R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Formation "la langue des signes" au rectorat de Besançon

Rubrique Vie de l'académie

vendredi 5 février 2010

Formation "la langue des signes" au rectorat de Besançon

Jeudi 28 janvier 2010, une formation "langue des signes française" (LSF) a eu lieu au rectorat dans le cadre du plan académique de formation (PAF)

LSFCette formation s’adressait à des enseignants des premier et second degrés de l’académie, ayant accueilli des élèves sourds et malentendants ou ayant fait savoir qu’ils souhaitaient une initiation à la LSF.
Jean-Louis Brugeille, professeur certifié à Ramonville Saint-Agne (académie de Toulouse), accompagné de deux interprètes pour la traduction ont ainsi animé la formation. Jean-Louis Brugeille enseigne la LSF depuis 1996 au collège et au lycée auprès d’élèves sourds et entendants.

Les thématiques abordées (surdité, particularités de la LSF, bilinguisme) vont permettre de faire avancer la réflexion dans la perspective d’une prise en compte qualitative de l’ensemble des élèves présentant la surdité, que leur famille ait fait le choix de communication en LSF ou en langue orale.

Cette journée de sensibilisation s’inscrit dans le cadre du plan national pour la mise en place des pôles LSF préconisée par la direction générale de l’enseignement scolaire (DGESCO).
Cette formation s’est déroulée à l’initiative de Jean-Luc Bordron, Inspecteur d’académie, inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) de langues vivantes (anglais), avec la collaboration de Brigitte Lyautey inspectrice de l’Éducation nationale chargée de l’adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés (IEN-ASH) Conseillère technique, dans le cadre de la commission ASH coordonnée par Hélène Ouanas, Inspectrice d’académie de Haute-Saône.
Cette action s’intègre à la réflexion conduite au plan national par Mireille Golaszewski, inspectrice générale de l’Éducation nationale (IGEN) en charge de la mission de scolarisation des élèves en situation de handicap.

Présentation de la journée de formation

Langue des signes française sur le site du cndp

 
jeudi 4 février 2010

Nouveau BTS Technico-commercial spécialité : énergies renouvelables

Ouverture en septembre 2010 du BTS TCE, un partenariat entre le lycée Georges Cuvier de Montbéliard et le lycée Louis Aragon d’Héricourt

NveauBTSIl s’agit de former des techniciens supérieurs dans le domaine de la commercialisation des énergies nouvelles et renouvelables.
C’est dans le cadre d’une structure originale que le lycée Georges Cuvier de Montbéliard et le lycée Louis Aragon d’Héricourt unissent leurs compétences respectives dans les domaines de l’Énergie et de la gestion commerciale pour mettre en place cette formation innovante.
Les étudiants disposeront sur les deux sites de locaux et matériels de pointe : salle informatique, ateliers spécifiques, logiciels professionnels,...

Cette formation est accessible prioritairement aux élèves titulaires d’un baccalauréat STG ou d’un baccalauréat STI.
Les élèves issus de bacs professionnels ou de bacs ES et S peuvent être aussi candidats.

L’inscription à ce nouveau BTS est dores et déjà possible via le portail unique du 20 janvier 2010 au 20 mars 2010.

Contact

Tél : 03 81 90 77 40
Courriel

Plaquette BTS TCE - Lycée Cuvier - Montbéliard

Lycée Aragon - Héricourt

 
jeudi 28 janvier 2010

Le Numéro 159 de la revue Diversité intitulé "Roms, Tsiganes, Gens du voyage" vient de paraître

Parution à l’initiative du département Ville École Intégration du Centre National de Documentation Pédagogique.

Diversité159Cette revue a été conçue à la suite du colloque "Roms d’Europe : rupture accueils et scolarisations" organisé en décembre 2008 par le Centre académique pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage (CASNAV) de l’académie de Besançon et l’IUFM/Université de Franche-Comté grâce aux partenariats, entre autres, de la Ville de Besançon, du Conseil Général du Doubs, de la Région Franche Comté, du CRDP de Franche Comté et de l’Agence Nationale de Cohésion Sociale et pour l’ Égalité des Chances.

Cet ouvrage réunit aujourd’hui une quarantaine de contributeurs de première importance et de tous horizons parmi lesquels vingt sept ont participé directement aux travaux bisontins.
Enfin, le CNDP et la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration organise le 3 février à Paris une journée de débats autour de ce numéro, le premier de cette ampleur consacré par l’institution scolaire à la minorité la plus importante de l’Union Européenne et à sa situation scolaire.

Pour en savoir plus :

CRDP

Ville-École-Intégration

 
mercredi 27 janvier 2010

Création du réseau des lycées des métiers d’art

Mutualiser les pratiques, optimiser l’efficacité, créer un label qualité et une reconnaissance des lieux de formation académiques aux métiers d’art

La signature d’une convention de partenariat le 12 décembre 2009 lance ce nouveau réseau des lycées des métiers d’art.
Trois établissements sont concernés :
- le lycée Ferdinand Fillod de Saint-Amour
- le lycée Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne
- le lycée Edgar Faure de Morteau

le lycée Ferdinand Fillod de Saint-Amour le lycée Pierre Vernotte de Moirans-en-Montagne le lycée Edgar Faure de Morteau

Tout en conservant l’identité propre à chaque établissement, la mutualisation des moyens humains, pédagogiques et financiers permettra d’adopter une stratégie de communication et de promotion forte et efficace au sein de l’académie. Les élèves des lycées du réseau bénéficieront également d’orientations et d’affectations facilitées pour compléter ou diversifier leur parcours de formation. Par ailleurs, le réseau favorisera les échanges : pratiques pédagogiques, professeurs, élèves.


Une première qui pourrait bien, à terme, intéresser d’autres académies !

En savoir plus - Réseau des lycées des métiers d’art

Lycée professionnel Ferdinand Fillod - Saint-Amour
Lycée professionnel Pierre Vernotte - Moirans-en-Montagne
Lycée professionnel Edgar Faure - Morteau

 
jeudi 21 janvier 2010

Les voeux du recteur

Marie-Jeanne Philippe, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, vous présente ses vœux en vidéo pour l’année 2010

Le recteur de l'académie de Besançon vous présente ses vœux

 
mercredi 20 janvier 2010

Invitation au colloque "Relation école-entreprise"

Relation école-entreprise dans la formation professionnelle des jeunes en France et dans les pays de langue allemande

26 janvier 2010 : colloque organisé à la chambre de commerce et d’industrie du Doubs de Besançon

Public

Acteurs de la formation professionnelle, de la mobilité et de l’orientation en direction des jeunes : enseignants d’allemand et de spécialité professionnelle, chefs de travaux, chefs d’établissement, conseillers d’orientation, représentants du monde économique et des collectivités territoriales.
Invitation
_ Coupon réponse

Objectifs

- mettre en évidence, par des témoignages, la diversité des modes d’organisation et des pratiques liées à la formation professionnelle initiale dans quatre pays.
- mettre l’accent sur les parcours de mobilité dans l’espace franco-germanophone.
- mettre en lumière les stratégies élaborées afin d’améliorer les relations et les transitions formation–emploi.
Programme de la journee

Organisation de la table ronde

À la table ronde s’exprimeront six intervenants (un binôme par pays) représentant l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse.

Chacun des binômes sera composé :
- d’un responsable institutionnel, à l’échelle nationale ou de préférence régionale, en charge de la formation professionnelle initiale. Il devra traiter des priorités et de l’organisation de son service.
- d’un praticien de terrain, chargé d’un projet spécifique en lien avec la thématique du colloque. Il lui sera demandé de décrire et d’évaluer une expérience particulièrement innovante, mise en œuvre en réponse à la problématique de la formation professionnelle initiale dans son pays ou sa région.

Contenu des interventions

Les intervenants seront invités, selon leur profil et leur champ de responsabilité, à développer plus particulièrement un ou plusieurs des points suivants :

- dispositifs et pratiques de la formation professionnelle initiale dans les pays représentés : services, acteurs, publics, besoins, moyens, méthodes
- prise en compte des besoins économiques dans le schéma régional de la carte des formations professionnelles ?
- prise en compte de la mobilité transfrontalière, européenne dans la politique de formation professionnelle initiale.
- liens entre emploi et formation professionnelle initiale ?

Contact

Esra Noris, Cchargée de missions Allemagne-Autriche-Turquie
Plate-Forme Franco-Allemande
Casnav Elco turc
Délégation académique aux relations internationales,
européennes et à la coopération (DAREIC)
Tel. : 03 81 65 74 05

 
mercredi 20 janvier 2010

Plateforme collaborative régionale pour lutter contre les discriminations

Lancement d’une plateforme collaborative régionale, unique en France,
dédiée à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l’égalité

Mercredi 20 janvier, le recteur d’académie et les représentants des services de l’État partenaires, ont présenté l’espace collaboratif innovant mis à disposition des acteurs régionaux engagés dans la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité.

Une forte implication des services de l’État en région

Il s’agit de rassembler toutes les forces vives, citoyens et organisations constituées, pour faire reculer les préjugés et les représentations négatives qui sont portées à l’encontre de "l’autre" et qui pourraient constituer un obstacle à une égalité de traitement entre les personnes.

PlateformeDiscriEncore unique en France, cette plateforme collaborative est un outil au service des employeurs régionaux, des acteurs et des décideurs intervenant dans ce champ ou souhaitant s’y investir. Elle est l’expression d’un engagement fort pour renforcer la mobilisation au quotidien autour de la promotion de l’égalité et favoriser une plus grande cohésion sociale dans notre région.

Un espace multimédia innovant

Cet outil :
- permet le partage et l’échange de connaissances sur les questions liées à la lutte contre les discriminations et à la promotion de l’égalité
- réunit un réseau d’acteurs, de tous horizons (associatifs, institutionnels, entreprises privées,...) qui associent leurs énergies pour faire reculer les pratiques discriminatoires
- met à disposition des acteurs un centre de ressources : ouvrages spécialisés, rapports publics, vidéothèque...
- constitue un outil d’information, de sensibilisation et de formation
(e learning, conférences en ligne…)
- est un vecteur de rapprochement entre les acteurs franc-comtois

Des partenaires engagés dans la durée

Cette réalisation est coordonnée par le centre académique de formation continue (CAFOC) du rectorat. Elle traduit la volonté des institutions de l’État : - préfecture de région
- Éducation nationale
- Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS)
- Agence nationale pour la Cohésion sociale et l’Égalité des chances (ACSé)
- Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE)
de s’engager ensemble et durablement dans la prévention contre les discriminations.

Dossier de presse discrimination

 
mardi 19 janvier 2010

INFO.3 Besançon le 4 février 2010 à l’Ensmm

Forum annuel organisé par le centre d’information et d’orientation (CIO) de Besançon à destination des élèves de 3ème et 3ème découverte professionnelle (DP) des collèges et des lycées professionnels

INFO.3 Besançon

Info3
Ce forum est organisé chaque année pour aider les jeunes collégiens à mieux connaître les formations, à affiner et préciser leur projet scolaire ou professionnel, voire pour bon nombre d’entre eux, à découvrir des formations méconnues, accessibles après le collège.
Au cours de ces forums les élèves de 3ème peuvent avoir un contact direct avec des représentants des formations et des métiers.

Acteurs

De nombreux organismes de formation sont présents massivement pour répondre à leurs interrogations sur les enseignements et les débouchés professionnels.
Lycées, lycées professionnels, centre de formation des apprentis (CFA) représentent les filières d’enseignement général, technologique et professionnel dans les domaines :
- agricoles
- sciences et techniques industrielles
- bâtiment et travaux publics
- hôtellerie et tourisme
- commerce
- secrétariat et comptabilité
- informatique
- transport
Info 3-bis

Professionnels de la santé, de l’éducation, du secteur social, de la police et de l’armée, des métiers de la communication, des nouvelles technologies, de l’artisanat, du droit, des banques, de l’assurance, de l’immobilier, de l’éducation, ainsi que les professionnels de l’orientation du CIO, seront présents pour animer les rencontres.

Ce forum s’adresse aux 21 collèges du bassin d’éducation de Besançon, ainsi qu’à 4 lycées professionnels ; ce qui représente 2 800 élèves de 3ème.
200 représentants des établissements de formations post 3ème : lycées, lycées professionnels, et CFA et de nombreux professionnels seront sur place.

Partenaires

Soutien financier de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, du Conseil général du Doubs et la Communauté d’agglomérations du Grand Besançon pour le transport des élèves, de l’ONISEP Franche-Comté et de l’École nationales supérieure de mécanique et des microtechniques (Ensmm).

En savoir plus

 
lundi 18 janvier 2010

Les Français et la réforme du lycée

Le C.S.A. a réalisé une enquête "Les Français et la réforme du lycée" pour
le ministère de l’Éducation nationale auprès d’un échantillon national
représentatif, les 6 et 7 janvier 2010. Parmi ses résultats, il est à
noter que plus de trois quarts des Français (76 %) se déclarent favorables
à la réforme du lycée.

En savoir plus

 
dimanche 17 janvier 2010

Renouvellement du label de la plateforme "Développement et intégration de solutions optiques" (DISO)

En décembre 2009, le ministère de la recherche a renouvelé pour deux ans le label de la plateforme technologique DISO

PTF IsoCette plateforme est le fruit d’une association du lycée polyvalent Victor Bérard de Morez, du lycée professionnel, du lycée polyvalent du Pré Saint-Sauveur de Saint-Claude et de l’association lunetière technologique du Jura.

Ce label, acquis suite à une enquête de conformité de l’Association française de normalisation (AFNOR) associée à un rapport d’expertise scientifique, garantit une rigueur et une qualité dans la réalisation des prestations de cette plateforme.

La plateforme optique franc-comtoise bénéficie ainsi d’une reconnaissance nationale depuis sa création en 2007, soulignant la pertinence de ses actions techniques auprès des entreprises et des laboratoires scientifiques régionaux et nationaux. Ces actions sont en parfaite adéquation avec la mission éducative des deux établissements scolaires impliqués.

Afin de pouvoir coordonner toutes ces prestations scientifiques, un groupement d’intérêt publique innovation et transferts de technologie (GIP ITT) a été créé et validé par le ministère afin de favoriser la coopération entre les établissements scolaires avec les entreprises en attentes de projets spécifiques.

Pour exemple, en 2009, la plateforme a réalisé dix-huit prestations pour sept entreprises nationales et suisses, deux associations et organismes publics, et deux laboratoires de recherche scientifique. Ces prestations s’appuient toutes sur l’expertise technique des différentes filières BTS des lycées associés. L’année 2010 s’annonce déjà plus prolifique encore, avec déjà seize projets à l’étude, référencés au mois de janvier.

Tout savoir sur les plateformes technologiques

Lycée polyvalent Victor Bérard - Morez

Lycée polyvalent du Pré Saint-Sauveur - Saint-Claude


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon