants sont repartis vers la France avec des images plein la tête après un sympathique Kaffee Kuchen de tradition !

Contact

Chris Contini, proviseur adjoint
Courriel
Tél. : 03 84 40 09 89

Lycée Beauregard - Luxeuil-les-Bains

 
mardi 9 mars 2010

Hubert Reeves à la rencontre des collégiens et lycéens de Dole

L’astro-physicien parrain d’un espace culturel au collège Mont-Roland de Dole depuis sa visite le 4 mars dernier

HR petit prince

Une rencontre riche et intense

Hubert Reeves, astro-physicien connu et reconnu, président de la ligue ROC pour la préservation de la biodiversité, était à Dole, pour rencontrer des délégués collégiens et lycéens de la ville.

Pendant plus d’une heure il a répondu à un ensemble de questions, touchant à la sauvegarde de la planète, la consommation, la démographie planétaire, les énergies renouvelables, sans oublier le respect du vivant et les attitudes que cela doit susciter.

Hubert Reeves, grand conteur, a répondu avec simplicité et avec une compétence pédagogique de premier ordre à toutes les questions, avant de se prêter à un moment de signatures pour les élèves, ravis et séduits par cette rencontre intense et riche.

Hubert Reeves a ensuite pris le temps de lever le voile recouvrant la plaque commémorant cette journée, à l’entrée de la salle, relevant avec malice que la phrase gravée en exergue était bien extraite de son livre "L’heure de s’enivrer ! L’univers a-t-il un sens ?" : il ne s’agit pas de fuir la réalité, mais de la vivre avec passion…

HR publicEnfin devant un auditoire de plus de 230 personnes, sans oublier une salle équipée en vidéo-projection, mise à disposition pour 150 passionnés frustrés de n’avoir pu accéder à la RIVE (REEVES), il s’est fait le porte parole de la biodiversité, condition de survie de l’espèce humaine, reliant avec une belle maîtrise, le cosmos, l’histoire de la terre et les enjeux d’aujourd’hui.

Un public enchanté des talents d’un conteur hors pair, conjuguant avec une efficacité remarquable les connaissances scientifiques, leur vulgarisation sans caricature, et les nécessaires prises de conscience pour chacun d’entre nous, afin de s’engager concrètement, au risque de voir disparaître non pas la vie mais l’espèce humaine, la seule capable… de compassion !

Après 90 minutes passionnantes, l’atelier Pasteur et le collège, organisateurs de la manifestation, ont rendu hommage à Hubert Reeves, en lui offrant un mini concert, sous la baguette du directeur du conservatoire de Dole, la musique étant bien le lien le plus approprié pour clôturer une journée fertile en émotions, avec le sentiment partagé par tous d’avoir vécu un moment exceptionnel…

Courriel
Actualité collège Montroland - Dole

 
vendredi 5 mars 2010

Des réalisateurs en herbe au lycée Jules Viette de Montbéliard

Le film d’animation au service de l’éducation civique et de l’éducation sexuelle en lycée professionnel

AnimViette2De novembre à janvier 2010, ce projet a concerné quinze élèves d’une classe de seconde baccalauréat professionnel de maintenance des véhicules motorisés. Les quinze autres préparent un film pour promouvoir leur section.

L’objectif était de sensibiliser les jeunes, dans le cadre de l’éducation civique et du français, au respect de l’autre et plus précisément des femmes au niveau de la sexualité. Pour nous, cette prévention et cette réflexion autour de la sexualité touche nos adolescents qui ne sont pas tant avertis que cela.

Cette action avait aussi pour but de rejoindre les axes du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté. Les deux infirmières Madame Chatton et Madame Moureaux ont participé à l’élaboration des trois films d’animation.
Les élèves ont échangé librement sur la sexualité avec les infirmières, puis ils ont rédigé les grandes lignes de leur histoire, écrit un story-board, réalisé les décors, pris les photos et ils ont bénéficié de l’apport technique pour les bruitages et la musique de l’intervenant Sébastien Blandin pour que leur film soit visible sur le site du lycée.

Le but était surtout de travailler en pédagogie de projet et que les élèves soient pleinement acteurs.
Les élèves ont été ravis de cette expérience et heureux du résultat pour une première !

Sébastien intervient pour tous les projets en rapport avec le cinéma d’animation et la réalisation de films d’animation.

Vidéos réalisées

Et pourquoi pas parcs et jardins
Boite de nuit = ennuis
Histoire d un soir
Respect

Contact

Marielle Pelier

Lycée professionnel Jules Viette - Montbéliard

 
vendredi 5 mars 2010

La promotion de la lecture au lycée Georges Cuvier de Montbéliard

L’accès à la culture contemporaine : promotion de la lecture et de l’écriture actuelle, un projet phare pour le CDI

Selon Philippe Meirieu, "les élèves ont besoin d’un contact avec une culture vivante, de rencontrer des auteurs et des livres qui n’ont pas encore le statut de classique, l’école devant transmettre ce qui est déjà stabilisé mais aussi susciter le contact avec ce qui ne l’est pas encore, ne serait-ce que pour permettre à l’élève d’entrer dans une perspective…"
Les documentalistes du lycée se sont investies dans divers projets, offrant à l’élève un accès à cette "culture vivante" : les enseignants ont été sollicités, afin d’offrir aux élèves la possibilité de rencontrer des auteurs de renom, d’inciter au plaisir de lire et de mettre en scène des titres primés, ainsi que la promotion de textes d’élèves et la rencontre avec une poète, lors du Printemps des poètes.

Cuvier3

Des objectifs précis

- découvrir et rencontrer des écrivains "vivants", accès à la littérature contemporaine
- inciter à la lecture et au plaisir de lire
- printemps des poètes, écrire ou mettre en voix des poèmes

Des actions tout au long de l’année

Mise en voix des textes de Philippe Raulet par la Compagnie les Arrosoirs

Compagnie en résidence à l’Arche de Bethoncourt.

Inciter au plaisir de lire

Un des objectifs du deuxième prix littéraire inter-lycées du Pays de Montbéliard, intitulé "9 à lire" proposé par les professeurs.
Affiche series liste romans

Deux classes du lycée sont engagées dans ce projet. Lire, écrire, mettre en voix, trois éléments imbriqués pour permettre à l’élève de trouver du plaisir dans la lecture, dans l’écriture et dans le jeu de scène.

Rencontre impromptue avec Vassilis Alexakis

En partenariat avec le lycée Fernand Léger et la Quinzaine littéraire de la bibliothèque d’Audincourt.

Cuvier2

Rencontre avec Didier Daeninckx, auteur de renom

Un projet monté par les professeurs documentalistes des quatre lycées (Georges Cuvier, Grand Chênois, Armand Peugeot et Jules Viette). Une classe de seconde du lycée Cuvier s’est appropriée ses textes, principalement des nouvelles. En série littéraire (première et terminale) deux enseignants d’histoire et de philosophie, ont choisi d’interroger l’œuvre de Daeninckx, en prenant appui sur son dernier texte, Missak. Un "café littéraire" organisé avec la librairie "les sandales d’Empédocle" à Audincourt clôture la rencontre sur le thème suivant "Le roman noir au service de l’Histoire".

Textes de Philippe Godard

Grâce à un partenariat instauré par les documentalistes et l’ADEC-livres complices, les enseignantes de siences économiques et sociales, enseignement civique juridique et social (SES-ECJS) ont étudié quelques textes de Philippe Godard, auteur et éditeur (Syros). Il rencontrera les élèves dans le cadre d’un cours du débat organisé en ECJS sur la question de l’égalité des chances.

Plaisir de lire mais aussi plaisir d’écrire

Toute une série d’animations proposées lors de la traditionnelle quinzaine "Printemps des poètes". Les élèves bénéficieront d’affichage de textes en lien avec le thème "Couleur femme".
Animations proposées : une journée "Don de poème", brigades d’intervention poétique,… et un temps de rencontre avec une poète, Annelyse Simao, bisontine qui rencontrera deux classes de seconde.

Favoriser l’accès à la lecture, l’accès à l’écriture, être référent culturel, une des missions des professeurs documentalistes pour permettre à l’élève de s’ouvrir au monde dans lequel il vit.

"Le libraire est l’ami du livre, pas de tous les livres, mais de ceux qu’il considère assez pour les transmettre aux lecteurs".
Tahar Ben Jelloun

Contacts

Courriel CDI
Claudine Lamboley
Christine Cattet
Tél. 03 81 90 77 40

Lycée Georges Cuvier - Montbéliard - ouverture culturelle

 
mercredi 3 mars 2010

Un train d’avance au collège Edgar Faure de Valdahon

Sensibilisation active aux notions de citoyenneté et de sécurité dans les transports en commun pour les élèves de sixième

sncf

Une opération de sensibilisation

Deux classes de sixième, soit un effectif de 50 élèves, ont participé à cette activité de langue et d’éducation civique, avec leur professeur de français, Michel Roussel.
Il ont contribué à une séquence de travail en français : expression orale, confrontation d’expériences en groupes, débouchant sur une étude des formes poétiques et la réalisation par chaque élève d’un poème sur l’un des thèmes abordés.
L’intervenant de la SNCF, Monsieur Pioche, en fin de séquence, a présenté des documents audio-visuels visant à faire réfléchir sur des situations courantes mettant en œuvre, dans les transports en commun, les notions de respect des biens et des personnes, sécurité, citoyenneté. Les élèves ont été amenés à se mettre en situation, à échanger, à élargir leur point de vue. Une manière concrète et active de prendre conscience qu’un voyageur est aussi un citoyen.

Une action en plusieurs étapes

- travail préparatoire en seconde quinzaine de janvier
- mise au point des poèmes en février
- couronnement du travail et compléments pédagogiques par la réception d’un technicien SNCF, le premier mars 2010
- envoi de cinq poèmes par classe, sélectionnés comme les plus représentatifs, dans le cadre d’un concours d’écriture organisé par la SNCF

Contact

Michel Roussel, professeur de français
Collège Edgar Faure - Valdahon

 
lundi 1er mars 2010

Des lycéens de Jouffroy d’Abbans à bord du Jean de Vienne

Séjour découverte en mer pour une quinzaine d’élèves de seconde du lycée Jouffroy d’Abbans de Baume-les-Dames, du 31 janvier au 3 février

PH élèves+tuteurs

Une invitation de la Marine nationale

Les élèves, le chef des travaux et le proviseur du lycée, accompagnés de deux marins responsables du recrutement, basés au centre d’information de Besançon (CIRFA) ont été invités par la Marine nationale à se rendre à Toulon pour participer à un séjour découverte en mer. Ils ont eu la chance de passer trois jours à bord du Jean de Vienne, superbe frégate spécialisée dans la lutte anti-sous-marine.
Ces élèves sont issus d’une classe de seconde professionnelle "maintenance des équipements industriels" (MEI) pour laquelle un partenariat avec la Marine nationale a été mis en place. Les lycéens effectuent ainsi au cours de leur scolarité plusieurs stages au sein d’unités de la marine (CIN Saint-Mandrier, bâtiments de surface). Au terme de leurs études, ils se verront proposer des contrats de quartier-maître de la flotte ou la possibilité d’intégrer l’école de Maistrance, pour devenir officier marinier.
Dès son arrivée à bord, chaque élève a été pris en charge par son "binôme", son parrain, un jeune quartier-maître et matelot engagé dans la marine depuis quelques années à peine, afin de rendre cet embarquement aussi vivant que possible.

Des témoignages enthousiastes

Un équipement performant

"J’ai été parrainé par un technicien de maintenance qui m’a fait descendre dans la salle des moteurs où il fait une chaleur énorme et un bruit assourdissant. J’ai relevé les niveaux d’huile et de pression", dit Andrea, plongé sans attendre au cœur du bateau.

PH hélicoSon camarade Jérémie a pu comprendre le système de détection : "J’ai visité la partie hydraulique, le "poisson" (le sonar). Son câble plat de 700 mètres s’enroule sur une bobine actionnée par de gros moteurs électriques. Mon binôme m’a précisé qu’il ne l’utilisait pas en cas de présence de baleines à moins de 15 kilomètres car le sonar est hyper-puissant".

Florent, lui, a été impressionné par l’armement : "J’ai pu assister au fonctionnement du système qui envoie les obus dans la tourelle de 100 mm. Les mécaniciens ont permis à chacun de nous de la faire monter et même de la piloter".

Cédric est admiratif : "J’ai pu m’apercevoir que j’avais vraiment de la chance. J’ai participé à un tir de torpille et à un exercice de recherche du sous-marin qui était intégré à la manœuvre du jour".

Dimitri a apprécié les explications sur le lancement des missiles Crotale et
mer/mer.

Idir s’est intéressé au fonctionnement des moteurs : "Le bateau dispose de deux moteurs diesels de 5 200 chevaux et, en plus de deux turbines à gaz de 26 000 chevaux. Il peut développer une puissance totale de 52 000 chevaux".

Au final, tous auront visité les installations de propulsion, la passerelle, la base de départ de l’hélicoptère Lynx WG13, le central opérations, ainsi que le quart de jour et de nuit et les rondes en machine.

Des hommes solidaires

Si les élèves ont été impressionnés par la qualité du matériel, ils l’ont été aussi par l’ambiance respectueuse et confiante régnant entre tous les membres de l’équipage.
Thomas précise : "Ce qui m’a plu dans cette expérience, c’est l’ambiance chaleureuse à bord aussi bien entre les matelots qu’entre les gradés et leurs subordonnés".
Alexandra ajoute : "Mon parrain affirme que l’équipage est devenu sa deuxième famille et que les longues missions renforcent les liens. Personne ne rechigne à soutenir celui qui rencontre des difficultés. Je suis impatiente de m’engager".

Tous les "apprentis-matelots", ainsi que le proviseur, tiennent à remercier chaleureusement l’équipage du Jean de Vienne pour sa disponibilité et sa gentillesse.
Après avoir quitté le bateau, ils ont visité le musée de la marine de Toulon. Cela leur a permis de mieux connaître l’histoire et les traditions de cette institution et, peut-être, de consolider quelques vocations naissantes.

Contact

Viviane Magnin-Feysot, proviseur
Tél : 03 81 84 02 77
Fax : 03 81 84 47 44
Courriel

En savoir plus

Lycée Jouffroy d’Abbans - Baume-les-Dames

 
jeudi 25 février 2010

Hubert Reeves au collège Mont-Roland de Dole

L’avenir de la vie sur la terre, conférence-débat animée par Hubert Reeves, jeudi 4 mars 2010 à 18h00

siteafficheHRDans le cadre de l’année internationale de la biodiversité proclamée par les Nations Unies pour 2010, Hubert Reeves, astrophysicien, qui écrit sans relâche des hymnes à la vie, à l’avenir, à la biodiversité, à la nature, à la terre sera l’animateur de cette conférence sur la sauvegarde de la biodiversité et la relation à la formation des jeunes générations !


Rendez-vous jeudi 4 mars 2010 - 18h00
Rive Mont Roland - 23, rue Mont Roland 39100 Dole

Réservation indispensable - entrée : 8 €
Tél. : 03 84 79 48 10
Courriel
Collège Montroland - Dole


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon