R

Rubrique Éducation à la sécurité routière

La sécurité routière

Le plan départemental d’actions de sécurité routière

La sécurité routière

Le risque routier constitue la première cause de mortalité chez les jeunes de plus de 10 ans. La lutte contre l’insécurité routière, priorité nationale, sollicite tous les services de l’État pour faire progresser la sécurité sur la route.

Le bilan de l’accidentalité routière en 2014 établi par l’observatoire national interministériel de la sécurité routière (O.N.I.S.R.) montre une baisse de la mortalité des 18 - 24 ans, estimée à - 8 %. Toutefois, cette tranche d’âge représente 17 % de la mortalité routière, mais seulement 9 % de la population.

Le ministre de l’intérieur a présenté le 26 janvier 2015, 26 mesures pour une nouvelle mobilisation autour de la sécurité routière. Elles s’articulent autour de quatre axes :
- sensibiliser, prévenir, former
- protéger les plus vulnérables
- lutter sans relâche contre les infractions graves
- améliorer la sécurité des véhicules et des infrastructures.

Le ministre chargé de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche intègre dans ses programmes l’éducation à la sécurité routière dès le plus jeune âge, afin de faire évoluer les comportements. Cette éducation est présente sur toute la durée de la scolarité de la maternelle au lycée. Elle est validée par plusieurs attestations scolaires de sécurité routière (A.P.E.R., A.S.S.R.1, A.S.S.R.2).

Textes de référence Éduscol

Le plan départemental d’actions de sécurité routière

Le plan départemental d’actions de sécurité routière est l’outil permettant d’impliquer et d’associer l’ensemble des acteurs pour mener une politique globale visant à faire évoluer durablement les comportements.

Élaboré chaque année, il recense toutes les actions menées par les services de l’État et les associations partenaires. Il s’inscrit dans la politique départementale de sécurité routière définie par le document général d’orientation 2013 - 2017, signé par le préfet, le président du conseil départemental et le procureur de la république.
Les enjeux retenus sont :
- les addictions
- la vitesse
- les jeunes
- les usagers vulnérables
- la ceinture de sécurité et les distracteurs.

Le bilan annuel de l’accidentalité dans le département permet de prioriser les axes de travail et de définir les actions.

La préfecture du Jura, en attribuant une enveloppe financière à l’inspection académique, permet de soutenir les actions d’éducation à la sécurité routière dans les établissements scolaires du premier et du second degré.

Contact

Laurence Salvatori
Conseillère pédagogique départementale EPS
Correspondante départementale sécurité 1er et 2nd degré
Tél : 03 84 87 27 35
Courriel
335 rue Charles Ragmey
B.P. 602
39021 Lons-Le-Saunier Cedex

services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon