Accueil > Académie > Actualités > Vie de l’académie > Collège du Mortard - Éducation à la citoyenneté

Rubrique Vie de l'académie

mardi 14 avril 2009

Collège du Mortard - Éducation à la citoyenneté

Une semaine sur le thème de la solidarité.

Du 14 au 17 avril 2009, dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté, le collège du Mortard à Lure organise une semaine sur le thème de la solidarité.
Jeudi 16 avril l’établissement accueillera nombre d’associations prestigieuses pour un "forum de la solidarité" (Amnesty International, MRAP, MSF, Croix Rouge, Livres sans Frontières, Aide et Action, Artisans du Monde, UNICEF, Restos du cœur…). Une exposition permanente avec débats et projection de documentaire aura lieu toute la journée.

Planning des forums des associations du jeudi 16 avril

 
vendredi 10 avril 2009

Dialoguez en direct avec Mme le recteur

Mercredi 15 avril 2009 de 18h à 20h

Chat avec le recteur - mercredi 15 avril 2009Mme le recteur répondra en direct aux questions des lycéens, sur le thème "Des parcours mieux adaptés, une orientation optimisée, pour une meilleure réussite après le bac". Un rendez-vous à ne pas manquer...Alors tous à vos claviers !

Connexion au chat mercredi 15 avril à partir de 18 heures

 
vendredi 10 avril 2009

Indicateurs de résultats des lycées

Session 2008

L’académie de Besançon affiche des indicateurs de résultats des lycées honorables à la session 2008 du baccalauréat général, technologique et professionnel. Il faut rappeler que les résultats aux baccalauréats généraux et technologiques progressent depuis plusieurs années, particulièrement en juin 2008 avec la série Sciences et technologies
de la gestion (STG), dont les résultats étaient jusque-là nettement en retrait par rapport aux autres séries.

Les indicateurs 2008 ont été affinés par rapport à ceux de 2007. Ils intègrent le niveau moyen des élèves qui entrent en seconde en prenant en compte les résultats des épreuves écrites au diplôme national du brevet, ainsi que des données sur la composition socio-démographique de chaque lycée. Ces deux points permettront de mesurer avec plus de précision les effets des actions menées dans les lycées pour la réussite des élèves.

Indicateurs de résultats des lycéesSuite à la prise en compte de ces nouvelles données, la comparaison avec les résultats 2007 ne peut donc être faite complètement. Il est néanmoins possible de constater que la politique conduite au niveau académique tend à améliorer le niveau global de performances des établissements.

Avoir le plus de lycées durablement performants est naturellement l’objectif autour duquel s’organise le travail de l’ensemble de la communauté éducative, afin de conforter et d’accroître le dynamisme de l’académie. Pour exemple, citons le travail de fond mis en place depuis plusieurs années pour réduire les redoublements en collège et en lycée.
L’âge moyen d’accès au bac est ainsi en diminution, ce qui est important pour inciter les jeunes bacheliers à poursuivre des études supérieures.

Mais, faire partie des bons ou des très bons lycées ne peut être une fin en soi pour un établissement. Ces indicateurs, riches d’enseignements, seront analysés en profondeur. Ils doivent être le moyen de s’interroger sur la politique conduite et à conduire dans le lycée pour permettre à chaque élève d’atteindre le meilleur de lui-même.

En effet, ce ne sont pas les lycées réputés les plus attractifs ou ceux qui font redoubler le plus qui sont forcément les plus performants. Les bons résultats ne sont pas toujours là où on les attend !

Pour les lycées les moins performants, un accompagnement particulier leur sera apporté par la contractualisation avec le rectorat sur quelques objectifs essentiels qui seront poursuivis durant plusieurs années, jusqu’à ce que l’amélioration de leurs résultats soit bien assise. De tels contrats ont déjà été signés à la rentrée 2008. Les premiers effets devraient se faire sentir dès l’an prochain.

Enfin, l’accès au baccalauréat dans les meilleures conditions ne peut être déconnecté de ce qui se passe avant et après le bac. Il est important que chaque établissement analyse ce que deviennent ses bacheliers. C’est le but de l’enquête bacheliers menée désormais chaque année. Chaque lycée public et privé vient de recevoir la situation des poursuites d’études de ses bacheliers 2008.


Les établissements de l’académie relativement performants

La réussite au baccalauréat général et technologique

Sur les 37 lycées généraux et technologiques, lycées polyvalents de l’académie préparant un baccalauréat général ou technologique

- 18 lycées ont apporté à leurs élèves plus de réussite au bac que les établissements français ayant les mêmes caractéristiques (variation positive entre les taux bruts de réussite au baccalauréat et les taux attendus base France). Soit, 47 % des lycées.

- 23 lycées ont apporté à leurs élèves de classe de seconde plus de possibilité d’accéder au bac que les établissements français de mêmes caractéristiques (variation positive entre les taux d’accès de la seconde au bac et les taux attendus base France), soit, 60 % des lycées.
Après appariement de ces deux indicateurs, on peut classer les établissements de l’académie en quatre groupes :

13 "très bons lycées" (10 publics et 3 privés)

- Ce sont les établissements les plus performants parce qu’ils réussissent à cumuler des valeurs ajoutées positives pour chacun des deux indicateurs retenus, le taux attendu de réussite au bac et le taux d’accès attendu de la seconde au bac.

- Ces résultats indiquent qu’ils gardent une majorité d’élèves jusqu’au bac et leur apportent unemeilleure réussite que celle observée en moyenne dans les établissements français de mêmes caractéristiques.

7 "bons lycées" (5 publics et 2 privés)

- Ce sont des établissements qui, manifestement, affichent de bons résultats quant à l’obtention du baccalauréat mais qui sont peu accompagnateurs, c’est-à-dire des établissements dont l’efficacité globale en termes d’accession au baccalauréat reste fort limitée. En d’autres termes, ces lycées présentent une valeur ajoutée positive pour le taux de réussite au baccalauréat mais une valeur ajoutée négative pour le taux d’accès au baccalauréat.

11 "lycées accompagnateurs" (10 publics et 1 privé)

- Ce sont des établissements certes peu performants au regard du seul taux de réussite au bac, mais néanmoins efficaces car leur politique pédagogique permet à leurs élèves d’obtenir le bac à l’issue d’une scolarité entièrement effectuée dans le lycée, quel que soit le nombre
d’années pour y parvenir.

- Ces établissements présentent en effet un taux d’accès supérieur à la moyenne des établissements français de même catégorie mais un taux de réussite brut au baccalauréat moins bon que celui calculé sur la base France.

6 "lycées non performants" (4 publics et 2 privés)

- On trouve dans cette catégorie tous les établissements non cités précédemment ; autrement dit des établissements ayant à la fois des taux d’accès et des taux de réussite inférieurs à la moyenne des établissements français de même catégorie. Ces établissements, apparemment sélectifs puisqu’une partie de leurs élèves ont dû quitter l’établissement en cours de scolarité, ne parviennent cependant pas à mener au succès tous les élèves restés dans leur établissement.


Réussite au baccalauréat professionnel

Séries professionnelles de type Production

Sur les 25 lycées (LPO ou LP) préparant un baccalauréat professionnel de type production. 17 établissements ont apporté à leurs élèves plus de réussite au baccalauréat que les établissements français ayant les mêmes caractéristiques (variation positive entre les taux bruts
de réussite au baccalauréat et les taux attendus base France). Soit, 68 % des lycées publics et privés.

15 établissements ont apporté aux élèves qu’ils ont accueillis en première plus de possibilité d’accéder au baccalauréat que les établissements français ayant les mêmes caractéristiques (variation positive entre les taux d’accès de la première au bac et les taux
attendus base France).

Séries professionnelles de type Services

Sur les 20 lycées (LPO ou LP) préparant un baccalauréat professionnel de type services 12 établissements ont apporté à leurs élèves PLUS de réussite au baccalauréat que les établissements français ayant les mêmes caractéristiques (variation positive entre les taux bruts
de réussite au baccalauréat et les taux attendus base France). Soit, 60 % des lycées publics et privés.

12 établissements ont apporté aux élèves qu’ils ont accueillis en classes de première plus de possibilité d’accéder au baccalauréat que les établissements français ayant les mêmes caractéristiques (variation positive entre les taux d’accès de la Première au bac et les
taux attendus base France).
Après appariement de ces deux indicateurs et regroupement des lycées au sein des quatre groupes précédemment identifiés, on peut ainsi classer les établissements de l’académie :

26 "très bons lycées"

15 établissements de type production et 11 établissements de type services. Ces établissements sont les plus performants parce qu’ils réussissent à cumuler des valeurs ajoutées positives pour chacun des deux indicateurs retenus

4 "bons lycées"

3 établissements de type production et 1 établissement de type services
Ces établissements affichent de bons résultats quant à l’obtention du baccalauréat mais présentent une valeur ajoutée négative pour le taux d’accès au baccalauréat.

3 "lycées accompagnateurs"

1 établissements de type production et 2 établissement de type services
Ces établissements sont peu performants au regard du seul taux de réussite au baccalauréat mais néanmoins efficaces dans la mesure où leur politique pédagogique permet à leurs élèves d’obtenir le baccalauréat à l’issue d’une scolarité entièrement effectuée dans le lycée.

12 "lycées non performants"

6 établissements de type production et 6 établissements de type services Ces établissements ont à la fois des taux d’accès et des taux de réussite inférieurs à la moyenne des établissements français de même catégorie.

En savoir plus
Résultats par établissement (Lycées généraux et technologiques)
Résultats par établissement (Lycées professionnels)
Présentation des indicateurs 2008 - Académie de Besançon

 
lundi 30 mars 2009

Dialoguez avec le délégué national à la vie lycéenne

Lundi 30 mars 2009 à 18 heures

Mathieu Maraine (DNVL)Mathieu Maraine (DNVL) et Mme le Recteur dialogueront en direct avec les lycéens de l’académie ce lundi 30 mars à partir de 18 heures . Le thème de discussion retenu ce soir est : des lycéens plus autonomes, responsabilisés - valorisation de l’engagement.

Pour mémoire, les élus du conseil national de la vie lycéenne ont décidé de faire porter leurs travaux sur ce dernier thème (valorisation de l’engagement). Lors du premier chat, le 20 février les échanges avec Mme le Recteur avaient été riches et constructifs, espérons qu’ils le seront tout autant cette fois.

Connexion au chat lundi 30 mars à partir de 18 heures

 
jeudi 19 mars 2009

2009 : Année mondiale de l’astronomie

Coordination régionale de Franche-Comté

2009 : Année mondiale de l'astronomie 2009 est l’année mondiale de l’astronomie (AMA09 ou IYA 2009 pour "International Year of Astronomy"). Il s’agit d’une célébration globale de l’astronomie et de ses contributions à la société et à la culture, motivée par le 400ème anniversaire de la première utilisation astronomique de la lunette par Galilée. L’objectif d’AMA09 est d’aider les citoyens du monde à redécouvrir leur place dans l’univers par l’observation du ciel et faire sentir à chacun l’émerveillement de la découverte. Ce sera en effet l’occasion de stimuler l’intérêt du public, particulièrement parmi les jeunes, pour l’astronomie et la science sous le thème central "l’Univers, découvrez ses mystères". Tous les humains devraient ainsi réaliser l’impact de l’astronomie et des sciences de base dans nos vies quotidiennes, et mieux comprendre comment la connaissance scientifique peut contribuer à une société plus équitable et plus paisible.

Au niveau national, une coordination a été mise en place pour organiser cette célébration en France et pour centraliser et diffuser les informations concernant les initiatives locales.
En particulier, les meilleurs projets qui lui ont été soumis ont été labellisés "AMA09".

Pour la région de Franche-Comté, cinq projets, regroupant des conférences, des expositions et des séances d’observations publiques, ont obtenu ce label :
- Aristote versus Galilée
- Astronomie et philatélie
- Astro Besac 2009 : cycle de conférences grand public
- L’expérience de Von Jolly
- L’observatoire public

De plus, les conférences du samedi dans le cadre de l’Université Ouverte ont été renforcées pour l’année 2009 (deux conférences par mois au lieu d’une).

La cérémonie d'inauguration de l'année mondiale de l'astronomie en Franche-ComtéLa cérémonie d’inauguration de l’année mondiale de l’astronomie en Franche-Comté s’est tenue le mercredi 18 mars à l’amphithéatre Cournot, bâtiment Fourier, à l’UFR des Sciences Juridiques Économiques Politiques et de Gestion (faculté de droit et sciences économiques sur le campus de la Bouloie à Besançon) en présence de tous les partenaires.

Enfin, si vous êtes enseignant(e)s ou éducateur(trice)s et si vous souhaitez développer un projet en culture scientifique et technique sur le thème de l’astronomie, nous mettons à votre disposition une valise pédagogique.

Contact, demande de renseignements
En savoir plus

 
mardi 17 mars 2009

Résidence d’artistes

Résidence jumelage de la compagnie "En attendant" au lycée Louis Aragon d’Héricourt du 16 mars au 3 avril 2009

La compagnie "En attendant" réinvestit le lycée Louis Aragon d’Héricourt (70) pendant trois semaines du 16 mars au 3 avril.

Résidence jumelage de la compagnie "En attendant" au lycée Louis Aragon d'Héricourt du 16 mars au 3 avril 2009Depuis la saison dernière, l’Arche s’est associée au lycée Louis Aragon d’Héricourt pour développer un projet artistique et culturel sur trois années : une résidence de création de la compagnie "En attendant" au sein de l’établissement.

Au programme : rencontres et interventions en direction des lycéens et du personnel de l’établissement et création de trois spectacles : “L’apprentissage” de Jean-Luc Lagarce, “Moi et ma bouche” et “Les grands plateaux” de Denis Lachaud.

Cette deuxième année est consacrée à un travail de recherche autour des thématiques abordées dans “Les grands plateaux”, commande d’écriture de la compagnie à Denis Lachaud.
La compagnie a eu plusieurs périodes d’interventions et d’immersion au lycée pour préparer cette période de résidence.

Ce projet est mené en partenariat entre la DRAC Franche-Comté, le rectorat de Besançon, le Conseil régional de Franche-Comté, le lycée d’Héricourt et L’Arche. Il s’inscrit sur une durée de trois ans.

Contacts :
Lycée Aragon Héricourt
Sandrine Font & Gilles Lonchampt
Tél. 03 84 56 72 72

 
mercredi 11 mars 2009

Nouvelle inspectrice d’académie de la Haute-Saône

Hélène OUANAS a pris ses fonctions d’inspectrice d’académie de la Haute-Saône, directrice des services départementaux de l’Éducation nationale, le 7 mars dernier.
Elle succède ainsi à Jean-Louis Brison appelé aux mêmes fonctions dans le département du Val d’Oise.

Hélène OUANAS inspectrice d'académie de la Haute-SaôneIA-IPR Administration et vie scolaire (AVS) depuis 2006, Hélène Ouanas a exercé ses fonctions depuis cette date dans l’académie de Créteil comme conseillère auprès du recteur pour le premier degré.

Née en 1950 à Houdan (Yvelines), Hélène Ouanas poursuit des études d’histoire de l’art et d’histoire. À partir de 1990, parallèlement à son parcours professionnel, elle mène à bien un doctorat d’histoire économique et sociale.

Depuis 1971, elle parcourt toutes les étapes du système éducatif : institutrice, puis directrice en école maternelle et élémentaire ; IEN chargée d’une circonscription, puis adjointe à l’IA-DSDEN du Val d’Oise pour la coordination du premier degré, adjointe à l’IA-DSDEN de l’Essonne pour l’animation de l’équipe des IEN du département ; directrice d’un centre IUFM de l’académie de Versailles ; IA-IPR Administration et vie scolaire dans l’académie de Créteil.

En qualité d’IA-IPR, Hélène Ouanas s’est vue confier nombre de missions pédagogiques et spécifiques, telles que l’appui à la mise en œuvre de la réforme du premier degré, l’appui au pilotage pédagogique et à la gestion des moyens d’enseignement et de formation des personnels, la liaison école/collège, l’aide et le conseil technique pour les relations avec l’IUFM dans le domaine de la formation initiale de professeur des écoles et l’accompagnement des enseignants nouveaux titulaires à l’entrée dans le métier.

Hélène Ouanas s’est aussi formée à l’ESEN à l’accueil et à la scolarisation des élèves handicapés dans le second degré, en tant qu’IA-IPR ressource membre du groupe de pilotage académique. Elle s’est engagée activement de longue date dans les relations internationales. Ce dernier point a conduit ses pas de la Méditerranée à la Russie et du Moyen Orient à la péninsule Indienne pour de nombreux partenariats, symposiums internationaux et actions de formation.

Nous lui souhaitons la bienvenue dans l’académie et plein succès dans sa nouvelle mission.

 
mardi 3 mars 2009

Un blog pour consulter les lycéens sur la réforme du lycée

Impliquer tous les membres de la communauté éducative dans la réflexion sur un nouveau lycée

http://blog.ac-besancon.fr - le blog des lycéensAprès l’ajournement d’un premier projet de réforme de la classe de seconde, il est apparu nécessaire de mieux impliquer tous les membres de la communauté éducative dans la réflexion sur un nouveau lycée.

Bien entendu, les lycéens, se trouvent au cœur de ce dispositif de consultation, qui s’appuie, en premier lieu, sur les élus des instances de la vie lycéenne : conseils des délégués pour la vie lycéenne (CVL) dans les établissements, et conseil académique de la vie lycéenne (CAVL) pour l’ensemble de l’académie de Besançon.

Néanmoins il s’agit de permettre au plus grand nombre de jeunes de s’exprimer.

Les différents outils mis à la disposition des lycéens

Un blog 
Celui-ci se veut un lieu privilégié de l’expression des lycéens où chacun pourra déposer des commentaires et faire partager ses réflexions sur un nouveau lycée…
Les contributions de tous les membres de la communauté éducative sont les bienvenues.

Trois sessions de chat
Des chats thématiques avec Marie-Jeanne Philippe, recteur de l’académie de Besançon, et Mathieu Maraine, délégué national à la vie lycéenne.

 
lundi 2 mars 2009

Andy 27, le bateau du lycée Fillod

Le lycée Fillod, lycée des arts du métal de Saint-Amour dans le Jura, développe depuis un an et demi un projet ambitieux et innovant. Il s’agit de la réalisation et de la construction d’un bateau en aluminium de 27 pieds capable d’accueillir 3 personnes en fauteuil roulant.

Cette fabrication est effectuée par les élèves de la section structure métallique Bac Pro et BEP du lycée en liaison étroite avec Julien Marin, architecte naval de Concarneau, et le Centre Nautique de Douarnenez (Finistère) futur port d’attache de cette embarcation.
Après un premier temps fort réalisé le jeudi 4 décembre lors du Téléthon 2008, un deuxième évènement se déroulera le mercredi 15 Avril 2009 à 18h dans les ateliers du lycée avec le retournement de la coque.
A cette occasion, nous vous invitons à visiter les ateliers en confirmant votre présence au 03 84 48 74 00.
Vous pouvez aussi suivez l’actualité de cette construction sur le site Andy 27.

 
vendredi 13 février 2009

Colloque handicap - Montjoux Besançon

Une journée académique de réflexion autour de l’intégration scolaire et sociale des élèves handicapés

Colloque handicap - Montjoux BesançonCe colloque régional s’est tenu mercredi 11 février à l’IUFM Montjoux de Besançon.
Il avait pour but de faire le point sur la scolarisation des élèves handicapés dans les établissements de l’académie, au travers des collaborations entre les professionnels des services médico-sociaux et les enseignants.

Les professionnels de ces deux champs d’action se posent de légitimes questions sur ce qui peut paraître comme une dépossession d’une part de leur métier pour les premiers, et ces publics nouveaux pour les seconds. Il s’agissait de rassembler ces professionnels autour de leur mission commune qui est celle de l’intégration scolaire et sociale.

Différents acteurs se sont également impliqués dans cette journée : direction régionale des Affaires sanitaires et sociales (DRASS), parents, associations, délégué interministériel aux personnes handicapées, responsable de l’intégration à l’Éducation nationale, inspecteur d’académie et directeurs d’établissement.

Après l’ouverture de la journée par Axel Othelet, directeur de l’Institut régional du travail social (l’IRTS) de Franche-Comté, la matinée a été consacrée à des ateliers thématiques qui ont préparé la table ronde de l’après-midi. La synthèse des travaux par Axel Othelet et Marie-Jeanne Philippe, recteur d’académie ont clôt la journée.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du travail mené pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Votée il y a tout juste quatre ans, la loi du 11 février 2005, se traduit par des avancées notables pour une prise en charge personnalisée et globale du handicap.


Campagnes nationales

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Netvibes - Les vibrations de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon