Logo Rectorat de l'académie de Besançon
ac-besancon.fr
Accueil > Académie > Actualités > En établissements > Inauguration officielle du club Unicef jeunes au collège Jean Bauhin (...)

Rubrique En établissements

mardi 16 février 2010

Inauguration officielle du club Unicef jeunes au collège Jean Bauhin d’Audincourt

Inauguré le 29 janvier 2010, ce club ouvert aux élèves volontaires depuis la rentrée regroupe neuf élèves

Pour officialiser cette entité, la communauté éducative du collège et les personnalités de la ville d’Audinourt se sont retrouvées pour participer à cette inauguration.

MembresClubUnicef

Objectifs

- sensibiliser les élèves du collège aux droits des enfants (préparation de la journée du 20/11/2009 au collège : affiches/panneaux)
- découvrir comment d’autres enfants vivent (correspondance avec un collège au Sénégal) grâce à l’association Kawral d’Audincourt
- créer un blog, des jeux, organiser la vente de cartes de l’Unicef

Actions

Pour fêter le 20° anniversaire de la Convention des droits des enfants, le club Unicef du collège a donc préparé une petite exposition où il est répertorié les dix droits les plus importants des enfants, sous forme de panneaux, de mains ou de ribambelles. Cette exposition fut visible par tous les élèves du collège car elle a été installée sous le préau durant une semaine en novembre dernier.
D’autres actions auront lieu en cours d’année.
Unicef2JPG
Dernière action menée : vente de cartes de vœux au profit de l’Unicef en décembre.
Cette inauguration fut donc aussi l’occasion pour les élèves de remettre à Mme Silvant, au profit de l’Unicef, les sommes récoltées lors de la vente de ces cartes de vœux.
Madame Duquet, professeur d’histoire-Géographie et Madame Péana, professeur de lettres, à l’origine de la création du club, ont rappelé les objectifs poursuivis par le club et des élèves ont donné des exemples de réalisations déjà menées et à venir. Les élèves du club participeront en septembre 2010 au dixième anniversaire de la veillée de la paix organisée par la ville d’Audincourt.

Contacts

Sylvaine Duquet
Lucie Péana
Tél. 03.81.90.26.65

Ville d’Audincourt

 
vendredi 5 février 2010

Expérimentation cartable numérique pour les sixièmes du collège Goscinny de Valdoie

Depuis la rentrée de septembre 2009, le cartable numérique est devenu le nouvel outil pédagogique pour les cinq classes de 6ème

exemple livre numérique techno

Une innovation pour tous

Pour cette expérimentation, trois partenaires sont engagés : l’État, le rectorat et le Conseil général.
Le cartable numérique est utilisé dans quatre disciplines : maths, histoire-géo, technologie et sciences de la vie de la terre.

Le Conseil général a équipé chaque salle d’un vidéoprojecteur et d’un ordinateur relié au haut débit. Il a mis à disposition une classe mobile mac de seize postes, avec un vidéoprojecteur et une imprimante laser couleur.
Les manuels sont mis à disposition dans l’environnement numérique de travail (ENT) Scolastance. Ils peuvent être consultés à la maison ou projetés en classe.

Intérêts de l’outil

- réduire le poids du cartable
- familiariser encore plus les élèves avec les techniques de l’information et de la communication
- changer les pratiques pédagogiques.

Contact

Alain Pretot, professeur de technologie

Collège Goscinny - Valdoie

 
mardi 2 février 2010

"La cuisine, un art au gré du temps" au collège Jules Grévy de Poligny

Journée médiévale le 28 janvier 2010, pour tous les collégiens

CllgPolignyDepuis deux ans, le collège s’investit dans une démarche agenda 21. Un des axes choisis par l’établissement est "Se sentir mieux au collège". Une telle action participe à un meilleur bien être des élèves, notamment sur le temps de la demi-pension.
L’ouverture sur le monde : une des priorités du contrat d’objectifs mais également du projet d’établissement est de développer les activités culturelles, sachant que la plupart des élèves proviennent de villages.
Ce projet s’intéresse à l’art dans le contexte de l’enseignement de l’histoire des arts.
Des prolongements sont prévus durant l’année : visite du musée de Saint-Claude - Musée de l’Abbaye et du patrimoine architectural local en lien avec le Moyen-Age.

Une opération pluridisciplinaire originale

Faire découvrir aux élèves l’histoire des arts dans le cadre de la restauration collective en associant autour du projet une équipe pluridisciplinaire : des enseignants d’arts plastiques, de musique, d’histoire géographie, les ateliers alimentation et menuiserie de Segpa, l’équipe de cuisine et des partenaires extérieurs.

Tous les élèves demi-pensionnaires et les personnels, soit plus de 400 participants ont bénéficié de cette action.

Les animateurs du projet étaient :
- M. Demangel, cuisinier
- M. Richard, CPE
- Mme Dimovitch et M Gallasso, professeurs en Segpa
- M. Combe, professeur de menuiserie en Segpa
- Mme Porcheret professeur de cuisine en Segpa
- Mme Lecoultre, professeur d’arts plastiques
- M. Lonchampt, professeur de musique
- Mme Leduc, professeur de français

Une journée riche en divertissements

Jeudi 28 janvier, un programme alléchant attendait les élèves sur le temps du repas. Les tables du restaurant scolaire étaient disposées en carré avec nappes et décorations, les murs couverts de blasons et de menus réalisés par les élèves.
La chaîne du self arborait également une décoration médiévale. En cuisine le chef et son équipe, assistés du cuisinier du restaurant "Le relais médiéval" à Nozeroy et d’élèves de section d’enseignement général et professionnel adapté (Segpa) de l’atelier alimentation avaient préparé un repas digne d’un banquet moyenâgeux : hypocras au jus de raisin épicé, pâté au porc et épices, beignet aux champignons, comté et épices, soupe d’ortie servie dans un petit pot en grès, bœuf mariné au vin rouge avec des épices et cuit braisé, purée de pis avec carotte glacée au cumin, faisselles sucrée à la cassonade et fruits rouges, mendiants, beignets au miel et poire cuite au vin rouge glacée à la cannelle.

Plaisir des palais mais aussi des yeux

Animation médiévale_CllgPoligny2Le spectacle était aussi dans la salle : chants du Moyen-Age , jonglerie avec bolas par des élèves en costumes (la Séquanaise). Un magicien, fou du roy montrait quelques tours aux élèves.
En début d’après-midi des élèves de 5ème contaient des fabliaux au CDI.
La journée se terminait à 15h30 par une remise des prix (concours de décoration de menus et concours de blasons).
De magnifiques assiettes en bois tournées par les élèves de segpa de l’atelier menuiserie, et des friandises réalisées par l’atelier alimentation étaient offertes aux lauréats du concours.

Contact

Jacques Renaud, principal
Tél. : 03 84 37 12 61

Collège Jules Grévy - Poligny

 
mercredi 27 janvier 2010

Luxeuil - Ouagadougou

Projet "Songre" au Burkina Faso : construction d’un centre de formation d’enfants orphelins et nécessiteux, du 22 janvier au 8 février 2010 pour les neufs élèves de terminale C.A.P. maçons-carreleurs du lycée Beauregard

LuxeuilOuagadougou
L’ensemble de l’équipe éducative de la classe a eu une présentation du projet dans son ensemble à la rentrée 2009. Après concertation, des orientations ont été décidées dans le but de guider les élèves et de leur faire mieux connaître l’Afrique et le Burkina Faso. Sa géographie, son climat, son histoire, ses coutumes et sa culture. Une approche sur l’alimentation, l’hygiène et la santé a été également nécessaire, de même que des notions sur l’environnement et le développement durable.
En atelier, une étude des plans et la technique de construction traditionnelle en voutes nubiennes avec des briques de terre compressée ont été abordées.
Sur place, trois enseignants accompagnateurs (dont un spécialiste en maçonnerie) encadrent les jeunes.

Objectifs culturels et professionnels du séjour

- culturels avec découverte d’un continent et sa culture : visite de musées et du palais de Kokologho, visites de villages artisanaux, visites de réserves d’animaux, rencontre d’artistes, spectacles, musique, percussions…
- professionnels avec : construction d’un centre de formation, réalisation en briques de terre compressée d’une structure modulaire en voutes nubiennes,
construction écologique et traditionnelle, à partir de terre récupérée sur le site.

LuxeuilOuagadougou2

Accompagnement Technique

L’association Afriq’Energies du lycée Pierre-Adrien Pâris de Besançon (20 ans d’existence au Burkina)

Accompagnement financier

- la Région de Franche-Comté dans le cadre du Fonds régional d’aide aux projets innovants (FRAPIL)
- le ministère de la coopération et de la francophonie
- le ministère de l’Éducation nationale,
- le lycée, les familles et le foyer socio-éducatif
- d’autres partenaires, comme : la Banque populaire, le Rotary club, Auchan, Sonobat, ATS, les établissements Comelor, Parisot et Bâtiloisirs.

En plus, l’opération minibus !

Par ailleurs, profitant de cette opération, un minibus sera livré Ouagadougou. En effet, depuis juin 2008, un minibus du lycée de 22 places appartenant précédemment à la Région a été mis en réforme et stationne au lycée Beauregard.
Après réparation et remise en état par le lycée professionnel Henry Fertet (Gray), le véhicule rejoindra le Burkina.

Contact

Chris Contini, proviseur adjoint
Mél de l’établissement
Tél. : 03 84 40 09 89

Lycée Beauregard - Luxeuil

Lycée Henri Fertet - Gray

 
mardi 26 janvier 2010

Projet Louho : des élèves du lycée Montjoux au Bénin

Une classe de bac pro électricien part installer des panneaux solaires dans une école d’enfants sourds, à Louho, quartier de PortoNovo

Une action de solidarité

LogoLouhoEn partenariat avec l’association Asunoes-France (ASsociation UNiverselle qui Oeuvre pour l’Épanouissement des Sourds) et l’entreprise Somega, à l’initiative de Patrick Perrod, enseignant d’électrotechnique, le lycée professionnel Monjtoux de Besançon participe à cette action pédagogique et culturelle dans le cadre de la formation professionnelle des élèves de la filière métiers de l’électrotechnique.

Douze élèves sont concernés, encadrés par quatre enseignants : Astrid Casalta, Ghislain Guille, Patrick Perrod et Agnès Ragot.

L’objectif est de permettre aux élèves de mettre en pratique leurs connaissances techniques, de favoriser leur ouverture culturelle et de sensibiliser ces futurs citoyens à la solidarité.

Un projet en plusieurs étapes

Ce projet, qui a débuté en 2008-2009, se poursuit en 2009-2010 et se concrétisera du 17 novembre au 03 décembre 2010 avec la réalisation à Porto Novo, au Bénin.
Dans le cadre du projet pluridisciplinaire à caractère professionnel (PPCP), les élèves élaborent un dossier reflétant le travail de recherche sur les différents aspects du projet :
- rencontre avec Raymond Sekpon, directeur exécutif de l’école de Louho, le 4 décembre 2008
- mise en place d’une correspondance épistolaire entre les onze élèves du lycée Montjoux et ceux de l’école de Louho.
- application pédagogique dans la discipline technique : dimensionnement
de l’installation en fonction des contraintes liées aux besoins énergétiques de l’école et à la situation géographique du site
- réalisation de l’installation sur site et mise en service : raccordement des
modules photovoltaïques, des régulateurs, batteries et onduleur ; connexion de l’ensemble des constituants à l’installation.
- chantier N°1 : Installation photovoltaïque sur le toit de l’internat (six élèves avec un enseignant et un professionnel de la société Somega)
- chantier N°2 : Réalisation de l’installation électrique complète de l’internat
(équipe de six élèves avec un enseignant d’électrotechnique)
- intégration d’un élève bachelier béninois sourd à la formation Greta
Énergies renouvelables 2010. Le stagiaire ayant suivi cette formation deviendrait l’interlocuteur technique en charge du suivi, de l’entretien et du développement de l’installation photovoltaïque de l’école de Louho.
- création d’un projet bibliothèque : mise en place d’une utilisation rationnelle
et efficace de la bibliothèque de l’école de Louho. Collaboration documentaliste du lycée Montjoux / responsable bibliothèque de Louho
- création d’un blog dédié au séjour au Bénin, à partir de l’élaboration d’un carnet de voyage (vidéos, photos, textes)
- exploitation technique et culturelle après le séjour à travers une exposition et l’alimentation du blog

LouhoMontjoux

Des objectifs variés

- mettre en pratique les savoir-faire et les compétences techniques acquises
par les élèves de lycée professionnel : participer à l’étude, à la mise en place et aux raccordements des constituants d’une installation solaire photovoltaïque de type isolée
- favoriser l’ouverture culturelle des élèves : découvrir un pays, le Bénin, à
travers son activité économique et artisanale, comparer le mode de vie des grandes agglomérations aux villages, enrichir les connaissances historiques relatives notamment à la colonisation et à l’esclavage
- rendre l’élève acteur d’un projet d’éducation au développement durable et
agir pour de nouvelles pratiques solidaires
- échanger et communiquer avec les habitants de la région et les élèves sourds de l’école
- vivre en groupe, partager les émotions, s’adapter aux conditions de vie du pays

Contact

Astrid Casalta, documentaliste
Lycée professionnel Montjoux - Besançon
Entreprise Somega - Besançon
Association Asunoes-France - Chaucenne (25)

 
mardi 26 janvier 2010

Nouvelle formation d’initiative locale (FCIL) au lycée Viette de Montbéliard

FCIL en un an de "Technicien de maintenance des véhicules électriques" (TMVE), une formation unique en France

À l’heure actuelle, les entreprises ne trouvent pas de techniciens à même d’effectuer des opérations de maintenance curative et préventive sur le marché des véhicules électriques où elles opèrent.
Cela pose un problème pour répondre à certains appels d’offres, puisque la prestation maintenance est difficilement envisageable. La nouvelle formation d’initiative locale (FCIL) proposée par le lycée, vise à y remédier d’autant plus qu’elle a obtenu sa labellisation par le pôle "Véhicule du futur".

Viette

Ainsi, le lycée Viette engagé dans le label Agenda 21, pour prôner le développement durable peut se targuer d’appliquer ses principes à son offre de formation, c’est avec satisfaction que le lycée a répondu à une attente de la société FAM et plus largement des entreprises engagées dans la démarche des véhicules électriques.
Le lycée a en effet ouvert une (FCIL) en un an de Technicien de maintenance des véhicules électriques (TMVE). La section accueille 12 étudiants en formation initiale et continue.
Cette formation vise à qualifier des apprenants de niveau IV (bac pro) et au-delà, issus de la formation automobile, de la formation électronique/électrotechnique, afin de les rendre employables en maintenance de véhicules électriques.
La formation s’étend sur 9 mois :
- 12 semaines en établissement
- 19 semaines de formation en milieu professionnel

Les filières d’embauche, être technicien :
- dans des entreprises de véhicules électriques
- chez des opérateurs de location de véhicules électriques ,
- pour des municipalités ayant un parc de véhicules électriques,
- pour des concessions offrant dans leur catalogue une gamme de véhicules électriques et /ou hybrides

Les partenaires industriels sont principalement :
- FAM à Étupes
- Phénix International à Gray
- Peugeot Motocycles (PMTC) à Mandeure
- Carrosserie Lidy à Frais

Lycée Viette - Montbéliard

 
mardi 26 janvier 2010

Échange franco-suédois au lycée Georges Colomb de Lure

Du 17 au 20 Janvier 2010, dans le cadre du partenariat Atlas

Le lycée Georges Colomb a signé un partenariat pour l’année scolaire 2009-2010 avec l’école d’Almunge, une petite ville suédoise du comté d’Uppsala, située à une soixantaine de kilomètres au nord de Stockholm.

Le programme Atlas a pour objectif de faire découvrir aux élèves français et suédois la culture d’un pays qu’ils connaissent généralement peu.
Pour les professeurs suédois, il s’agissait de la deuxième visite dans l’établissement où ils reviendront encore à deux reprises, début mars et début mai 2010.

SuedoisColomb

Chaque visite est pour eux l’occasion d’assister à des cours de langues étrangères, de sciences économiques et sociales, d’histoire-géographie et d’observer les pratiques pédagogiques françaises. C’est aussi le moment idéal pour faire le point sur l’avancée des activités inscrites dans le programme Atlas.
Celles-ci sont très variées : il s’agit de faire, par exemple, à partir de 4 photos, une présentation de soi-même, de sa maison et de son lieu préféré, d’élaborer une liste des 10 personnalités nationales les plus célèbres dans nos pays respectifs, de sonder les autres élèves pour connaître leurs opinions sur le clonage et les manipulations génétiques, de faire découvrir un sport inconnu dans le pays partenaire ou d’échanger des adresses mails.
Tout se fait par le biais des Tice et d’Internet en utilisant le français, l’espagnol ou l’anglais.

Une cinquantaine d’élèves se sont bien volontiers impliqués dans le projet et toutes les activités figureront au fur et à mesure de leur réalisation sur les sites web des deux établissements.

Sept élèves et deux professeurs passeront une semaine du 13 au 20 mars 2010 à Almunge skola, dans le cadre de d’un échange dont la première partie a eu lieu du 19 au 26 Septembre 2009.

Contact

Tél. : 03 84 89 03 80
Courriel

Lycée Georges Colomb - Lure

 
lundi 18 janvier 2010

Le 205 Africa Raid pour les lycéens de Viette - Montbéliard

Sept élèves de "Maintenance des véhicules automobiles" dans les dunes de Tunisie à la Toussaint 2009

Concilier passion automobile, savoir faire pédagogique et dons aux plus démunis

205 AfricaRaid 2010VietteDeux professeurs de "Génie Mécanique Engins", M. Faes et M. Weber ont emmené sept élèves de Terminale Bac Pro et Terminale BEP, en Tunisie pour participer au "205 Africa Raid".
Le "205 Africa Raid" n’est pas une course, il n’y a pas de classement. La dernière édition a regroupé cinquante 205 affrétées pour supporter 2 000 km de désert tunisien avec des étapes variées : sur sables, pistes caillouteuses, relief marqué, traversée d’un lac salé asséché.

L’objectif est avant tout de réunir des passionnés, de découvrir paysages, population, culture du sud tunisien. Pour les élèves, l’expérience de la maintenance dans des situations extrêmes est plus que formatrice et fructueuse.
L’aventure comporte un volant humanitaire dont les élèves sont fiers. Il y a deux ans, c’est 15 000 € de matériel d’analyse ophtalmologique qui avait été emmené dans le sud du Sahara. Cette fois, ce sont des défibrillateurs, des pansements et des médicaments, soit plus de 10 000 € qui ont été acheminés par les jeunes élèves du Bac "Pro Maintenance des véhicules" à un dispensaire isolé du sud tunisien.

Contact

Sylvie Klatt, proviseur adjoint

Lycée Viette - Montbéliard

 
mercredi 13 janvier 2010

Dialogue avec les petits enfants de Pierre et Marie Curie

126 élèves du lycée général et technologique Jules Viette de Montbéliard ont rencontré deux grands scientifiques

Helene_Langevin_Le_Pays

Une rencontre exceptionnelle

Enfants de Frédéric et Irène Joliot-Cuire et petits enfants de Pierre et Marie Curie, étaient invités par le Pavillon des sciences à un "bar des sciences" à Montbéliard le 15 décembre dernier.
Le lendemain, ils sont venus dialoguer pendant deux heures avec les élèves du lycée Viette avant de prendre leur repas avec les élèves du club scientifique et les enseignants organisateurs de la rencontre.

- Hélène Langevin est directeur de recherche honoraire à l’Institut de physique nucléaire d’Orsay.
- Pierre Joliot, est directeur de recherches honoraire en bioénergétique cellulaire, médaille d’or du CNRS et membre de l’Académie des sciences.
Ils étaient accompagnés de Jean-Pierre Camilleri, directeur honoraire de l’Institut Curie et de Renaud Huynh, directeur du musée Curie.

photo_EST_REPUBLICAIN

De nouvelles vocations ?

La rencontre préparée pendant un mois avec les professeurs de sciences, de documentation, de philosophie et d’histoire a enthousiasmé les élèves de la filière scientifique et de la première année de classe prépa.
Ils ont découvert que Pierre et Marie Curie, leurs enfants et petits enfants étaient non seulement de grands scientifiques passionnés par la science, mais également des humanistes qui se sont engagés pour les grandes causes de leur époque : pour l’émancipation des femmes, pour la paix, dans la résistance contre l’occupant nazi, pour le développement de la culture scientifique...

Au-delà des aspects historiques, les lycéens ont également amené le débat sur les enjeux scientifiques d’aujourd’hui : la recherche, les questions d’éthique, la responsabilité des scientifiques, les relations entre la société et la science.

Une rencontre passionnante qui a élargi l’horizon et enrichi la réflexion de ces jeunes scientifiques et, peut-être, suscité des vocations.

Les animateurs du projet

- Valérie Hilaire, documentaliste
- Mariane Baldacci, professeur de mathématiques,
- François Lachambre, professeur de physique appliquée,
- Pascal Rémond, animateur du pavillon des sciences

Lycée Viette - Montbéliard

 
vendredi 8 janvier 2010

Semaine européenne de réduction des déchets

Du 21 au 29 novembre 2009, au lycée Georges Colomb de Lure

Objectifs

Sensibiliser la communauté scolaire au gaspillage et aux déchets produits

Déroulement

- exposition sur les déchets dans le Hall (Cité de sciences)
- mise en place de récupérateurs de cartouches d’imprimantes et d’anciens téléphones portables (et affiches de sensibilisation crées par deux classes de secondes)
- sensibilisation au gaspillage du pain de la cantine (équivalent de 45 pains longs jetés en quatre jours soit 15%) réalisation d’une pyramide du pain jeté
- mise en place d’une Charte du Lycéen : dix gestes pour le respect du Développement Durable avec commentaire des professeurs principaux

Partenaires

- l’Adème (pour labelliser la semaine)
- la Cité des sciences (exposition)
- LVL (récupérateurs) en lien avec la fédération de maladies orphelines (FMO)
- L’Est républicain et Le Pays (articles de presse)

Colomb

Contact

Marie-Jeanne Grandmougin, proviseur-adjoint
Tél. : 03 84 89 03 80

Lycée Georges Colomb - Lure


services en ligne

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Instagram - académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon