Accueil > Académie > Actualités > Visites du recteur > Lycée professionnel Ferdinand Fillod - Saint-Amour

Rubrique Visites du recteur

jeudi 15 avril 2004

Lycée professionnel Ferdinand Fillod - Saint-Amour

Travailler en cohérence avec l’environnement industriel local

Madame le Recteur et Monsieur Bernard Collin, Inspecteur d’académie du Jura ont été reçus le 15 avril 2004 par Monsieur Jean-François Rouhier, proviseur du lycée.

Portant le nom de Ferdinand Fillod, grande figure de l’histoire de la chaudronnerie et de la préfabrication, ce lycée professionnel de petite taille est situé dans une zone rurale où sont implantées des industries de chaudronnerie et construction métallique.
L’établissement attire des publics scolaires divers, de la 3ème au bac pro, grâce à des formations adaptées au contexte local :
filière chaudronnier avec mention soudure, ferronnerie d’art, montures en bronze et maintenance automobile.

Les adultes en formation continue bénéficient également de formations qualifiantes dans le cadre d’une collaboration avec le Greta de Lons-le-Saunier / Champagnole. Le lycée dispose par ailleurs d’unités de formation par apprentissage, en ferronnerie avec le centre de formation d’apprentis (CFA) académique de Besançon, et en chaudronnerie avec le CFA industriel de Dole.

Lycée professionnel Ferdinand Fillod - Saint-Amour

 
jeudi 29 janvier 2004

Lycée professionnel Henri Fertet - Gray

Une spécialité : les formations aux métiers de l’automobile et du transport

Madame le recteur et Monsieur Bernard Colinet, inspecteur d’académie de Haute-Saône, ont été accueillis jeudi 29 janvier 2004 par Monsieur Étienne Choffat, proviseur du lycée.

L’établissement accueille 457 élèves dont 80% d’internes et possède des ateliers mécanique, peinture, carrosserie ainsi qu’un internat particulièrement important.

Les métiers de l’automobile sont des métiers de passion, les jeunes qui les choisissent sont poussés par une forte envie de réussir.
Nombre de garages de Franche-Comté comptent des anciens élèves du lycée Fertet.
L’établissement obtient 100% de réussite aux bacs pro "Carrosserie option réparation" et "Maintenance automobile", entre 70% et 98% pour les BEP. D’une manière générale, l’insertion professionnelle de ces jeunes est remarquable.

Le lycée Fertet est le seul en Franche-Comté à proposer un BEP "Conduite et services dans le transport routier". Il joue également un rôle essentiel dans la formation continue en étant prestataire du Greta de Haute-Saône pour le secteur automobile.

Lycée professionnel Henry Fertet - Gray

 
jeudi 22 janvier 2004

Collège Simone Signoret - Belfort

Donner le goût des études aux élèves et les aider à s’épanouir

Madame le recteur et Monsieur Jean-Michel Sevestre, inspecteur d’académie du Territoire de Belfort, ont été accueillis jeudi 22 janvier 2004 par Madame Luce Mazzia, principale du collège.

L’établissement compte 362 élèves de la 6ème à la 3ème et 108 dans la section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA).

Le collège a mis en place un dispositif d’aide et de soutien aux élèves de 4ème et propose une classe-relais ainsi qu’une 3ème d’insertion pour des jeunes en décrochage scolaire.

Par ailleurs, le collège Simone Signoret offre des approches pédagogiques différentes pour mieux répondre aux besoins des collégiens : la formation intégrée (stages en entreprises), le dispositif école ouverte pendant les vacances qui permet aux élèves de nouer un contact différent avec le milieu scolaire ou encore l’atelier d’écriture.

 
jeudi 8 janvier 2004

Lycée du bois - Mouchard

Un établissement unique en France dans la filière bois

Madame le recteur et Monsieur Bernard Collin, inspecteur d’académie du Jura, ont été accueillis jeudi 8 janvier 2004 par Monsieur Alain Marc, proviseur du lycée.

Établissement centenaire, le lycée du bois de Mouchard est le seul lycée de France à préparer exclusivement aux métiers du bois. BEP, bacs professionnel et technologique, brevet de technicien, brevet de technicien supérieur, ainsi qu’une formation continue "Commerce international de bois" sont proposés aux élèves.

Les ateliers de première transformation du bois (scierie, parc à grumes, tranchage, affûtage, séchage) et de seconde transformation (menuiserie et fabrication industrielle de mobilier) bénéficient d’équipemements informatisés performants.
La notoriété du lycée du bois ayant depuis longtemps dépassé la Franche-Comté, le recrutement est national. Des équipements collectifs permettent à ces jeunes, pour la plupart internes, de mener une vie parfaitement autonome.

Le lycée du bois travaille avec de nombreux partenaires professionnels notamment l’Office national des forêts, l’Institut national du bois, les organisations professionnelles de scieurs de feuillus et résineux, l’association pour le développement de l’industrie du bois en Franche-Comté et diverses entreprises.

Lycée du Bois - Mouchard

 
jeudi 18 décembre 2003

Collège Gaston Ramon - Dampierre-sur-Salon

Privilégier la motivation des élèves afin de prévenir tout décrochage scolaire

Madame le recteur et Monsieur Bernard Colinet, inspecteur d’académie de Haute-Saône, ont été accueillis jeudi 18 décembre 2003 par Monsieur Alain Berthet, principal du collège.

Le collège Gaston Ramon, situé en zone rurale, accueille 260 élèves et s’appuie sur une équipe éducative de 22 enseignants.

Des action pédagogiques innovantes : tutorat proposé par des membres de l’équipe éducative aux élèves demandeurs, mais également tutorat de bons élèves auprès de camarades de classe qui en font la demande.
Des itinéraires découvertes s’adressent à tous les élèves de 5e et de 4e, qui, cette année traiteront du temps et mettront l’année scolaire en images.

Une véritable coopération s’est établie entre le collège Ramon et le réseau d’écoles Trotte-Souris afin de faciliter le passage du CM2 à la 6e. Enfin, il existe de très nombreux clubs sans oublier la chorale qui participera en avril 2004 aux concerts inter-chorales donnés au Grand Kursaal de Besançon

 
jeudi 11 décembre 2003

Lycée Condorcet - Belfort

Maintenir une qualité d’enseignement et d’éducation de tout premier ordre grâce à des politiques éducatives adaptées

Madame le recteur et Monsieur Jean-Michel Sevestre, inspecteur d’académie du Territoire de Belfort, ont été accueillis jeudi 11 décembre 2003 par Monsieur Jacques Petitjean, proviseur du lycée.

Avec un total de 1155 élèves, le lycée Condorcet, fort de ses 86 % de réussite au baccalauréat 2003, s’efforce de maintenir une qualité d’enseignement optimale.

Tout d’abord, par une réflexion sur la difficulté scolaire en seconde et la volonté de conduire les élèves au cycle terminal.
Ensuite, par le souci de conforter la série scientifique débouchant sur les classes préparatoires aux grandes écoles.
Enfin, le lycée envisage de mieux communiquer en utilisant les possibilités offertes par les nouvelles technologies (site internet, …).

Par ailleurs, avec le Conseil Régional, l’établissement s’est lancé dans de grands chantiers de restauration des bâtiments afin de poursuivre dans les meilleures conditions ses missions éducatives.

 
jeudi 4 décembre 2003

Collège Jean Bauhin - Audincourt

Des approches pédagogiques diversifiées, une politique d’éducation civique forte et un seul objectif : la réussite des élèves

Madame le Recteur et Monsieur Jean-Yves Prochazka, Inspecteur d’académie du Doubs ont été reçus le 04 décembre 2003 par Madame Nelly Jalmain, principale du collège.

Accueillant plus de 500 élèves, l’établissement se distingue par sa politique d’éducation civique : l’incitation à la participation à la vie du collège et le règlement intérieur permettent la promotion de comportements citoyens.

Pour favoriser la bonne intégration des élèves arrivant au collège, l’établissement a mis en place une classe-liaison en sixième, une sixième de consolidation et un atelier d’écriture.
Le collège accueille également une section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) avec dispositifs d’alternance en quatrième et troisième.

Enfin, des itinéraires de découvertes originaux (cuisine, cirque...), une troisième générale à option technologique et des dispositifs de soutiens particuliers renforcent les moyens mis en oeuvre pour conduire les élèves vers la réussite, dans le respect mutuel entre les jeunes, leurs familles et l’équipe éducative.

 
jeudi 13 novembre 2003

Collège André Masson - Saint-Loup-sur-Semouse

Dans sa volonté d’ouvrir les élèves au monde qui les entoure, le collège André Masson multiplie les partenariats locaux et les initiatives internes

Madame le Recteur et Monsieur Bernard Colinet, Inspecteur d’académie de Haute-Saône ont été accueillis le 13 novembre 2003 par Monsieur Patrick Jouguelet, principal du collège.

Cet établissement ouvert en 1968 se trouve au coeur d’une commune très liée à l’industrie du meuble et où les habitants d’origines étrangères sont nombreux.

Situé en zone d’éducation prioritaire (ZEP), le collège André Masson a signé avec les autres établissements scolaires de cette ZEP, un contrat de réussite pour 2003-2007, avec pour objectif principal la prévention des problèmes d’apprentissage et la promotion de comportements citoyens.

Avec un effectif global de 460 élèves, l’établissement a privilégié le développement de solutions différenciées pour répondre aux besoins de publics très divers, avec notamment une section sportive d’initiative locale football et un atelier de pratique artistique "jardin" en collaboration avec un architecte.

Collège André Masson - Saint-Loup-sur-Semouse

 
jeudi 9 octobre 2003

Collège Jean-Claude Bouquet - Morteau

Le collège Bouquet offre aux élèves du Val de Morteau une palette de formations complète permettant à chaque élève de trouver une voie adaptée à ses goûts et à ses compétences

Madame le Recteur et Monsieur Jean-Yves Prochazka, Inspecteur d’académie du Doubs ont été accueillis le 9 octobre 2003 par Monsieur Michel Clerc, principal du collège.

L’établissement se distingue par sa section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) qui réunit 69 élèves, de la 6ème à la 3ème. La SEGPA propose un accompagnement spécifique à des élèves en difficulté scolaire en vue de leur entrée en formation qualifiante.

Par ailleurs, le collège propose des dispositifs d’alternance dès la 4ème. Le but est de donner de nouvelles motivations aux élèves en leur faisant apprendre autrement notamment par un premier contact avec le monde professionnel.

Le dynamisme de l’équipe éducative et des collégiens s’exprime également dans les classes nature, écriture, image, ainsi que dans les sections européennes.

Collège Jean-Claude Bouquet - Morteau

 
jeudi 25 septembre 2003

Lycée hôtelier et polyvalent Hyacinthe Friant - Poligny

Un lycée en pleine mutation pour une formation d’excellence

Guidée par Michel Humblot, proviseur, et par l’équipe de direction, le recteur a rencontré les élèves de ce lycée jurassien bien connu.

Le lycée Friant se distingue par la grande diversité des formations offertes, notamment dans le secteur hôtelier où il tient une place unique. C’est en effet le seul lycée hôtelier qui offre des formations en continuité du CAP au BTS. Le lycée prépare aussi aux baccalauréats S et ES avec d’excellents résultats. La complémentarité entre formations générales, hôtellerie et sciences médico-sociales permet un heureux équilibre au sein de l’établissement.

La restructuration et la rénovation en cours permettront au lycée d’améliorer encore son accueil et de renforcer son ouverture sur l’extérieur, le partenariat noué avec l’École nationale d’industrie laitière et des bio-technologies de Poligny en est un exemple emblématique.

Lycée polyvalent Hyacinthe Friand


Campagnes nationales

Rester informé

  • Twitter - Les gazouillis de l'académie de Besançon
  • Netvibes - Les vibrations de l'académie de Besançon
  • Flux RSS, abonnez-vous au fil des actualités du Rectorat de l’académie de Besançon
  • Compte dailymotion du Rectorat de l’académie de Besançon