R

Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Un nouveau site pour les enseignants de collège et leurs élèves (...)

Rubrique Vie de l'académie

vendredi 27 novembre 2009

Un nouveau site pour les enseignants de collège et leurs élèves !

"Clés pour l’histoire", cette ressource destinée aux enseignants de l’académie et aux collégiens du Doubs, vient d’être officiellement lancée

VisuelCléspourhistoireDu Besançon gallo-romain reconstitué en 3D au récit des sabotages ferroviaires du groupe Tito… Du sceau de Richard, comte de Montbéliard, à la série complète des films sur Claude Nicolas Ledoux, retrouvez dans Clés pour l’histoire, les plus beaux objets, lieux, bâtiments, archives, documents, personnages du Doubs, sélectionnés pour leur intérêt pédagogique.

Chaque ressource fait l’objet d’une fiche documentée, accompagnée de nombreux compléments : photos, films, analyses, cartes, articles, enregistrements sonores...
Toutes sont directement liées aux programmes d’histoire de collège.
Une rubrique "activités" donne accès à des contenus complémentaires : corrigés, documentation...

Clés pour l’histoire

Pour des raisons de droits des œuvres représentées, le site est accessible grâce à des codes de connexion donnés par l’inspection pédagogique régionale.

Attention, ce site n’est accessible qu’aux élèves des collèges du Doubs.

- Vous êtes enseignants au collège, contactez-nous
- Élèves, parlez-en à votre professeur d’histoire.

"Clés pour l’histoire" a été réalisé par le CRDP de Franche-Comté, avec le soutien du rectorat de l’académie de Besançon, du Conseil général du Doubs, du Pôle patrimoine Franche-Comté. Il a bénéficié de l’aide de la direction de l’Inventaire de la région Franche-Comté.

 
mercredi 25 novembre 2009

Concours national de la Résistance et de la Déportation 2010

Thème 2010 : "L’appel du 18 juin 1940 du général De Gaulle et son impact jusqu’en 1945"

Le concours national de la Résistance et de la déportation (CNRD) a été créé officiellement en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations et particulièrement de la confédération nationale des combattants volontaires de la résistance (CNCVR). Ce concours a pour objectif de perpétuer chez les jeunes la mémoire de la résistance et de la déportation afin de leur permettre de s’en inspirer et d’en tirer des leçons civiques dans leur vie d’aujourd’hui.

À partir des circonstances et du contenu de ce texte fondateur, les candidats étudieront la portée de l’appel du 18 juin, ainsi que les engagements qu’il a suscités en France, dans l’empire français et à l’étranger.

Les sujets des devoirs individuels (première et quatrième catégories) sont élaborés, pour chaque académie, par une commission présidée par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional d’histoire et de géographie, désigné par le recteur. Cette commission est en outre composée d’un (ou deux) représentant(s) de chaque jury départemental désigné(s) par l’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’Éducation nationale, président du jury, qui veillera à désigner au moins un représentant des associations de résistants ou de déportés parmi ces représentants.

Calendrier

Les enseignants et les élèves sont invités à s’inscrire dès le début de l’année scolaire auprès de l’inspection académique de leur département.

Les épreuves sur table sont organisées vers la fin du mois de mars. Au même moment, les candidats doivent remettre leurs travaux collectifs.

L’appel du 18 juin 1940 et son impact en Franche-Comté

Des professeurs de services éducatifs des archives des quatre départements viennent de réaliser une brochure pour aider les professeurs à travailler sur le sujet du concours 2010.

L’appel du 18 juin 1940 et son impact en Franche-Comté - Site disciplinaire Histoire-Géographie

En savoir plus :

Bulletin officiel du 29 mai 2009
Eduscol

 
mardi 24 novembre 2009

"Course longue" à la Malcombe

Jeudi 19 novembre 2009, Madame le recteur s’est rendue aux dernières rencontres de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré (USEP) de la saison 2009/2010

USEPJoël Pasteur, président de l’USEP du Doubs et Roland Billot, directeur du service des sports de Besançon, ont pu parler à Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie, des actions menées en partenariat entre la ville de Besançon, l’Éducation nationale et l’USEP, et notamment des courses longues.

Le but de ces rencontres est de donner un objectif précis aux les enfants pour la programmation annuelle en éducation physique et sportive (EPS) dans leur classe.
Cette course longue USEP était la rencontre finale qui permet aux classes des différentes circonscriptions de terminer leur module d’ apprentissage en course travaillé en classe.

Chaque niveau de classe devait réaliser un contrat défini dès la rentrée : "Courir un certain temps à son rythme sans s’arrêter".
En attendant de courir ou après la course, chaque classe était invitée à participer à une course d’orientation sur le parcours permanent de la Malcombe.
Cette course d’orientation a un double objectif :
- les faire courir sans s’en rendre compte
- leur apprendre à s’orienter.
Plus de 120 classes de cycles 2 et 3 bénéficieront de ces organisations sur l’ensemble de la communauté d’agglomérations du Grand Besançon (CAGB).

USEP1_ Lors de la visite de Madame le recteur, les classes de Thise, Nancray, Bourgogne, Champagne et Granvelle ont ainsi pu présenter le résultat du travail effectué en classe durant les heures d’EPS.

Les activités du prochain trimestre seront axées autour de la randonnée, l’expression corporelle ou orientation pour les cycles 2 et 3, et jeux collectifs ou gymnastique pour le cycle 1.

Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré
14, rue Violet
25000 Besançon
Tél : 03 81 25 06 42
Fax : 03 81 25 06 45
Courriel
Usep - Doubs

 
vendredi 20 novembre 2009

10ème édition de la semaine École-Entreprise

Opération "L’élève au cœur de l’entreprise" du 23 au 27 novembre 2009

LOGOecole_entreprise La semaine École-Entreprise met l’accent sur un thème relayant des préoccupations partagées par les acteurs de l’éducation et du monde professionnel. Afin de marquer les dix ans de la relation école-entreprise, les partenaires ont opté pour une opération centrale, déclinée la même semaine sur l’ensemble de l’académie.

L’opération s’adresse en priorité aux lycéens professionnels, notamment aux élèves de seconde baccalauréat professionnel 3 ans. Dans l’académie environ 500 élèves et 30 entreprises se sont mobilisés.

Le thème "L’élève au cœur de l’entreprise" souligne l’intérêt pour les élèves de confronter leurs représentations avec les réalités économiques et professionnelles et de les ajuster. Quel meilleur moyen que l’immersion au cœur du fonctionnement d’une entreprise, en prise directe avec un cycle de fabrication ou avec l’élaboration d’une démarche de services aux usagers ?

Durant la semaine, les élèves se rendront dans les entreprises, où ils rencontreront des professionnels dans de nombreux secteurs d’activité. Aidés de leurs professeurs, les lycéens ont élaboré des questionnaires qui leur permettront de recueillir, puis d’analyser des informations précieuses sur les métiers, les conditions d’exercice, la formation, les contraintes et le parcours des professionnels rencontrés. Les résultats seront mis en ligne sur le site Internet académique afin de faire connaître au plus grand nombre les expériences vécues et les enseignements tirés.

Un temps fort est prévu le jeudi 26 novembre, avec la visite de l’entreprise Mantion à Besançon et la présentation de la "banque académique de stages". Ce nouvel outil est destiné à rapprocher les offres des entreprises et les besoins des établissements scolaires. Il sera ouvert aux élèves, aux entreprises et aux établissements de formation.

Semaine école-entreprise 2009 - Sommaire
Semaine école-entreprise 2009 - Presentation
Semaine école-entreprise 2009 - Calendrier détaillé des manifestations

 
vendredi 20 novembre 2009

Conférence "L’expertise comptable" organisée par le CIO de Lure

Mercredi 25 novembre 2009 à 14 h à l’amphithéâtre du lycée Georges Colomb

AfficheConf.expert comptableDans le cadre de la semaine école-entreprise, afin d’apporter une meilleure information aux élèves, étudiants, parents et professeurs, le centre d’information et d’orientation (CIO) de Lure organise une conférence sur l’expertise comptable avec comme intervenants :
- l’IUT de Besançon (département GEA)
- les lycées le Grand Chenois de Montbéliard et Pergaud de Besançon
- une élève en formation
- un professionnel

La conférence est ouverte à tous : Inscriptions auprès du CIO

Durée prévue : 1h30/2h
Lieu : amphithéâtre du lycée Georges Colomb
1, rue Georges Colomb
70200 Lure

Contact
Jean-Pierre Colnat, Directeur du CIO
Tél : 03 84 30 11 30
Courriel
CIO - Lure

 
lundi 16 novembre 2009

La fête de la science du 16 au 22 novembre 2009

XVIII ème édition de la fête de la science partout en France ! Toujours le même esprit festif, des rencontres et des découvertes et la volonté de partager des connaissances, d’éveiller la curiosité et de débattre

Fête de toutes les sciences

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche organise cette grande manifestation nationale, coordonnée en Franche-Comté par le Pavillon des sciences.

À Besançon, la mission de Culture scientifique et technique de l’Université de
Franche-Comté s’en fait le relais en proposant une opération phare et fédératrice : un village des sciences.
En cette année mondiale de l’Astronomie et du bicentenaire de la naissance de
Darwin, le thème national nous propose un voyage "Aux origines de la vie et de
l’Univers", thématique largement présente à Besançon.

Programme - Fête de la science 2009 Besançon

Communiqué de presse - exposition Rien sur Darwin

Contact

Jéremy Querenet
Mission de culture scientifique
Université de Franche-Comté
Tél. : 03 81 66 20 99 / 06 88 33 33 47
sciences-en-culture.univ-fcomte.fr

Site national

 
lundi 9 novembre 2009

Rencontre sur la réforme du lycée

Rencontre inter-académique à Strasbourg sur la réforme du lycée avec Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, le samedi 7 novembre 2009

HPIM3556Luc Chatel s’est rendu à Strasbourg le 7 novembre 2009 pour présenter la réforme du lycée aux académies de Besançon et de Strasbourg. Marie-Jeanne Philippe, recteur de l’académie de Besançon, a conduit à cette occasion une délégation de 85 personnels d’encadrement et de direction : inspecteurs d’académie du Doubs, du Jura, de la Haute-Saône, du Territoire de Belfort et leurs adjoints, conseillers techniques, inspecteurs pédagogiques du second degré, chefs d’établissement de lycée et collège et leurs adjoints.

Luc Chatel a rappelé que le nouveau lycée est "celui qui fait réussir chaque élève". Comment y parvenir ? Par une orientation plus personnelle, progressive et continue, un accompagnement personnalisé tout au long de la scolarité et une ouverture plus grande du lycée sur son époque
(apprentissage des langues, accès à la culture et responsabilisation des lycéens).

Au cours de la réunion, les participants ont pu échanger avec le ministre de manière approfondie et constructive sur les grands axes de la réforme qui prendra effet à la rentrée 2010 pour les élèves de seconde.

 
mardi 3 novembre 2009

Jean-Marc Milville, nouvel inspecteur d’académie du Jura

En prenant ses fonctions d’inspecteur d’académie du Jura, directeur des services départementaux de l’Éducation nationale (IA-DSDEN) le 4 novembre 2009, il succède à Roland Franiatte qui a fait valoir ses droits à la retraite

Jean-Marc Milville, nouvel inspecteur d'académie du JuraTitulaire d’une maîtrise de sciences naturelles, obtenue à l’université Paris XI Orsay en juin 1978, il débute sa carrière en 1980, comme professeur certifié de sciences naturelles en collège en Sierra Léone, puis dans les cités scolaires (lycée-collège) Paul Duez de Cambrai (Nord), puis Paul Scarron de Sillé-le-Guillaume (Sarthe), enseignant de la sixième à la terminale, chargé du laboratoire.

Reçu au concours de personnel de direction en 1990, il occupe successivement les postes de proviseur adjoint stagiaire du lycée polyvalent Lavoisier de Mayenne, intérim de direction durant l’année 1991-1992 puis adjoint du nouveau proviseur pendant l’année 1992-1993.
De 1993 à 1999, il est principal du collège Colbert de Cholet (Maine et Loire), proviseur du lycée professionnel industriel Brossaud (Loire Atlantique), puis des lycées Brossaud et Blancho (à dominante tertiaire) de Saint-Nazaire.
En juin 2007, il obtient le concours d’Inspecteur d’académie - Inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) administration et vie scolaire (AVS). De 2007 à 2009, Jean-Marc Milville était inspecteur d’académie adjoint de Seine Maritime à l’antenne du Havre.

Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’académie de Besançon et dans le département du Jura.

 
vendredi 23 octobre 2009

Séminaire des personnes-ressources "Éducation au développement durable"

Mardi 20 octobre 2009, à l’IUFM Montjoux de Besançon

Conçu comme un outil de formation pour les personnes-ressources en éducation au développement durable (PR-EDD), le séminaire du 20 octobre 2009 a accueilli 120 stagiaires à l’IUFM Montjoux (enseignants de différentes disciplines, CPE, agents…)

Déroulement de la journée

Après quelques rappels sur le concept de développement durable, la matinée a été consacrée à un cadrage institutionnel de l’éducation au développement durable (EDD). Il s’agissait de montrer, dans un premier temps, les différents aspects de la phase de généralisation de l’EDD dans laquelle le ministère de l’Éducation nationale est engagé depuis 2007 : généralisation dans les programmes disciplinaires et introduction de l’EDD dans la vie et la gestion des établissements.
L’objectif était également de présenter une sélection de sources en EDD et d’insister sur les postures à adopter lorsqu’on éduque au développement durable.
La seconde partie de la matinée était occupée par une présentation de l’EDD dans l’académie : le pilotage, les axes de travail pour 2009-2010 et le rôle des personnes ressources. Un temps d’échange a clôturé la matinée.

SeminaireEDDL’après-midi a été consacrée à la présentation concrète de projets "EDD" conduits dans les établissements de l’académie :
- projets conduits dans les collèges : collège Cassin de Noidans-lès-Vesoul, collège La Source de Mouthe, Collège Val de Rosemont de Rougemont-le-Château
- projets menés dans les lycées : lycée du Pré Saint-Sauveur à Saint-Claude
- projets conduits dans les lycées professionnels (présentation par Thierry Falconnet, inspecteur de L’Éducation nationale - enseignement technique / enseignement général (IEN-ET/EG) en lettres et histoire-géographie).

Il a été rappelé aux personnes-ressources, que la démarche "établissement en démarche de développement durable" (E3D) privilégiée par le ministère, repose sur une charte nationale de l’établissement E3D, dont la parution est attendue prochainement.
La présentation d’établissements engagés dans la démarche "Agenda 21" (lycée Xavier Marmier de Pontarlier, lycée Victor Hugo de Besançon), promue par les collectivités territoriales, a achevé l’après-midi. Chaque présentation a été suivie d’un temps d’échange avec les PR-EDD.

Bilan de l’opération

Le recteur, Marie-Jeanne Philippe, a clôturé le séminaire en rappelant que l’EDD était l’une des quinze priorités de la rentrée 2009. Elle a insisté sur la nécessaire prise en charge de l’EDD par l’ensemble des disciplines qui doivent s’efforcer de mettre en œuvre les trois piliers du développement durable.
Elle a rappelé la nécessité de dresser un bilan de l’EDD dans l’académie et a décliné les principaux axes de travail 2009-2010, soulignant que l’EDD est partie intégrante de l’éducation à la citoyenneté et, en tant que telle, constituera un des éléments du prochain projet académique.

Le recteur a également évoqué la nécessité d’évaluer les acquis des élèves en EDD, en lien avec le socle commun des connaissances et des compétences, en mettant en œuvre les indicateurs élaborés par le groupe technique EDD.
Enfin, le recteur a souhaité que soient mis en évidence les liens entre l’EDD et la formation sur les métiers intégrant une dimension développement durable, en rapport avec les évolutions proposées par le Grenelle de l’environnement.

Éducation au développement durable dans l’académie

Contacts :
Didier Thellier, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) de SVT
Gilles Bulabois, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional (IA-IPR) d’histoire-géographie

 
jeudi 22 octobre 2009

La scolarisation des enfants du voyage dans l’académie

Une exposition photographique itinérante

Comment établir une passerelle culturelle entre les familles des enfants du voyage et celles des enfants sédentaires ?

Le Casnav de Besançon apporte une réponse inédite en confiant un appareil photo à deux enfants du voyage, parmi la trentaine accueillis au collège du Mortard à Lure. Une sélection des clichés réalisés a permis de monter une expo photo itinérante consacrée aux voyageurs. Après le vernissage qui s’est tenu au collège de Lure le 5 octobre dernier, l’exposition sera présentée pendant un mois, dans les collèges entrés dans le dispositif d’accueil des enfants du voyage :
- collège Jean Rostand de Luxeuil-les-Bains en novembre
- collège Jacques Brel de Vesoul en décembre
- collèges Claude Nicolas Ledoux et Mont Roland de Dole au second trimestre de l’année scolaire

À cette exposition sont associées la visite de camions écoles, une information aux élèves et une formation destinée aux personnels sur la culture des voyageurs. Ce dispositif, unique en France, est le fruit d’une volonté commune à tous les acteurs et partenaires mis en réseau par le centre académique pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage (CASNAV) de Besançon.

Camion

Des camions écoles à la rencontre des familles et des enfants du voyage

La Haute-Saône est engagée dès 1992 dans la scolarisation des enfants du voyage, avec le lancement d’un premier camion école, puis d‘un second en 1998. Ces classes itinérantes ont constitué un pont entre l’école et les familles pour aider à la scolarisation des enfants. Un coordonnateur, nommé par l’inspecteur d’académie de la Haute-Saône, a renforcé le dispositif en associant l’Aide à la scolarisation des enfants tsiganes (ASET), l’Association franc-comtoise des gens du voyage et Gadjé, qui œuvrent à la fois en direction des familles itinérantes et des écoles susceptibles d’accueillir les enfants.

La Haute-Saône pionnière dans la scolarisation des enfants du voyage

Ce dispositif haut-saônois a montré son efficacité, faisant passer de 60 à 300 (entre 2002 et 2006) le nombre d’enfants recensés dans les écoles et les collèges du département. Il était naturel que le CASNAV de Besançon propose au coordonnateur départemental une mission élargie à l’ensemble de l’académie. Depuis la rentrée 2009, un troisième camion école est venu enrichir le dispositif qui couvre désormais la Haute-Saône, l’aire urbaine de Belfort-Montbéliard, Besançon et Dole.

Dans l’académie, cette action vient en complément de la centaine d’écoles maternelles et élémentaires et des cinq collèges qui accueillent des enfants du voyage. Par ailleurs, de nombreuses actions de formation et d’information en direction des enseignants, des collectivités, des organismes et des associations sont conduites par le CASNAV.
Enfin, les rencontres entre voyageurs et sédentaires sont favorisées par l’organisation de temps forts au sein des écoles et des établissements scolaires.

Pour plus d’informations

Jean-Pierre Pheulpin
Coordonnateur pour la scolarisation des enfants du voyage,
chargé de mission au CASNAV de Besançon

Gens du voyage 70 (Site commun CASNAV, ASET, Gadjé)


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon